« L’humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné » | Extrait 123

Son travail dans la chair est de la plus haute importance – ceci se réfère au travail – et Celui qui finalement conclut le travail est le Dieu incarné et non pas l'Esprit. Certains croient que Dieu viendra éventuellement sur la terre et apparaîtra à l'homme, après quoi Il jugera personnellement l'ensemble de l'humanité, testant les êtres humains un par un sans en omettre aucun. Ceux qui pensent ainsi ne connaissent pas l'étape du travail de l'incarnation. Dieu ne juge pas les hommes un par un et ne teste pas les hommes un par un ; cela ne serait pas un travail de jugement. La corruption de tous les hommes n'est-elle pas la même ? L'essence de l'homme n'est-elle pas la même pour tous ? Ce qui est jugé, c'est l'essence corrompue de l'humanité, l'essence corrompue de l'homme par Satan et tous les péchés de l'homme. Dieu ne juge pas les défauts insignifiants et négligeables de l'homme. Le travail du jugement est représentatif et ne vise pas une certaine personne en particulier. Au contraire, c'est un travail par lequel des personnes en groupe sont jugées pour représenter le jugement de toute l'humanité. En effectuant personnellement Son travail sur un groupe de personnes, Dieu dans la chair utilise Son travail pour représenter le travail de l'ensemble de l'humanité, après quoi il est progressivement répandu. Ainsi se fait le travail de jugement. Dieu ne juge pas un certain type de personnes ou un certain groupe de personnes, mais juge l'injustice de toute l'humanité – l'opposition de l'homme à Dieu par exemple, ou l'irrévérence de l'homme à Son égard, ou la perturbation de l'œuvre de Dieu, et ainsi de suite. Ce qui est jugé, c'est l'essence d'opposition à Dieu de l'humanité et ce travail est l'œuvre de la conquête des derniers jours. Le travail et la parole de Dieu incarné, dont l'homme est le témoin, sont l'œuvre du jugement devant le grand trône blanc pendant les derniers jours, ce qui a été conçu par l'homme dans le passé. Le travail qui se fait actuellement par le Dieu incarné est exactement le jugement devant le grand trône blanc. Le Dieu incarné d'aujourd'hui est le Dieu qui juge l'ensemble de l'humanité durant les derniers jours. Cette chair et Son œuvre, Sa parole et Son tempérament entier constituent Son être complet. Bien que la portée de Son œuvre soit limitée et ne concerne pas directement l'univers entier, l'essence de l'œuvre du jugement est le jugement direct de l'humanité tout entière ; ce n'est pas un travail entrepris seulement pour la Chine ou pour un petit nombre de personnes. Au cours de l'œuvre de Dieu dans la chair, bien que la portée de ce travail n'engage pas l'univers entier, il représente le travail de l'univers entier, et quand Il aura achevé le travail qui relève de Sa chair, Il étendra immédiatement ce travail à l'ensemble de l'univers, de la même manière que l'Évangile de Jésus a été répandu dans l'univers après Sa résurrection et Son ascension. Peu importe qu'il soit le travail de l'Esprit ou le travail de la chair, c'est un travail réalisé dans un cadre limité, mais qui représente le travail de l'univers entier. Pendant les derniers jours, Dieu apparaît et fait Son travail en utilisant Son identité incarnée, et Dieu dans la chair est le Dieu qui juge l'homme devant le grand trône blanc. Peu importe qu'Il soit Esprit ou chair, Celui qui fait le travail de jugement est le Dieu qui juge l'humanité durant les derniers jours. Ceci est déterminé en fonction de Son travail, et non en fonction de Son apparence extérieure ou de plusieurs autres facteurs. Bien que l'homme ait des conceptions de ces mots, personne ne peut nier le jugement du Dieu incarné et la conquête de toute l'humanité. Peu importe la façon dont il est évalué, les faits sont après tout les faits. Personne ne peut dire : « Le travail est fait par Dieu, mais la chair n'est pas Dieu. » Cela n'a aucun sens, car ce travail ne peut être fait que par Dieu dans la chair. Puisque ce travail a déjà été achevé, après ce travail, le travail de jugement de l'homme par Dieu ne sera pas fait une deuxième fois ; le second Dieu incarné a déjà achevé tout le travail de toute la gestion, et il n'y aura pas une quatrième étape à l'œuvre de Dieu. Celui qui est jugé est l'homme, l'homme qui est de chair et a été corrompu ; ce n'est pas l'esprit de Satan qui est jugé directement, l'œuvre de jugement n'est donc pas effectuée dans le monde spirituel mais parmi les hommes.

Extrait de « L'humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe