« L’œuvre et l’entrée (7) » | Extrait 311

De haut en bas et du début à la fin, Satan a troublé l’œuvre de Dieu et a agi en désaccord avec Lui. Tous les discours de « patrimoine culturel ancien », de valeureuse « connaissance de la culture ancienne », des « enseignements du taoïsme et du confucianisme » et des « classiques confucéens et des rites féodaux » ont mené l’homme en enfer. La science et la technologie modernes avancées, ainsi que l’industrie développée, l’agriculture et les affaires ne sont vues nulle part. Au contraire, il souligne tout simplement les rites féodaux propagés par les anciens « singes » pour perturber et s’opposer à l’œuvre de Dieu délibérément, et pour la détruire. Non seulement a-t-il affligé l’homme jusqu’à ce jour, mais il veut consumer l’homme complètement. L’enseignement du code d’éthique féodal et la transmission de la connaissance de la culture ancienne ont longtemps infecté les hommes et transformé les hommes en démons, petits et grands. Seuls quelques-uns reçoivent Dieu sans hésiter et accueillent la venue de Dieu avec joie. Les yeux de l’homme sont prêts à tuer et en tous lieux, la mort est dans l’air. Ils cherchent à chasser Dieu du pays ; couteaux et épées en main, ils se rangent en lignes de bataille pour anéantir Dieu. Des idoles sont répandues à travers le pays du démon où l’homme est constamment enseigné qu’il n’y a pas de Dieu. Une odeur nauséabonde de papier brûlé et d’encens imprègne le ciel de tout le pays, si forte que les gens suffoquent, comme une odeur de boue qui monte quand le serpent se tortille et s’enroule, et c’est suffisant pour faire vomir les gens. En outre, on peut vaguement entendre des démons réciter des écritures, un son qui semble venir de l’enfer au loin et l’homme ne peut pas s’empêcher de ressentir un frisson dans toute sa colonne vertébrale. Des idoles aux couleurs de l’arc-en-ciel sont répandues à travers le pays ; elles transforment la terre en un monde éblouissant et le roi des démons affiche un sourire arrogant sur son visage, comme si son complot diabolique avait réussi. Pendant ce temps, l’homme ne se rend compte de rien et ne sait pas que le diable l’a déjà corrompu à tel point qu’il est devenu insensé et a été vaincu. Il souhaite supprimer Dieu d’un seul coup pour L’insulter et L’assassiner à nouveau, et il tente de détruire et de perturber Son travail. Comment pourrait-il permettre à Dieu d’être de « même statut » ? Comment peut-il tolérer que Dieu « interfère » avec son travail parmi les hommes sur la terre ? Comment peut-il permettre que Dieu démasque son visage odieux ? Comment peut-il permettre à Dieu de perturber son travail ? Comment ce démon, fumant de rage, pourrait-il permettre à Dieu de prendre le pouvoir sur sa cour terrestre ? Comment pourrait-il admettre la défaite volontiers ? Son visage odieux a été révélé tel qu’il est ; on ne sait s’il faut en rire ou en pleurer, et il est vraiment difficile d’en parler. Cela n’est-il pas son essence ? Avec une âme laide, il croit encore qu’il est incroyablement beau. Cette bande de complices ! Ils descendent parmi les mortels pour se livrer à des plaisirs et créer le désordre. Leur perturbation entraîne une instabilité dans le monde et cause la panique dans le cœur de l’homme, et ils ont dénaturé l’homme de sorte que l’homme ressemble à des bêtes d’une laideur insupportable, ne possédant plus la moindre trace du saint homme d’origine. Ils souhaitent même prendre le pouvoir comme des tyrans sur la terre. Ils entravent le travail de Dieu de sorte qu’il peut à peine progresser et ils isolent l’homme comme s’il vivait derrière des murs de cuivre et d’acier. Ayant commis tellement de péchés et causé tellement de problèmes, comment pourraient-ils s’attendre à autre chose qu’au châtiment ? Les démons et les mauvais esprits ont été déchaînés sur la terre et ont encerclé la volonté et l’effort laborieux de Dieu, ce qui les rend impénétrables. Quel péché mortel ! Comment Dieu ne pourrait-Il pas être anxieux ? Comment Dieu ne pourrait-Il pas être en colère ? Ils présentent des entraves et une opposition sérieuses à l’œuvre de Dieu. Trop rebelles ! Même ces démons, petits et grands, deviennent hautains en vertu du diable plus puissant et commencent à créer des remous. Ils résistent à la vérité délibérément tout en la connaissant très bien. Fils de la rébellion ! On dirait que maintenant que leur roi de l’enfer est monté sur le trône royal, ils deviennent arrogants et traitent tous les autres avec mépris. Combien d’entre eux cherchent la vérité et suivent la justice ? Ils sont tous des animaux comme les porcs et les chiens menant un vol de mouches puantes vers un tas de fumier, branlant la tête et provoquant le désordre. Ils croient que leur roi de l’enfer est le plus grand des rois, sans se rendre compte qu’ils ne sont rien de plus que des mouches sur de la pourriture. Non seulement cela, ils font aussi des remarques diffamatoires contre l’existence de Dieu faisant confiance à leurs porcs et leurs chiens de parents. Les mouches minuscules pensent que leurs parents sont gros comme des cétacés à dents. Ne se rendent-ils pas compte qu’ils sont très petits, mais que leurs parents sont des cochons et des chiens impurs un milliard de fois plus grand qu’eux-mêmes ? Inconscients de leur propre bassesse, ils se déchaînent, provoqués par l’odeur putride de ces porcs et de ces chiens, et ont l’idée délirante de procréer des générations futures. Cela est absolument sans vergogne ! Avec des ailes vertes sur le dos (ce qui se réfère à leur prétention de croire en Dieu), ils deviennent vaniteux et se vantent partout de leur propre beauté et de leur attrait, rejetant secrètement leurs impuretés sur l’homme. Et ils sont même suffisants, comme si une paire d’ailes à couleurs de l’arc-en-ciel pouvait camoufler leurs propres impuretés, et ainsi ils persécutent l’existence du vrai Dieu (ce qui se réfère à la vraie histoire du monde religieux). L’homme ignore que les ailes de la mouche sont belles et féériques, mais qu’après tout il ne s’agit pas plus que d’une mouche minuscule qui est pleine de saletés et couverte de germes. Avec la force de leurs porcs et de leurs chiens de parents, ils se déchaînent à travers le pays (cela fait référence aux autorités religieuses qui persécutent Dieu sur la base d’un fort soutien du pays et qui trahit le vrai Dieu et la vérité) avec une férocité écrasante. C’est comme si les fantômes des pharisiens juifs étaient revenus avec Dieu à la nation du grand dragon rouge, de retour à leur ancien nid. Ils ont à nouveau commencé leur travail de persécution, poursuivant leur travail qui chevauche plusieurs milliers d’années. Il est certain que ce groupe de dégénérés périra sur la terre à la fin ! Il semble qu’après plusieurs millénaires, les esprits impurs sont devenus encore plus rusés et sournois. Ils pensent constamment à des moyens de saper secrètement l’œuvre de Dieu. Ils sont astucieux et rusés, et souhaitent reproduire dans leur patrie la tragédie de plusieurs milliers d’années passées. Cela provoque presque Dieu à émettre un grand cri et à retourner au troisième ciel pour les anéantir. Pour que l’homme aime Dieu, il doit comprendre Sa volonté, Sa joie et Sa douleur, ainsi que ce qu’Il abhorre. Cela favorisera l’entrée de l’homme. Plus tôt arrive l’entrée de l’homme, plus le cœur de Dieu est satisfait. Plus l’identification du roi des démons par l’homme est claire, plus l’homme se rapproche de Dieu, de sorte que Son désir peut être réalisé.

Extrait de « L’œuvre et l’entrée (7) »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe