858 Les sentiments sincères du Créateur envers l’humanité

Prélude

Ce qui suit est rapporté dans le livre de Jonas 4:10-11 :

« Et l’Éternel dit : Tu as pitié du ricin

qui ne t’a coûté aucune peine et que tu n’as pas fait croître,

qui est né dans une nuit et qui a péri dans une nuit.

Et moi, je n’aurais pas pitié de Ninive, la grande ville,

dans laquelle se trouvent plus de cent vingt mille hommes

qui ne savent pas distinguer leur droite de leur gauche,

et des animaux en grand nombre ! »

Ce sont les paroles mêmes de l’Éternel Dieu,

une conversation entre Lui et Jonas.

Bien que cet échange soit bref,

il déborde du souci du Créateur pour l’humanité

et de Sa réticence à l’abandonner.

Ces paroles expriment la véritable attitude et les sentiments

que Dieu porte dans Son cœur pour Sa création

et, avec ces paroles claires

dont l’homme a rarement entendu parler,

Dieu déclare Ses véritables intentions pour l’humanité.

Le Créateur est parmi les hommes en tout temps.

Il est toujours en conversation avec l’homme

et l’ensemble de la création.

Et Il accomplit de nouveaux actes chaque jour.

Son essence et Son tempérament sont exprimés,

révélés dans Son dialogue avec l’homme.

Ses pensées et idées sont complètement révélées.

Oui, elles sont entièrement dévoilées par Ses actes.

Il accompagne et observe l’humanité en tout temps,

à toute la création et à l’humanité,

Il fait entendre Ses paroles silencieuses.

Refrain

Dieu est dans les cieux et parmi Sa création.

Il veille et Il attend. Il est à tes côtés.

Ses mains sont chaudes et fortes.

Ses pas sont légers. Sa voix est douce et gracieuse,

Sa présence est constante, embrassant toute l’humanité.

Son visage est beau et si doux.

Il n’est jamais parti, Il n’a pas disparu non plus.

Jour et nuit, Il est avec l’homme.

Il est le compagnon constant de l’humanité.

Ses soins dévoués et Son affection particulière

qu’Il dépense pour toute l’humanité,

et Son souci et Son amour véritables pour l’homme,

ont été démontrés peu à peu

quand Il a sauvé la ville de Ninive.

En particulier, l’échange entre l’Éternel Dieu et Jonas

a davantage dévoilé la miséricorde

que le Créateur a ressentie

pour l’humanité qu’Il a Lui-même créée.

Tu comprendras les sentiments sincères de Dieu

pour l’humanité à travers leur dialogue.

Refrain

Dieu est dans les cieux et parmi Sa création.

Il veille et Il attend. Il est à tes côtés.

Ses mains sont chaudes et fortes.

Ses pas sont légers. Sa voix est douce et gracieuse,

Sa présence est constante, embrassant toute l’humanité.

Son visage est beau et si doux.

Il n’est jamais parti, Il n’a pas disparu non plus.

Jour et nuit, Il est avec l’homme.

Il est le compagnon constant de l’humanité.

Paroles adaptées de « Dieu Lui-même, l’Unique II », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 857 La miséricorde de Dieu envers l’homme n’a jamais cessé

Suivant: 859 L’amour et l’essence de Dieu sont altruistes

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

101 Si Dieu ne m’avait sauvé

ⅠSi Dieu ne m’avait sauvé,je serais encore errant dans le monde,luttant et souffrant dans le péché,vivant sans aucun espoir.Si Dieu ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp