« Parler de destination » | Extrait 335

Votre destination et votre destin sont très importants pour vous ; ils sont des plus sérieuses préoccupations. Vous croyez que si vous ne faites pas les choses avec grand soin, cela équivaudra à n'avoir aucune destination et à la destruction de votre destin. Mais ne vous est-il jamais venu à l'esprit que si les efforts que l'on déploie sont simplement pour l'intérêt de sa destination, ils ne sont qu'une œuvre infructueuse ? De pareils efforts ne sont pas authentiques ; ils sont faux et trompeurs. Si c'est le cas, ceux qui travaillent pour leur destination recevront leur défaite définitive, parce que les échecs dans la croyance des hommes en Dieu surviennent à cause de la tromperie. J'ai précédemment dit que Je n'aimais pas être flatté ou encensé, ou traité avec enthousiasme. J'aime les gens honnêtes qui font face à Ma vérité et à Mes attentes. Plus encore, J'aime que les gens soient capables de montrer le plus grand soin et la plus grande considération pour Mon cœur, et qu'ils puissent même tout abandonner à cause de Moi. C'est seulement de cette façon que Mon cœur peut être réconforté. En ce moment, combien y a-t-il de choses à votre sujet que Je déteste ? Combien de choses y a-t-il à votre sujet que J'aime ? Personne d'entre vous ne s'est-il rendu compte de toute la laideur dont vous avez fait montre pour l'intérêt de votre destination ?

Dans Mon cœur, Je ne souhaite pas être offensant envers quelque cœur qui soit positif et motivé, et Je ne souhaite particulièrement pas diminuer l'énergie de quiconque fait fidèlement son devoir ; néanmoins, Je dois rappeler à chacun de vous vos défaillances et l'âme dégoûtante au plus profond de votre cœur. Le but est d'espérer que vous serez capables d'offrir votre vrai cœur en faisant face à Mes paroles, parce que ce que Je hais le plus, c'est la supercherie des gens envers Moi. J'espère seulement que dans la dernière étape de Mon œuvre, vous serez capables d'agir de façon remarquable, entièrement dévoués, et que vous ne serez plus tièdes. Bien sûr, J'espère aussi que vous aurez tous une bonne destination. Toutefois, J'ai toujours Ma propre exigence, qui est que vous preniez la meilleure décision en M'offrant votre unique et ultime dévotion. Si quelqu'un n'a pas cette unique dévotion, cette personne deviendra sûrement le trésor de Satan et Je ne continuerai pas à l'utiliser. Je l'enverrai à la maison pour que ses parents s'occupent d'elle. Mon œuvre vous a été très utile ; ce que J'espère obtenir de vous est un cœur qui soit honnête et qui aspire à progresser vers le haut, mais jusqu'à présent, Mes mains demeurent vides. Pensez à cela : si un jour, J'ai toujours autant de chagrin, à ne pas pouvoir parler, quelle sera Mon attitude envers vous ? Serai-Je aussi amical ? Mon cœur sera-t-il aussi tranquille ? Comprenez-vous les sentiments d'une personne qui a soigneusement cultivé, mais n'a pu récolter un quelconque grain ? Comprenez-vous combien grande est la blessure de quelqu'un à qui on a porté un grand coup ? Pouvez-vous goûter à l'amertume d'une personne pleine d'espoir qui doit se séparer de quelqu'un en mauvais termes ? Avez-vous vu la colère d'une personne qui a été provoquée ? Pouvez-vous connaître le sentiment d'urgence vindicative d'une personne qui a été traitée avec hostilité et malhonnêteté ? Si vous comprenez la mentalité de ces personnes, Je pense qu'il ne vous devrait pas être difficile d'imaginer l'attitude qu'aura Dieu à l'heure de Sa rétribution. Pour finir, J'espère que vous ferez tous de sérieux efforts dans l'intérêt de votre propre destination ; néanmoins, vous feriez mieux de ne pas user de moyens fourbes dans vos efforts, sinon, Je serai toujours déçu de vous dans Mon cœur. À quoi conduit cette déception ? Ne vous trompez-vous pas ? Les gens qui pensent à leur destination, mais la détruisent, sont ceux qui sont les moins capables d'être sauvés. Même si de telles personnes deviennent exaspérées, qui sympathisera avec elles ? Somme toute, Je continue de souhaiter que vous ayez une destination convenable et bonne. Plus encore, Je n'espère qu'aucun de vous ne tombe dans le désastre.

Extrait de « De la destination »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe