« L’humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné » | Extrait 120

Tous ceux qui vivent dans la chair doivent avoir des objectifs à poursuivre pour changer leur tempérament et être témoins des actes réels de Dieu et de Son vrai visage pour connaître Dieu. Seule la chair de Dieu incarné peut réaliser ces deux facteurs et la chaire normale et réelle les mener à bien. Voilà pourquoi l'incarnation est nécessaire et pourquoi toute l'humanité corrompue en a besoin. Puisque les gens sont tenus de connaître Dieu, les images des dieux vagues et surnaturels doivent être chassées de leur cœur, et, comme ils sont tenus de rejeter leur tempérament corrompu, ils doivent d'abord connaître leur tempérament corrompu. Si l'homme ne fait le travail que pour chasser les images des dieux vagues du cœur des gens, il ne réussira pas à atteindre l'effet approprié. Les images des dieux vagues dans le cœur des gens ne peuvent pas être exposées, rejetées, ou complètement expulsées par les mots seuls. Ce faisant, en fin de compte, il ne serait toujours pas possible d'arracher des gens ces choses profondément enracinées. Seuls le Dieu concret et l'image vraie de Dieu peuvent remplacer ces choses vagues et surnaturelles pour permettre aux gens de les connaître progressivement, et ce n'est que de cette façon que le bon effet peut être atteint. L'homme reconnaît que le Dieu qu'il cherchait dans le passé est vague et surnaturel. Le leadership direct de l'Esprit ne peut pas obtenir cet effet, encore moins les enseignements d'un certain individu, mais le Dieu incarné le peut. Les conceptions de l'homme sont mises à nu quand le Dieu incarné accomplit officiellement Son travail, car la normalité et la réalité du Dieu incarné sont l'antithèse du Dieu vague et surnaturel dans l'imagination de l'homme. Les conceptions originales de l'homme ne peuvent être exposées que par leur contraste avec le Dieu incarné. Sans la comparaison avec le Dieu incarné, les conceptions de l'homme ne pourraient pas être exposées ; en d'autres termes, sans le contraste de la réalité, les choses vagues ne pourraient pas être exposées. Personne ne peut faire ce travail en utilisant des mots et personne ne peut décrire ce travail en utilisant des mots. Seul Dieu Lui-même peut faire Sa propre œuvre, et personne d'autre ne peut faire ce travail en Son nom. Peu importe la richesse du langage de l'homme, il est incapable d'articuler la réalité et la normalité de Dieu. L'homme ne peut connaître Dieu plus pratiquement, et ne peut Le voir plus clairement que si Dieu travaille personnellement parmi les hommes et révèle Son image et Son être complètement. Cet effet ne peut pas être atteint par aucun homme charnel. Bien sûr, l'Esprit de Dieu est aussi incapable d'atteindre cet effet. Dieu peut sauver l'homme corrompu de l'influence de Satan, mais ce travail ne peut pas être directement accompli par l'Esprit de Dieu ; plutôt, il ne peut être accompli que par la chair dont l'Esprit de Dieu se revêt, par la chair de Dieu incarné. Cette chair est homme et Dieu en même temps. Elle est de l'homme car elle possède une humanité normale, et aussi de Dieu car elle possède la pleine divinité. Et donc, même si cette chair n'est pas l'Esprit de Dieu et diffère grandement de l'Esprit, c'est quand même le Dieu incarné Lui-même qui sauve l'homme, le Dieu qui est Esprit et chair. Peu importe le nom qu'on Lui donne, en fin de compte, c'est toujours Dieu Lui-même qui sauve l'humanité. Car l'Esprit de Dieu est indivisible de la chair et le travail de la chair est aussi l'œuvre de l'Esprit de Dieu ; seulement, ce travail ne se fait pas en utilisant l'identité de l'Esprit, mais en utilisant l'identité de la chair. Le travail qui doit être fait directement par l'Esprit ne nécessite pas l'incarnation, et le travail qui doit être fait par la chair ne peut pas être fait directement par l'Esprit, et seul le Dieu incarné peut le faire. Ceci est requis pour ce travail et est requis par l'humanité corrompue. Des trois étapes de l'œuvre de Dieu, une seule étape a été réalisée directement par l'Esprit, et les deux autres étapes sont réalisées par le Dieu incarné, et non directement par l'Esprit. Le travail de la loi fait par l'Esprit n'a pas inclus le changement du tempérament corrompu de l'homme ; il n'a pas non plus été lié à la connaissance que l'homme a de Dieu. Le travail de la chair de Dieu à l'ère de la Grâce et l'ère du Règne, cependant, implique le tempérament corrompu de l'homme et sa connaissance de Dieu, et constitue une partie importante et cruciale de l'œuvre du salut. Par conséquent, l'humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné et de l'œuvre directe du Dieu incarné. L'humanité a besoin que le Dieu incarné le guide, le soutienne, l'arrose, le nourrisse, le juge et le châtie, et il a besoin davantage de grâce et d'une plus grande rédemption du Dieu incarné. Seul Dieu dans la chair peut être le confident de l'homme, le pasteur de l'homme, l'aide actuelle de l'homme, et tout cela démontre la nécessité de l'incarnation aujourd'hui et dans le passé.

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe