« Déclarations de Christ au commencement : Chapitre 65 » | Extrait 222

Toutes sortes de désastres surviendront, les uns après les autres ; toutes les nations et tous les lieux feront l'expérience de calamités : peste, famine, déluge, sécheresse et tremblements de terre sont partout. Ces désastres ne se produisent pas seulement dans un endroit ou deux, pas plus qu'ils ne seront terminés dans un jour ou deux : ils s'étendront plutôt sur une région de plus en plus grande, et les désastres deviendront de plus en plus graves. Pendant ce temps, toutes sortes de pestes d'insectes surgiront l'une après l'autre, et le phénomène du cannibalisme se produira partout. C'est Mon jugement sur toutes les nations et sur tous les peuples. Mes fils ! Vous ne devez pas souffrir la douleur ni l'épreuve des désastres. Mon souhait est que vous atteigniez bientôt votre majorité et que, le plus rapidement possible, vous assumiez le fardeau qui pèse sur Mes épaules. Pourquoi ne comprenez-vous pas Ma volonté ? Le travail à venir deviendra de plus en plus difficile. Votre cœur est-il si endurci que vous allez Me laisser les mains pleines, à devoir travailler si laborieusement par Moi-même ? Je parlerai plus clairement : ceux qui mûrissent seront en sécurité et ne souffriront ni douleur ni détresse ; ceux qui ne mûrissent pas doivent souffrir la douleur et le préjudice. Mes paroles sont assez claires, n'est-ce pas ?

Mon nom doit s'étendre dans toutes les directions et en tous les lieux, afin que chacun connaisse Mon saint nom et Me connaisse. Des gens de tous les milieux sociaux des États-Unis, du Japon, du Canada, de Singapour, de l'Union soviétique, de Macao, de Hong Kong et d'autres pays se presseront immédiatement en Chine en quête de la vraie voie. On leur a déjà témoigné de Mon nom, et il ne reste plus que vous mûrissiez le plus tôt possible, afin que vous puissiez les conduire et les guider. C'est pourquoi Je dis qu'il y a encore plus de travail à faire. Mon nom circulera largement à la suite des désastres, et si vous ne faites pas attention, vous perdrez votre juste part. N'avez-vous pas peur ? Mon nom s'étend à tous les courants religieux, tous les milieux sociaux, toutes les nations et toutes les confessions. C'est Mon œuvre faite d'une manière ordonnée, en lien étroit ; tout se passe par Mon arrangement sage. Je souhaiterais seulement que vous puissiez avancer à chaque pas, en suivant Mes traces de près.

Extrait du Chapitre 65 des « Déclarations de Christ au commencement »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe