« Vous êtes tous tellement ignobles de caractère ! » | Extrait 342

J'ai été parmi vous, vous ai fréquentés durant plusieurs printemps et automnes, J'ai vécu parmi vous pendant longtemps et J'ai vécu avec vous. Combien de votre comportement méprisable s'est évanoui sous Mes yeux ? Vos paroles sincères résonnent constamment dans Mes oreilles ; des millions et des millions de vos aspirations ont été posées sur Mon autel, trop nombreuses pour être comptées. Pourtant, en ce qui concerne votre dévouement et ce que vous dépensez, vous n'en donnez même pas un iota. Il n'y a même pas une toute petite miette de sincérité sur Mon autel. Où sont les fruits de votre croyance en Moi ? Vous avez reçu de Moi une grâce sans fin et vous avez vu des mystères éternels venant du ciel. Je vous ai même montré les flammes des cieux, mais Je n'ai pas eu le cœur de vous brûler. Néanmoins, combien M'avez-vous donné en retour ? Combien êtes-vous prêts à Me donner ? Tenant dans ta main la nourriture que Je t'ai donnée, tu te retournes et Me l'offres, disant même que c'est quelque chose que tu as obtenu en échange de la sueur de ton propre labeur, que tu M'offres tout ce que tu possèdes. Comment peux-tu ne pas savoir que les « contributions » que tu Me fais sont toutes des choses qui ont été volées de Mon autel ? En plus, maintenant que tu Me les offres, ne Me trompes-tu pas ? Comment peux-tu ne pas savoir que ce dont Je jouis aujourd'hui, ce sont toutes les offrandes sur Mon autel, et non ce que tu as gagné en échange de ton dur travail pour ensuite Me l'offrir ? Vous osez vraiment Me tromper de cette façon, alors comment puis-Je vous pardonner ? Comment pouvez-vous espérer que J'endure cela plus longtemps ? Je vous ai tout donné. Je ne vous ai rien caché, J'ai pourvu à tous vos besoins et Je vous ai ouvert les yeux, mais vous Me trompez de cette façon, ignorant votre conscience. Je vous ai tout accordé généreusement, de sorte que même si vous souffrez, vous avez gagné de Moi tout ce que J'ai apporté du ciel. Malgré cela, vous n'avez aucun dévouement, et même si vous avez apporté une petite contribution, après, vous « réglez vos comptes » avec Moi. Ta contribution ne rimera-t-elle pas à rien ? Ce que tu M'as donné n'est qu'un seul grain de sable, mais ce que tu M'as demandé, c'est une tonne d'or. N'es-tu pas simplement déraisonnable ? Je travaille parmi vous. Il n'y a absolument aucune trace des dix pour cent que l'on devrait Me donner, sans parler des sacrifices supplémentaires. De plus, ces dix pour cent auxquels contribuent ceux qui sont pieux sont saisis par les méchants. N'êtes-vous pas tous éloignés de Moi ? N'êtes-vous pas tous Mes antagonistes ? Ne détruisez-vous pas tous Mon autel ? Comment des gens pareils pourraient-ils être considérés comme des trésors à Mes yeux ? Ne sont-ils pas des porcs, des chiens que Je déteste ? Comment pourrais-Je faire référence à vos méfaits comme à des trésors ? Pour qui Mon œuvre est-elle vraiment faite ? Est-il possible qu'elle vise seulement à vous terrasser tous pour révéler Mon autorité ? Votre vie ne s'articule-t-elle pas autour d'une seule de Mes paroles ? Pourquoi est-ce que Je n'utilise que des paroles pour vous instruire et que Je n'ai pas transformé les paroles en faits pour vous terrasser le plus tôt possible ? Le but de Mes paroles et de Mon œuvre est-il seulement de terrasser l'humanité ? Suis-Je un Dieu qui tue aveuglément les innocents ? En ce moment, combien parmi vous viennent devant Moi de tout leur être pour chercher le bon chemin de la vie humaine ? Ce ne sont que vos corps qui sont devant Moi ; vos cœurs sont encore au large et sont loin, loin de Moi. Parce que vous ne savez pas ce qu'est Mon œuvre réellement, plusieurs d'entre vous veulent Me quitter et s'éloigner de Moi, espérant vivre plutôt dans ce paradis où il n'y a pas de châtiment ou de jugement. N'est-ce pas ce que les gens souhaitent dans leur cœur ? Je ne t'oblige certainement pas. Quel que soit le chemin que tu empruntes, cela relève de ton propre choix. Le chemin d'aujourd'hui en est un qui s'accompagne du jugement et de la malédiction, mais vous devrez tous savoir que ce que Je vous ai accordé, que ce soit les jugements ou les châtiments, ce sont tous les meilleurs dons que Je peux vous offrir, et ce sont toutes des choses dont vous avez urgemment besoin.

Extrait de « Vous êtes tous tellement ignobles de caractère ! »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe