« L’œuvre et l’entrée (8) » | Extrait 312

Pendant des milliers d'années, ce pays a été une terre d'ordures. Il est insupportablement sale, la misère abonde, les fantômes pullulent partout, trompant et décevant, portant des accusations sans fondement, étant impitoyables et vicieux, piétinant cette ville fantôme et la laissant jonchée de cadavres. L'odeur de la pourriture imprègne l'air et couvre le pays qui est fortement gardé. Qui peut voir le monde au-delà des cieux ? Le diable ligote fortement tout le corps de l'homme, il lui couvre les yeux et lui scelle les lèvres fermement. Le roi des démons a tout saccagé pendant plusieurs milliers d'années jusqu'à nos jours alors qu'il surveille toujours la ville fantôme de près, comme si elle était un palais impénétrable de démons ; ces chiens de garde en meute, pendant ce temps, surveillent de leurs yeux vifs, craignant profondément que Dieu les prenne au dépourvu et les anéantisse tous, ne leur laissant aucun lieu de paix et de bonheur. Comment les gens d'une ville fantôme de ce genre pourraient-ils avoir déjà vu Dieu ? Ont-ils déjà joui du charme et de la beauté de Dieu ? Quelle idée ont-ils des choses du monde humain ? Lequel d'entre eux peut comprendre l'acharnement de Dieu ? Peu étonnant donc que Dieu incarné reste complètement caché : dans une société de ténèbres comme celle-là, où les démons sont impitoyables et inhumains, comment le roi des démons, qui tue les gens sans sourciller, pourrait-il tolérer l'existence d'un Dieu qui est beau, bon et saint ? Comment pourrait-il applaudir et acclamer l'arrivée de Dieu ? Ces laquais ! Ils rendent la gentillesse avec la haine, ils dédaignent Dieu depuis longtemps, ils abusent Dieu, ils sont sauvages à l'extrême, ils n'ont pas la moindre considération pour Dieu, ils saccagent et pillent, ils ont perdu toute conscience, ils vont à l'encontre de toute conscience et ils tentent l'innocent jusqu'à l'insanité. Ancêtres des anciens ? Leaders bien-aimés ? Ils s'opposent tous à Dieu ! Leur ingérence a tout laissé sous le ciel dans un état de ténèbres et de chaos ! Liberté de religion ? Les droits et intérêts légitimes des citoyens ? Tout cela n'est qu'une ruse pour camoufler le péché ! Qui a accueilli l'œuvre de Dieu ? Qui a donné sa vie ou versé son sang pour l'œuvre de Dieu ? De génération en génération, des parents aux enfants, l'homme esclave, sans manières, a fait de Dieu un esclave. Comment cela n'inciterait-il pas à la fureur ? Des milliers d'années de haine sont concentrés dans le cœur, des millénaires de condition pécheresse sont gravés dans le cœur. Comment cela n'inspirerait-il pas le dégoût ? Vengez Dieu, étouffez complètement Son ennemi, cessez la course effrénée des démons et ne leur permettez plus de soulever autant de troubles qu'ils le veulent ! Le temps est venu. Depuis longtemps l'homme a rassemblé toutes ses forces, il a consacré tous ses efforts, payé tout le prix pour ceci : dévoiler le visage hideux de ce démon et permettre aux gens qui ont été aveuglés et ont enduré toutes sortes de souffrances et d'épreuves de s'extraire de leur douleur et de tourner le dos à ce vieux démon méchant. Pourquoi lever un tel obstacle impénétrable à l'œuvre de Dieu ? Pourquoi employer diverses astuces pour tromper le peuple de Dieu ? Où sont la vraie liberté et les droits et intérêts légitimes ? Où est l'équité ? Où est le confort ? Où est la chaleur ? Pourquoi employer des complots divers pour tromper le peuple de Dieu ? Pourquoi utiliser la force pour réprimer la venue de Dieu ? Pourquoi ne pas permettre à Dieu de parcourir librement la terre qu'Il a créée ? Pourquoi harceler Dieu jusqu'à ce qu'Il n'ait nulle part où reposer la tête ? Où est la chaleur parmi les hommes ? Où est l'accueil parmi les hommes ? Pourquoi infliger à Dieu un tel désir désespéré ? Pourquoi faire crier Dieu encore et encore ? Pourquoi obliger Dieu à S'inquiéter de Son Fils bien-aimé ? Dans cette société de ténèbres, pourquoi les chiens de garde désolés du démon ne permettent-ils pas à Dieu de circuler librement dans le monde qu'Il a créé ? Pourquoi l'homme ne comprend-il pas, l'homme qui vit au milieu de la douleur et de la souffrance ? Pour vous, Dieu a enduré de grands tourments. En grande souffrance, Il vous a livré Son Fils bien-aimé, Sa chair et Son sang. Alors pourquoi fermez-vous les yeux ? À la vue de tous, vous rejetez l'arrivée de Dieu et refusez l'amitié de Dieu. Pourquoi êtes-vous si déraisonnables ? Êtes-vous prêts à endurer les injustices dans une société de ténèbres comme celle-là ? Pourquoi, au lieu de remplir vos estomacs des millénaires d'inimitié, vous bourrez-vous de la « merde » du roi des démons ?

Extrait de « L'œuvre et l'entrée (8) »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe