Paroles de Dieu quotidiennes « Connaître Dieu est le chemin vers la crainte de Dieu et l'éloignement du mal » Extrait 2

488 |13 mai 2020

Connaître Dieu est le chemin vers la crainte de Dieu et l’éloignement du mal (Extrait)

La possession et l’être de Dieu, l’essence de Dieu, le tempérament de Dieu, tout a été révélé dans Ses paroles à l’humanité. Quand il fait l’expérience des paroles de Dieu, en les réalisant, l’homme comprend le but derrière l’expression des paroles de Dieu et comprend la source et le contexte des paroles de Dieu, et il comprend et apprécie l’effet voulu des paroles de Dieu. Pour l’humanité, ce sont toutes des choses que l’homme doit expérimenter et saisir et auxquelles il doit avoir accès pour parvenir à la vérité et à la vie pour saisir les intentions de Dieu, voir son tempérament être transformé et être capable de se soumettre à la souveraineté et aux arrangements de Dieu. En même temps que l’homme expérimente et saisit ces choses et y a accès, il acquerra graduellement une compréhension de Dieu et, à ce moment-là, il gagnera également différents niveaux de connaissance à Son sujet. Cette compréhension et cette connaissance ne viennent pas de ce que l’homme a imaginé ou inventé, mais plutôt de ce qu’il apprécie, expérimente, ressent et corrobore en lui-même. Ce n’est qu’après avoir apprécié, expérimenté, senti et corroboré ces choses que l’homme ajoute du contenu à sa connaissance de Dieu ; seule la connaissance qu’il obtient à ce moment-là est vraie, réelle et exacte, et ce processus d’atteindre une compréhension et une connaissance authentiques de Dieu en appréciant, expérimentant, ressentant et corroborant Ses paroles n’est autre que la vraie communion entre l’homme et Dieu. Au milieu de ce genre de communion, l’homme parvient vraiment à comprendre et à saisir les intentions de Dieu, parvient vraiment à comprendre et à connaître la possession et l’être de Dieu, parvient vraiment à comprendre et à connaître l’essence de Dieu, parvient progressivement à comprendre et à connaître le tempérament de Dieu, obtient une certitude réelle du fait de la domination de Dieu sur toute la création et peut la définir correctement, et acquiert une idée et une connaissance substantielles de l’identité et de la position de Dieu. Au milieu de ce genre de communion, graduellement, l’homme change ses idées sur Dieu, il ne s’en fait plus une idée tirée de nulle part, il ne donne plus libre cours à ses propres soupçons sur Lui, ne se méprend plus sur Lui, ne Le condamne plus, ne passe plus de jugements sur Lui ni ne doute de Lui. En conséquence, l’homme aura moins de débats avec Dieu, il aura moins de conflits avec Dieu, et il y aura moins d’occasions pour lui de se rebeller contre Dieu. Inversement, la bienveillance de l’homme envers Dieu et sa soumission à Dieu deviendront plus grandes et sa vénération de Dieu deviendra plus réelle et plus profonde. Au milieu de ce genre de communion, l’homme n’acquerra pas seulement le soutien de la vérité et le baptême de vie, mais il acquerra en même temps une vraie connaissance de Dieu. Au milieu de cette sorte de communion, non seulement le tempérament de l’homme sera transformé et l’homme recevra le salut, mais il récoltera en même temps une véritable vénération et adoration d’un être créé envers Dieu. Après que l’homme aura vécu ce genre de communion, sa foi en Dieu ne sera plus une page blanche, ni une promesse offerte du bout des lèvres, ni une forme de poursuite aveugle et d’idolâtrie ; ce n’est qu’avec ce genre de communion que la vie de l’homme grandira vers la maturité jour après jour, et ce n’est qu’à ce moment-là que son tempérament se transformera peu à peu, et que sa foi en Dieu passera progressivement d’une croyance vague et incertaine à une véritable soumission et une véritable bienveillance, à une vraie vénération ; dans sa quête de Dieu, l’homme progressera aussi graduellement d’une attitude passive à une attitude active, de celui qui subit l’action à celui qui agit positivement ; c’est seulement avec ce genre de communion que l’homme parviendra à une vraie compréhension et un vrai entendement de Dieu, à une vraie connaissance de Dieu. Parce que la grande majorité des gens ne sont jamais entrés dans la vraie communion avec Dieu, leur connaissance de Dieu s’arrête à la théorie, aux lettres et aux doctrines. C’est-à-dire que la grande majorité des gens, peu importe combien d’années ils ont cru en Dieu, en ce qui concerne la connaissance de Dieu, sont toujours au même endroit où ils ont commencé, bloqués au fondement des formes traditionnelles d’hommage, avec leurs fioritures de couleur légendaire et de superstition féodale. Que la connaissance de Dieu qu’a l’homme soit ralentie à son point de départ signifie qu’elle est pratiquement inexistante. En dehors de l’affirmation par l’homme de la position et de l’identité de Dieu, la foi de l’homme en Dieu est toujours dans un vague état d’incertitude. Cela étant, quelle qualité de vénération l’homme peut-il avoir pour Dieu ?

Peu importe que tu croies fermement en Son existence, cela ne peut pas prendre la place de ta connaissance de Dieu ni de ta vénération de Dieu. Peu importe de combien de Ses bénédictions et de Sa grâce tu as bénéficié, cela ne peut pas prendre la place de ta connaissance de Dieu. Peu importe à quel point tu es disposé à tout consacrer et à tout dépenser pour Lui, cela ne peut pas prendre la place de ta connaissance de Dieu. Tu es peut-être devenu très familier avec les paroles qu’Il a prononcées, ou tu les connais peut-être même par cœur et peux les réciter en retro d’un trait, mais cela ne peut pas prendre la place de ta connaissance de Dieu. L’homme peut être très résolu à suivre Dieu, mais s’il n’a jamais vécu une véritable communion avec Dieu ou s’il n’a jamais fait une véritable expérience des paroles de Dieu, alors sa connaissance de Dieu ne sera qu’un simple vide ou une rêverie sans fin ; tu as pu « frôler » Dieu en passant ou L’avoir rencontré face à face, ta connaissance de Dieu sera toujours nulle et ta vénération de Dieu pas plus qu’un slogan inutile ou un idéal.

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Laisser un commentaire

Partager

Annuler