« Le mystère de l’incarnation (4) » | Extrait 13

Toute l'œuvre accomplie tout au long du plan de gestion de six mille ans a été achevée seulement maintenant. Quand toute cette œuvre aura été révélée aux hommes et réalisée parmi les hommes, alors seulement l'humanité connaîtra tout le tempérament de Dieu et ce qu'Il a et est. Lorsque l'œuvre de cette étape aura été entièrement terminée, tous les mystères que les hommes ne comprenaient pas auront été révélés, toutes les vérités qui leur échappaient précédemment auront été clairement expliquées, et le chemin futur et la destination des hommes leur auront été indiqués. C'est l'œuvre entière qui doit être faite à l'étape actuelle. Bien que le chemin sur lequel l'homme marche aujourd'hui soit aussi le chemin de la croix et de la souffrance, ce que l'homme pratique, mange, boit et dont il se délecte aujourd'hui est très différent de ce que l'homme a expérimenté sous la loi et à l'ère de la Grâce. Ce qui est exigé de l'homme aujourd'hui est différent de ce qui était exigé dans le passé et encore plus différent de ce qui était exigé de l'homme à l'ère de la Loi. Or, qu'est-ce qui était exigé de l'homme sous la loi lorsque Dieu accomplissait Son œuvre en Israël ? On ne lui demandait rien de plus que d'observer le sabbat et les lois de l'Éternel. Personne ne devait travailler le jour du sabbat ou transgresser les lois de l'Éternel. Mais ce n'est pas ainsi maintenant. Le jour du sabbat, l'homme travaille, se rassemble et prie comme d'habitude, et aucune restriction ne lui est imposée. Durant l'ère de la Grâce, les hommes devaient être baptisés, et en plus, on leur demandait de jeûner, de rompre le pain, de boire du vin, de se couvrir la tête et de laver les pieds des autres. Maintenant, ces règles ont été abolies, mais de plus grandes exigences sont faites à l'homme, car l'œuvre de Dieu s'approfondit continuellement et l'entrée de l'homme atteint des hauteurs toujours plus élevées. Dans le passé, Jésus imposait les mains sur les hommes et priait, mais, maintenant que tout a été dit, quelle est l'utilisation de l'imposition des mains ? Les paroles seules peuvent obtenir des résultats. Quand Il imposait les mains sur les hommes dans le passé, c'était pour bénir les hommes et aussi pour les guérir de leurs maladies. Le Saint-Esprit travaillait de cette manière en ce temps-là, mais plus maintenant. Aujourd'hui, le Saint-Esprit utilise des paroles dans Son œuvre pour obtenir des résultats. Ses paroles vous ont été exprimées clairement et vous devriez les mettre en pratique tout comme on vous l'a dit. Ses paroles sont Sa volonté ; elles sont l'œuvre qu'Il veut faire. Par Ses paroles, tu comprendras Sa volonté et ce qu'Il te demande d'atteindre. Tout simplement, tu mets Ses paroles en pratique directement, sans la nécessité de l'imposition des mains. Certains peuvent dire : « Impose-moi les mains ! Impose-moi les mains afin que je puisse recevoir Ta bénédiction et que j'aie part avec Toi. » Ce sont toutes des pratiques dépassées, désuètes maintenant, car l'ère a changé. Le Saint-Esprit œuvre en fonction de l'ère, pas seulement au hasard ni conformément à des règles établies. L'ère a changé et une nouvelle ère apporte nécessairement une nouvelle œuvre. C'est vrai pour toutes les étapes de l'œuvre et donc Son œuvre ne se répète jamais. À l'ère de la Grâce, une grande partie de l'œuvre de Jésus était de guérir les malades, de chasser les démons, d'imposer les mains sur l'homme pour prier pour lui et de bénir l'homme. Cependant, continuer à faire la même chose ne servirait à rien aujourd'hui. Le Saint-Esprit a fait Son œuvre de cette façon en ce temps-là, car c'était l'ère de la Grâce, et il y avait suffisamment de grâce pour que l'homme en bénéficie. L'homme n'avait aucun prix à payer et pouvait recevoir la grâce tant qu'il avait la foi. Tous furent traités très aimablement. Maintenant, l'ère a changé et l'œuvre de Dieu a encore progressé. C'est par le châtiment et le jugement que la rébellion de l'homme et les choses impures à l'intérieur de l'homme seront chassées. Comme c'était l'étape de la rédemption, il incombait à Dieu d'œuvrer de cette manière, accordant assez de grâce pour que les hommes en profitent, afin que les hommes soient rachetés du péché et que, par la grâce, leurs péchés soient pardonnés. La raison d'être de l'étape actuelle, c'est de révéler les iniquités au sein de l'homme par le châtiment, le jugement, la correction verbale, ainsi que par la discipline et la révélation des paroles, afin que l'humanité puisse ensuite être sauvée. Cette œuvre est plus en profondeur que la rédemption. À l'ère de la Grâce, l'homme a suffisamment tiré profit de la grâce ; maintenant que l'homme a déjà expérimenté cette grâce, il n'a plus besoin d'en tirer profit. Cette œuvre est maintenant dépassée et ne doit plus être faite. Maintenant, l'homme doit être sauvé par le jugement de la parole. Après que l'homme est jugé, châtié et épuré, son tempérament se trouve modifié. N'est-ce pas grâce aux paroles que J'ai dites ? Chaque étape de l'œuvre est faite en conformité avec le progrès de l'humanité tout entière et avec l'ère. Toute l'œuvre a une signification ; elle est faite entièrement pour le salut final, afin qu'à l'avenir, l'humanité ait une bonne destination, et pour que les hommes soient divisés en fonction de leur genre à la fin.

Extrait de « Le mystère de l'incarnation (4) »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp