« Dieu Lui-même, l’Unique II » | Extrait 105

(Gen 19:1-11) Les deux anges arrivèrent à Sodome sur le soir ; et Lot était assis à la porte de Sodome. Quand Lot les vit, il se leva pour aller au-devant d'eux, et se prosterna la face contre terre. Puis il dit: Voici, mes seigneurs, entrez, je vous prie, dans la maison de votre serviteur, et passez-y la nuit ; lavez-vous les pieds ; vous vous lèverez de bon matin, et vous poursuivrez votre route. Non, répondirent-ils, nous passerons la nuit dans la rue. Mais Lot les pressa tellement qu'ils vinrent chez lui et entrèrent dans sa maison. Il leur donna un festin, et fit cuire des pains sans levain. Et ils mangèrent. Ils n'étaient pas encore couchés que les gens de la ville, les gens de Sodome, entourèrent la maison, depuis les enfants jusqu'aux vieillards ; toute la population était accourue. Ils appelèrent Lot, et lui dirent: Où sont les hommes qui sont entrés chez toi cette nuit ? Fais-les sortir vers nous, pour que nous les connaissions. Lot sortit vers eux à l'entrée de la maison, et ferma la porte derrière lui. Et il dit: Mes frères, je vous prie, ne faites pas le mal ! Voici, j'ai deux filles qui n'ont point connu d'homme ; je vous les amènerai dehors, et vous leur ferez ce qu'il vous plaira. Seulement, ne faites rien à ces hommes puisqu'ils sont venus à l'ombre de mon toit. Ils dirent: Retire-toi ! Ils dirent encore: Celui-ci est venu comme étranger, et il veut faire le juge ! Eh bien, nous te ferons pis qu'à eux. Et, pressant Lot avec violence, ils s'avancèrent pour briser la porte. Les hommes étendirent la main, firent rentrer Lot vers eux dans la maison, et fermèrent la porte. Et ils frappèrent d'aveuglement les gens qui étaient à l'entrée de la maison, depuis le plus petit jusqu'au plus grand, de sorte qu'ils se donnèrent une peine inutile pour trouver la porte.

(Gen 19:24-25) Alors l'Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l'Éternel. Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre.

Sodome est détruite pour avoir offensé la colère de Dieu

Quand les habitants de Sodome virent ces deux serviteurs, ils ne demandèrent pas la raison de leur venue et personne ne leur demanda s'ils étaient venus annoncer la volonté de Dieu ou pas. Au contraire, ils se sont rassemblés en foule et, sans attendre une explication, sont venus saisir ces deux serviteurs comme des chiens sauvages ou des loups féroces. Dieu a-t-Il observé ces événements pendant qu'ils se produisaient ? Qu'est-ce que Dieu pensait dans Son cœur au sujet de ce genre de comportement humain, de ce genre de chose ? Dieu décida de détruire cette ville ; Il ne pouvait pas hésiter ou attendre, ni continuer à faire preuve de patience. Son jour était venu, et ainsi Il a entrepris l'œuvre qu'Il voulait faire. Ainsi, il est écrit dans la Genèse 19:24-25, « Alors l'Éternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l'Éternel. Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre. » Ces deux versets racontent aux gens la méthode par laquelle Dieu a détruit cette ville ; ils racontent aussi aux gens ce que Dieu a détruit. Premièrement, la Bible raconte que Dieu a mis la ville en feu et que la force du feu était suffisante pour détruire tous les gens et tout ce qui poussait sur le sol. C'est-à-dire que le feu qui est tombé du ciel n'a pas seulement détruit la ville, il a également détruit tous les hommes et tous les êtres vivants, sans laisser aucune trace. Après que la ville a été détruite, la terre était dépourvue de choses vivantes. Il n'y avait plus de vie ni aucun signe de vie. La ville était devenue une terre en friche, un lieu vide rempli d'un silence de mort. Il n'y aurait plus de mauvaises actions contre Dieu dans ce lieu ; il n'y aurait plus de massacre ni de sang versé.

Pourquoi Dieu a-t-il voulu brûler si complètement cette ville ? Que pouvez-vous voir ici ? Est-ce que Dieu endurerait de regarder l'humanité et la nature, Ses propres créations, être ainsi détruites ? Si tu peux discerner la colère de l'Éternel dans le feu qui était tombé du ciel, alors il n'est pas difficile de voir le niveau de Sa rage dans la cible de Sa destruction, aussi bien que dans le degré de destruction de cette ville. Quand Dieu méprise une ville, Il fait descendre Sa punition sur elle. Quand Dieu est dégoûté d'une ville, Il émet des avertissements répétés pour informer les gens de Sa colère. Cependant, lorsque Dieu décide de mettre fin à une ville et de la détruire, c'est-à-dire lorsque Sa colère et Sa majesté ont été offensées, Il ne délivre pas d'autres punitions ou avertissements. Plutôt, Il la détruit directement. Il la fait disparaître complètement. Tel est le tempérament juste de Dieu.

Extrait de « Dieu Lui-même, l'Unique II »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe