Ce n’est qu’en accomplissant bien son devoir d’être créé que la vie a de la valeur (Partie 2)

Même si certains croient en Dieu, leur cœur est toujours dans le monde séculier ; ils accomplissent peut-être leurs devoirs, mais ils rêvent encore de devenir riches. Leur cœur demeure agité et insatisfait, et ils veulent parfois quitter la maison de Dieu, mais ils craignent de ne pas recevoir de bénédictions et de sombrer dans les désastres, alors, tout ce qu’ils peuvent faire, c’est accomplir leurs devoirs de manière superficielle. Par moments, il se peut qu’ils répandent de la négativité et se plaignent un peu et, même s’ils n’ont pas fait beaucoup de mal, ils ne jouent pas un rôle positif. Dieu a-t-Il conscience de leur comportement ? (Oui.) Les gens en ont-ils conscience ? Souvent, les gens ne le voient pas. Ils ont l’impression que ces individus sont bons, que pour accomplir leurs devoirs, ils se lèvent tôt et se couchent tard, et qu’ils sont capables d’endurer des difficultés et de payer un prix, mais que, occasionnellement, ils éprouvent de la faiblesse et qu’ils n’aiment pas interagir avec les autres. Mais Dieu sait ce que ces gens pensent dans leur cœur et comment ils agissent, et Il a des arrangements appropriés. Le moment venu, Il laisse la maladie les frapper, et une fois qu’ils sont malades, ils ne peuvent pas accomplir leurs devoirs. Qu’est-ce que cela signifie ? Cela signifie qu’ils sont retirés des rangs de ceux qui accomplissent des devoirs. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? (Une mauvaise chose.) Vous êtes tous disposés à accomplir vos devoirs loyalement, vous ne voulez pas être confrontés au malheur, à la maladie ou à la douleur, et vous avez l’impression que cela retarde l’accomplissement de vos devoirs. Mais ceux qui ne veulent pas faire leurs devoirs auront l’impression que c’est une bonne chose s’ils sont confrontés au malheur ou à la maladie, et ils se disent : « Cette fois, j’ai trouvé une raison, une excuse. Je n’ai plus besoin d’accomplir mon devoir. » En réalité, c’est une mauvaise chose : cela signifie que Dieu ne veut plus d’eux, qu’ils ne comptent plus, et c’est ainsi que Dieu les exclut. Après qu’ils ont été exclus, leur maladie peut inopinément se dissiper, et une fois qu’ils iront mieux, ils iront travailler et gagner de l’argent, vivant leur vie et faisant fortune. Dieu ne veut pas de ce genre de personne. Que signifie le fait que Dieu ne veuille plus de quelqu’un ? Cela signifie que cette personne n’a aucun résultat. Elle a disparu de la vue de Dieu et n’a plus aucune chance de recevoir le salut. Dieu l’a prédestinée et choisie, mais désormais, Il la déteste et la rejette. Il décide de ne pas sauver ce genre de personne, mais de l’éradiquer de Sa maison. Ce genre de personne ne sera jamais sauvée par Dieu. Dès lors, elle a perdu toute chance de salut. Peu importe ce qu’elle fait ou comment elle se comporte, Dieu ne veut plus d’elle. Si Dieu ne veut plus de quelqu’un, est-ce la fin ? L’histoire de cette personne n’est pas encore terminée. Avant que Dieu ne choisisse une personne, celle-ci vit sous le pouvoir de Satan. Une fois que Dieu l’a choisie, elle vient dans la maison de Dieu et vit sous l’attention et la protection de Dieu. Quand elle résiste à Dieu et Le trahit, et que Dieu coupe les liens avec elle, où retourne-t-elle ? (Sous le pouvoir de Satan.) Elle repart sous le pouvoir de Satan une nouvelle fois. Cela signifie que Dieu l’a restituée à Satan, et qu’Il veut dire par là : « Je ne veux plus de cette personne. Elle n’accepte pas la vérité. Je te la donne, » et Satan la prend. Cette personne retourne vers Satan et n’a plus aucune chance de salut. Que perd une personne quand Dieu la rend à Satan ? Quelles seront les conséquences et la fin pour elle ? Vous devriez être lucide à ce sujet. Être banni par Dieu n’est pas une simple affaire, et ce n’est certainement pas dû à la transgression passagère d’une personne, car Dieu sauve les gens dans toute la mesure du possible et ne les banni pas à la légère. Quand une personne est choisie par Dieu, que gagne-t-elle de Lui ? (L’opportunité d’être sauvée.) Quoi d’autre ? (Elle gagne la vérité.) Oui, naturellement, elle doit obtenir la vérité pour recevoir le salut de Dieu. Quand Dieu choisit une personne et la fait passer du pouvoir de Satan à Sa maison, est-ce que Satan ose poser de quelconques conditions à Dieu ? Il n’ose poser aucune condition, et il n’ose pas dire quoi que ce soit non plus. Si Dieu dit : « Cette personne est Mienne, tu n’es plus autorisé à la toucher, » alors Satan rend docilement cette personne. La nourriture, les vêtements, le logement, les déplacements et chacun des mouvements de cette personne sont sous l’attention et le regard de Dieu et, sans la permission de Dieu, Satan n’osera pas toucher cette personne une nouvelle fois. Qu’est-ce que cela implique ? Cela signifie que cette personne vit entièrement sous l’attention et la protection de Dieu, sans interférence ni intrusion de forces extérieures, et que sa joie, sa peine et sa douleur quotidiennes sont toutes sous la surveillance de Dieu, et sous Son attention et Sa protection. En cas de désastre ou de calamité, Dieu permettra à cette personne de l’éviter, et elle ira bien, tandis que les incroyants et ceux que Dieu n’a pas choisis auront le destin qu’ils méritent, quel qu’il soit. S’ils devaient mourir, ils mourront ; s’ils devaient subir des désastres, ils les subiront. Personne ne peut changer ça, et personne ne peut sauver quiconque. Quand les calamités frappent, elles atteignent beaucoup de gens, mais comment se fait-il que ces désastres ne t’atteignent pas ? C’est la protection de Dieu. Ni Satan, ni les petits diables, ni les esprits mauvais n’osent te toucher. Quand ils viennent devant toi, c’est comme s’ils étaient bloqués par une zone réglementée devant eux, comme s’ils voyaient les mots : « Ne touchez pas cette personne, » ou comme s’ils apercevaient un décret du ciel. Alors, ils n’osent pas te toucher et tu es protégé. Tu as mené une très bonne vie ces dernières années, tout s’est bien passé, et tu as été capable d’accomplir ton devoir normalement : voilà quelqu’un qui est protégé par les mains de Dieu. En revanche, une fois que la personne que Je viens de mentionner reçoit la protection de Dieu, elle ne la ressent pas et n’en a pas conscience. Elle dira : « C’est probablement par chance ou bonne fortune que j’ai vécu en paix toutes ces années et que Satan et ces petits diables sont restés éloignés de moi. » Cette personne ne dit pas que c’est la protection de Dieu, et elle ne sait pas non plus rendre à Dieu Son amour et Sa grâce. Elle n’accomplit pas bien son devoir, et au lieu de cela, elle cause des perturbations et des dérangements, et elle ne fait que mal agir. Dieu voit son comportement systématique, examine son être le plus profond, et lui donne du temps et des opportunités pendant de nombreuses années, pourtant elle ne se repent toujours pas. Alors, Dieu dit que cette personne ne peut pas être sauvée, et Il décide finalement de la rendre à Satan. Cette personne n’a aucune valeur, et Dieu n’en veut plus. Qui est le plus heureux quand Dieu banni cette personne ? Satan est le plus heureux et il dit : « Que c’est merveilleux d’avoir un autre petit démon dans mon camp, un autre complice ! » Cette personne, qui est simple d’esprit et ne sait pas qu’elle devrait avoir peur, retourne à l’étreinte de Satan de cette manière. Que lui fera Satan ? (Il la piétinera et lui fera du mal.) Satan sait tellement bien faire du mal aux gens que certains deviennent possédés par les démons, d’autres développent d’étranges maladies, et d’autres encore se comportent soudainement de façon anormale, révélant leur apparence démoniaque comme s’ils étaient fous. Souvent, Satan fait du mal aux gens et les dévore de cette manière. Voilà la nature des actes des Satan : il s’appuie sur la ruse et la méchanceté, et utilise diverses méthodes pour amener les gens à se soumettre, pour leur faire du mal et les dévorer. Les méthodes de Satan pour faire du mal aux gens se limitent-elles à celles-ci ? Absolument pas. Satan ne se contente pas de corrompre les gens en leur faisant du mal, en les détruisant et en les anéantissant, comme on le raconte. Il dispose de beaucoup plus de moyens insidieux et vicieux, dont l’humanité corrompue fait directement l’expérience. Une fois que les gens sont remis à Satan, certains deviennent soudain particulièrement habiles et experts dans l’utilisation des ruses ; tout à coup, leur parcours professionnel devient remarquablement lisse, ils obtiennent une promotion et deviennent riches. Est-ce une bonne ou une mauvaise chose ? (Une mauvaise chose.) C’est une bonne chose aux yeux de l’homme, alors comment cela peut-il être considéré comme une mauvaise chose ? (Ces gens se sont laissé prendre par les ruses de Satan et ils vont s’éloigner de plus en plus de Dieu.) Ils obtiennent des promotions et deviennent riches, et tout va bien pour eux. Rapidement, ils deviennent des magnats et ont de l’argent, du statut et de la renommée. Ils vivent très bien et retournent entièrement dans le monde séculier. À ce moment-là, peuvent-ils encore penser à Dieu ? Veulent-ils encore croire en Dieu ? Ont-ils encore Dieu dans leur cœur ? (Non.) Ils se sont complètement éloignés de Dieu et détournés du vrai chemin, et ils ont été totalement faits prisonniers par Satan. Ils ne sont plus membres de la maison de Dieu. Ils sont devenus des incroyants et, ainsi, ils sont complètement détruits. De tels individus peuvent-ils encore profiter de la protection de Dieu ? (Non.) Dans quelle condition se trouvent-ils, à vivre dans le monde séculier et sous le pouvoir de Satan ? Chaque jour, ils ne savent pas s’ils vont vivre ou mourir. À chaque fois qu’ils sortent, ils ne savent pas s’ils vont rencontrer un quelconque malheur. Ils ne connaissent ni la paix ni la joie, et leur cœur est empli de terreur, de malaise et de peur. Ils savent quelles sont les conséquences de la trahison de Dieu, ils sont donc dans un état d’anxiété à longueur de journée, et ils ne savent pas quand un désastre les frappera, ni quand ils seront punis. Voilà ce que ressentent les gens dans leur cœur lorsque Dieu les déteste et les rejette : ils sont piégés dans les ténèbres, sans aucune issue, chaque pas qu’ils font est très difficile et effrayant, et leur vie est très douloureuse. Penses-tu que ces gens-là mènent des vies douloureuses parce qu’ils courent après la renommée et la fortune, poursuivent le monde séculier, vivent une vie de confort, et suivent le chemin des incroyants ? Non. C’est parce qu’une fois que Dieu les a abandonnés, Il ne Se préoccupe plus d’eux. Sans la protection et l’attention de Dieu, ils deviennent des individus sous le pouvoir de Satan et ils sombrent aussitôt dans les ténèbres. La première chose que les gens ressentent quand ils sombrent dans les ténèbres, c’est que leur cœur n’est plus en paix, et ils ne ressentent plus la présence de Dieu. Ils ont l’impression que le monde est empli de terreur, de pièges, de tromperie et de danger, et que la vie est encore plus dure. Leur statut dans le monde a-t-il de l’importance ? Leurs aptitudes et leur puissance ont-elles de l’importance ? Non. Tous ceux qui ne croient pas en Dieu ou qui sont bannis par Lui connaîtront finalement ce résultat, tombant dans un enfer sur terre, ce qui est très douloureux. Là-bas, toutes sortes de fantômes vivants te feront du mal au quotidien. C’est invivable. C’est tout simplement une vie qui est pire que la mort.

Quand les gens sont sous la protection de Dieu, ils se sentent en sécurité, en paix et joyeux. Ils peuvent vivre comme des êtres humains et se livrer à toutes les activités de l’humanité normale. Chez eux, tout est habituel et comme il se doit, et leur cœur est libre et détendu. Quand les gens perdent l’attention et la protection de Dieu, ces sentiments disparaissent, alors ils répondent à tous les gens, événements, et toutes les choses qui les entourent avec leurs propres compétences, aptitudes, pensées, vies et philosophies, ainsi qu’avec leur propre impétuosité. Quels sont tous ces gens, événements, et toutes ces choses qui les entourent ? Ce sont tous les gens mauvais, les personnes malfaisantes, les petits et les grands démons, et les esprits mauvais. La vie des gens sera-t-elle bonne s’ils sont dans un tel endroit rempli d’esprits souillés, sans la protection de Dieu ? (Non.) C’est pourquoi les gens ne peuvent pas profiter d’une seule bonne journée après avoir quitté Dieu. Pour eux, vivre devient aussi difficile que ça. Quand les gens vivent sous l’attention et la protection de Dieu, ils ne savent pas qu’ils devraient chérir cela et ne le prennent pas au sérieux. Une fois que Dieu les abandonne, il est trop tard pour les regrets, et c’est vraiment une catastrophe aux proportions immenses ! Ce n’est qu’en vivant sous l’orchestration, l’attention et la protection de Dieu que les gens peuvent faire l’expérience du vrai bonheur, de la paix et de la joie, qui sont la paix et la joie émanant de Dieu que l’on ressent au plus profond de son cœur. Une fois que les gens perdent l’attention et la protection de Dieu, la douleur, l’inquiétude, l’anxiété, le malaise et la peur qui sont profondément ancrés dans leur cœur commencent à accroître progressivement. La souffrance dans leur cœur grandit, et il leur est difficile de s’en extraire. Ils ne parviennent pas à s’en affranchir. À quel point les compétences et les forces d’une personne peuvent-elles être grandes ? À quoi fais-tu face seul ? Tu fais face à toutes sortes d’esprits souillés et malfaisants ! En apparence, ils ressemblent à des personnes : ils ont une morphologie et des formes, ils sont faits de chair et de sang. Mais tous ces gens appartiennent à Satan, et c’est Satan et toutes sortes d’esprits malfaisants et souillés qui les manipulent. Que peut faire une personne face à ces choses-là ? Peut-elle ne pas avoir peur ? Peut-elle profiter de la paix et de la joie ? Elle aura beau être un personnage important, habile ou féroce, comment se sentira-t-elle quand elle vivra sous le pouvoir de Satan et dans ce monde ? Une fois qu’elle sera seule et se sera calmée, elle pensera aux gens, aux événements et aux choses autour d’elle, et à combien il lui est difficile de faire face à la moindre chose qui lui arrive. Elle devra se creuser la tête afin de pouvoir gérer tout ça. Quel calvaire pour elle d’utiliser la force et les moyens humains pour régler toutes ces choses ! Voilà à quel point il est difficile pour elle de vivre. Voilà à quel point c’est douloureux. Certains disent que les personnages importants n’endurent pas de telles souffrances, mais en réalité, ils souffrent davantage. Les gens ordinaires sont confrontés un petit cercle de vie, tandis que les personnages importants sont confrontés un cercle de vie plus grand et une souffrance et un tourment plus importants. Connaissent-ils le bonheur ? (Non.) Donc, une fois que les gens ont perdu l’attention et la protection de Dieu, et qu’ils ont été abandonnés par Lui, à quel genre de vie vont-ils être confrontés ? Ils vont être confrontés à tous ces esprits souillés et malfaisants par leurs propres moyens et tout seuls. Cela rend la vie insupportable ! Ils peuvent mourir à n’importe quel moment sous le feu de leurs adversaires, ou à cause de leurs complots, et ils mènent des vies épuisantes, douloureuses et tourmentées. Certains sont stupides et pensent qu’il est fastidieux de croire en Dieu, de poursuivre constamment la vérité, de se concentrer sans cesse sur le fait de se soumettre à Dieu et d’écouter les paroles de Dieu. Ils pensent que ce sont les gens du monde qui sont libres, et ils ont l’impression que croire en Dieu n’a pas de sens, donc, ils ne veulent plus croire. Ils pensent toujours de cette façon mais, un jour, ils apprendront quelles en sont les conséquences.

Entre les mains du Créateur, les gens jouissent d’une paix, d’une joie, de bénédictions, d’une protection et d’une attention infinies, tandis que ceux qui manquent d’humanité et n’ont pas de conscience ne feront pas l’expérience de ces choses. Cependant, une fois qu’une personne a été abandonnée par Dieu, elle ressentira immédiatement la douleur des ténèbres descendre sur elle, et à ce moment-là, elle comprendra totalement le bonheur et la joie qu’il y avait à croire en Dieu, à accomplir ses devoirs, et à vivre dans la maison de Dieu et en Sa présence, mais ce sera déjà trop tard. Tu diras peut-être : « Je regrette d’avoir quitté Dieu. Est-ce que je peux recommencer à croire en Lui ? » Est-ce que Dieu accorde de telles opportunités ? (Non.) Si tu ne veux plus de Dieu, Dieu peut-Il encore vouloir de toi ? N’aimes-tu pas Satan ? Tu aimes Satan dans ton cœur, mais tu veux encore suivre Dieu pour obtenir des bénédictions. Dieu pourrait-Il accepter cela ? (Non.) C’est comme ça. Par conséquent, les gens doivent souvent entrer en présence de Dieu pour réfléchir et méditer ces choses : qu’est-ce que le vrai bonheur, comment vivre pour avoir le bonheur, la joie et la paix véritables. Quelles sont les choses les plus précieuses et dignes d’être chéries dans la vie des gens. On doit réfléchir à cela. Plus tu réfléchis sur les choses appropriées et sur la vérité, plus Dieu t’éclairera et te guidera, et plus Il te permettra de comprendre, de savoir et de voir, plus tu seras éclairé et illuminé quant à la pratique de la vérité et à l’entrée dans la vérité. Alors, ta foi ne grandira-t-elle pas de plus en plus ? Si tu es toujours paresseux et réfractaire, toujours opposé à la vérité et que tu ne l’aimes pas, si tu ne veux jamais entrer en présence de Dieu et que tu ne penses qu’à être dissolu et t’éloigner de Dieu, et si tu n’acceptes ni Sa direction, ni Son attention, ni Sa protection, Dieu peut-Il alors te contraindre ? Si telle est ton attitude, Dieu ne t’éclairera certainement pas, et tu auras alors peu de foi. Plus tu crois longtemps, moins tu auras d’énergie, et alors tu te plaindras, répandras tes notions et ta négativité, et avec le temps, tu causeras des problèmes. Une fois que tu auras causé des problèmes et perturbé le travail de l’Église, la maison de Dieu ne te traitera plus aussi gentiment, et elle t’exclura ou t’expulsera, et tu arriveras au bout de ton chemin de croyance en Dieu. Qui sera à blâmer pour cela ? (La personne elle-même.) Voilà ce qui arrive aux gens qui croient en Dieu mais ne poursuivent pas la vérité. Comme le dit la maxime : « Un mètre de glace ne se forme pas en un jour. » Si tu crois en Dieu depuis plusieurs années mais que tu n’as pas poursuivi la vérité, et que tu as choisi le chemin du monde et de suivre Satan au lieu de Dieu, alors Dieu te délaissera et t’abandonnera. Dieu ne contraint pas les gens. Le salut de Dieu, Sa parole, Sa vérité et Sa vie sont donnés gracieusement à l’homme. Il ne te demande pas d’argent et Il ne fait pas un marché avec toi. Si non seulement tu refuses d’accepter la vérité, mais qu’en outre tu te plains à Dieu et perturbes le travail de l’Église, n’es-tu pas en train de chercher les ennuis ? Alors, que fera Dieu ? Il t’abandonnera certainement, et ce sera ce que tu mérites. Si tu rejettes le grand salut de Dieu quand il est à ta portée, et si tu continues de te sentir lésé et de vouloir faire un marché avec Dieu, c’est vraiment déraisonnable ! Si c’est le cas, alors tu devrais retourner à la fosse boueuse du monde et t’en sortir comme bon te semble ! Dieu ne S’en souciera plus, et en cela, ta fin sera décidée. Certains disent : « Si les gens ne veulent plus de Dieu, pourquoi ne les laisse-t-Il pas mourir ? » N’y en a-t-il pas qui pensent ainsi ? (Si.) Certains sont cruels et disent : « Si une personne ne suit pas Dieu, Dieu devrait la maudire, la punir, puis la détruire ! » Pensez-vous qu’il s’agisse là du tempérament de Dieu ? (Non.) Dieu ne fait pas ça. Il ne contraint pas les gens. Ce que sera la vie d’une personne est déjà déterminé par Dieu, et Dieu n’œuvre pas de manière fortuite. Le destin, la destination et la fin d’une personne ont été prédéterminés par Dieu, et si cette personne ne suit pas Dieu, alors Dieu la laissera vivre de cette façon, naturellement, conformément à sa destinée originelle. Dieu la livrera à Satan, et ce sera terminé. Son résultat sera finalement déterminé par Dieu le moment voulu, à la fin de sa vie. Dieu ne bouleversera pas toutes ces lois. Selon les paroles de l’homme, Dieu agit d’une manière particulièrement rationnelle, contrairement à la sournoiserie et à la méchanceté des antéchrists qui disent : « Si tu ne me suis pas, je vais te tuer ! » Quel est ce genre de tempérament ? C’est celui d’un bandit, c’est le tempérament d’un brigand, d’un voyou. Dieu ne Se comporte pas ainsi. Dieu dit : « Si tu ne Me suis pas, alors retourne auprès de Satan et, dorénavant, tous les liens entre nous seront coupés. Tu ne jouiras ni de Ma protection ni de Mon attention : tu n’auras aucune part dans cette bénédiction. Vis comme tu veux. C’est à toi de choisir ! » Dieu est tolérant vis-à-vis des hommes et Il ne les contraint pas, contrairement à Satan qui veut toujours te contrôler et te tenir, pour toujours, même si ce n’est pas ton souhait. Dieu ne fait pas ça. Dieu agit selon Ses propres principes. Il demande aux gens de Le suivre, mais Il ne les contraint jamais. En tant qu’être créé, si tu ne peux pas accepter la vérité, si tu ne peux pas accomplir les devoirs d’un être créé, tu n’obtiendras jamais la bénédiction de Dieu.

Le 7 novembre 2017

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contenu connexe

Contactez-nous par WhatsApp