Paroles de Dieu quotidiennes | « Les méchants seront forcément punis » | Extrait 329

Avant, quand Dieu était aux cieux, l'homme agissait d'une manière trompeuse à l'égard de Dieu. Aujourd'hui, Dieu est parmi les hommes – personne ne sait depuis combien d'années –, pourtant, l'homme continue de ne faire les choses que pour la forme et essaye de Le duper. L'homme n'est-il pas bien trop arriéré dans son raisonnement ? C'était la même chose avec Judas : avant que Jésus ne vienne, Judas racontait des mensonges pour tromper ses frères et sœurs, et même après la venue de Jésus, il n'a toujours pas changé ; il ne connaissait pas du tout Jésus et, à la fin, il a trahi Jésus. N'était-ce pas parce qu'il ne connaissait pas Dieu ? Si, aujourd'hui, vous ne connaissez toujours pas Dieu, alors il est possible que vous deveniez un autre Judas et, à la suite de cela, la tragédie de la crucifixion de Jésus à l'ère de la Grâce, il y a deux mille ans, serait jouée de nouveau. Ne croyez-vous pas cela ? C'est un fait ! En ce moment, la majorité des gens sont dans une situation similaire – il se peut que Je le dise un peu trop tôt – et ces gens-là jouent tous le rôle de Judas. Je ne dis pas n'importe quoi, mais Je M'appuie sur des faits – et tu ne peux qu'être convaincu. Bien que beaucoup de gens fassent semblant d'être humbles, dans leur cœur, il n'y a qu'une mare d'eau croupie, un fossé d'eau nauséabonde. Pour l'heure, il y en a trop comme cela dans l'Église et vous pensez que Je n'en ai pas du tout conscience. Aujourd'hui, Mon Esprit décide pour Moi et Me porte témoignage. Penses-tu que Je ne sache rien ? Penses-tu que Je ne comprenne rien aux pensées sournoises à l'intérieur de vos cœurs, aux choses que vous gardez dans vos cœurs ? Est-il si facile de l'emporter sur Dieu ? Penses-tu que tu peux Le traiter comme tu veux ? Dans le passé, je craignais que vous deveniez contraints, Je n'ai donc pas arrêté de vous accorder la liberté, mais l'humanité était incapable de voir que J'étais bon envers elle et quand Je lui donnais un centimètre, elle prenait un mètre. Interrogez-vous entre vous : Je n'ai presque jamais traité personne et n'ai presque jamais légèrement réprimandé personne ; pourtant, Je suis très au clair quant aux motivations et aux notions de l'homme. Penses-tu que Dieu Lui-même, à qui Dieu porte témoignage, est un insensé ? Dans ce cas, Je dis que tu es trop aveugle ! Je ne te dénoncerai pas, mais voyons au juste à quel point tu peux devenir corrompu. Voyons si tes petits stratagèmes rusés peuvent te sauver, ou si faire de ton mieux pour aimer Dieu peut te sauver. Aujourd'hui, Je ne te condamnerai pas ; attendons jusqu'au temps de Dieu pour voir quelles représailles Il t'infligera. Je n'ai pas le temps maintenant pour un bavardage oisif avec toi et Je n'ai pas envie de retarder Mon œuvre plus grande simplement à cause de toi. Un ver tel que toi n'est pas digne du temps qu'il faudrait à Dieu pour te traiter, alors voyons à quel point au juste tu peux être dissolu. Les gens comme ça ne recherchent pas le moins du monde la connaissance de Dieu, pas plus qu'ils n'ont la moindre parcelle d'amour pour Lui, et ils souhaitent malgré tout que Dieu les appelle des justes : n'est-ce pas une plaisanterie ? Parce qu'un petit nombre de personnes est véritablement honnête, Je vais M'attacher seulement à continuer de prodiguer la vie à l'homme. Je ferai seulement ce que Je dois faire aujourd'hui, mais à l'avenir, J'infligerai des représailles à chaque personne selon ce qu'elle a fait. J'ai dit tout ce qu'il y avait à dire, car c'est précisément l'œuvre que J'accomplis. Je ne fais que ce que Je dois faire, et pas ce que Je ne dois pas faire. Néanmoins, J'espère que vous passez plus de temps dans la réflexion : quelle proportion exacte de ta connaissance de Dieu est vraie ? Es-tu quelqu'un qui a une fois de plus cloué Dieu à la croix ? Mes paroles finales sont celles-ci : malheur à ceux qui crucifient Dieu.

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe