« Comment connaître le tempérament de Dieu et les fruits que Son œuvre portera » | Extrait 16

L'attitude de Dieu envers ceux qui fuient au cours de Son œuvre

Tu trouveras ce genre de personnes partout : après avoir été certaines de la voie de Dieu, pour diverses raisons, elles partent en silence et sans un mot d'adieu pour aller vivre tout ce que leur cœur désire. Pour le moment, nous n'aborderons pas la question du pourquoi ces personnes fuient. Nous allons d'abord jeter un coup d'œil sur l'attitude de Dieu envers ce genre de personnes. Elle est très claire ! Dès le moment où ces personnes fuient, aux yeux de Dieu, la durée de leur croyance est terminée. Ce ne sont pas ces personnes qui y ont mis fin, mais c'est Dieu. Que ces personnes aient quitté Dieu signifie qu'elles ont déjà rejeté Dieu, qu'elles ne veulent pas Dieu. Cela signifie qu'elles refusent déjà le salut de Dieu. Puisque ces personnes ne veulent pas Dieu, Dieu peut-Il les vouloir ? De plus, lorsque ces personnes ont cette attitude, ce point de vue et sont décidées à laisser Dieu, elles ont déjà irrité le tempérament de Dieu. Même si elles ne se sont pas mises en colère et n'ont pas maudit Dieu, même si elles ne se sont pas livrées à un comportement ignoble ou excessif et même si ces personnes pensent : si le jour vient où mon plaisir extérieur m'aura totalement rassasié ou si j'ai encore besoin de Dieu pour quelque chose, je reviendrai, ou, si Dieu m'appelle, je reviendrai. Ou elles disent : quand je serai blessé à l'extérieur, quand je verrai que le monde extérieur est trop sombre et trop méchant et quand je ne voudrai plus suivre le courant, je reviendrai à Dieu. Même si ces personnes ont calculé dans leur esprit à quel moment elles reviendront, même si elles laissent la porte ouverte pour leur retour, elles ne se rendent pas compte que, peu importe la façon dont elles pensent et ce qu'elles prévoient, tout cela n'est qu'une série de vœux pieux. Leur plus grande erreur est de ne pas être au clair sur le sentiment de Dieu quand elles veulent partir. À partir du moment où ces personnes décident de quitter Dieu, Dieu les a complètement abandonnées ; Dieu a déjà déterminé leur fin dans Son cœur. Quelle est cette fin ? Ces personnes font partie des hamsters et périront avec eux. Ainsi, des personnes voient souvent ce genre de situation : quelqu'un abandonne Dieu, mais ne reçoit aucune punition. Dieu opère selon Ses propres principes. Les personnes peuvent voir certaines choses et certaines choses ne sont décidées que dans le cœur de Dieu, de sorte que les personnes ne peuvent pas voir le résultat. Ce que les personnes voient n'est pas nécessairement le vrai côté des choses. L'autre côté, le côté que tu ne vois pas, là se trouvent les vraies pensées et les vraies conclusions du cœur de Dieu.

Les personnes qui fuient au cours de l'œuvre de Dieu sont celles qui abandonnent la vraie voie

Alors, pourquoi Dieu peut-Il infliger à ce genre de personnes une punition si grave ? Pourquoi Dieu est-Il si furieux contre elles ? Tout d'abord, nous savons que le tempérament de Dieu comporte la majesté, la colère. Il n'est pas une brebis à mener à l'abattoir par quiconque ; encore plus, Il n'est pas une marionnette à être contrôlée par les gens comme ils le veulent. Il n'est pas non plus de l'air avec lequel les personnes peuvent jouer à leur gré. Si tu crois vraiment que Dieu existe, tu devrais avoir un cœur qui craint Dieu et tu devrais savoir que l'essence de Dieu ne doit pas être offensée. Cette colère peut être causée par un mot, par une pensée, par une sorte de comportement vil, ou un comportement doux, un comportement acceptable aux yeux de l'homme et de son éthique. Elle est peut-être causée par une doctrine, par une théorie. Cependant, une fois que tu as éveillé la colère de Dieu, ton occasion est perdue et tes derniers jours sont arrivés. C'est une chose terrible ! Si tu ne comprends pas que Dieu ne peut pas être offensé, alors tu ne crains peut-être pas Dieu et tu L'offenses peut-être tout le temps. Si tu ne sais pas comment craindre Dieu, alors tu ne parviens pas à craindre Dieu et tu ne sais pas comment emprunter la voie de Dieu, craindre Dieu et s'éloigner du mal. Quand tu deviendras conscient, quand tu sauras que Dieu ne peut pas être offensé, alors tu sauras ce que signifie craindre Dieu et s'éloigner du mal.

Marcher dans la voie de la crainte de Dieu et de l'éloignement du mal ne relève pas nécessairement du degré de vérité que tu connais, du nombre d'épreuves que tu as subies, ou de jusqu'à quel point tu as été discipliné. Au contraire, cela dépend de l'essence de ton cœur à l'égard de Dieu et de ton attitude envers Dieu. L'essence des personnes et leurs attitudes subjectives sont très importantes, sont des points-clés. En ce qui concerne les personnes qui ont renoncé à Dieu et L'ont abandonné, leur attitude méprisable envers Dieu et leur cœur qui méprise la vérité a irrité le tempérament de Dieu, de sorte que, en ce qui concerne Dieu, elles ne seront jamais pardonnées. Elles ont su que Dieu existe, elles ont reçu l'information que Dieu est déjà arrivé, elles ont même fait l'expérience de la nouvelle œuvre de Dieu. Leur départ n'est pas dû à une tromperie ni au fait qu'elles soient vagues à son sujet. Il est encore moins dû à une pression de l'extérieur. Au contraire, elles ont consciemment, et avec un esprit clair, choisi de quitter Dieu. Leur départ, ce n'est pas qu'elles ont perdu le chemin, qu'elles ont été rejetées. Par conséquent, aux yeux de Dieu, elles ne sont pas une brebis égarée du troupeau et encore moins un fils prodigue qui a perdu son chemin. Elles sont parties en toute impunité, et une telle condition, un tel état irritent le tempérament de Dieu, et c'est suite à cette irritation qu'il leur décerne une fin sans espoir. Cette sorte de fin n'est-elle pas terrible ? Donc, si les personnes ne connaissent pas Dieu, elles peuvent offenser Dieu. Cela n'est pas une mince affaire ! Si des personnes ne prennent pas l'attitude de Dieu au sérieux et croient encore que Dieu attend leur retour avec impatience, car elles sont l'une des brebis perdues de Dieu et Dieu attend toujours que leur cœur change, alors ces personnes ne sont pas très éloignées de leur jour de punition. Dieu ne refusera pas seulement de les admettre. C'est la deuxième fois qu'elles irritent Son tempérament ; c'est une chose encore plus terrible ! L'attitude irrévérencieuse de ces personnes a déjà offensé le décret administratif de Dieu. Dieu les admettra-t-Il quand même ? Les principes de Dieu à ce sujet sont : si des personnes ont été certaines de la vraie voie et peuvent encore consciemment et avec un esprit clair rejeter Dieu, se distancier de Dieu, alors Dieu bloquera la route de leur salut, et la porte du règne sera désormais fermée pour elles. Quand ces personnes viendront frapper à la porte une fois de plus, Dieu ne leur ouvrira pas à nouveau. Ces personnes seront rejetées à jamais. Peut-être certains d'entre vous ont-ils lu l'histoire de Moïse dans la Bible. Après que Moïse a été oint par Dieu, les 250 leaders devinrent mécontents de Moïse à cause de ses actions et d'autres raisons diverses. À qui ont-ils refusé d'obéir ? Ce n'est pas à Moïse. Ils ont refusé d'obéir aux arrangements de Dieu ; ils ont refusé d'obéir à l'œuvre de Dieu sur ce sujet. Ils ont dit ce qui suit : « C'en est assez ! car toute l'assemblée, tous sont saints, et l'Éternel est au milieu d'eux ». Aux yeux de l'homme, ces paroles sont-elles sérieuses ? Elles ne sont pas sérieuses ! Au moins le sens littéral des paroles n'est pas sérieux. Au sens juridique, elles ne brisent pas les lois, car, en surface, le langage ou le vocabulaire ne sont pas hostiles ni n'ont un sens blasphématoire. Ce n'est qu'une phrase commune, rien de plus. Alors, pourquoi est-ce que ces paroles peuvent déclencher une telle rage de Dieu ? C'est parce qu'elles ne sont pas adressées à des personnes, mais à Dieu. L'attitude et le tempérament exprimés par ces paroles sont précisément ce qui irrite le tempérament de Dieu, en particulier l'aspect du tempérament de Dieu qui ne peut pas être offensé. Nous savons tous ce qu'a été leur fin. En ce qui concerne les personnes qui ont abandonné Dieu, quel est leur point de vue ? Quelle est leur attitude ? Et pourquoi leur point de vue et leur attitude amènent-ils Dieu à les traiter de telle manière ? La raison en est qu'elles savent clairement qu'Il est Dieu et choisissent quand même de Le trahir. Voilà pourquoi elles sont totalement dépouillées de leur chance de salut. Comme le dit la Bible : « Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés ». Comprenez-vous bien ce sujet maintenant ?

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe