Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité (Partie 1)

Ces derniers temps, nous avons surtout échangé sur certaines déclarations se rapportant à la conduite morale. Nous avons analysé, disséqué et exposé les déclarations portant sur tous les aspects de la conduite morale qui ont été avancées par la culture traditionnelle les unes après les autres. Cela a permis aux gens de faire preuve de discernement à l’égard des diverses déclarations sur la conduite morale qui sont considérées comme des choses positives dans la culture traditionnelle et de percevoir leurs essences. Quand une personne a une compréhension claire de ces déclarations, elle se met à avoir de l’aversion pour elles et à pouvoir les rejeter. Ensuite, elle peut progressivement renoncer à ces choses dans la vie réelle. En mettant de côté son approbation de la culture traditionnelle, sa foi aveugle en elle et son adhésion à cette culture, cette personne sera capable d’accepter les paroles de Dieu et d’accepter dans son cœur les exigences de Dieu et les vérités-principes qu’un individu doit posséder, de sorte que ces exigences et ces principes pourront supplanter dans son cœur la culture traditionnelle. Ainsi, cette personne pourra vivre une ressemblance humaine et gagner l’approbation de Dieu. En résumé, le but de la dissection de ces diverses déclarations sur la conduite morale embrassées par la culture traditionnelle de l’humanité est d’apporter aux gens un discernement et une connaissance clairs de l’essence qui se cache derrière ces déclarations sur la conduite morale et de la façon dont Satan s’en sert pour corrompre, induire en erreur et contrôler l’humanité. Les gens pourront ainsi discerner exactement ce qu’est la vérité et ce que sont les choses positives. Pour être précis, après avoir vu clairement au-delà de ces déclarations sur la conduite morale, jusqu’à leur essence, leur vraie nature, et la ruse de Satan, les gens devraient être capables de savoir exactement ce qu’est la vérité. Il ne faut pas confondre la culture traditionnelle et les déclarations sur la conduite morale qu’elle inculque aux gens avec la vérité. Ces choses ne sont pas la vérité, elles ne peuvent pas remplacer la vérité et elles n’ont assurément rien à voir avec la vérité. Peu importe la perspective que l’on a sur la culture traditionnelle, et peu importe quelles sont ses déclarations et exigences spécifiques, elle ne représente que les consignes, l’endoctrinement et le fourvoiement de Satan, et le lavage de cerveau de l’humanité par Satan. Elle représente la ruse de Satan, ainsi que la nature-essence de Satan. Elle n’a aucun rapport avec la vérité et les exigences de Dieu. Donc, quelle que soit la qualité de ta pratique, pour ce qui est de la conduite morale, ou de ta mise en œuvre et de ta compréhension de celle-ci, cela ne signifie pas que tu pratiques la vérité ou que tu es une personne pourvue d’humanité et de bon sens, et cela ne veut certainement pas dire que tu es capable de satisfaire les intentions de Dieu. Aucune déclaration ou exigence se rapportant à la conduite morale, quel que soit le genre de personne ou de comportement que celle-ci vise, n’a quoi que ce soit à voir avec les exigences de Dieu à l’égard de l’homme. Tout cela n’a rien à voir avec la vérité que Dieu demande à l’homme de pratiquer, ni avec les principes auxquels l’homme devrait adhérer. Avez-vous réfléchi à cette question ? La comprenez-vous clairement, maintenant ? (Oui.)

Sans échange minutieux sur ces diverses déclarations de la culture traditionnelle et sans dissection détaillée de ces déclarations, les gens ne peuvent pas voir que les déclarations faites par la culture traditionnelle sont fausses, trompeuses et erronées. Par conséquent, dans les profondeurs de leur cœur, les gens continuent de considérer que ces diverses déclarations de la culture traditionnelle font partie du credo ou des règles auxquelles ils devraient adhérer dans leur façon d’agir et de se comporter. Ils traitent encore les comportements et la conduite morale qui sont jugés positifs dans la culture traditionnelle comme la vérité et ils les respectent en tant que tel, les confondant même avec la vérité. Pire encore, les gens les prêchent et les promeuvent comme s’ils avaient raison, comme s’il s’agissait de choses positives et même comme s’il s’agissait de la vérité. Ils égarent les autres, ils les perturbent et ils les empêchent de venir devant Dieu pour accepter la vérité. C’est un problème particulièrement réel, que tout le monde peut voir. Les gens prennent souvent pour la vérité les déclarations sur la conduite morale qui sont perçues comme bonnes et positives par l’homme. Ils vont même jusqu’à citer des déclarations et des paroles issues de la culture traditionnelle pour échanger et prêcher quand ils sont dans des réunions et qu’ils communient au sujet des paroles de Dieu. Il s’agit là d’un problème très grave. Ce genre de problème ou d’événement ne devrait pas survenir dans la maison de Dieu, pourtant, c’est souvent le cas, c’est un problème très fréquent. Cela démontre qu’il y a un autre problème : quand les gens ne comprennent pas la véritable essence de la culture traditionnelle et les déclarations sur la conduite morale, ils traitent souvent les déclarations de la culture traditionnelle sur la conduite morale comme des choses positives qui peuvent remplacer ou supplanter la vérité. Cela arrive-t-il fréquemment ? (Oui.) Par exemple, des déclarations de la culture traditionnelle telles que : « Soyez bons avec les autres », « L’harmonie est un trésor, la patience, c’est du génie », « Si vous frappez les autres, ne les frappez pas au visage ; si vous critiquez les autres, ne critiquez pas leurs défauts », « Les exécutions n’ont d’autre effet que de faire rouler des têtes, soyez cléments dans toute la mesure du possible », « La gentillesse d’une goutte d’eau devrait être récompensée par une source jaillissante », et des déclarations encore plus appréciées, comme : « Je prendrais une balle pour un ami » et « Un sujet loyal ne peut pas servir deux rois, une honnête femme ne peut pas se remarier », sont déjà devenues des credos, en fonction desquelles les gens se comportent, et des critères et des normes à l’aune desquels on juge de la noblesse d’une personne. Donc, même après avoir entendu une grande partie de la parole de Dieu et de la vérité, les gens se servent encore des déclarations et des théories de la culture traditionnelle comme s’il s’agissait de normes à l’aune desquelles ils évaluent les autres et considèrent les choses. Quel est le problème ici ? Cela démontre un problème très grave, qui est que la culture traditionnelle occupe une place excessivement importante dans les profondeurs du cœur de l’homme. N’est-ce pas ce que cela démontre ? (Si.) Toutes les diverses idées que Satan a inculqué aux gens se sont profondément enracinées dans leur cœur. Ces idées l’ont emporté et sont devenues le courant dominant dans la vie, les environnements et les sociétés de toute l’humanité. Donc, non seulement la culture traditionnelle occupe une place importante dans les profondeurs du cœur des hommes, mais elle influence et contrôle profondément les principes et les attitudes, les perspectives et les méthodes à l’aide desquels les hommes considèrent les gens et les choses, se comportent et agissent. Même quand les hommes ont accepté la conquête des paroles de Dieu, ainsi que leur exposition, leur jugement et leur châtiment, ces idées de la culture traditionnelle occupent encore une place importante dans leur monde spirituel et dans les profondeurs de leur cœur. Cela signifie que ces idées contrôlent l’orientation, les objectifs, les principes, les attitudes et les perspectives qui sous-tendent leur façon de considérer les gens et les choses, leur façon de se comporter et d’agir. Cela ne signifie-t-il pas que les gens sont complètement devenus les prisonniers de Satan ? N’est-ce pas là un fait ? (Si.) C’est un fait. La façon dont les gens vivent, et leurs objectifs dans la vie, les opinions et les attitudes avec lesquelles ils abordent toutes choses, tout cela est entièrement basé sur la culture traditionnelle, que Satan encourage en eux et qu’il leur inculque. La culture traditionnelle occupe la position dominante dans la vie des gens. On peut dire qu’après que les gens sont venus devant Dieu et qu’ils ont entendu Ses paroles, et même après qu’ils ont accepté certaines déclarations et opinions correctes émanant de Lui, diverses pensées issues de la culture traditionnelle occupent encore une position dominante et importante dans leur monde spirituel et dans les profondeurs de leur cœur. À cause de ces pensées, les gens ne peuvent pas s’empêcher de considérer Dieu, Ses paroles et Son œuvre à l’aide des méthodes, des opinions et des attitudes de la culture traditionnelle. Ils vont même jusqu’à juger, analyser et étudier les paroles, l’œuvre, l’identité et l’essence de Dieu en se basant sur cela. N’est-ce pas le cas ? (Si.) C’est un fait incontestable. Même quand les gens ont été conquis par les paroles et l’œuvre de Dieu, par Ses actes, Son essence, Sa puissance et Sa sagesse, la culture traditionnelle occupe encore une place importante dans les profondeurs de leur cœur, à tel point que rien ne peut la supplanter. Naturellement, c’est également vrai des paroles de Dieu et de la vérité. Même quand les gens ont été conquis par Dieu, Ses paroles et la vérité ne peuvent remplacer la culture traditionnelle dans leur cœur. Voilà qui est vraiment triste et effrayant. Les gens s’accrochent à la culture traditionnelle tout en suivant Dieu, tout en écoutant Ses paroles, tout en acceptant la vérité et diverses idées émanant de Lui. En apparence, ces gens semblent suivre Dieu, mais les diverses idées, opinions et perspectives que la culture traditionnelle et Satan leur ont inculqué occupent, de façon inébranlable et sans qu’il soit possible de les remplacer, une place dans leur cœur. Bien que les gens puissent manger et boire les paroles de Dieu tous les jours, et qu’ils puissent souvent prier et lire, et souvent contempler ces paroles, les idées, principes et méthodes de base qui sous-tendent la façon dont ils voient les gens et les choses, ainsi que la façon dont ils se comportent et agissent, sont encore basés sur la culture traditionnelle. Par conséquent, la culture traditionnelle affecte les gens en les soumettant à ses manipulations, à ses orchestrations et à son contrôle dans leur vie quotidienne, C’est aussi inébranlable et inéluctable que leur propre ombre. Pourquoi cela ? Parce que les gens ne peuvent pas découvrir, disséquer ni exposer, dans les profondeurs de leur cœur, les diverses idées et opinions que la culture traditionnelle et Satan ont instillées en eux. Ils ne peuvent pas reconnaître ces choses, les percer à jour, se rebeller contre elles ni les abandonner. Ils ne peuvent pas considérer les gens et les choses, se comporter ou agir de la manière dont Dieu leur dit de le faire, ni de la manière qu’Il enseigne et montre. Dans quel genre de situation difficile la plupart des gens vivent-ils encore à cause de cela ? Une situation dans laquelle ils ont, au fond du cœur, le désir de considérer les gens et les choses, de se comporter et d’agir, en se basant sur les paroles de Dieu, le désir de ne pas enfreindre les intentions de Dieu et de ne pas aller à l’encontre de la vérité. Pourtant, sans se défendre et involontairement, ils continuent d’interagir avec les autres, de se conduire et traiter les choses selon les méthodes enseignées par Satan. Fondamentalement, les gens désirent ardemment la vérité et ils souhaitent posséder un immense désir de Dieu, considérer les gens et les choses, se comporter et agir conformément aux paroles de Dieu et ne pas violer les vérités-principes. Néanmoins, tout se termine toujours de manière contraire à leurs souhaits. Même lorsqu’ils ont redoublé d’efforts, le résultat qu’ils obtiennent n’est toujours pas celui qu’ils désiraient. Quels que soient la façon dont les gens luttent, les efforts qu’ils déploient et l’étendue de ce qu’ils résolvent et de leur désir d’atteindre l’amour des choses positives, en fin de compte, la vérité qu’ils sont capables de pratiquer et les critères de la vérité qu’ils sont capables de suivre dans la vraie vie sont rares. C’est ce qui désole le plus les gens, au fond de leur cœur. Quelle en est la raison ? L’une des raisons n’est autre que celle-ci : les diverses idées et opinions que la culture traditionnelle enseigne aux gens dominent encore leur cœur et contrôlent leurs paroles, leurs actes, leurs idées, ainsi que leurs méthodes et la manière dont ils se comportent et agissent. Par conséquent, les gens doivent se soumettre à un processus afin de reconnaître la culture traditionnelle, de la disséquer et de l’exposer, de la discerner et de la percer à jour, et finalement, de l’abandonner à jamais. Il est très important de le faire, ce n’est pas quelque chose de facultatif. La raison en est que la culture traditionnelle domine déjà les profondeurs du cœur des gens, elle domine même entièrement les gens. Cela signifie que, dans leur vie, les gens ne peuvent pas s’empêcher de violer la vérité dans leur façon de se conduire et de gérer les choses, et qu’ils ne peuvent éviter d’être contrôlés et influencés par la culture traditionnelle, comme ils l’ont été jusqu’à aujourd’hui.

Si l’on souhaite accepter complètement la vérité dans sa croyance en Dieu, et pratiquer et gagner totalement la vérité, on doit commencer par mettre au jour, disséquer et connaître, en profondeur et spécifiquement, les diverses idées et opinions de la culture traditionnelle. Bien entendu, ces idées de la culture traditionnelle occupent une place importante dans le cœur de toute personne, pourtant différentes personnes s’accrochent à différents aspects de l’endoctrinement de la culture traditionnelle. Chaque personne se focalise sur une partie différente de cet endoctrinement. Certains prônent particulièrement la déclaration : « Je prendrais une balle pour un ami. » Ces gens sont très loyaux vis-à-vis de leurs amis, et la loyauté est plus importante pour eux que quoi que ce soit d’autre. La loyauté est leur vie. Dès leur naissance, ils vivent pour la loyauté. Certains accordent vraiment de l’importance à la bonté. S’ils font l’objet d’un acte de bonté de la part de quelqu’un, que cet acte soit petit ou grand, ils prennent cela à cœur et rendre cet acte de bonté devient la chose la plus importante dans leur vie, cela devient leur mission dans la vie. Certains accordent de l’importance à l’idée de faire bonne impression aux autres. Ils se focalisent sur le fait de devenir quelqu’un d’honorable, de noble, de convenable et d’amener les autres à les respecter et à avoir une haute opinion d’eux. Ils veulent que les autres disent du bien d’eux, ils veulent avoir une bonne réputation, ils veulent qu’on les loue, ils veulent que tout le monde les approuve. Chaque personne se concentre sur quelque chose de différent dans sa poursuite des diverses déclarations de la culture traditionnelle et de la conduite morale. Certains accordent de l’importance à la célébrité et à la richesse, d’autres à l’intégrité, d’autres encore à la pureté, et certains accordent de l’importance au fait de rendre les actes de bonté. Certains accordent de l’importance à la loyauté, d’autres à la bienveillance, et d’autres encore à la bienséance, ils se montrent respectueux et bien élevés avec tout le monde, ils cèdent toujours la priorité aux autres et les laissent passer en premier, et ainsi de suite. Tout le monde se focalise sur quelque chose de différent. Donc, si tu souhaites comprendre comment la culture traditionnelle t’a affecté et comment elle te contrôle, si tu souhaites savoir quel poids elle a dans les profondeurs de ton cœur, tu dois disséquer le genre de personne que tu es et ce à quoi tu accordes de l’importance. Te soucies-tu de la « bienséance » ou de la « bienveillance » ? Accordes-tu de l’importance à la « fiabilité » ou à « l’indulgence » ? Examine les choses sous différents angles et regarde ton comportement réel afin de disséquer quel aspect de la culture traditionnelle a eu l’influence la plus profonde sur toi et de savoir pourquoi tu poursuis la culture traditionnelle. Quelle que soit l’essence de la culture traditionnelle que tu poursuis, voilà le genre de personne que tu es. Quel que soit le genre de personne que tu es, c’est ce qui domine ta vie, et quelle que soit la chose qui domine ta vie, c’est ce que tu dois reconnaître, disséquer, élucider, c’est ce contre quoi tu dois te rebeller et ce à quoi tu dois renoncer. Après avoir découvert cette chose et en avoir gagné une compréhension, tu pourras progressivement rompre avec la culture traditionnelle, véritablement y renoncer, et finalement t’en détacher complètement et l’extirper des profondeurs de ton cœur. Alors, tu seras capable de te rebeller entièrement contre elle et de l’éradiquer. Quand tu auras fait cela, la culture traditionnelle ne jouera plus le rôle le plus important dans ta vie. Au contraire, les paroles de Dieu et la vérité commenceront lentement à jouer un rôle prépondérant dans les profondeurs de ton cœur et elles deviendront ta vie. Les paroles de Dieu et la vérité occuperont lentement une place importante dans ton cœur et les paroles de Dieu et Dieu Lui-même s’assiéront sur le trône, dans ton cœur, et régneront en tant que ton Roi. Ils occuperont chaque partie de toi. La détresse liée au fait de vivre ne te semblera-t-elle pas alors moindre ? Ta vie ne deviendra-t-elle pas de moins en moins éprouvante ? (Si.) Ne te sera-t-il pas plus facile de considérer les gens et les choses, de te comporter et d’agir, entièrement selon les paroles de Dieu, avec la vérité comme critère ? (Si.) Ce sera bien plus facile. Je vois que vous êtes tous très occupés par vos devoirs chaque jour. En plus de lire les paroles de Dieu, vous devez également échanger sur la vérité chaque jour, lire, écouter, mémoriser et écrire. Vous y consacrez beaucoup de temps et d’énergie, vous payez un prix énorme, vous souffrez énormément, et peut-être que vous comprenez une grande partie de la doctrine. Cependant, quand il s’agit d’accomplir votre devoir, il est dommage que vous ne puissiez pas pratiquer la vérité et que vous ne puissiez pas saisir les principes. Vous avez écouté divers aspects de la vérité et échangé à ce sujet de nombreuses fois, mais quand il vous arrive quelque chose, vous ne savez pas comment faire l’expérience des paroles de Dieu, comment les pratiquer ou comment vous en servir. Vous ne savez pas comment pratiquer la vérité, vous devez encore la chercher et en discuter avec les autres. Pourquoi faut-il autant de temps pour que les paroles de Dieu prennent racine dans le cœur d’une personne ? Pourquoi est-ce aussi difficile de comprendre la vérité et d’agir conformément aux principes grâce aux paroles de Dieu ? On ne peut exclure, comme cause principale de tout cela, l’énorme influence que la culture traditionnelle exerce sur les gens. La culture traditionnelle occupe une place importante dans le cœur des gens depuis très longtemps et elle contrôle les pensées et l’esprit des gens. La culture traditionnelle laisse libre cours aux tempéraments corrompus de l’homme. L’homme se sent à l’aise en les révélant, comme un boucher avec son couteau, comme un poisson dans l’eau. N’est-ce pas le cas ? (Si.) La culture traditionnelle est étroitement liée aux tempéraments corrompus de l’homme. Les deux vont ensemble et se renforcent mutuellement. Quand des tempéraments corrompus rencontrent la culture traditionnelle, ils peuvent, comme des poissons dans l’eau, exhiber toutes leurs capacités. Les tempéraments corrompus aiment et ont besoin de la culture traditionnelle. Donc, sous l’influence du conditionnement exercé pendant des millénaires par la culture traditionnelle, l’homme a été corrompu encore plus profondément par Satan, et les tempéraments corrompus de l’homme sont devenus de plus en plus graves et excessifs. Sous prétexte de culture traditionnelle et dans les limites de ce que celle-ci présente, ces tempéraments deviennent non seulement de plus en plus graves, mais aussi de plus en plus déguisés. Des tempéraments comme l’arrogance, la malhonnêteté, la méchanceté, l’intransigeance et l’aversion pour la vérité deviennent de plus en plus dissimulés et masqués. Ils se révèlent de façon de plus en plus rusée, ce qui fait que les gens ont du mal à les repérer. Alors, sous l’influence du conditionnement, des consignes, de la tromperie et du contrôle de la culture traditionnelle, qu’est devenu progressivement le monde de l’humanité ? Ce monde est devenu un monde de démons. Les gens ne vivent pas comme des êtres humains, ils n’ont aucune ressemblance humaine, aucune humanité. Et pourtant, les gens qui s’accrochent à la culture traditionnelle et qui, depuis longtemps, sont endoctrinés, imprégnés et possédés par cette culture sont de plus en plus convaincus de leur propre grandeur, de leur noblesse et de leur transcendance. Ils sont incroyablement égocentriques. Aucun d’entre eux ne pense qu’il est insignifiant, qu’il est sans valeur, qu’il n’est qu’un minuscule être créé. Aucun d’entre eux n’est disposé à être un individu normal. Ces gens-là veulent tous être célèbres, éminents et sages. Sous l’influence du conditionnement de la culture traditionnelle, non seulement les gens veulent se surpasser, mais ils veulent également surpasser le monde entier et toute l’humanité. Tu as déjà entendu cette chanson que chantent les incroyants : « Je veux voler plus haut, voler plus haut », et la chanson qui dit : « Je ne suis qu’un petit oiseau, je veux voler, mais je ne peux voler haut. » Ces paroles ne sont-elles pas dépourvues de raison, privées de toute humanité, de tout bon sens ? Ces chansons ne sont-elles pas les hurlements sauvages de Satan ? (Si.) Ces chansons sont le bruit que font les hurlements sauvages de Satan. Donc, quelle que soit la façon dont on examine les choses, le poison de la culture traditionnelle s’est infiltré depuis longtemps dans le cœur des hommes, et ce n’est pas quelque chose qui peut être éliminé du jour au lendemain. Ce n’est pas aussi facile que de surmonter un défaut personnel ou une mauvaise habitude, tu dois découvrir tes pensées, tes opinions et ton tempérament corrompu, et éradiquer de ta vie la racine vénéneuse de la culture traditionnelle, conformément à la vérité. Ensuite, tu dois considérer les gens et les choses, te comporter et agir selon les paroles et les exigences de Dieu, et faire de la vérité de Ses paroles ta vie. Ce n’est qu’en faisant cela que tu emprunteras vraiment le bon chemin en suivant Dieu et en croyant en Lui.

Nous avons déjà beaucoup fait pour disséquer et exposer le sujet de la culture traditionnelle, et nous avons longuement échangé sur cette culture. Peu importe l’ampleur et la durée de nos échanges, l’objectif reste de résoudre les diverses difficultés qui surviennent quand les gens poursuivent la vérité, ou les difficultés et problèmes divers qui se présentent lors de leur entrée dans la vie. Le but est d’éliminer toutes les barrières, tous les obstacles et toutes les difficultés – parmi lesquels prédominent les diverses déclarations, idées et opinions de la culture traditionnelle – qui empêchent les gens de poursuivre la vérité. À ce jour, nous avons, pour l’essentiel, terminé notre échange sur le sujet de la culture traditionnelle. Alors, avons-nous fini d’échanger sur des sujets liés à la poursuite de la vérité ? (Non.) Notre échange sur la culture traditionnelle et notre dissection de celle-ci étaient-ils liés à la poursuite de la vérité ? (Oui.) Ils étaient liés à la poursuite de la vérité. La culture traditionnelle constitue la plus grande difficulté que les gens rencontrent sur le chemin de la poursuite de la vérité. Maintenant que nous avons fini d’échanger sur la culture traditionnelle, qui est le plus grand obstacle à la poursuite de la vérité par l’homme, nous allons échanger aujourd’hui sur la question : « Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? » Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? Avons-nous déjà échangé sur cette question ? Pourquoi devons-nous échanger sur cette question ? Est-ce une question importante ? (Oui.) Pourquoi est-elle importante ? Partagez vos réflexions. (Ma compréhension en est que la poursuite de la vérité est directement liée au salut de l’homme. Parce que nous avons tous des tempéraments gravement corrompus et que nous avons été endoctrinés et profondément empoisonnés par la culture traditionnelle depuis notre plus jeune âge, nous devons poursuivre la vérité ou nous ne pourrons pas discerner les choses négatives qui émanent de Satan. Nous ne serons pas non plus capables de pratiquer la vérité et nous ne saurons pas comment agir de façon positive, en accord avec les intentions de Dieu. Nous n’aurons d’autre choix que d’agir et de nous comporter selon notre tempérament corrompu. Si c’est ainsi que l’on croit en Dieu, en fin de compte, on restera un Satan vivant et on ne sera pas une personne que Dieu sauvera. Par conséquent, poursuivre la vérité est très important. De plus, notre tempérament corrompu ne peut être purifié que grâce à la poursuite de la vérité. C’est également la seule façon de corriger nos idées erronées sur la façon dont nous devons considérer les gens et les choses, et la seule façon de nous comporter et d’agir. C’est seulement après avoir compris et gagné la vérité qu’une personne peut faire son devoir avec compétence et devenir quelqu’un qui se soumet à Dieu. Sinon, cette personne suivra involontairement son tempérament corrompu et fera des choses dans son devoir qui interrompent et perturbent le travail de l’Église.) Tu as fait deux remarques pertinentes. Quelle était Ma question ? (Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ?) Est-ce là une question simple ? Cette question semble être une question simple, une question de cause à effet. Partagez-vous tous l’opinion que poursuivre la vérité est lié, dans un sens, au salut d’une personne et, dans un autre sens, au fait de ne pas provoquer d’interruptions ou de perturbations ? (Oui.) Quand vous dites les choses de cette façon, la question semble effectivement assez simple. Est-elle vraiment si simple que ça ? Partagez vos réflexions. (Je pense qu’il est plus simple de répondre à la question « Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? » d’un point de vue théorique, mais quand cette question implique de réellement pratiquer et d’entrer dans la réalité, elle n’est pas simple.) « Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? » : combien d’autres questions cette question englobe-t-elle ? Elle englobe des questions comme celles-ci : quelle est la signification de la poursuite de la vérité, quelles en sont les raisons ? Quoi d’autre ? (L’importance de la poursuite de la vérité.) C’est exact : cette question englobe également l’importance de la poursuite de la vérité, elle comprend ces autres questions. Si l’on tient compte de ces choses, la question « Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? » est-elle simple ? (Non.) Réfléchissez de nouveau à cette question : « Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? », à la lumière de ces choses. D’abord, repensez-y : que signifie poursuivre la vérité ? Comment doit-on définir cela ? (Voir les gens et les choses, et se comporter et agir selon les paroles de Dieu, avec la vérité comme critère.) Est-ce exact ? Il vous manque le terme « entièrement ». Relisez cela. (« Voir les gens et les choses, et se comporter et agir, entièrement selon les paroles de Dieu, avec la vérité comme critère ».) La question : « Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? » est liée aux opinions des individus sur les gens et les choses, et à leur comportement et à leurs actes. Elle traite de la façon dont les individus devraient considérer les choses et les gens, et de la façon dont ils devraient se comporter et agir, et de la raison pour laquelle ils devraient considérer les choses et les gens, ainsi que se comporter et agir, entièrement selon les paroles de Dieu et avec la vérité comme critère. La raison pour laquelle ils devraient poursuivre cette façon de faire les choses, n’est-ce pas là la racine de cette question ? N’est-ce pas là la question fondamentale ? (Si.) Vous avez désormais compris le sens fondamental de la question. Revenons à la question elle-même : « Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? » Cette question n’est pas simple. Elle englobe la signification et la valeur de la poursuite de la vérité, et elle comporte un autre aspect qui est de la plus haute importance : si l’on se base sur l’essence et les instincts de l’humanité, cette dernière a besoin de la vérité en tant que vie et donc, l’humanité doit poursuivre la vérité. Naturellement, ceci est également lié à l’avenir et à la survie de l’humanité. Pour dire les choses simplement, la poursuite de la vérité est liée au salut des gens et au changement de leur tempérament corrompu. Naturellement, cette poursuite est également liée aux différentes choses que les gens vivent, à leurs déversements et à leurs comportements dans leur vie quotidienne. Si les gens ne poursuivent pas la vérité, on peut dire précisément que leurs chances d’être sauvés sont nulles. Si les gens ne poursuivent pas la vérité, il y a cent pour cent de chances qu’ils résistent à Dieu, Le trahissent et Le rejettent. Ils peuvent résister à Dieu et Le trahir à tout moment et en tout lieu. Et naturellement, ils peuvent perturber le travail de l’Église et de la maison de Dieu, ou faire quelque chose qui provoque une perturbation ou une interruption, également à tout moment et en tout lieu. Voilà quelques-unes des raisons les plus simples et les plus élémentaires pour lesquelles les gens doivent poursuivre la vérité, raisons que l’on peut voir et comprendre dans leur vie quotidienne. Mais aujourd’hui, nous allons seulement échanger sur certains aspects cruciaux de la question « Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? » Nous avons déjà échangé sur les aspects les plus fondamentaux de cette question, que les gens ont compris et reconnus en tant que doctrine, alors aujourd’hui, nous n’allons pas échanger sur ces questions élémentaires et simples. Nous nous contenterons d’échanger sur plusieurs éléments principaux. Pourquoi échangeons-nous à propos de la poursuite de la vérité ? Clairement, ce sujet contient des questions plus importantes, des questions que les gens ne peuvent pas tirer au clair, qu’ils ne connaissent pas et ne comprennent pas, mais qui nécessitent leur entendement et leur compréhension.

Pourquoi l’homme doit-il poursuivre la vérité ? Nous ne commencerons pas par les aspects élémentaires de cette question que les gens saisissent et comprennent déjà, ni par la doctrine que les gens connaissent déjà. Alors, par quoi allons-nous commencer ? Nous devons commencer à la racine de cette question, par le plan de gestion de Dieu et les intentions de Dieu. Que signifie commencer à la racine de cette question ? Cela veut dire que nous commencerons par le plan de gestion de Dieu et la création de l’humanité par Dieu. Depuis que les gens existent, depuis qu’un être vivant – c’est-à-dire l’humanité créée – a reçu le souffle de Dieu, Dieu a prévu de gagner un groupe parmi l’humanité. Ce groupe sera capable de saisir, de comprendre et de respecter Ses paroles. Il sera capable de faire office d’intendant pour toutes choses, pour les myriades de la création de Dieu, de ses plantes, animaux, forêts, océans, rivières, lacs, montagnes, ruisseaux, plaines et ainsi de suite, conformément à Ses paroles. Après avoir conçu ce plan, Dieu a commencé à placer Ses espoirs dans l’humanité en conséquence. Dieu espère qu’un jour, les gens seront capables de faire office d’intendants pour cette humanité, pour toutes les choses qui existent dans le monde et pour les différentes créatures qui vivent parmi eux, et qu’ils pourront le faire de manière ordonnée, selon les méthodes, les règles et les lois qu’Il a arrangées. Même si Dieu a déjà conçu ce plan et ces attentes, Son objectif final mettra longtemps à se réaliser. Ce n’est pas quelque chose qui peut être accompli en dix ou vingt ans, ni en cent ou deux cents ans, et certainement pas en mille ou deux mille ans. Il faudra six mille ans. Au cours de ce processus, l’humanité doit faire l’expérience de différentes périodes, ères, époques et de différentes étapes de l’œuvre de Dieu. Elle doit faire l’expérience des étoiles qui se déplacent dans le ciel, des mers qui s’assèchent et des rochers qui s’effritent. Elle doit faire l’expérience d’un changement spectaculaire. Dès les premiers êtres humains, qui étaient très peu nombreux, l’humanité a connu des hauts et des bas gigantesques, et les vicissitudes et changements de ce monde, après quoi, les gens sont devenus progressivement plus nombreux et ils ont, peu à peu, gagné de l’expérience, et l’agriculture, l’économie et les modes de vie et de survie de l’humanité ont progressivement changé et engendré de nouvelles méthodes. Ce n’est que lorsqu’une certaine période et une certaine ère auront été atteintes que les gens pourront parvenir au niveau auquel Dieu les jugera, les châtiera et les conquerra, et auquel Dieu exprimera, à leur intention, la vérité, Ses paroles et Ses intentions. Pour atteindre ce niveau, l’humanité a fait l’expérience d’un formidable bouleversement, comme toutes choses en ce monde. Naturellement, un changement spectaculaire a également eu lieu dans le ciel et dans le cosmos. Cette série de changements est survenue et est apparue progressivement, en même temps que la gestion de Dieu. Il a fallu beaucoup de temps pour que les gens atteignent le stade où ils viennent devant Dieu et acceptent Sa conquête, Son jugement et Son châtiment, et la provision de Ses paroles. Mais c’est une bonne chose, Dieu peut attendre, parce qu’il s’agit là de Son plan et que c’est Son souhait. Dieu doit attendre longtemps du fait de Son plan et de Son souhait. À ce jour, Il attend depuis vraiment très, très longtemps.

L’humanité ayant traversé son premier stade d’ignorance, d’illusion et de confusion, Dieu l’a faite entrer dans l’ère de la Loi. Même si l’humanité était entrée dans une nouvelle ère, une ère du plan de gestion de Dieu, même si les gens ne vivaient plus des vies sans contrainte ni discipline, comme des troupeaux de moutons, même s’ils étaient entrés dans un environnement de vie qui avait la direction, les consignes et les dispositions de la loi, les gens ne savaient que quelques choses simples, que la loi leur avait enseignées, qu’elle leur avait dites ou dont elle les avait informés, ou qui étaient déjà connues dans le cadre de la vie humaine : ce qu’est le vol, par exemple, ou ce qu’est l’adultère, ce qu’est le meurtre, comment les gens seront tenus pour responsables en cas de meurtre, comment interagir avec ses voisins, comment les gens seront tenus pour responsables de tel ou tel acte. L’humanité était passée de ses circonstances initiales, dans lesquelles elle ne savait rien et ne comprenait rien, à l’apprentissage des lois simples et essentielles de la conduite humaine et dont Dieu l’avait informée. Dieu ayant proclamé ces lois, les gens qui vivaient sous la loi savaient qu’ils devaient suivre les règles et respecter la loi, et dans leur esprit et dans leur monde intérieur, la loi faisait office de contrainte et de guide pour ce qui était de leur conduite, et l’humanité a eu une ressemblance initiale avec l’homme. Ces gens comprenaient qu’ils devaient suivre certaines règles et respecter certaines lois. Quelle que soit la façon dont ils les suivaient et la rigueur avec laquelle ils les respectaient, en tout état de cause, ces gens avaient davantage de ressemblance humaine que ceux qui venaient avant la loi. Pour ce qui était de leur comportement et de leur vie, ils agissaient et vivaient selon certaines normes et avec certaines contraintes. Ils n’étaient plus aussi perdus et ignorants qu’ils l’avaient été, ni plus aussi dépourvus d’objectifs dans la vie. Les lois de Dieu et toutes les déclarations que Dieu leur avait faites avaient pris racines dans leur cœur et y occupaient une certaine place. L’humanité n’était plus perdue, pour ce qui était de ce qu’elle devait faire. Elle ne vivait plus sans objectifs, sans orientation ou sans contrainte. Malgré cela, elle était encore très éloignée des gens des plans de Dieu et des souhaits de Dieu. Elle était encore loin de pouvoir agir en maître de toutes choses. Dieu devait encore attendre et Se montrer patient. Même si les gens qui vivaient sous la loi savaient qu’ils devaient adorer Dieu, ils ne le faisaient que pour la forme. La place et l’image de Dieu dans les profondeurs de leur cœur différaient complètement de la véritable identité et de la véritable essence de Dieu. Ces gens n’étaient donc pas encore les êtres humains créés que Dieu voulait et ils n’étaient toujours pas ceux que Dieu avait envisagés, des gens capables de faire office d’intendants pour toutes choses. Dans les profondeurs de leur cœur, l’essence, l’identité et le statut de Dieu étaient simplement ceux du Souverain de l’humanité, et les gens n’étaient que les sujets ou les bénéficiaires de ce Souverain, rien de plus. Dieu devait donc encore guider ces gens, qui vivaient sous la loi et ne connaissaient que la loi, pour qu’ils continuent d’aller de l’avant. Ces gens ne comprenaient rien, à part la loi. Ils ne savaient pas comment agir en tant qu’intendants pour toutes choses. Ils ne savaient pas qui était Dieu. Et ils ne connaissaient pas la bonne manière de vivre. Ils ne savaient pas comment se comporter et vivre selon les exigences de Dieu, et ils ne savaient pas non plus comment vivre de façon plus significative qu’ils ne le faisaient, ni ce que les gens devaient poursuivre dans leur vie, et ainsi de suite. Les gens vivant sous la loi étaient complètement ignorants de ces choses. En dehors de la loi, ces gens ne savaient rien des exigences de Dieu, de la vérité ou des paroles de Dieu. Parce qu’il en était ainsi, Dieu devait continuer à tolérer l’humanité, tandis que celle-ci existait sous la loi. Ces gens avaient fait un grand pas par rapport à ceux qui étaient venus avant eux. Ces gens, au moins, comprenaient ce qu’était le péché et qu’ils devaient respecter et suivre la loi, et vivre dans le cadre de la loi, mais ils étaient encore très en deçà des exigences de Dieu. Néanmoins, Dieu espérait encore ardemment et attendait.

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contactez-nous par WhatsApp