Paroles sur la manière de résoudre les tempéraments corrompus (Extrait 51)

Quand une personne à tendance à se chercher des excuses lorsqu’on lui fait des reproches et qu’on l’émonde, que se passe-t-il ? Il s’agit d’un genre de tempérament qui est très arrogant, suffisant et entêté. Les gens arrogants et entêtés ont du mal à accepter la vérité. Quand ils entendent quelque chose qui ne correspond pas à leurs propres perspectives, opinions et pensées, ils ne peuvent pas l’accepter. Ils se moquent de savoir si ce que les autres disent est juste ou faux, de savoir qui l’a dit, du contexte dans lequel cela a été dit, ainsi que de savoir si cela a un rapport avec leurs propres responsabilités et devoirs. Ils se moquent de ces choses. Ce qui est urgent pour eux, c’est d’abord de satisfaire leurs propres sentiments. N’est-ce pas là être entêté ? Quelles sont les pertes que l’entêtement finit par causer aux gens ? Il leur est difficile d’obtenir la vérité. Le fait de ne pas accepter la vérité est causé par le tempérament corrompu de l’homme, et le résultat final est qu’ils ne peuvent pas facilement atteindre la vérité. Tout ce qui est naturellement révélé de la nature-essence de l’homme s’oppose à la vérité et n’a rien à voir avec elle. Aucune de ces choses ne correspond à la vérité ou ne s’en approche. Par conséquent, pour atteindre le salut, il faut accepter et pratiquer la vérité. Si une personne ne peut pas accepter la vérité et veut toujours agir selon ses propres préférences, elle ne peut pas atteindre le salut. Si tu veux suivre Dieu et bien accomplir ton devoir, tu dois d’abord éviter d’être impulsif quand les choses ne vont pas dans ton sens. Calme-toi d’abord, fais silence devant Dieu et, dans ton cœur, prie-Le et sollicite-Le. Ne sois pas entêté. Soumets-toi d’abord. Ce n’est qu’avec un tel état d’esprit que tu pourras apporter de meilleures solutions aux problèmes. Si tu peux persévérer à vivre devant Dieu et que, quoi qu’il t’arrive, tu es capable de prier Dieu et de Le solliciter, et d’y faire face avec une mentalité de soumission, alors le nombre de révélations de ton tempérament corrompu importe peu, de même que les transgressions que tu as commis par le passé : elles peuvent être résolues tant que tu cherches la vérité. Quelles que soient les épreuves que tu subis, tu sauras tenir ferme. Tant que tu as la bonne mentalité, que tu es capable d’accepter la vérité et de te soumettre à Dieu conformément à Ses exigences, alors tu es tout à fait capable de mettre la vérité en pratique. Bien que tu puisses parfois être un peu rebelle et résistant, et parfois faire preuve d’un raisonnement défensif et être incapable de te soumettre, si tu peux prier Dieu et changer ton état rebelle, alors tu peux accepter la vérité. Ayant fait cela, réfléchis à la raison pour laquelle une telle rébellion et une telle résistance ont surgi en toi. Trouve la raison, puis cherche la vérité pour la résoudre, et cet aspect de ton tempérament corrompu pourra être purifié. Quand, plusieurs fois, tu te seras remis de tels trébuchements et chutes, tu te débarrasseras progressivement de ton tempérament corrompu jusqu’à ce que tu puisses mettre la vérité en pratique. Alors, la vérité régnera en toi et deviendra ta vie, et il n’y aura plus d’obstacles à ta pratique de la vérité. Tu deviendras capable de vraiment te soumettre à Dieu, et tu vivras la vérité-réalité. Pendant cette période, tu auras une expérience concrète de la pratique de la vérité et de la soumission à Dieu, et tu y seras initié. Lorsque quelque chose t’arrivera plus tard, tu sauras comment pratiquer d’une manière qui soit soumise à Dieu, ainsi que le type de comportement qui est une rébellion contre Dieu. Ces choses étant claires dans ton cœur, seras-tu encore incapable d’échanger sur la vérité-réalité ? Si on te demande de partager tes témoignages d’expérience, tu ne sentiras pas que c’est un problème, car tu auras fait l’expérience de beaucoup de choses et que tu connaîtras les principes de pratique. Peu importe ta façon de parler, ce sera réel, et quoi que tu dises, ce sera concret. Et si on te demande de discuter les paroles et les doctrines, tu ne seras pas disposé à le faire : tu auras de l’aversion pour cela au plus profond de toi. Ne seras-tu pas alors entré dans la vérité-réalité ? Les gens qui poursuivent la vérité peuvent en tirer de l’expérience en seulement quelques années d’efforts, et ensuite entrer dans la vérité-réalité. Pour ceux qui ne poursuivent pas la vérité, il n’est pas facile d’entrer dans la vérité-réalité, même s’ils le veulent. C’est parce que ceux qui n’aiment pas la vérité sont bien trop emplis de rébellion. Chaque fois qu’ils ont besoin de pratiquer la vérité pour certaines questions, ils se trouvent toujours des excuses et ont leurs propres problèmes. Il leur sera donc très difficile de mettre la vérité en pratique. Même s’il leur arrive de prier, de chercher et d’être disposés à pratiquer la vérité, quand quelque chose leur arrive et quand ils rencontrent des difficultés, leur confusion fait surface et leur tempérament rebelle apparaît, obscurcissant tout à fait leur esprit. Leur tempérament rebelle doit être vraiment grave ! Si c’est la plus petite partie de leur cœur qui est confuse, alors que la plus grande partie veut se soumettre à Dieu, pratiquer la vérité leur posera peu de difficultés. Ils peuvent peut-être prier pendant un certain temps, ou bien il se peut que quelqu’un échange avec eux sur la vérité. Tant qu’ils comprennent la vérité à ce moment-là, il leur sera plus facile de la mettre en pratique. Si leur confusion est si grande qu’elle occupe la plus grande partie de leur cœur, dans lequel la rébellion occupe la place principale et la soumission est secondaire, il ne leur sera pas facile de mettre la vérité en pratique, car leur stature est trop petite. Et ceux qui n’aiment pas du tout la vérité sont extrêmement ou entièrement rebelles, complètement confus. Ces individus sont des embrouilleurs qui ne pourront jamais mettre la vérité en pratique, de sorte que leur consacrer de l’énergie serait tout à fait inutile. Les personnes qui aiment la vérité ont un fort désir de vérité. Si c’est la plus grande partie ou la grande majorité de ce qui les motive, et que la vérité est clairement échangée avec eux, elles sont sûres de pouvoir la mettre en pratique. Aimer la vérité n’est pas une mince affaire. Ce n’est pas parce qu’une personne a une légère volonté qu’elle aime la vérité. Cette personne doit atteindre un stade où, une fois qu’elle a compris la parole de Dieu, elle peut s’efforcer de supporter des difficultés et de payer le prix pour mettre la vérité en pratique. Voilà une personne qui aime la vérité. Une personne qui aime la vérité peut être persévérante dans sa poursuite, quel que soit le nombre de tempéraments corrompus qu’elle révèle ou le nombre de transgressions qu’elle a commis. Quoi qu’il lui arrive, elle peut prier Dieu, chercher la vérité et l’accepter. Après deux ou trois ans d’une telle expérience, ses efforts peuvent être payants et les difficultés ordinaires ne l’entraveront pas. Si elle rencontre effectivement des difficultés importantes, alors il est normal qu’elle puisse échouer, car sa stature est trop petite. Tant qu’elle peut mettre la vérité en pratique dans des circonstances normales, il y a de l’espoir. Lorsqu’elle arrive à connaître Dieu et à avoir un cœur qui craint Dieu, il lui est facile de résoudre même les défis importants. Aucun défi n’est un problème pour elle. Tant que les gens lisent davantage les paroles de Dieu et échangent davantage sur la vérité, et si, quelles que soient les difficultés qui leur arrivent, ils peuvent prier Dieu et s’en remettre à l’œuvre du Saint-Esprit pour résoudre les problèmes, il leur sera facile de comprendre la vérité et de la mettre en pratique, et ils commenceront graduellement à se débarrasser de leur tempérament corrompu. Chaque fois qu’ils mettent la vérité en pratique, ils se débarrassent d’un peu de leur tempérament corrompu, et plus ils pratiquent la vérité, plus ils s’en débarrassent. C’est une loi naturelle. Si les gens voient qu’ils révèlent un tempérament corrompu et qu’ils essaient de le résoudre en s’en remettant à la maîtrise de soi et à l’endurance, y parviendront-ils ? Ce ne sera pas facile. S’ils pouvaient le résoudre de cette façon, il n’y aurait alors aucun besoin que Dieu fasse Son œuvre de jugement et de châtiment. Pour résoudre un tempérament corrompu, il faut s’en remettre à la prière à Dieu, à Dieu Lui-même, à la recherche de la vérité, à la connaissance de soi par l’introspection et au Saint-Esprit pour qu’Il œuvre. C’est cela qui peut résoudre progressivement un tempérament corrompu. Si les gens ne coopèrent pas, ne savent pas comment réfléchir sur eux-mêmes, ne peuvent pas accepter la vérité, ne reconnaissent pas leur tempérament corrompu, ne se repentent pas et ne haïssent pas la chair et Satan, leur tempérament corrompu ne se rejettera pas de lui-même. C’est ici que l’œuvre du Saint-Esprit est la plus merveilleuse : tant que les gens auront soif de vérité et poursuivront un changement dans leur tempérament, Dieu les éclairera et les guidera. Sans s’en rendre compte, et de façon simultanée, les gens comprendront la vérité et seront capables de se connaître eux-mêmes et, à ce stade, ils commenceront à aimer la vérité et à la désirer ardemment. Ils seront capables de haïr la nature et le tempérament de Satan du fond de leur cœur, ce qui leur permettra de plus facilement se rebeller contre la chair et pratiquer la vérité. À ce moment-là, leur tempérament corrompu changera, petit à petit, et ils n’auront plus aucune rébellion contre Dieu. Ils pourront se soumettre complètement à Lui, sans être contraints par qui que ce soit, quel qu’événement ou chose que ce soit. C’est là une transformation complète de leur vie-tempérament.

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contactez-nous par WhatsApp