« Le mystère de l’incarnation (4) » | Extrait 33

Dans cette dernière étape de travail, les résultats sont atteints par la parole. Par la parole, l'homme en vient à comprendre de nombreux mystères et l'œuvre de Dieu dans les générations passées ; par la parole, l'homme est éclairé par le Saint-Esprit ; par la parole, l'homme en vient à comprendre les mystères jamais dévoilés dans les générations passées, ainsi que le travail des prophètes et des apôtres des temps passés, et les principes qui ont fondé leur travail ; par la parole, l'homme en vient aussi à connaître le tempérament de Dieu Lui-même, ainsi que la rébellion et la résistance de l'homme, et en vient à connaître sa propre substance. Grâce à ces étapes de travail et toutes les paroles prononcées, l'homme en vient à connaître le travail de l'Esprit, l'œuvre de la chair incarnée de Dieu, et, en outre, tout Son tempérament. Par la parole, tu as aussi acquis ta connaissance du travail de gestion de Dieu de plus de six mille ans. N'est-ce pas par la parole aussi que tu as pris connaissance de tes vieilles notions et que tu as réussi à les mettre de côté ? Dans l'étape précédente, Jésus a fait des signes et des prodiges, mais il n'en est pas ainsi dans l'étape actuelle. Ta compréhension des raisons pour lesquelles Il ne le fait pas n'est-elle pas due aussi à la parole ? Par conséquent, les paroles prononcées dans l'étape actuelle dépassent le travail accompli par les apôtres et les prophètes des générations passées. Même les prophéties des prophètes ne pourraient pas avoir obtenu de tels résultats. Les prophètes ne parlaient que de prophéties, d'évènements futurs, non de l'œuvre que Dieu devait faire en leur temps. Ils n'ont pas parlé pour conduire les hommes dans leur vie, pour donner des vérités aux hommes ou pour révéler des mystères aux hommes, et encore moins pour donner la vie. Dans les paroles prononcées à l'étape actuelle, il y a la prophétie et la vérité, mais surtout, elles servent à donner la vie aux hommes. Les paroles à l'heure actuelle ne sont pas comme les prophéties des prophètes. Le travail de l'étape actuelle n'est pas pour les prophéties, mais pour la vie de l'homme, pour transformer le tempérament de vie de l'homme. La première étape a été l'œuvre de l'Éternel pour préparer un chemin afin que l'homme adore Dieu sur la terre. C'était le travail du commencement pour trouver la source de travail sur la terre. À ce moment-là, l'Éternel a enseigné aux Israélites à observer le sabbat, à respecter leurs parents et à vivre en paix avec les autres. Puisque les hommes de cette époque ne comprenaient pas ce qui constituait l'homme ni ne savaient comment vivre sur la terre, il était nécessaire, dans la première étape de travail, qu'Il conduise les hommes dans leur vie. Tout ce que l'Éternel leur dit était nouveau pour les hommes, n'avait jamais été en leur possession. À cette époque, plusieurs prophètes furent appelés pour annoncer des prophéties, toutes proclamées sous la direction de l'Éternel. Cela n'était qu'une partie du travail. Dans la première étape, Dieu n'est pas devenu chair. Il a parlé à toutes les tribus et toutes les nations par les prophètes. Quand Jésus a fait Son travail à ce moment-là, Il n'a pas parlé autant que dans nos jours. Ce travail de la parole dans les derniers jours n'a jamais été fait dans les ères et les générations passées. Bien qu'Ésaïe, Daniel et Jean aient prononcé de nombreuses prophéties, ces prophéties étaient tout à fait différentes des paroles prononcées aujourd'hui. Ils n'ont parlé que de prophéties, mais les paroles aujourd'hui n'en sont pas. Si je transformais tout ce que je dis aujourd'hui en prophéties, pourriez-vous comprendre ? Si je parlais de choses de l'avenir, de choses après mon départ, comment pourrais-tu comprendre ? Le travail de la parole n'a jamais été fait à l'époque de Jésus ou à l'ère de la Loi. Certains disent peut-être : « L'Éternel n'a-t-Il pas Lui aussi prononcé des paroles au temps de Son travail ? En plus de guérir les malades, de chasser les démons et de faire des signes et des prodiges, Jésus n'a-t-Il pas aussi prononcé des paroles à ce moment-là ? » Il existe des différences dans la façon de prononcer les paroles. Quelle était la substance des paroles prononcées par l'Éternel ? Il ne faisait que diriger les hommes dans leur vie sur la terre, ce qui ne comportait pas de questions spirituelles au sujet de la vie. Pourquoi dit-on que les paroles de l'Éternel ont été proclamées dans tous les lieux ? Le mot « proclamé » se réfère à donner des explications claires et une instruction directe. Il n'a pas approvisionné la vie de l'homme ; plutôt, il a tout simplement pris l'homme par la main et a enseigné à l'homme à Le vénérer. Il n'y avait pas de paraboles. Le travail de l'Éternel en Israël n'était pas de traiter ou de discipliner l'homme, ou de rendre Son jugement et Son châtiment ; c'était de diriger. L'Éternel a demandé à Moïse de dire à Son peuple qu'il ramasse la manne dans le désert. Chaque matin, avant le lever du soleil, ils devaient ramasser la manne, juste assez pour les besoins d'un jour. La manne ne pouvait pas être conservée jusqu'au lendemain, car elle se gâterait. Il n'a pas enseigné aux hommes ou révélé leur nature, et Il n'a pas révélé leurs idées et leurs pensées. Il n'a pas changé les hommes, mais les a dirigés dans leur vie. En ce temps-là, l'homme était comme un enfant ; l'homme ne comprenait rien et ne pouvait faire que des mouvements mécaniques de base. Par conséquent, l'Éternel n'a décrété que des lois pour diriger le peuple.

Extrait de « Le mystère de l'incarnation (4) »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe