« L’humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné » | Extrait 122

Le travail initial des trois étapes de l'œuvre de Dieu a été fait directement par l'Esprit, et non par la chair. Le travail final des trois étapes de l'œuvre de Dieu, cependant, se fait par le Dieu incarné, et non pas directement par l'Esprit. L'œuvre de rédemption de l'étape intermédiaire a également été accomplie par Dieu dans la chair. Tout au long de l'œuvre de gestion, l'œuvre la plus importante est de sauver l'homme de l'influence de Satan. L'œuvre essentielle est la conquête complète de l'homme corrompu, rétablissant ainsi la vénération originelle de Dieu dans le cœur de l'homme conquis, et lui permettant de parvenir à une vie normale, c'est-à-dire la vie normale d'une créature de Dieu. Cette œuvre est cruciale, et est au cœur de l'œuvre de gestion. Dans les trois étapes de l'œuvre du salut, la première étape du travail de la loi était loin du centre du travail de gestion ; il n'avait qu'une légère ressemblance avec l'œuvre du salut et n'était pas le début de l'œuvre du salut de Dieu, sauver l'homme du domaine de Satan. La première étape du travail a été accomplie directement par l'Esprit, car, en vertu de la loi, l'homme ne savait que se conformer à la loi et ne connaissait pas bien la vérité, et aussi parce que le travail à l'ère de la Loi n'impliquait pas un changement dans le tempérament de l'homme, encore moins un souci de sauver l'homme du domaine de Satan. Ainsi l'Esprit de Dieu a complété cette étape très simple du travail qui ne concernait pas le tempérament de l'homme corrompu. Cette étape du travail n'avait que peu de rapport avec l'essence de la gestion ni avec le travail officiel du salut de l'homme, et donc ne requérait pas que Dieu devienne chair pour faire personnellement Son travail. Le travail accompli par l'Esprit est implicite et insondable. Il est terrible et l'homme ne peut s'en approcher ; il ne revient pas à l'Esprit de faire directement l'œuvre du salut et de donner directement la vie à l'homme. Le plus approprié pour l'homme, c'est de transformer le travail de l'Esprit afin de le rapprocher de l'homme, c'est-à-dire que ce qui est le plus approprié pour l'homme, c'est que Dieu devienne une personne normale, ordinaire, pour faire Son travail. Ceci exige que Dieu soit incarné pour remplacer le travail de l'Esprit, et pour l'homme, il n'y a aucun moyen plus approprié pour Dieu de travailler. De ces trois étapes de travail, deux étapes sont réalisées par la chair, et ces deux étapes sont les phases clés du travail de gestion. Les deux incarnations sont mutuellement complémentaires et se complètent l'une l'autre. La première étape de l'incarnation de Dieu a jeté les bases pour la deuxième étape, et on peut dire que les deux incarnations de Dieu forment un tout et ne sont pas incompatibles entre elles. Ces deux étapes de l'œuvre de Dieu sont menées par Dieu dans Son identité incarnée parce qu'elles sont très importantes pour tout le travail de gestion. On pourrait presque dire que, sans le travail des deux incarnations de Dieu, tout le travail de gestion aurait abouti à un point mort, et le travail de sauver l'humanité ne serait que vaines paroles. La valeur de ce travail est fondée sur les besoins de l'humanité, sur la réalité de la dépravation de l'humanité et sur la gravité de la désobéissance de Satan et de sa perturbation du travail. La qualité de celui qui est à la hauteur de la tâche est fondée sur la nature de son travail et sur l'importance du travail. En ce qui concerne l'importance de ce travail et la méthode de travail à adopter – travail accompli directement par l'Esprit, travail accompli par le Dieu incarné ou le travail accompli par l'homme – le premier à être éliminé est le travail accompli par l'homme, et, en fonction de la nature du travail et de la nature du travail de l'Esprit par rapport à celui de la chair, il est finalement décidé que le travail accompli par la chair est plus bénéfique pour l'homme que le travail accompli directement par l'Esprit, et offre plus d'avantages. Telle était la pensée de Dieu au moment de décider si le travail devait être fait par l'Esprit ou par la chair. Chaque étape du travail a une signification et un fondement. Elles ne sont pas des imaginations sans fondement ni ne sont réalisées de manière arbitraire ; elles ont une certaine sagesse. Telle est la vérité derrière tout le travail de Dieu. En particulier, le plan de Dieu est encore plus présent dans un tel grand travail que dans le fait que le Dieu incarné travaille personnellement parmi les hommes. Et donc, la sagesse de Dieu et la totalité de Son être se reflètent dans chacune de Ses actions, dans Sa pensée et dans Son idée quand Il travaille ; ceci est l'être de Dieu, concrètement et systématiquement. L'homme a de la difficulté à imaginer ces idées et ces pensées subtiles, à croire en elles et aussi à les connaître. L'homme accomplit son travail selon un principe général qui, pour l'homme, est très satisfaisant. Pourtant, par rapport à l'œuvre de Dieu, la disparité est tout simplement trop grande ; bien que les actes de Dieu soient grands et l'œuvre de Dieu d'une ampleur magnifique, des détails minutieux, une planification et des arrangements précis inimaginables à l'homme restent invisibles. Chaque étape de Son travail est non seulement fondée sur des principes, mais contient aussi beaucoup de choses qui ne peuvent être articulées par le langage humain, et ce sont des choses qui sont invisibles à l'homme. Que ce soit un travail de l'Esprit ou un travail de Dieu incarné, le travail s'inspire des plans de Son œuvre. Il ne travaille pas sans fondement et ne fait pas un travail insignifiant. Quand l'Esprit travaille directement, Il adopte les objectifs de Dieu incarné, et quand Il devient homme (c'est-à-dire, quand Il transforme Son enveloppe extérieure) pour travailler, c'est encore plus selon Son but. Pour quelle autre raison changerait-Il librement Son identité ? Pourquoi deviendrait-Il librement une personne qui est considérée comme servile et qui est persécutée ?

Extrait de « L'humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe