« Comment l’homme qui a délimité Dieu dans ses notions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? » | Extrait 284

L'œuvre de Dieu continue à progresser, et, bien que le but de Son œuvre reste immuable, les moyens qu'Il utilise pour travailler changent constamment, et donc changent également ceux qui suivent Dieu. Plus Dieu travaille, mieux l'homme en vient à connaître Dieu et le tempérament de l'homme change conformément à Son œuvre. Cependant, parce que le travail de Dieu change constamment, ceux qui ne connaissent pas l'œuvre du Saint-Esprit et ces hommes absurdes qui ne connaissent pas la vérité deviennent les adversaires de Dieu. L'œuvre de Dieu n'est jamais conforme aux conceptions de l'homme, car Son travail est toujours nouveau, jamais vieux. Il ne répète jamais le travail du passé, mais fonce plutôt, accomplissant un travail inédit. Comme Dieu ne répète pas Son travail et l'homme juge toujours l'œuvre de Dieu aujourd'hui sur la base de Son travail du passé, il est extrêmement difficile pour Dieu de mener à bien chaque étape de travail de la nouvelle ère. L'homme présente beaucoup trop d'obstacles ! La pensée de l'homme est trop rigide ! Aucun homme ne connaît le travail de Dieu, mais ils définissent tous ce travail. Éloigné de Dieu, l'homme perd la vie, la vérité et les bénédictions de Dieu, pourtant, l'homme n'accepte pas non plus la vie, la vérité, encore moins les plus grandes bénédictions que Dieu accorde à l'humanité. Tous les hommes veulent mieux connaître Dieu, mais sont incapables de tolérer tout changement dans le travail de Dieu. Ceux qui n'acceptent pas le nouveau travail de Dieu croient que le travail de Dieu est immuable et que le travail de Dieu reste éternellement au point mort. Selon leur croyance, il suffit d'observer la loi pour obtenir le salut éternel de Dieu, et, aussi longtemps qu'ils se repentent et confessent leurs péchés, le cœur de Dieu sera toujours satisfait. Ils sont d'avis que Dieu ne peut être que le Dieu de la loi et le Dieu qui a été cloué sur la croix pour l'homme ; ils pensent également que Dieu ne devrait pas et ne peut pas dépasser la Bible. Ce sont précisément ces opinions qui les ont enchaînés fermement à la loi du passé et les ont entravés par des règlements rigides. Plus de gens encore croient que le nouveau travail de Dieu, quel que soit ce travail, doit être corroboré par des prophéties, et que dans chaque étape de ce travail, tous ceux qui Le suivent avec un cœur sincère doivent également recevoir des révélations, autrement le travail ne peut pas être de Dieu. Ce n'est déjà pas une tâche facile pour l'homme de connaître Dieu. Considérant en plus le cœur absurde de l'homme et sa nature rebelle, suffisante et vaine, il est d'autant plus difficile à l'homme d'accepter la nouvelle œuvre de Dieu. L'homme n'étudie pas la nouvelle œuvre de Dieu avec attention ni ne l'accepte avec humilité ; au contraire, l'homme adopte une attitude de mépris, en attendant les révélations et les conseils de Dieu. N'est-ce pas le comportement de l'homme qui se rebelle et s'oppose à Dieu ? Comment de tels hommes peuvent-ils gagner l'approbation de Dieu ?

En son temps, Jésus a déclaré que le travail de l'Éternel avait pris du retard dans l'ère de la Grâce, tout comme Je dis aujourd'hui que le travail de Jésus a pris du retard. S'il n'y avait eu que l'ère de la Loi, et non l'ère de la Grâce, Jésus ne pourrait pas avoir été crucifié et ne pourrait pas avoir racheté l'humanité entière. S'il n'y avait eu que l'ère de la Loi, l'humanité aurait-elle pu éventuellement progresser jusqu'à ce jour ? L'histoire progresse. L'histoire n'est-elle pas la loi naturelle de l'œuvre de Dieu ? Cela n'est-il pas une description de Sa gestion de l'homme dans l'univers entier ? L'histoire progresse, ainsi que l'œuvre de Dieu, et la volonté de Dieu change continuellement. Il serait peu pratique pour Dieu de s'en tenir à une seule étape de travail pendant six mille ans, car tout homme sait qu'Il est toujours nouveau, et jamais vieux. Il ne pouvait pas en rester à un travail semblable à la crucifixion, et une fois, deux fois, trois fois… être cloué sur la croix. Cela est la perception d'un homme absurde. Dieu ne fait pas le même travail. Son travail change constamment et est toujours nouveau, tout comme Je vous dis de nouvelles paroles quotidiennement et fais un nouveau travail. Cela est le travail que Je fais, dont la clé se trouve dans les mots « nouveau » et « merveilleux ». « Dieu est immuable et Dieu sera toujours Dieu. » En effet, cette parole est vraie. L'essence de Dieu ne change pas, Dieu est toujours Dieu et Il ne pourrait jamais devenir Satan, mais cela ne prouve pas que Son œuvre soit aussi constante et invariable que Son essence. Tu déclares que Dieu est ainsi, mais alors comment peux-tu expliquer que Dieu est toujours nouveau, et jamais vieux ? L'œuvre de Dieu se répand continuellement, change constamment et la volonté de Dieu se manifeste et se révèle à l'homme continuellement. À mesure que l'homme expérimente le travail de Dieu, son tempérament change continuellement et sa connaissance change continuellement. D'où vient ce changement, alors ? Ne vient-il pas du travail en perpétuel changement de Dieu ? Si le tempérament de l'homme peut changer, pourquoi l'homme ne peut-il pas permettre que Mon travail et Mes paroles changent continuellement aussi ? Est-ce que Je dois être soumise aux restrictions de l'homme ? N'as-tu pas tout simplement recours maintenant au sophisme ?

Extrait de « Comment l'homme qui a délimité Dieu dans ses notions peut-il recevoir les révélations de Dieu ? »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe