« Servir comme les Israélites » | Extrait 462

L'exigence qui vous est imposée aujourd'hui de travailler ensemble en harmonie est semblable au service que l'Éternel requérait des Israélites : sinon, votre service prendra fin. Parce que vous êtes des gens qui servent Dieu directement, à tout le moins vous devez être capables de loyauté et de soumission dans votre service, et devez également être en mesure de tirer des leçons de manière pratique. En particulier, pour ceux d'entre vous qui travaillent dans l'Église, est-ce que l'un des frères et sœurs d'un rang inférieur au vôtre oserait avoir affaire à vous ? Quelqu'un oserait-il vous indiquer vos erreurs en face ? Vous vous imposez à tout le monde ; vous régnez réellement en rois ! Vous n'étudiez même pas ni n'entrez dans ce genre de leçons pratiques, pourtant vous parlez toujours de servir Dieu ! À l'heure actuelle, il t'est demandé de diriger un certain nombre d'Églises, mais non seulement tu ne renonces pas à toi-même, mais tu t'accroches même à tes propres notions et opinions, disant par exemple : « Je crois que cette chose devrait être faite de cette façon, comme Dieu a dit que nous ne devrions pas être retenus par les autres et que de nos jours nous ne devrions pas nous soumettre aveuglément. » Par conséquent, chacun de vous tient à sa propre opinion et personne n'obéit à l'autre. Bien que tu saches clairement que ton service est dans une impasse, tu dis quand même : « À mon avis, ma manière n'est pas loin du but. En tout cas, nous avons tous un point de vue : parle du tien et je parlerai du mien ; échange sur tes perspectives et je parlerai de mon entrée. » Tu n'assumes jamais la responsabilité des nombreuses choses qui doivent être traitées, ou tu te débrouilles tout simplement, chacun de vous présentant ses propres opinions et protégeant prudemment son propre statut, sa propre réputation et sa propre face. Aucun de vous n'est prêt à s'humilier, et aucun des partis ne prend l'initiative de renoncer à lui-même et de compenser les lacunes de l'autre afin que la vie puisse progresser plus rapidement. Lorsque vous vous concertez, vous devez apprendre à chercher la vérité. Vous pourriez dire : « Je n'ai pas une bonne compréhension de cet aspect de la vérité. Quelle expérience en as-tu ? » Ou vous pourriez dire : « Tu as plus d'expérience que moi en ce qui concerne cet aspect ; pourrais-tu s'il te plaît me donner une certaine direction ? » Ne serait-ce pas une bonne façon de procéder ? Vous avez écouté un grand nombre de sermons et avez de l'expérience dans l'exécution du service. Si vous n'apprenez pas les uns des autres, ne vous aidez pas entre vous, ni ne compensez vos lacunes mutuelles lorsque vous travaillez dans les Églises, comment pouvez-vous en tirer des leçons ? Chaque fois que vous faites face à quelque chose, vous devriez échanger entre vous afin que votre vie puisse en bénéficier. De plus, vous devriez attentivement échanger sur des sujets de toute sorte avant de prendre des décisions. Ce n'est qu'en agissant ainsi que vous assumez la responsabilité de l'Église plutôt que d'agir simplement de manière superficielle. Après avoir visité toutes les Églises, vous devriez vous rassembler et échanger sur toutes les questions que vous avez découvertes et tous les problèmes rencontrés dans votre travail, et ensuite vous devriez communiquer sur l'éclairage et l'illumination que vous avez reçus : c'est une pratique de service indispensable. Vous devez parvenir à une coopération harmonieuse pour les besoins de l'œuvre de Dieu, pour le profit de l'Église et afin de motiver vos frères et sœurs à progresser. Tu devrais collaborer avec les autres, chacun corrigeant l'autre et parvenant à un meilleur résultat de travail, de manière à te préoccuper de la volonté de Dieu. C'est cela la véritable coopération, et seuls ceux qui y participent gagneront une véritable entrée. En coopérant, certains des mots que vous prononcez peuvent ne pas être convenables, mais cela n'a pas d'importance. Échangez sur ce sujet plus tard et retirez-en une compréhension claire ; ne le négligez pas. Après ce genre d'échange, vous pouvez compenser les carences de vos frères ou de vos sœurs. Ce n'est qu'en approfondissant votre travail de cette manière que vous pourrez obtenir de meilleurs résultats. Chacun de vous, en tant que personne qui sert Dieu, doit être capable de défendre les intérêts de l'Église en tout ce qu'il fait au lieu de simplement considérer ses propres intérêts. Il est inacceptable d'agir seul, en se minant toujours les uns les autres. Les gens qui se comportent ainsi ne sont pas aptes à servir Dieu ! Des gens de ce genre ont un terrible tempérament ; il ne leur reste pas une once d'humanité. Ils sont Satan à cent pour cent ! Ce sont des bêtes ! Même maintenant, de telles choses se produisent encore parmi vous. Vous allez même jusqu'à vous attaquer les uns les autres pendant les échanges, cherchant intentionnellement des prétextes et vous fâchant tout rouge en vous disputant sur une question banale, aucun ne voulant se rendre, chacun cachant ses pensées intérieures à l'autre, regardant attentivement l'autre parti et étant toujours sur ses gardes. Ce genre de tempérament convient-il au service de Dieu ? Un travail comme le vôtre peut-il fournir quoi que ce soit à vos frères et sœurs ? Non seulement tu n'es pas en mesure de guider les gens vers un bon parcours de vie, mais tu insuffles en fait tes propres tempéraments corrompus à l'intérieur de tes frères et sœurs. Ne fais-tu pas du tort aux autres ? Ta conscience est horrible, et elle est pourrie jusqu'à la moelle ! Tu n'entres pas dans la réalité ni ne mets la vérité en pratique. De plus, tu exposes ta nature diabolique aux autres sans vergogne. Tu ne connais tout simplement aucune honte ! Ces frères et sœurs t'ont été confiés, mais tu les emmènes en enfer. Ta conscience n'a-t-elle pas pourri ? Tu n'as absolument aucune honte !

Extrait de « Servir comme les Israélites »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe