Paroles sur la manière de faire l’expérience des échecs, des chutes, des épreuves et de l’épurement (Extrait 63)

Certaines personnes tombent souvent malades et même si elles prient beaucoup Dieu, leur état ne s’améliore pas. Bien qu’elles veuillent profondément se débarrasser de leur maladie, elles n’y arrivent pas. Parfois même, la maladie met leur vie en jeu, et elles n’ont pas d’autre choix que d’y faire face. De fait, si on a vraiment la foi en Dieu dans son cœur, on doit savoir, avant tout, que la durée de vie d’une personne est entre les mains de Dieu. Les dates de naissance et de mort sont prédestinées par Dieu. Quand Dieu donne une maladie aux gens, il y a une raison derrière ça, cela a un sens. Ces derniers ont l’impression d’être malades, mais ce qu’ils ont reçu, en réalité, c’est la grâce et non la maladie. Les gens doivent avant tout reconnaître cette réalité, en être sûrs et la prendre au sérieux. Quand les gens souffrent d’une maladie, ils peuvent se présenter souvent devant Dieu et s’assurer de faire ce qu’ils devraient faire, avec prudence et circonspection, et ils peuvent traiter leur devoir avec davantage de soin et de diligence que les autres. En ce qui concerne les gens, il s’agit là d’une protection et non de chaînes. C’est la façon négative de gérer les choses. En outre, Dieu a prédéterminé la durée de vie de chacun. D’un point de vue médical, une maladie peut sembler en phase terminale, tandis que du point de vue de Dieu, si ta vie doit se poursuivre et que ton heure n’est pas encore venue, tu ne pourras pas mourir même si tu le veux. Si Dieu t’a donné un mandat, et que ta mission n’est pas terminée, tu ne mourras même pas d’une maladie qui est censée être mortelle : Dieu ne t’emportera pas encore. Même si tu ne pries pas et ne cherches pas la vérité, ou que tu ne t’occupes pas de traiter ta maladie, ou même si tu diffères ton traitement, tu ne mourras pas. C’est particulièrement vrai pour ceux qui ont reçu un mandat de la part de Dieu : tant que leur mission n’est pas encore achevée, quelle que soit la maladie qui les frappe, ils ne doivent pas mourir tout de suite. Ils doivent vivre jusqu’à la finalisation de leur mission. As-tu cette foi ? Si ce n’est pas le cas, tu n’offriras que des prières superficielles à Dieu : « Dieu ! Je dois mener à bien le mandat que Tu m’as donné. Je veux passer mes derniers jours dans la loyauté envers Toi, afin de ne pas laisser de regrets derrière moi. Tu dois me protéger ! » Bien que tu pries ainsi, si tu ne prends pas l’initiative de chercher la vérité, alors tu n’auras pas la volonté et la force d’exercer ta loyauté. Comme tu n’as pas la volonté de payer le véritable prix, tu te caches souvent derrière ce type d’excuses et cette méthode pour prier Dieu et négocier avec Lui. Est-ce là une personne qui poursuit la vérité ? Si ta maladie venait à être guérie, serais-tu vraiment capable d’accomplir ton devoir correctement ? Pas forcément. De fait, que tu négocies pour guérir ta maladie et ne pas mourir, ou que tu le fasses parce que tu as une intention ou un objectif différent, du point de vue de Dieu, si tu peux accomplir ton devoir et que tu as encore une utilité, si Dieu a décidé de t’utiliser, alors tu ne mourras pas. Tu n’en seras pas capable, même si tu le souhaites. Mais si tu causes des problèmes, que tu commets toutes sortes d’actes malfaisants et que tu agaces le tempérament de Dieu, tu mourras rapidement, ta vie sera raccourcie. La durée de vie de chacun a été déterminée par Dieu avant la création du monde. Si chacun peut obéir aux arrangements et orchestrations de Dieu, alors, que la maladie les frappe ou non, et que leur santé soit bonne ou mauvaise, ils vivront le nombre d’années prédestinées par Dieu. As-tu foi en cela ? Si tu ne reconnais cela que parce que c’est la doctrine, alors ta foi n’est pas véritable, et il ne sert à rien de prononcer de belles paroles. Si tu confirmes du fond du cœur que Dieu agira ainsi, alors ton approche et ta façon de pratiquer vont changer naturellement. Bien entendu, les gens doivent avoir le bon sens de maintenir leur santé dans leur vie au quotidien, qu’ils tombent malades ou non. Cet instinct a été donné à l’homme par Dieu. C’est la raison et le bon sens qu’on doit posséder dans le cadre du libre arbitre donné par Dieu. Une fois malade, tu dois comprendre quelques règles de bon sens à propos des soins de santé et du traitement de cette maladie : c’est ainsi qu’il te faut procéder. Cependant, traiter ta maladie de cette manière n’a pas pour but de remettre en cause la durée de vie que Dieu a établie pour toi, ni de t’assurer que tu pourras vivre la durée de vie qu’Il t’a fixée. Qu’est-ce que cela signifie ? On peut le dire de la façon suivante : d’un point de vue passif, si tu ne prends pas au sérieux ta maladie, si tu accomplis ton devoir de la façon dont tu es censé le faire et repose-toi un peu plus que les autres. Si tu n’as pas différé ton devoir, ta maladie ne va pas empirer et elle ne te tuera pas. Tout dépend de ce que Dieu fait. En d’autres termes, si, aux yeux de Dieu, ta durée de vie prédestinée n’a pas encore atteint son terme, alors même si tu tombes malade, Il ne te laissera pas mourir. Si ta maladie n’est pas incurable, mais que ton heure a sonné, alors Dieu t’emportera quand Il le voudra. N’est-ce pas là se trouver complètement à la merci de la pensée de Dieu ? C’est être à la merci de Sa prédétermination ! C’est ainsi que tu devrais envisager ce problème. Tu peux faire ta part et aller chez le médecin, prendre des médicaments, prendre soin de ta santé et faire de l’exercice, mais tu dois comprendre, au fond de toi-même, que la vie d’un individu se trouve entre les mains de Dieu, que la durée de vie d’une personne est prédéterminée par Dieu, et que personne ne peut transcender ce que Dieu a prédéterminé. Si tu ne possèdes pas ne serait-ce que ce minimum de compréhension, alors tu n’as pas véritablement la foi, et tu ne crois pas réellement en Dieu.

Certains font tout ce qu’ils peuvent et emploient diverses méthodes pour soigner leur maladie, mais, quel que soit le traitement qu’ils utilisent, ils ne peuvent pas être guéris. Plus ils se soignent, plus la maladie devient grave. Au lieu de prier Dieu pour trouver ce qu’il se passe exactement, quelle est la cause profonde de leur maladie, ils prennent les choses en main propre. Ils finissent par utiliser de nombreuses méthodes et dépenser une somme d’argent importante, mais leur maladie n’est toujours pas guérie. Ensuite, une fois qu’ils ont abandonné leur traitement, la maladie guérit toute seule après un certain temps, sans qu’ils s’y attendent, et ils ne savent pas comment cela a pu se produire. D’autres contractent une maladie bénigne et ne s’en inquiètent pas vraiment, mais un jour, leur état s’aggrave et ils meurent subitement. Qu’est-ce que cela veut dire ? Les gens sont incapables de le comprendre. Mais en réalité, du point de vue de Dieu, c’est parce que la mission de la personne dans ce monde est achevée, et donc Il l’a emmenée. Les gens disent souvent : « Les gens ne meurent pas s’ils ne sont pas malades. » Est-ce vraiment le cas ? Chez certaines personnes, qui ont été examinées à l’hôpital, on n’a trouvé aucune maladie. Elles étaient en excellente santé mais sont mortes en quelques jours. C’est ce qu’on appelle mourir sans maladie. Cela arrive à beaucoup de gens. Cela veut dire qu’une personne a atteint le terme de sa vie et qu’elle est retournée dans le domaine spirituel. Certaines personnes ont survécu à un cancer et à la tuberculose et vivent jusqu’à soixante-dix ou quatre-vingts ans. C’est le cas de nombreuses personnes. Tout cela dépend de ce que Dieu a ordonné. Comprendre cela, c’est avoir la vraie foi en Dieu. Si tu es malade physiquement, et que tu dois prendre des médicaments pour traiter ta maladie, alors tu dois prendre ces médicaments ou faire de l’exercice normalement, te relaxer et gérer la situation avec calme. Quel est ce genre d’attitude ? C’est une attitude de véritable foi en Dieu. Imaginons que tu ne prennes pas ton médicament, que tu ne vaccines pas, que tu ne fasses pas de sport, que tu ne prennes pas soin de ta santé, et que tu sois extrêmement inquiet malgré tout, que tu pries sans arrêt : « Oh, Dieu, je dois accomplir mes devoirs correctement, ma mission n’est pas achevée, je ne suis pas prêt à mourir. Je veux remplir mes devoirs correctement et accomplir Ton mandat. Si je meurs, je ne serai pas en mesure d’achever Ton mandat. Je ne veux laisser aucun regret. Dieu, je T’en prie, écoute mes prières : laisse-moi vivre afin que je puisse remplir mes devoirs et mener à bien Ton mandat. Je souhaite Te louer à jamais et voir Ton jour de gloire le plus vite possible. » Si on en croit les apparences, tu ne prends pas de médicaments ou de vaccin, et tu as l’air fort et empli de la foi de Dieu. Mais en réalité, ta foi est plus petite qu’une graine de moutarde. Tu es mort de peur et tu n’as aucune foi en Dieu. Pourquoi n’as-tu pas la foi ? Comment est-ce arrivé ? Les êtres humains ne comprennent tout simplement pas l’attitude du Créateur, Ses principes et Ses façons de traiter Ses êtres créés. Alors, ils se servent de leurs propres perspectives limitées, notions et imagination pour deviner ce que Dieu va faire. Ils veulent parier avec Dieu pour voir s’Il les guérira et les laissera vivre une longue vie. N’est-ce pas idiot ? Si Dieu te permet de vivre, tu ne mourras pas, même si tu tombes très malade. Si Dieu ne te permet pas de vivre, même si tu n’es pas malade, tu mourras quand même, si c’est ce qu’il doit se passer. La durée de ta vie est prédéterminée par Dieu. Savoir cela est la véritable connaissance et la véritable foi. Dieu fait-Il donc tomber les gens malades au hasard ? Ce n’est pas une question de hasard ; c’est une façon d’épurer leur foi. C’est une souffrance que les gens doivent endurer. S’Il te fait tomber malade, n’essaie pas d’y échapper ; s’Il ne le fait pas, alors ne le sollicite pas. Tout est entre les mains du Créateur et les gens doivent apprendre à laisser la nature suivre son cours. Qu’est-ce que la nature ? Rien dans la nature n’est laissé au hasard ; tout vient de Dieu. C’est vrai. Parmi ceux qui souffrent d’une même maladie, certains meurent et d’autres vivent ; tout cela a été prédéterminé par Dieu. Si tu peux vivre, cela prouve que tu n’as pas encore achevé la mission que Dieu t’a confiée. Tu devrais travailler dur pour l’achever, et chérir cette période ; ne la gâche pas. Il en est ainsi. Si tu es malade, n’essaie pas d’échapper à la situation, et si tu n’es pas malade, ne demande pas à l’être. Dans tous les domaines, tu ne peux pas obtenir ce que tu veux simplement en le demandant et tu ne peux pas non plus échapper à quoi que ce soit juste parce que tu le veux. Personne ne peut changer ce que Dieu a décidé de faire.

Avant d’être cloué sur la croix, le Seigneur Jésus a offert une prière. Comment était-elle formulée exactement ? (« S’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que Tu veux » [Matthieu 26 :39].) En tant que membres de l’humanité créée, les gens devraient tous se soumettre à un tel processus de recherche, parce qu’ils ne comprennent pas les intentions de Dieu. Il s’agit là d’un processus normal. Cependant, peu importe la façon dont tu cherches, et aussi long, pénible ou difficile que puisse être ce processus de recherche, rien de ce que Dieu a décidé de faire n’a jamais changé depuis le commencement, et Il n’a jamais non plus décidé de changer les choses. Les gens peuvent chercher et attendre et Dieu leur permet effectivement de suivre un processus par lequel ils parviennent à obtenir la compréhension, la connaissance et la clarté concernant ce qui est vrai, mais Il ne modifierait jamais une seule de Ses décisions. Par conséquent, tu ne devrais pas te dire que les choses t’arrivent par hasard, ni, lorsque tu échappes d’une manière ou d’une autre au désastre et à une mort certaine, que c’est un pur hasard et une coïncidence. Ce n’est pas le cas. Dieu a un plan préétabli et des arrangements particuliers pour chaque être créé, du plus grand au plus infime, du macroscopique – les planètes et le cosmos – à l’humanité créée, et même jusqu’aux microorganismes. Telle est la toute-puissance de Dieu. Certaines personnes qui tombent malades disent que leur maladie était due à l’épuisement lié à une activité, ou au fait d’avoir mangé accidentellement le mauvais aliment. Ne cherche pas des raisons de ce genre ; il s’agit là, dans tous les cas, d’attitudes négatives et réfractaires. Tu devrais faire face avec un esprit positif aux environnements, aux gens, aux événements et aux choses que Dieu a planifiés pour toi. Ne recherche pas de raisons objectives ; tu devrais plutôt chercher et comprendre quelles sont exactement l’intention et l’attitude de Dieu quand Il te présente ces événements et quelle attitude tu devrais avoir en tant qu’être créé quand tu t’occupes de cela ; voilà le chemin que tu dois chercher. Quand une personne survit, ce n’est jamais un hasard, mais ce n’est pas non plus inéluctable ; les arrangements du Créateur, Ses désirs et Sa souveraineté sont toujours là. Rien n’est vide de sens. Penses-tu que les paroles de Dieu, Ses intentions et la vérité soient vides de sens ? Ce n’est pas le cas ! Quand les gens n’ont pas saisi les intentions de Dieu, ils sont sujets à certaines notions et à certains fantasmes ; et ils ont l’impression que ces notions et fantasmes sont tout à fait exacts et qu’ils doivent être en phase avec les désirs de Dieu. Les gens ne savent pas quelles sont les désirs de Dieu, et ils se disent donc : « Ma façon de penser est la bonne. J’ai une foi authentique. Je crains Dieu et me soumets à Lui, je suis une personne qui aime Dieu. » En réalité, Dieu déteste tes notions et ce que tu imagines. Tandis que tu te répètes à quel point tu as raison, en fait, tu ne comprends pas du tout la vérité, et tu n’as pas obtenu la vérité. Quand un jour, tu verras ces questions avec clarté et que tu te rendras compte qu’en fin de compte, ces choses sont gouvernées, arrangées et ordonnées par le Créateur, tu auras appris les leçons enseignées par tous les gens, les événements et les choses que tu auras rencontrés, et tu auras atteint les résultats qui te sont dus. Ce n’est qu’à ce moment que tu comprendras vraiment les intentions de Dieu et que tu comprendras que tout ce que Dieu fait, c’est sauver les gens, et que Sa bienveillance et Ses inlassables efforts sont contenus dans tout ce qu’Il fait. Quand tu auras compris cela, tu devras remercier Dieu et Le louer, et ne jamais penser ainsi : « Dieu m’a ordonné d’accomplir ce devoir, donc je dois être très important dans Son cœur. Dieu ne peut pas m’abandonner et Il ne me laissera pas mourir. » C’est faux. Dieu a une méthode pour tout ce qu’Il fait. Qu’est-ce que cela veut dire ? Dieu ordonne la date de naissance et de mort d’une personne, et le nombre de missions qu’elle aura dans sa vie. Dieu a ordonné la durée de ta vie. Il n’écourtera pas ta vie à cause de tes mauvaises performances dans cette vie, et Il ne l’allongera pas non plus de plusieurs années en raison de bonnes performances dans cette vie. C’est ce qu’on appelle avoir une méthode. En considérant les mauvaises personnes qui commettent toutes sortes de méfaits dans le monde, qui ont causé de grands torts au monde, qui, par leurs nombreux actes nuisibles, ont mis en danger les autres à un certain moment, certaines personnes disent : « Dieu est aveugle. Pourquoi ne détruit-Il pas de telles personnes ? » Sais-tu quelle est la cause ? Quelle en est la cause profonde ? La cause profonde est celle-ci : les personnalités positives jouent un rôle positif, et les personnalités négatives jouent un rôle négatif. Chacun a sa mission, chacun a son rôle ; la vie et la mort de chacun ont été prédestinées il y a bien longtemps. Dieu ne bouleverserait jamais cela. Quand tu es né, tu es venu au monde à l’heure, pas une minute ou une seconde d’écart. Quand tu mourras et que ton âme quittera ton corps, cela sera aussi à la minute, à la seconde près. Dieu ne changera pas la durée de vie prévue d’une personne en raison de sa grande contribution à l’humanité, pour la laisser vivre vingt ou trente années de plus. Dieu n’a jamais procédé ainsi et ne le fera jamais à l’avenir. Il ne causera pas non plus la mort prématurée d’une personne juste parce qu’elle cause particulièrement de tort à l’humanité. Dieu ne fera jamais cela. C’est la règle et la loi du ciel, et Dieu ne l’enfreindra jamais. Qu’avez-vous vu sur cette question ? (Personne ne peut changer les choses que Dieu a ordonnées.) Dieu Lui-même ne bouleverserait ou ne changerait jamais les choses qu’Il a ordonnées ou planifiées. C’est un fait. De plus, cela nous permet de voir le pouvoir et la sagesse de Dieu. Il a déjà complètement planifié la genèse, l’avènement, la durée de vie et la fin de tous les êtres créés, ainsi que la mission de leur vie et le rôle qu’ils jouent dans toute l’humanité. Personne ne peut changer ces choses ; c’est l’autorité du Créateur. L’avènement de tous les êtres créés, la mission de leur vie, quand leur vie prendra fin, toutes ces lois ont été ordonnées par Dieu il y a longtemps. De la même façon, Dieu a ordonné l’orbite de tous les corps célestes, l’orbite qu’ils suivent, pour combien d’années, comment ils orbitent, les lois qu’ils suivent. Tout cela a été ordonné par Dieu il y a longtemps, et n’a pas changé pendant des milliers, des dizaines de milliers, des centaines de milliers d’années. Cela a été ordonné par Dieu, et telle est Son autorité. Alors, qu’en est-il de l’homme, ce minuscule être créé ? Mettons l’homme de côté et parlons d’abord des chiens. Dieu a ordonné qu’ils vivent une dizaine d’années, et qu’ils doivent mourir quand ils atteignent cet âge. Cette échéance peut-elle être changée ? (Non.) Nous n’aborderons pas les cas particuliers. La durée de vie d’un petit animal, que les humains ne peuvent même pas changer, est prédestinée par Dieu. Alors pourquoi serait-ce différent pour les hommes ? Donc, quelles que soient les requêtes des gens, la dernière chose qu’ils devraient faire, c’est demander une prolongation de leur durée de vie. Les bénédictions et les malheurs de la vie d’une personne, et la date de sa mort sont des choses prédestinées par Dieu. Personne ne peut les changer, et les demandes, même répétées, ne serviront à rien. Tu peux demander à Dieu de t’éclairer sur certaines choses, par exemple sur les expériences que tu fais, ce que tu reconnais, et ce que tu gagnes d’un environnement. Autrement dit, tu peux chercher la vérité et prier Dieu pour demander une entrée dans la vie et un changement dans ton tempérament de vie. Si ta sincérité parvient à émouvoir Dieu, tu pourras obtenir l’œuvre du Saint-Esprit. Voilà ce que Dieu est prêt à faire. Mais tu dois être raisonnable. Tu ne peux pas demander à Dieu la longévité ou l’immortalité parce que la durée de ta vie est ordonnée par Dieu. Personne ne peut changer cela et les demandes, même répétées, n’y feront rien. Tant que c’est ordonné par Dieu, Il ne le changera pas. Si tu reconnais que Dieu est le Créateur, que Dieu est ton Souverain, ton Dieu et ton Seigneur, alors tu ne dois jamais demander ces choses. Que Dieu dit-Il aux gens de Lui demander ? Que dit le « Notre Père » ? « Que Ton règne vienne ; que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6:10). Que devez-vous demander d’autre ? Le savez-vous ? Vous devez accomplir vos devoirs en tant qu’êtres créés au sein de l’œuvre de gestion de Dieu. Vous devez mener à bien les mandats que Dieu vous a donnés, remplir votre mission correctement, éviter de manquer à votre mission, être dignes de la vie et de l’existence que Dieu vous a données, et ne pas laisser cette vie se gâcher ou être vaine. Dans cette vie, vous devez parvenir à connaître le Créateur, vivre d’une manière qui convient à un être créé et satisfaire les souhaits du Créateur. Voilà les choses que vous devez demander. Quoi Lui demander et ne pas Lui demander, ce qui est aligné avec Ses intentions et ce qui ne l’est pas, et si tu peux obtenir ce que tu veux demander : tout cela doit d’abord être clair dans ton cœur. N’agis pas comme un idiot. Si ce que tu demandes a déjà été ordonné par Dieu, alors tes prières sont vaines. N’est-ce pas idiot de ta part de prier pour cela, alors ? N’est-ce pas s’opposer à Dieu ? Dieu a prévu de te faire vivre quatre-vingts ans, mais tu exiges de vivre jusqu’à cent ans. Dieu a prévu de te faire vivre jusqu’à trente ans, mais tu exiges d’atteindre soixante ans. N’est-ce pas de la rébellion ? N’est-ce pas résister à Dieu ? Les gens devraient être raisonnables et ne pas faire de bêtises.

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contactez-nous par WhatsApp