« Comment Pierre en est-il arrivé à connaître Jésus » | Extrait 521

Pierre atteignait le paroxysme de son expérience lorsqu'il était totalement affligé, mais Jésus lui donnait des encouragements de l'intérieur. Et Il lui est apparu une fois. Quand Pierre était dans une terrible souffrance et que son cœur était brisé, Jésus lui demanda : « Tu étais avec Moi sur terre et J'étais ici avec toi. Et bien qu'avant nous étions ensemble dans le ciel, c'est, après tout, du monde spirituel. Maintenant, Je suis retourné dans le monde spirituel, et toi tu es sur terre. Car Je ne suis pas de la terre, et bien que toi tu ne sois pas de la terre, tu dois remplir ta mission sur terre. Comme tu es un serviteur, tu dois accomplir ta mission au mieux de tes capacités ». Pierre était réconforté, après avoir entendu qu'il pourrait revenir à côté de Dieu. Quand Pierre fut dans une telle agonie au point où il était presque grabataire, il eut des remords au point de dire : « Je suis tellement corrompu, je ne suis pas en mesure de satisfaire Dieu ». Jésus lui apparut et dit : « Pierre, pourrait-il être que tu as oublié la résolution que tu avais prise une fois devant Moi ? As-tu réellement oublié tout ce que J'ai dit ? As-tu oublié la promesse que tu M'as faite ? » Pierre sut que c'était Jésus, et il se leva du lit, et Jésus le rassura : « Je ne suis pas de la terre, Je te l'ai déjà dit – ce que tu dois comprendre, mais as-tu oublié quelque chose d'autre que Je t'ai dit ? "Toi aussi tu n'es pas de la terre, pas du monde". En ce moment, il y a du travail que tu dois accomplir, tu ne dois pas être en peines comme ça, tu ne dois pas souffrir comme ça. Bien que les hommes et Dieu ne puissent pas coexister dans le même monde, J'ai Mon travail et toi tu as le tien, et un jour lorsque ton travail sera terminé, nous serons ensemble dans le même domaine, et Je vais te conduire où tu seras avec Moi pour toujours ». Ayant entendu ces paroles, Pierre fut réconforté et rassuré. Il savait que cette souffrance était quelque chose qu'il fallait vivre et endurer et s'en était donc inspiré depuis lors. Jésus lui apparut spécialement à chaque moment clé, lui donnant l'éclaircissement spécial et des conseils, et faisait beaucoup de travail en lui. Qu'est-ce que Pierre a le plus regretté ? Jésus posa une autre question à Pierre (bien qu'elle ne soit pas consignée dans la Bible de cette manière) peu de temps après que Pierre eut dit « Tu es le Fils du Dieu vivant », et c'était : « Pierre ! M'aimes-tu ? » Pierre avait compris ce que cela voulait dire, et répondit : « Seigneur, j'ai une fois aimé le Père qui est au ciel, mais je reconnais que je ne T'ai jamais aimé ». Jésus répliqua ensuite : « Si les gens n'aiment pas le Père qui est au ciel, comment peuvent-ils aimer le Fils sur la terre ? Et si les gens n'aiment pas le Fils qui est envoyé par Dieu le Père, comment peuvent-ils aimer le Père qui est au ciel ? Si les gens aiment vraiment le Fils sur la terre, alors ils aiment vraiment le Père dans le ciel ». Quand Pierre entendit ces paroles, il réalisa son manque. Il avait toujours le remords au point de pleurer à cause de ces mots : « J'ai une fois aimé le Père qui est au ciel, mais je reconnais que je ne T'ai jamais aimé ». Après la résurrection et l'ascension de Jésus, il sentit encore plus de remords et de douleur par rapport à ces mots. Se rappelant son travail passé et sa stature actuelle, il s'adressait souvent à Jésus dans la prière, éprouvant toujours des regrets et se sentant redevable envers Jésus parce qu'il n'avait pas satisfait le désir de Dieu, et n'avait pas pu être à la hauteur des normes de Dieu. Ces questions étaient devenues son plus grand fardeau. Il disait : « Un jour, je Te consacrerai tout ce que j'ai et tout ce que je suis, je Te donnerai tout ce qu'il y a de plus précieux ». Il disait : « Dieu ! Je n'ai seulement qu'une foi et un amour. Ma vie ne vaut rien, et mon corps ne vaut rien. Je n'ai seulement qu'une foi et un amour. J'ai foi en Toi dans mon esprit et de l'amour pour Toi dans mon cœur ; ce n'est que ces deux choses que j'ai et que je vais Te donner, et rien d'autre ». Pierre était vivement encouragé par les mots de Jésus, parce que, avant que Jésus ne soit crucifié, Il lui avait dit : « Je ne suis pas de ce monde, et toi aussi tu n'es pas de ce monde ». Plus tard, quand Pierre fut très en peine, Jésus lui rappela ceci : « Pierre, as-tu oublié ? Je ne suis pas du monde, et c'était seulement pour Mon œuvre que Je suis parti plus tôt. Toi aussi tu n'es pas du monde, l'as-tu oublié ? Je te l'ai dit par deux fois, tu ne t'en rappelles pas ? ». Pierre L'entendit et répondit : « Je n'ai pas oublié ! » Jésus répondit ensuite : « Tu as une fois passé du bon temps avec Moi au ciel et un certain temps à Mes côtés. Tu Me manques, Moi aussi Je te manque. Bien que les créatures ne soient pas dignes d'être mentionnées à Mes yeux, comment ne puis-Je pas aimer celui qui est innocent et aimable ? As-tu oublié Ma promesse ? Tu dois accepter Ma commission sur terre ; tu dois remplir la mission que Je t'ai confiée. Un jour Je te conduirai certainement pour être à Mes côtés. » Après avoir entendu ceci, Pierre devint encore plus revigoré, et reçut encore plus d'inspiration, de telle sorte que quand il fut sur la croix, il put dire : « Dieu ! Je ne peux pas T'aimer davantage ! Même si Tu me demandes de mourir, je ne pourrais pas T'aimer davantage ! Partout où Tu envoies mon âme, que Tu tiennes à Tes promesses ou non, quoi que Tu fasses après, je T'aime et je crois en Toi. » Ce à quoi il tenait c'était sa foi, et le véritable amour.

Extrait de « Comment Pierre en est-il arrivé à connaître Jésus »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe