« Interprétations des mystères des paroles de Dieu à l’univers entier : Chapitre 14 » | Extrait 373

Dieu a créé le genre humain, mais quand Il vient dans le monde des hommes, les gens cherchent à Lui résister et Le chassent de leur territoire, comme s'Il était simplement un orphelin errant à travers le monde, ou comme un homme du monde sans patrie. Personne ne se sent attaché à Dieu, personne ne L'aime vraiment et personne n'a jamais accueilli Sa venue. Au contraire, quand la venue de Dieu est visible, des nuages assombrissent des visages joyeux en un clin d'œil comme si une tempête soudaine approchait, comme si Dieu pouvait enlever le bonheur de leur famille, comme si Dieu n'avait jamais béni les humains, mais, à la place, les avait seulement accablés de malheur. Par conséquent, dans l'esprit des humains, Dieu n'est pas une bénédiction, mais plutôt Celui qui les maudit toujours. À cause de cela, les hommes ne Lui prêtent pas attention ni ne L'accueillent ; ils sont toujours froids envers Lui, et cela a toujours été le cas. Parce que les hommes nourrissent ces choses dans leur cœur, Dieu dit que l'humanité est déraisonnable et immorale, et que même les sentiments desquels les humains sont censés être dotés ne peuvent être perçus en eux. Les humains ne font preuve d'aucune considération pour les sentiments de Dieu, mais utilisent à la place une soi-disant « justice » pour traiter Dieu. Ils ont été comme cela durant de nombreuses années et c'est pour cette raison que Dieu a dit que leur tempérament n'a pas changé. Cela montre qu'ils n'ont pas plus d'essence qu'une poignée de plumes. On peut dire que les humains sont de pauvres misérables, car ils ne se chérissent pas. S'ils ne s'aiment même pas, se piétinant eux-mêmes à la place, cela ne montre-t-il pas qu'ils sont sans valeur ? L'humanité est comme une femme immorale qui s'illusionne elle-même et qui se livre volontiers aux autres pour être violée. Même alors, les gens ne reconnaissent toujours pas à quel point ils sont vils. Ils trouvent du plaisir à travailler pour les autres ou à parler avec les autres, se plaçant sous le contrôle des autres. N'est-ce pas justement la souillure du genre humain ? Bien que Je n'aie pas vécu une vie parmi les hommes et n'aie pas vraiment expérimenté la vie humaine, J'ai acquis une compréhension très claire de chaque mouvement, chaque geste, chaque parole et chaque action des humains. Je suis même en mesure d'exposer les humains dans leur honte la plus profonde, au point qu'ils n'osent plus révéler leur propre conspiration ou donner libre cours à leur convoitise. Comme des escargots qui se retirent dans leur coquille, ils n'osent plus exposer leur propre état hideux. Parce que les humains ne se connaissent pas eux-mêmes, leur plus grande faiblesse est leur enthousiasme à parader leurs charmes devant les autres, faisant montre de leur vilaine figure ; c'est quelque chose que Dieu déteste au plus haut point. C'est parce que les rapports entre les hommes sont anormaux et qu'il y a un manque de rapports interpersonnels normaux entre les hommes, et encore plus de rapports normaux entre eux et Dieu. Dieu a tellement parlé, et ce faisant, Son principal objectif a été d'occuper une place dans le cœur des gens afin qu'ils puissent se débarrasser de toutes les idoles qui y ont fait leur résidence. À ce sujet, Dieu peut exercer Sa puissance sur toute l'humanité et réaliser l'objectif de Son existence sur la terre.

Extrait de « Chapitre 14 » d'Interprétations des mystères des paroles de Dieu à l'univers entier

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp