Paroles de Dieu quotidiennes | « Le mystère de l’incarnation (1) » | Extrait 168

Paroles de Dieu quotidiennes | « Le mystère de l’incarnation (1) » | Extrait 168

0 |12 octobre 2020

Jean est né d'une promesse, tout comme Isaac était né d'Abraham. Il a préparé la voie pour Jésus et a fait beaucoup de travail, mais il n'était pas Dieu. Il est plutôt considéré comme un prophète, car il a seulement préparé la voie pour Jésus. Son travail fut également grand, et ce n'est qu'après qu'il eut préparé la voie que Jésus a commencé officiellement Son œuvre. Essentiellement, il a simplement travaillé pour Jésus et son travail a été au service de l'œuvre de Jésus. Après qu'il eut préparé la voie, Jésus a commencé Son œuvre, une œuvre qui était plus nouvelle, plus spécifique et plus détaillée. Jean ne fit que l'œuvre de commencement ; la grande partie de la nouvelle œuvre a été faite par Jésus. Jean a fait également un nouveau travail, mais il n'est pas celui qui a inauguré une nouvelle ère. Jean est né d'une promesse et son nom a été donné par l'ange. À l'époque, certains voulaient le nommer Zacharie, comme son père, mais sa mère refusa qu'on lui donne ce nom, disant : « On ne doit pas donner ce nom à cet enfant. Il doit être appelé Jean. » Tout cela était réalisé sous la direction du Saint-Esprit. Le nom de Jésus aussi a été donné sous la direction du Saint-Esprit, Il est né du Saint-Esprit et par la promesse du Saint-Esprit. Jésus était Dieu, Christ et le Fils de l'homme. Le travail de Jean était grand également, mais pourquoi n'était-il pas appelé Dieu ? Quelle était la différence exactement entre l'œuvre accomplie par Jésus et le travail accompli par Jean ? La seule raison était-elle que Jean était celui qui préparait la voie pour Jésus ? Ou était-ce que cela avait été prédestiné par Dieu ? Bien que Jean ait aussi proclamé : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche », bien qu'il ait aussi prêché l'évangile du royaume des cieux, son travail n'était pas approfondi et constituait simplement un début. Par contre, Jésus a inauguré une nouvelle ère et a mené l'ancienne à sa fin, mais Il a aussi accompli la loi de l'Ancien Testament. L'œuvre qu'Il a faite était plus grande que le travail de Jean et Il est venu pour racheter toute l'humanité ; Il a accompli cette étape de l'œuvre. Quant à Jean, il a seulement préparé la voie. Bien que son travail ait été grand, ses paroles abondantes et ses disciples nombreux, son travail ne fit que mener l'homme à un nouveau commencement. Jamais les hommes n'ont reçu la vie, le chemin ou des vérités plus profondes de lui, et ils n'acquirent pas non plus une compréhension de la volonté de Dieu par lui. Jean était un grand prophète (Élie) qui a ouvert de nouveaux horizons pour l'œuvre de Jésus et qui a préparé l'élu ; il a été le précurseur de l'ère de la Grâce. Ces choses ne peuvent pas être perçues simplement en observant leurs apparences humaines normales. C'est d'autant plus vrai que Jean a fait un assez grand travail, et en outre, il est né de la promesse du Saint-Esprit et son travail a été confirmé par le Saint-Esprit. À ce titre, la distinction entre leurs identités respectives ne peut se faire que par leur travail, car l'apparence d'un homme ne révèle rien de son essence, et l'homme est incapable de déterminer le véritable témoignage du Saint-Esprit. Le travail réalisé par Jean et l'œuvre réalisée par Jésus étaient dissimilaires et étaient de natures différentes. C'est sur cette base que l'on peut déterminer si oui ou non Jean était Dieu. L'œuvre de Jésus était de commencer, continuer, conclure et accomplir. Chacun de ces pas a été réalisé par Jésus, alors que le travail de Jean était seulement celui du commencement. Au commencement, Jésus a répandu l'évangile et a prêché la voie de la repentance, puis a continué en baptisant les hommes, guérissant les malades et chassant les démons. À la fin, Il a racheté l'humanité du péché et a terminé Son œuvre pour toute l'ère. Il a prêché aux gens et répandu l'Évangile du royaume des cieux dans tous les lieux. Jean a fait la même chose, la différence étant que Jésus a inauguré une nouvelle ère et a ouvert l'ère de la Grâce pour l'homme. De Sa bouche sortaient les paroles au sujet de ce que l'homme devrait pratiquer et de la voie que l'homme devrait emprunter dans l'ère de la Grâce, et à la fin, Il a complété l'œuvre de la rédemption. Une telle œuvre ne pourrait jamais être réalisée par Jean. Et donc, c'est Jésus qui a fait l'œuvre de Dieu Lui-même, et c'est Lui qui est Dieu Lui-même et qui représente directement Dieu. L'homme pense que tous ceux qui sont nés en vertu d'une promesse, nés de l'Esprit, attestés par le Saint-Esprit et qui ont ouvert de nouvelles voies, sont Dieu. Selon ce raisonnement, Jean aussi serait Dieu, et Moïse, Abraham et David…, ils seraient eux aussi Dieu. N'est-ce pas une parfaite plaisanterie ?

Extrait de « La Parole apparaît dans la chair »

Montrer plus
Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Laisser un commentaire

Partager

Annuler