176 Dieu S'est fait chair pour œuvrer parce que l'homme en avait besoin

Dieu n'est lié à aucun gain ni récompense.

Il n'y a pas de récolte future,

juste ce qui Lui est dû.

Il n'attend rien en retour

de tout ce qu'Il fait pour l'homme,

c'est purement pour les humains.


On n'imagine pas

combien l'œuvre de Dieu incarné est dure,

mais elle est finalement plus fructueuse

que l'œuvre faite par l'Esprit.

La chair ne peut posséder

la grande identité de l'Esprit,

Elle ne peut faire de miracles

comme le peut l'Esprit,

elle peut encore moins posséder Son autorité.

Pourtant l'œuvre de la chair ordinaire

a une essence

supérieure à celle de l'œuvre

directement faite par l'Esprit.

L'être incarné Lui-même

répond aux besoins de tous les hommes.


Dieu ne S'est incarné dans la chair

que pour une seule raison :

les besoins de l'homme

et non les besoins de Dieu.

Ses sacrifices et Ses souffrances

sont pour le bien de l'homme

et non pour Dieu Lui-même.


Pour tous ceux qui cherchent la vérité

et attendent l'apparition de Dieu,

l'œuvre de l'Esprit n'apporte

qu'impulsion et inspiration

ainsi qu'un sens de l'émerveillement

qui défie toute explication,

un sens de Sa transcendance

qui force l'admiration,

mais ne peut être atteinte

par aucun être humain.

Mais l'œuvre de la chair offre à l'homme

des mots clairs

et des buts réels à atteindre,

le sentiment qu'Il est réel,

qu'Il est normal,

le sentiment qu'Il est humble

et qu'Il est ordinaire.


Dieu ne S'est incarné dans la chair

que pour une seule raison :

les besoins de l'homme

et non les besoins de Dieu.

Ses sacrifices et Ses souffrances

sont pour le bien de l'homme

et non pour Dieu Lui-même.


Bien que les hommes puissent Le craindre,

la plupart se sentent proches de Lui.

L'homme peut voir Son visage,

l'homme peut entendre Sa voix

et n'a pas besoin de Le regarder de loin.

Cette chair semble à portée de main,

Il n'est pas distant ni insondable,

mais peut être vu et touché,

car Il est de ce monde.


Dieu ne S'est incarné dans la chair

que pour une seule raison :

les besoins de l'homme

et non les besoins de Dieu.

Ses sacrifices et Ses souffrances

sont pour le bien de l'homme

et non pour Dieu Lui-même.


Paroles adaptées de La Parole, vol. 1 : L’apparition et l’œuvre de Dieu, L’humanité corrompue a davantage besoin du salut du Dieu incarné

Précédent: 175 Seul Dieu incarné peut sauver l’humanité

Suivant: 177 La nécessité de l’incarnation de Dieu

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contenu connexe

187 Je veux rendre à Dieu Son amour

ⅠPendant des années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’aggravant. Grâce aux vérités prononcées par Dieu qui m’ont sauvé, je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp