« L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme » | Extrait 157

Lorsque le travail de Dieu atteint un certain point et que Sa gestion atteint un certain point, ceux qui cherchent Son cœur sont tous capables de satisfaire à Ses exigences. Les exigences que Dieu présente à l’homme sont fondées sur Ses propres normes et sur ce que l’homme peut réaliser. Tout en parlant de Sa gestion, Il montre le chemin à l’homme et procure à l’homme une voie de survie. La gestion de Dieu et la pratique de l’homme appartiennent tous les deux à la même étape de travail et sont réalisés simultanément. Parler de la gestion de Dieu implique des changements dans le tempérament de l’homme, et parler de ce qui devrait être fait par l’homme et des changements dans le tempérament de l’homme implique l’œuvre de Dieu ; jamais ces deux aspects ne peuvent être séparés. La pratique de l’homme est en train de changer, étape par étape. C’est parce que les exigences de Dieu envers l’homme sont également en train de changer et parce que l’œuvre de Dieu est toujours en train de changer et de progresser. Si la pratique de l’homme reste prise au piège de la doctrine, cela prouve qu’il est privé du travail et de la direction de Dieu ; si la pratique de l’homme ne change jamais ou ne progresse pas, cela prouve que la pratique de l’homme est faite selon la volonté de l’homme, et ne constitue pas la pratique de la vérité ; si l’homme n’a pas de chemin sur lequel marcher, alors il est déjà tombé entre les mains de Satan et est contrôlé par Satan, ce qui signifie qu’il est contrôlé par l’esprit du mal. Si la pratique de l’homme ne progresse pas, alors l’œuvre de Dieu ne se développera pas, et s’il n’y a pas de changement dans l’œuvre de Dieu, alors l’entrée de l’homme s’arrêtera ; cela est inévitable. Tout au long de l’œuvre de Dieu, si l’homme se conformait toujours à la loi de l’Éternel, alors l’œuvre de Dieu ne pourrait pas progresser, encore moins serait-il possible d’amener l’ère entière à sa fin. Si l’homme restait toujours attaché à la croix et exerçait la patience et l’humilité, alors il serait impossible à l’œuvre de Dieu de continuer à progresser. Six mille ans de gestion ne peuvent simplement pas être achevés parmi des gens qui ne respectent que la loi, ou ne s’en tiennent qu’à la croix et à la pratique de la patience et de l’humilité. Au lieu de cela, tout le travail de gestion de Dieu est conclu parmi ceux des derniers jours qui connaissent Dieu, qui ont été arrachés des griffes de Satan et qui se sont complètement dégagés eux-mêmes de l’influence de Satan. Telle est la direction inévitable du travail de Dieu. Pourquoi dit-on que la pratique des gens dans les églises religieuses est dépassée ? C’est parce que ce qu’ils mettent en pratique est divorcé du travail d’aujourd’hui. Dans l’ère de la Grâce, ce qu’ils ont mis en pratique était juste, mais alors que l’ère est passée et que l’œuvre de Dieu a changé, leur pratique est progressivement devenue obsolète. Elle a été surpassée par le nouveau travail et la nouvelle lumière. Sur la base de sa fondation d’origine, l’œuvre du Saint-Esprit s’est beaucoup approfondie. Pourtant, ces gens restent bloqués au stade initial de l’œuvre de Dieu et s’accrochent encore aux anciennes pratiques et à la vieille lumière. Le travail de Dieu peut changer considérablement en trois ou cinq ans, donc ne se produirait-il pas encore plus de transformations au cours de 2 000 ans ? Si l’homme n’a pas une nouvelle lumière ou une nouvelle pratique, cela signifie qu’il n’a pas suivi le travail du Saint-Esprit. Ceci est la faute de l’homme. L’existence de la nouvelle œuvre de Dieu ne peut pas être niée, car aujourd’hui, ceux qui en sont restés à l’œuvre originale du Saint-Esprit observent toujours des pratiques dépassées. Le travail du Saint-Esprit progresse toujours, et tous ceux qui sont dans le courant du Saint-Esprit devraient également progresser et changer, étape par étape. Ils ne devraient pas s’arrêter à une seule étape. Seuls ceux qui ne connaissent pas le travail du Saint-Esprit s’en tiendraient à Son travail originel et n’accepteraient pas la nouvelle œuvre du Saint-Esprit. Seuls ceux qui sont désobéissants seraient incapables de bénéficier du travail du Saint-Esprit. Si la pratique de l’homme n’adopte pas le rythme de la nouvelle œuvre du Saint-Esprit, la pratique de l’homme est sûrement coupée du travail d’aujourd’hui et est sûrement incompatible avec le travail d’aujourd’hui. Ces gens dépassés sont tout simplement incapables d’accomplir la volonté de Dieu, encore moins pourraient-ils devenir ces dernières gens qui rendront témoignage à Dieu. Tout le travail de gestion, en outre, ne pourrait pas être achevé parmi un tel groupe de gens. Au sujet de ceux qui jadis ont suivi la loi de l’Éternel et qui ont souffert jadis pour la croix, si ces gens ne peuvent pas accepter l’étape du travail des derniers jours, alors tout ce qu’ils ont fait aura été vain et inutile. L’expression la plus claire de l’œuvre du Saint-Esprit est d’embrasser l’ici et le maintenant, non pas de s’accrocher au passé. Ceux qui n’ont pas suivi le travail d’aujourd’hui et qui ont été séparés de la pratique d’aujourd’hui sont ceux qui s’opposent au travail du Saint-Esprit et ne l’acceptent pas. Ces gens défient le travail actuel de Dieu. Bien qu’ils s’accrochent à la lumière du passé, cela ne signifie pas qu’il soit possible de nier qu’ils ne connaissent pas le travail du Saint-Esprit. Pourquoi tout ce discours sur les changements dans la pratique de l’homme, sur les différences entre la pratique dans le passé et aujourd’hui, sur la façon dont la pratique était menée au cours de l’ère précédente, et de la façon dont elle est menée aujourd’hui ? De telles divisions dans la pratique de l’homme sont toujours mentionnées parce que le travail du Saint-Esprit est constamment en mouvement vers l’avant, et donc la pratique de l’homme doit changer constamment. Si l’homme reste bloqué à une étape, cela prouve qu’il est incapable de suivre l’œuvre de Dieu et la lumière nouvelle ; cela ne prouve pas que le plan de gestion de Dieu n’a pas changé. Ceux qui sont en dehors du courant du Saint-Esprit pensent toujours qu’ils ont raison, mais en fait, le travail de Dieu en eux a cessé depuis longtemps et le travail du Saint-Esprit est absent en eux. L’œuvre de Dieu a été transférée à un autre groupe de gens il y a longtemps, des gens avec lesquels Il a l’intention de terminer Son nouveau travail. Parce que ceux qui sont dans la religion sont incapables d’accepter une nouvelle œuvre de Dieu et ne tiennent qu’à l’ancien travail du passé, Dieu a abandonné ces gens et fait Son nouveau travail sur les gens qui acceptent ce nouveau travail. Ce sont des gens qui coopèrent à Son nouveau travail et seulement de cette manière Sa gestion peut-elle être accomplie. La gestion de Dieu est toujours en mouvement vers l’avant et la pratique de l’homme grandit toujours. Dieu travaille toujours et l’homme est toujours dans le besoin, de telle sorte que les deux atteignent leur zénith. Dieu et l’homme sont en communion. Ceci est l’expression de l’accomplissement de l’œuvre de Dieu et est le résultat final de l’ensemble de la gestion de Dieu.

Extrait de « L’œuvre de Dieu et la pratique de l’homme »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe