Musique chrétienne « Le Dieu incarné a de l'humanité et davantage encore de divinité » Hymne choral

4 avril 2024

L'« incarnation », c'est l'apparition de Dieu dans la chair ;

Dieu œuvre parmi l'humanité créée, à l'image de la chair.

Ainsi, pour que Dieu soit incarné, Il doit d'abord être chair,

une chair avec une humanité normale ;

c'est le prérequis le plus fondamental.

L'implication de l'incarnation de Dieu

est que Dieu vit et œuvre dans la chair ;

que Dieu, dans Son essence même, devient chair, devient un homme.

Son humanité existe pour Son essence corporelle ;

il ne peut y avoir de chair sans humanité,

et une personne sans humanité n'est pas un être humain.

De cette manière, l'humanité de la chair de Dieu

est une propriété intrinsèque de la chair incarnée de Dieu.

Dire que « lorsque Dieu devient chair, Il est entièrement divin,

et aucunement humain » est un blasphème,

car cette affirmation n'existe tout simplement pas

et elle viole le principe de l'incarnation.

L'agent de l'œuvre est donc la divinité qui habite Son humanité.

C'est Sa divinité, non Son humanité, qui œuvre,

mais cette divinité est cachée dans Son humanité ;

Son œuvre est essentiellement accomplie par Sa divinité complète,

non par Son humanité.

Mais c'est Sa chair qui réalise Son œuvre.

On pourrait dire qu'Il est à la fois un homme et Dieu,

car Dieu devient un Dieu qui vit dans la chair,

avec une enveloppe humaine et une essence humaine,

mais aussi l'essence de Dieu.

Parce qu'Il est un homme qui possède l'essence de Dieu,

Il est au-dessus de tout humain créé,

au-dessus de tout homme qui peut accomplir l'œuvre de Dieu.

Parmi tous ceux qui ont une enveloppe humaine comme la Sienne,

parmi tous ceux qui possèdent l'humanité,

Lui seul est le Dieu incarné Lui-même –

tous les autres sont des humains créés.

Bien qu'ils aient tous une humanité,

les êtres humains créés n'ont rien d'autre que l'humanité,

tandis que Dieu incarné est différent :

dans Sa chair, non seulement Il a l'humanité, mais surtout, la divinité.

Puisque Dieu devient chair,

Son essence est une combinaison d'humanité et de divinité.

Cette combinaison est appelée Dieu Lui-même,

Dieu Lui-même sur la terre.

Puisque Dieu devient chair,

Son essence est une combinaison d'humanité et de divinité.

Cette combinaison est appelée Dieu Lui-même,

Dieu Lui-même sur la terre,

Dieu Lui-même sur la terre.

Extrait de La Parole, vol. 1 : L'apparition et l'œuvre de Dieu, L'essence de la chair habitée par Dieu

Montrer plus

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Laisser un commentaire

Partager

Annuler

Contactez-nous par WhatsApp