Paroles sur le service à Dieu (Extrait 72)

Ceux qui agissent en tant que dirigeants ne devraient pas accorder trop d’importance au travail ou se focaliser sans cesse sur leur propre statut. Ils ne devraient pas non plus s’imposer des normes trop élevées et chercher toutes les méthodes possibles pour résoudre les problèmes de tout le monde afin que chacun sache : « Je suis le dirigeant, j’ai cette position, ce statut et j’ai aussi ce calibre, cette compétence. Puisque je peux être ton dirigeant, je peux également pourvoir à tes besoins. » Il est problématique qu’ils puissent parler de la sorte. En quoi est-ce problématique ? Si ton orientation est incorrecte et que tu gères tes affaires sans aucun principe, alors tout ce que tu feras sera erroné et mènera à la dérive. Si ta motivation n’est pas bonne, tout ce que tu feras sera erroné. Concentre-toi sur la recherche de la vérité, la compréhension de la vérité, la compréhension de l’essence de la vérité des visions et la maîtrise de cet aspect des principes, voilà ce qui est correct. Tant que tu ne dépasses pas ces limites lorsqu’il t’arrive quelque chose ou lorsque tu dois affronter des problèmes, tu seras à même d’aider les autres et de résoudre leurs difficultés et tu seras un dirigeant qualifié. Cependant, si tu ne comprends que certaines doctrines et si seulement tu ne te munis que de celles-ci, écoutes plus de sermons et maîtrises quelques formules de plus pour diriger, si tu n’offres que quelques doctrines et formules lorsque tu essayes de résoudre les problèmes des autres et que tu ne parviens donc à résoudre aucun de leurs problèmes, alors tu ne possèdes pas la réalité de ce qu’est un dirigeant et tu n’es qu’un cadre vide. De quel genre de dirigeant s’agit-il ? (Un faux dirigeant.) C’est un faux dirigeant. Tu es incapable d’effectuer un vrai travail. Même si personne ne dénonce et signale un faux dirigeant, la vie du peuple élu de Dieu dans l’Église ne progressera pas, les problèmes s’accumuleront et le faux dirigeant devra en porter la responsabilité et sera forcé de se retirer. Si tu es un faux dirigeant, tu l’es, quel que soit ton rang. Cela dit, que tu sois à même ou non d’effectuer un vrai travail et que tu sois ou non un faux dirigeant, ce n’est pas le plus important. Alors qu’est-ce qui est le plus important ? Tu dois maintenant te hâter de rechercher la vérité et te concentrer sur l’entrée dans la vie. Une fois que tu auras l’entrée dans la vie, que tu auras transformé ton tempérament, que tu auras compris les intentions de Dieu et que tu seras capable de corriger tes propres états erronés, il te sera facile de régler les problèmes des autres. Lorsque tu auras compris la vérité et que tu seras entré dans la vérité-réalité, craindras-tu encore de ne pas pouvoir résoudre les problèmes des autres ? Tu n’auras plus à te soucier de savoir si tu peux diriger correctement. Si tu possèdes la vérité-réalité, tu seras naturellement capable de bien accomplir ton devoir et de résoudre de véritables problèmes. Tu dois bien comprendre cela. Si tu ne comprends pas bien cela et si tu cherches toujours à conserver ton statut de dirigeant et à présenter une bonne image dans le cœur du peuple élu de Dieu, alors tes intentions sont mauvaises. Tu seras naturellement déshonoré et tu échoueras. Si tu es une personne qui aime la vérité et se concentre sur son entrée dans la vie, que tu renonces à tes ambitions humaines, à tes désirs et à tes poursuites erronées, et que tu n’es pas contraint par ces choses, alors tu seras à même de poursuivre la vérité et tu en viendras naturellement à comprendre chaque aspect de la vérité au fil du temps. Ainsi, tu seras dans ton élément lorsqu’il s’agira d’aider les autres et tu n’auras aucune difficulté à le faire. Tu ne devrais donc pas chercher à préserver ton statut, c’est un cadre vide. C’est inutile. Ça ne t’apportera pas le moindre bénéfice et ça ne t’aidera pas non plus à comprendre la vérité. En outre, cela peut te pousser à commettre de nombreuses erreurs et cela peut également t’égarer. Pour l’humanité corrompue, le statut est un piège, mais personne ne peut éviter cet obstacle, tous doivent en passer par là. Tout dépend de ta manière de l’aborder. Si tu l’abordes avec des moyens humains, tu ne seras pas capable de te maîtriser ou de te rebeller contre toi-même. Cela ne peut se résoudre qu’en se servant de la vérité. La vérité peut résoudre cette difficulté. Si tu peux rechercher la vérité, tu peux t’attaquer à ce problème à la racine. Si tu ne peux pas te servir de la vérité pour résoudre cette difficulté, si tu ne fais que te retenir et te rebeller contre les choses – te rebeller contre tes pensées, tes approches, tes idées, et que tu ne fais que te rebeller ainsi – de quel genre de méthode s’agit-il ? C’est là une approche négative et passive. Tu dois te servir de méthodes positives pour résoudre ceci, c’est-à-dire que tu dois le résoudre à l’aide de la vérité et comprendre ce problème en détail. Regarde d’abord les diverses approches qu’utilisent ces antéchrists et ces faux dirigeants pour acquérir gloire, avantages et statut, et pour défendre leur vanité et leur orgueil. Après les avoir vus clairement, tu penseras : « Oh, tout cela est honteux, profondément honteux ! Est-ce que, moi aussi, j’utilise ces approches ? » Ensuite, tu commenceras à réfléchir sur toi-même et rapidement, tu te rendras compte : « Oh, moi aussi, j’utilise beaucoup de ces approches. Je ne suis pas si différent de ces antéchrists et de ces faux dirigeants. » Tu auras du remords dans ton cœur et tu diras : « Je ne peux pas continuer à protéger mon statut et à faire preuve d’une attitude aussi honteuse. » Tu seras bien décidé à apprendre une leçon. Arrête de te préoccuper de savoir si les autres t’estiment, combien de problèmes tu peux résoudre pour les autres, si oui ou non quelqu’un t’écoute ou combien de personnes ont une place pour toi dans leur cœur. Si de tels sujets sont en permanence dans ton cœur, tu seras distrait et cela t’affectera, et tu auras moins de temps pour poursuivre la vérité. Tu as utilisé ton énergie limitée et ton temps précieux à poursuivre tes ambitions et tes désirs de gloire, d’avantages et de statut. De ce fait, tu n’as pas gagné la vérité et la vie. Bien que tu aies gagné un statut et que tes ambitions et tes désirs aient été satisfaits, tu n’as pas eu d’entrée dans la vie et tu as perdu l’œuvre du Saint-Esprit. Quel sera le résultat ultime de cela ? Tu seras éliminé et puni. Pourquoi cela arrive-t-il ? Tu as choisi le mauvais chemin. Si tu as atteint le niveau de Paul, alors tu seras puni à la fin. Cependant, si tu n’as pas atteint le niveau de Paul et que tu changes de cap à temps, il y a une possibilité de rédemption et un espoir d’être encore sauvé.

Peu importe les problèmes rencontrés par ceux qui croient en Dieu, que ce soit la poursuite de statut, de gloire, d’avantages et de richesse ou la satisfaction d’ambitions et de désirs personnels, dans tous les cas, tous les problèmes doivent être résolus à travers la poursuite de la vérité. Aucun problème ne peut contourner la vérité. Aucun sujet n’est séparé de la vérité. Dès que quelqu’un s’éloigne de la vérité au niveau de sa croyance en Dieu, sa croyance devient vaine. Il ne sert à rien de poursuivre autre chose. Certaines personnes se contentent simplement d’accomplir des devoirs impressionnants et glorieux qui poussent les autres à les admirer et à les envier. Est-ce utile ? Ce n’est pas là ton résultat ultime ni ta récompense finale et ce n’est certainement pas ta destination. Alors peu importe le devoir que tu accomplis, il n’est que temporaire, il n’est pas éternel. Ceci n’est pas une approbation de Dieu à ton égard ni une récompense qu’il t’a accordée. En fin de compte, que les hommes puissent ou non atteindre le salut ne dépend pas du devoir qu’ils font, mais du fait qu’ils puissent ou non comprendre et acquérir la vérité, et qu’ils puissent ou non se soumettre entièrement à Dieu à la fin, se mettre à la merci de Ses orchestrations, ne pas envisager leur avenir et leur destinée, et devenir des êtres créés qualifiés. Dieu est juste et saint, et c’est là la norme qu’Il utilise pour prendre la mesure de toute l’humanité. Cette norme est immuable, et tu dois t’en souvenir. Grave cette norme dans ton esprit, et ne songe pas à trouver un autre chemin pour poursuivre quelque chose d’irréel. Les exigences que Dieu a vis-à-vis de tous ceux qui veulent atteindre le salut et les normes qu’Il exige d’eux sont constantes à jamais. Elles restent les mêmes, qui que tu sois. Tu ne peux obtenir le salut qu’en croyant en Dieu selon les exigences et les normes de Dieu. Si tu trouves un autre chemin pour poursuivre des choses vagues et que tu t’imagines que tu réussiras par chance, tu es quelqu’un qui résiste à Dieu et qui Le trahit, et tu seras certainement maudit et puni par Dieu.

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contactez-nous par WhatsApp