Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Suite de la Parole apparaît dans la chair

Recital-latest-expression
Suite de la Parole apparaît dans la chair

Catégories

Recital-kingdom-selection
Déclarations du Christ des derniers jours (Sélections)

L’autorité de Dieu (I) La quatrième partie

L’autorité du Créateur n’est pas contrainte par le temps, l’espace ou la géographie et l’autorité du Créateur est inestimable

Regardons Genèse 22:17-18. C’est un autre passage de l’Éternel Dieu dans lequel Il dit à Abraham : « je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. » L’Éternel Dieu a béni Abraham plusieurs fois en affirmant que sa progéniture se multiplierait — et se multiplierait dans quelle mesure ? Dans la mesure mentionnée dans l’Écriture : « comme les étoiles du ciel et comme le sable sur le bord de la mer ». C’est-à-dire que Dieu voulait donner à Abraham une progéniture aussi nombreuse que les étoiles du ciel et aussi abondante que le sable sur le bord de la mer. Dieu a parlé en utilisant l’imagerie et, de cette imagerie, il n’est pas difficile de voir que Dieu ne donnerait pas seulement un, deux ou même des milliers de descendants à Abraham, mais un nombre incalculable, suffisamment pour qu’ils deviennent une multitude de nations, car Dieu a promis à Abraham qu’il serait le père de nombreuses nations. Et ce nombre a-t-il été déterminé par l’homme, ou a-t-il été déterminé par Dieu ? L’homme peut-il contrôler le nombre de ses descendants ? Est-ce que ça relève de lui ? Qu’il en ait quelques-uns ou non ne relève même pas de l’homme, encore moins d’en avoir autant que « comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ». Qui ne souhaite pas que sa progéniture soit aussi nombreuse que les étoiles ? Malheureusement, les choses ne tournent pas toujours comme tu le veux. Peu importe à quel point l’homme est habile ou compétent, ce n’est pas à lui de décider ; personne ne peut être exclu de ce qui est ordonné par Dieu. Le nombre qu’Il t’alloue, c’est ce que tu auras : si Dieu t’en donne un peu, alors tu n’en auras jamais beaucoup, et si Dieu t’en donne beaucoup, Il est inutile de t’indigner à cause de la quantité que tu as. N’est-ce pas le cas ? Tout cela revient à Dieu, non à l’homme ! L’homme est gouverné par Dieu et personne n’est exempt !

Quand Dieu a dit : « je multiplierai ta postérité, » c’était une alliance que Dieu établissait avec Abraham et, comme l’alliance de l’arc-en-ciel, elle serait réalisée pour l’éternité et était aussi une promesse faite à Abraham par Dieu. Seul Dieu est qualifié et compétent pour faire de cette promesse une réalité. Peu importe que l’homme le croie ou non, peu importe que l’homme l’accepte ou non et peu importe comment l’homme le voit et comment il le considère, tout cela s’accomplira à la lettre selon les paroles prononcées par Dieu. Les paroles de Dieu ne seront pas modifiées à cause des changements dans la volonté ou les conceptions de l’homme et ne seront pas modifiées par des changements en toute personne, toute chose ou tout objet. Toutes choses peuvent disparaître, mais les paroles de Dieu resteront pour toujours. Au contraire, le jour où toutes choses disparaîtront sera exactement le jour où les paroles de Dieu seront complètement accomplies, car Il est le Créateur, Il possède l’autorité du Créateur, la puissance du Créateur et Il contrôle toutes choses et toute force de vie ; Il est capable de faire en sorte que quelque chose vienne de rien, ou que quelque chose devienne rien, et Il contrôle la transformation de toutes choses de vivantes à mortes et donc, pour Dieu, rien ne pourrait être plus simple que de multiplier le descendant de quelqu’un. Cela semble fantastique à l’homme, comme un conte de fées, mais à Dieu, ce qu’Il décide de faire et promet de faire, n’est pas fantastique ni un conte de fées. Au contraire, c’est un fait que Dieu a déjà vu et qui sera sûrement accompli. Appréciez-vous cela ? Les faits prouvent-ils que les descendants d’Abraham étaient nombreux ? Nombreux à quel point exactement ? Aussi nombreux que « comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer » comme Dieu l’a dit ? Se sont-ils répandus dans toutes les nations et les régions, dans tous les endroits du monde ? Et qu’est-ce qui a accompli ce fait ? A-t-il été accompli par l’autorité des paroles de Dieu ? Pendant plusieurs centaines ou milliers d’années, après que les paroles de Dieu eurent été prononcées, les paroles de Dieu continuèrent à s’accomplir et devinrent constamment des faits ; c’est la force des paroles de Dieu et la preuve de l’autorité de Dieu. Quand Dieu a créé toutes choses au commencement, Dieu a dit : « Que la lumière soit, et la lumière fut. » Cela s’est passé très rapidement, a été accompli en très peu de temps et il n’y a pas eu de retard à son accomplissement et sa réalisation ; les effets des paroles de Dieu furent immédiats. Les deux étaient une démonstration de l’autorité de Dieu, mais quand Dieu a béni Abraham, Il a permis à l’homme de voir un autre aspect de l’essence de l’autorité de Dieu et a permis à l’homme de voir l’aspect inestimable de l’autorité du Créateur et, de plus, a permis à l’homme de voir un côté plus réel, plus exquis de l’autorité du Créateur.

Une fois que les paroles de Dieu sont déclarées, l’autorité de Dieu se charge de cette œuvre et le fait promis par la bouche de Dieu commence progressivement à devenir une réalité. Parmi toutes choses, en conséquence, des changements commencent à se produire en tout, comme à l’arrivée du printemps l’herbe devient verte, les fleurs s’épanouissent, les bourgeons poussent dans les arbres, les oiseaux commencent à chanter, les oies reviennent, et les champs abondent de gens… Avec l’arrivée du printemps, toutes choses sont rajeunies, et c’est l’acte miraculeux du Créateur. Quand Dieu accomplit Ses promesses, toutes choses dans le ciel et sur la terre se renouvellent et changent en conformité avec les pensées de Dieu, et rien n’est exempté. Quand un engagement ou une promesse sont prononcés par la bouche de Dieu, toutes choses servent à leur accomplissement et sont manipulées pour leur accomplissement, et toutes les créatures sont orchestrées et arrangées sous la domination du Créateur et jouent leur rôle respectif, et servent leur fonction respective. C’est la manifestation de l’autorité du Créateur. Que vois-tu en cela ? Comment connais-tu l’autorité de Dieu ? Y a-t-il une étendue à l’autorité de Dieu ? Y a-t-il une limite de temps ? Peut-on dire qu’elle a une certaine hauteur ou une certaine longueur ? Peut-on dire qu’elle a une certaine grandeur ou force ? Peut-elle être mesurée par les dimensions de l’homme ? L’autorité de Dieu ne fonctionne pas de façon intermittente, ne fluctue pas, et personne ne peut mesurer la grandeur de Son autorité. Peu importe le temps qui passe, quand Dieu bénit une personne, cette bénédiction continuera et sa continuation témoignera de l’inestimable autorité de Dieu et permettra à l’humanité de contempler la réapparition de l’inextinguible force de vie du Créateur, maintes et maintes fois. Chaque déploiement de Son autorité est la démonstration parfaite des paroles de Sa bouche et elle est démontrée à toutes choses et à l’humanité. De plus, tout ce qui est accompli par Son autorité est incomparablement exquis et totalement impeccable. On peut dire que Ses pensées, Ses paroles, Son autorité et toute l’œuvre qu’Il accomplit constituent une image d’une beauté incomparable et, pour les créatures, le langage de l’humanité est incapable d’articuler sa signification et sa valeur. Quand Dieu fait une promesse à des hommes, qu’il s’agisse de leur milieu de vie ou de ce qu’ils font, de leur contexte avant ou après avoir reçu la promesse, ou du sérieux des bouleversements dans leur milieu de vie, tout cela est complètement familier à Dieu. Peu importe combien de temps s’écoule après que les paroles de Dieu ont été dites, pour Lui, c’est comme si elles venaient juste d’être déclarées. C’est-à-dire que Dieu a la puissance et a une telle autorité qu’il peut gérer, contrôler et réaliser chaque promesse qu’Il fait à l’humanité et, peu importe ce qu’est la promesse, peu importe le temps qu’il faut pour qu’elle se réalise complètement et, en outre, peu importe l’ampleur de la portée que son accomplissement évoque — par exemple, le temps, la géographie, la race, etc. —, cette promesse sera accomplie et réalisée et de plus, son accomplissement et sa réalisation n’exigeront de Lui pas le moindre effort. Et qu’est-ce que cela prouve ? Que l’ampleur de l’autorité et de la puissance de Dieu est suffisante pour contrôler l’ensemble de l’univers et l’ensemble de l’humanité. Dieu a fait la lumière, mais cela ne signifie pas que Dieu ne gère que la lumière, ou qu’Il ne gère l’eau que parce qu’Il a créé l’eau et que tout le reste n’a aucun rapport avec Dieu. N’est-ce pas un malentendu ? Bien que la bénédiction de Dieu sur Abraham ait progressivement disparu de la mémoire de l’homme après plusieurs centaines d’années, pour Dieu, cette promesse est restée la même. Elle était toujours en processus d’accomplissement et ne s’était jamais arrêtée. L’homme n’a jamais su ou entendu comment Dieu exerçait Son autorité, comment toutes choses étaient orchestrées et arrangées, et combien d’histoires merveilleuses se sont produites parmi toutes les choses de la création de Dieu pendant ce temps, mais chaque pièce merveilleuse du déploiement de l’autorité de Dieu et la révélation de Ses actes ont été transmis et exaltés entre toutes choses, toutes choses se sont manifestées et ont attesté des actions miraculeuses du Créateur, et chaque histoire souvent répétée de la souveraineté du Créateur sur toutes choses sera proclamée par toutes choses à jamais. L’autorité par laquelle Dieu gouverne toutes choses et la puissance de Dieu montrent à toutes choses que Dieu est présent partout et en tout temps. Quand tu auras été témoin de l’ubiquité de l’autorité et de la puissance de Dieu, tu verras que Dieu est présent partout et en tout temps. L’autorité et la puissance de Dieu ne sont pas limitées par le temps, la géographie, l’espace ou toute personne, toute affaire ou toute chose. L’ampleur de l’autorité et de la puissance de Dieu surpasse l’imagination de l’homme ; elle est insondable pour l’homme, inimaginable pour l’homme et ne sera jamais complètement connue de l’homme.

Certaines personnes aiment inférer et imaginer, mais jusqu’où l’imagination de l’homme peut-elle atteindre ? Peut-elle aller au-delà de ce monde ? L’homme est-il capable d’inférer et d’imaginer l’authenticité et la précision de l’autorité de Dieu ? L’inférence et l’imagination de l’homme sont-elles capables de lui permettre d’acquérir une connaissance de l’autorité de Dieu ? Peuvent-elles faire que l’homme apprécie et se soumette vraiment à l’autorité de Dieu ? Les faits prouvent que l’inférence et l’imagination de l’homme ne sont qu’un produit de l’intellect de l’homme et ne fournissent aucune aide ou aucun bénéfice à sa connaissance de l’autorité de Dieu. Après avoir lu la science-fiction, certains sont capables d’imaginer la lune et la semblant des étoiles. Pourtant, cela ne signifie pas que l’homme ait une quelconque compréhension de l’autorité de Dieu. L’imagination de l’homme n’est que cela : une imagination. Il n’a absolument aucune compréhension des faits de ces choses, c’est-à-dire de leur rapport à l’autorité de Dieu. Tu es allé sur la lune, et alors ? Cela montre-t-il que tu aies une compréhension multidimensionnelle de l’autorité de Dieu ? Cela montre-t-il que tu puisses imaginer l’ampleur de l’autorité et de la puissance de Dieu ? Puisque l’inférence et l’imagination de l’homme sont incapables de lui permettre de connaître l’autorité de Dieu, que devrait faire l’homme ? L’option la plus sage serait de ne pas inférer ou d’imaginer, c’est-à-dire que l’homme ne doit jamais compter sur l’imagination et dépendre de l’inférence quand il s’agit de connaître l’autorité de Dieu. Qu’est-ce que Je veux vous dire ici ? La connaissance de l’autorité de Dieu, de la puissance de Dieu, de la propre identité de Dieu et de l’essence de Dieu ne peut être obtenue en te fiant à ton imagination. Puisque tu ne peux pas compter sur l’imagination pour connaître l’autorité de Dieu, alors de quelle manière peux-tu acquérir une véritable connaissance de l’autorité de Dieu ? En mangeant et en buvant les paroles de Dieu, en échangeant et en expérimentant les paroles de Dieu, tu auras une expérience graduelle de l’autorité de Dieu et pourras la vérifier et ainsi tu en gagneras une compréhension graduelle et une connaissance progressive. C’est le seul moyen d’atteindre la connaissance de l’autorité de Dieu ; il n’y a pas de raccourci. Vous demander de ne pas imaginer n’est pas la même chose que de vous faire vous asseoir passivement pour attendre la destruction ou vous empêcher de faire quoi que ce soit. Ne pas utiliser ton cerveau pour penser et imaginer signifie ne pas utiliser la logique pour inférer, ne pas utiliser la connaissance pour analyser, ne pas utiliser la science comme base, mais plutôt d’apprécier, de vérifier et de confirmer que le Dieu auquel tu crois a autorité, confirmer qu’Il détient la souveraineté sur ton sort et que Sa puissance prouve en tout temps qu’Il est le vrai Dieu Lui-même à travers les paroles de Dieu, à travers la vérité, à travers tout ce que tu rencontres dans la vie. C’est le seul moyen pour quiconque d’acquérir une compréhension de Dieu. Certains disent qu’ils souhaitent trouver un moyen simple d’atteindre ce but, mais pouvez-vous penser à un tel moyen ? Je te le dis, Il n’est pas nécessaire de penser : il n’y a pas d’autres moyens ! Le seul moyen est de connaître consciencieusement et fermement, par chaque parole qu’Il exprime et tout ce qu’Il fait, ce que Dieu a et est et de le vérifier. C’est le seul moyen de connaître Dieu. Car ce que Dieu a et est, et tout qui est de Dieu, n’est pas creux et vide, mais réel.

Le fait du contrôle et de la domination du Créateur sur toutes choses et tous les êtres vivants atteste de la véritable existence de l’autorité du créateur

De même, la bénédiction de Job par l’Éternel est consignée dans le livre de Job. Qu’est-ce que Dieu a accordé à Job ? « Pendant ses dernières années, Job reçut de l’Éternel plus de bénédictions qu’il n’en avait reçu dans les premières. Il posséda quatorze mille brebis, six mille chameaux, mille paires de boeufs, et mille ânesses »(Job 42:12). Du point de vue de l’homme, quelles étaient ces choses données à Job ? Étaient-elles les biens de l’homme ? Avec ces biens, Job aurait-il été très riche en ce temps-là ? Et comment a-t-il acquis de tels biens ? Qu’est-ce qui explique sa richesse ? Il va sans dire que c’est grâce à la bénédiction de Dieu que Job est venu à la posséder. Comment Job considérait ces biens et comment il considérait les bénédictions de Dieu ne sont pas des choses dont nous allons parler ici. Quand il s’agit des bénédictions de Dieu, tous les hommes aspirent, jour et nuit, à être bénis par Dieu, mais l’homme n’a aucun contrôle sur la quantité de biens qu’il peut acquérir durant sa vie ou s’il peut recevoir des bénédictions de Dieu. C’est un fait indiscutable ! Dieu a l’autorité et la puissance d’accorder à l’homme n’importe quel bien, de permettre à l’homme d’obtenir n’importe quelle bénédiction, mais il y a un principe aux bénédictions de Dieu. Quelle sorte de gens Dieu bénit-Il ? Les gens qu’Il aime, bien sûr ! Abraham et Job ont tous deux été bénis par Dieu, mais les bénédictions qu’ils ont reçues n’étaient pas les mêmes. Dieu a béni Abraham de descendants aussi nombreux que le sable et les étoiles. Quand Dieu a béni Abraham, Il a fait en sorte que les descendants d’un homme, une nation, deviennent puissants et prospères. En cela, l’autorité de Dieu régnait sur l’humanité, qui respirait le souffle de Dieu parmi toutes choses et tous les êtres vivants. Sous la souveraineté de l’autorité de Dieu, cette humanité a proliféré et a existé à la vitesse et dans la visée que Dieu a déterminées. Spécifiquement, la viabilité de cette nation, son taux d’expansion et son espérance de vie faisaient partie des arrangements de Dieu, et le principe de tout cela était entièrement basé sur la promesse que Dieu avait faite à Abraham. Autrement dit, quelles que soient les circonstances, les promesses de Dieu continueraient sans obstacle et se réaliseraient sous la providence de l’autorité de Dieu. Dans la promesse que Dieu a faite à Abraham, peu importe les bouleversements du monde, peu importe l’âge, peu importe les catastrophes subies par l’humanité, les descendants d’Abraham ne seraient pas affrontés au risque de l’anéantissement et leur nation ne mourrait pas. Cependant, la bénédiction de Dieu à Job l’a rendu extrêmement riche. Ce que Dieu lui a donné était une gamme de créatures vivantes qui respiraient, dont les détails — leur nombre, leur vitesse de propagation, leur taux de survie, la quantité de graisse sur eux, etc. — étaient également contrôlés par Dieu. Bien que ces êtres vivants n’aient pas possédé la capacité de parler, eux aussi faisaient partie des arrangements du Créateur, et le principe des arrangements de Dieu était basé sur la bénédiction que Dieu avait promise à Job. Dans les bénédictions que Dieu a accordées à Abraham et à Job, bien que ce qui était promis fût différent, l’autorité avec laquelle le Créateur dirigeait toutes les choses et tous les êtres vivants était la même. Chaque détail de l’autorité et de la puissance de Dieu est exprimé dans Ses promesses et Ses bénédictions différentes à Abraham et à Job, et montre une fois de plus à l’humanité que l’autorité de Dieu dépasse de beaucoup l’imagination de l’homme. Ces détails disent une fois de plus aux hommes que s’ils veulent connaître l’autorité de Dieu, alors cela ne peut être réalisé que par les paroles de Dieu et en faisant l’expérience de l’œuvre de Dieu.

L’autorité de la souveraineté de Dieu sur toutes choses permet à l’homme de voir un fait : l’autorité de Dieu est non seulement incarnée dans les paroles : « Et Dieu a dit : Que la lumière soit, et la lumière fut, et qu’il y ait un firmament, et le firmament fut, et qu’il y ait la terre, et la terre fut », mais, de plus, dans la manière dont Il a perpétué la lumière, a empêché que le firmament disparaisse et a gardé la terre séparée de l’eau pour toujours, ainsi que dans les détails de la façon dont il a régné sur toutes les créatures et les a gérées : lumière, firmament et terre. Que voyez-vous de plus dans la bénédiction de Dieu sur l’humanité ? Clairement, après que Dieu a béni Abraham et Job, les traces de pas de Dieu n’ont pas cessé, car Il avait juste commencé à exercer Son autorité et Il avait l’intention de faire en sorte que toutes Ses paroles deviennent réalité et que tous les détails dont Il avait parlé deviennent réalité, et donc, dans les années suivantes, Il a continué à faire tout ce qu’Il voulait. Parce que Dieu a l’autorité, il semble peut-être à l’homme que Dieu parle seulement et n’a pas besoin de lever le petit doigt pour accomplir toutes choses. Imaginer cela est quelque peu ridicule ! Si tu adoptes seulement la vision unilatérale de l’établissement de l’alliance de Dieu avec l’homme en utilisant des paroles, de l’accomplissement de tout par Dieu en utilisant des paroles et tu es incapable de voir les différents signes et faits qui démontrent que l’autorité de Dieu domine sur l’existence de toutes choses, alors ta compréhension de l’autorité de Dieu est trop insignifiante et ridicule ! Si l’homme imagine Dieu ainsi, alors, il faut le dire, la connaissance que l’homme a de Dieu est arrivée au dernier fossé et a atteint une impasse, car le Dieu que l’homme imagine n’est qu’une machine qui donne des ordres, et non le Dieu qui possède de l’autorité. Qu’as-tu vu dans les exemples d’Abraham et de Job ? As-tu vu le vrai côté de l’autorité et de la puissance de Dieu ? Après que Dieu a béni Abraham et Job, Dieu n’est pas resté là où Il était et n’a pas non plus mis Ses messagers à l’œuvre en attendant de voir quel serait le résultat. Au contraire, dès que Dieu a déclaré Ses paroles, sous la direction de l’autorité de Dieu, toutes choses ont commencé à se conformer à l’œuvre que Dieu avait l’intention de faire et les gens, les choses et les objets que Dieu requérait furent préparés. Autrement dit, dès que les paroles ont été déclarées par la bouche de Dieu, l’autorité de Dieu a commencé à s’exercer à travers toute la terre et Il a tracé un sentier afin d’accomplir et de réaliser les promesses qu’Il avait faites à Abraham et à Job, tout en faisant tous les plans et les préparatifs appropriés pour tout ce qui était nécessaire pour chaque pas et chaque étape clé qu’Il comptait réaliser. Pendant ce temps, non seulement Dieu a manipulé Ses messagers, mais aussi toutes les choses qu’Il avait créées. C’est-à-dire que l’étendue de l’autorité de Dieu n’incluait pas seulement les messagers, mais, de plus, toutes choses qui étaient manipulées afin qu’elles se conforment à l’œuvre qu’Il avait l’intention d’accomplir ; ce sont les manières spécifiques dans lesquelles Dieu exerçait Son autorité. Dans vos pensées, certains d’entre vous peuvent avoir la compréhension suivante de l’autorité de Dieu : Dieu a l’autorité et Dieu a la puissance, et donc Dieu a seulement besoin de rester dans le troisième ciel ou seulement de rester dans un lieu fixe, et n’a pas besoin de faire une œuvre particulière, et la totalité de l’œuvre de Dieu est accomplie dans Ses pensées. Certains peuvent aussi croire que, bien que Dieu ait béni Abraham, Dieu n’avait pas besoin de faire quoi que ce soit et il Lui suffisait de simplement prononcer Ses paroles. Est-ce vraiment ce qui s’est passé ? Clairement, non ! Bien que Dieu possède l’autorité et la puissance, Son autorité est vraie et réelle, pas vide. L’authenticité et la réalité de l’autorité et de la puissance de Dieu sont graduellement révélées et incarnées dans Sa création de toutes choses, dans le contrôle de toutes choses et dans le processus par lequel Il dirige et gère l’humanité. Chaque méthode, chaque perspective et chaque détail de la souveraineté de Dieu sur l’humanité et sur toutes choses, et toute l’œuvre qu’il a accomplie, ainsi que Sa compréhension de toutes choses prouvent littéralement que l’autorité et la puissance de Dieu ne sont pas des mots vides. Son autorité et Sa puissance sont manifestées et révélées constamment et en toutes choses. Ces manifestations et ces révélations attestent de l’existence réelle de l’autorité de Dieu, car Il utilise Son autorité et Sa puissance pour continuer Son œuvre, pour commander toutes choses et pour gouverner toutes choses à tout moment, et Sa puissance et Son autorité ne peuvent être remplacées par les anges ou les messagers de Dieu. Dieu a décidé quelles bénédictions Il accorderait à Abraham et à Job — cela relevait de Dieu. Même si les messagers de Dieu ont personnellement visité Abraham et Job, leurs actions étaient conformes aux ordres de Dieu, sous l’autorité de Dieu et elles étaient également sous la souveraineté de Dieu. Bien que l’homme voie les messagers de Dieu rendre visite à Abraham et ne soit pas témoin que l’Éternel Dieu fasse quoi que ce soit dans les récits de la Bible, en fait, le Seul qui exerce véritablement la puissance et l’autorité est Dieu Lui-même, et cela ne tolère aucun doute de la part de l’homme ! Bien que tu aies vu que les anges et les messagers possèdent une grande puissance et ont accompli des miracles, ou qu’ils ont fait des choses ordonnées par Dieu, leurs actions ont le seul but d’accomplir la commission de Dieu et ne sont en aucun cas une manifestation de l’autorité de Dieu, car aucun homme ou objet n’a, ou ne possède, l’autorité du Créateur pour créer toutes choses et gouverner toutes choses. Et ainsi, aucun homme ou objet ne peut exercer ou manifester l’autorité du Créateur.

L’autorité du Créateur est immuable et ne peut être offensée

Qu’avez-vous vu dans ces trois parties de l’Écriture ? Avez-vous vu qu’il y a un principe par lequel Dieu exerce Son autorité ? Par exemple, Dieu a utilisé un arc-en-ciel pour établir une alliance avec l’homme, où Il a placé un arc-en-ciel dans les nuages afin de dire à l’homme qu’Il n’utiliserait plus jamais un déluge pour détruire le monde. L’arc-en-ciel que les gens voient aujourd’hui est-il toujours le même que celui qui prononcé par la bouche de Dieu ? Sa nature et sa signification ont-elles changé ? Sans aucun doute, elles n’ont pas changé. Dieu a utilisé Son autorité pour réaliser cette action et l’alliance qu’Il a établie avec l’homme s’est poursuivie jusqu’aujourd’hui, et le moment où cette alliance est modifiée, bien entendu, relève de Dieu. Après que Dieu a dit : « placé mon arc dans la nue », Dieu a toujours respecté cette alliance, jusqu’aujourd’hui. Que vois-tu en cela ? Bien que Dieu possède l’autorité et la puissance, Il est très rigoureux, a des principes dans Ses actions et reste fidèle à Sa parole. Sa rigueur et les principes de Ses actions montrent que le Créateur ne peut être offensé et l’insurmontabilité de l’autorité du Créateur. Bien qu’Il possède une autorité suprême et que toutes choses soient sous Sa domination et bien qu’Il ait le pouvoir de gouverner toutes choses, Dieu n’a jamais endommagé ou perturbé Son propre plan et, chaque fois qu’Il exerce Son autorité, c’est en stricte conformité avec Ses propres principes et suit précisément ce que Sa bouche a dit et suit les étapes et les objectifs de Son plan. Inutile de dire que toutes choses gouvernées par Dieu obéissent aussi aux principes par lesquels l’autorité de Dieu est exercée, et aucun homme ou aucune chose n’est exempté des arrangements de Son autorité ni ne peut changer les principes par lesquels Son autorité est exercée. Aux yeux de Dieu, ceux qui sont bénis reçoivent la bonne fortune que Son autorité entraîne, et ceux qui sont maudits reçoivent leur punition à cause de l’autorité de Dieu. Sous la souveraineté de l’autorité de Dieu, aucun homme ou aucune chose ne sont exemptés de l’exercice de Son autorité ni ne peuvent modifier les principes par lesquels Son autorité est exercée. L’autorité du Créateur n’est pas modifiée par des changements dans n’importe quel facteur et, de même, les principes par lesquels Son autorité s’exerce ne changent pas pour aucune raison. Le ciel et la terre peuvent subir de grands bouleversements, mais l’autorité du Créateur ne changera pas ; toutes choses peuvent disparaître, mais l’autorité du Créateur ne disparaîtra jamais. C’est la substance de l’autorité immuable du Créateur, qui ne peut pas être offensée, et c’est l’unicité même du Créateur !

00:00
00:00

0résultats de recherche