219 Les paroles de Dieu éveillent mon cœur

J’ai cru en Dieu de nombreuses années et, même si j’assistais souvent aux réunions et lisais les paroles de Dieu, je n’avais jamais accepté leur jugement pour m’analyser et m’examiner. Je ne reconnaissais que ma propre corruption et ne connaissais pas ma nature ou mon essence propres. Comprenant un peu de doctrine, je me vantais en pensant que c’était la réalité. Je travaillais et prêchais, mais ne prêtais pas attention à la pratique ni à l’expérience des paroles de Dieu. Tout comme Paul, je ne savais que travailler pour la réputation et le prestige. J’aimais être admiré et adoré et mon cœur n’avait aucune crainte. J’insistais pour faire les choses à ma façon, pourtant j’étais arrogant et incapable de bon sens.


Ce n’est qu’en faisant l’expérience d’échecs et de revers que j’ai clairement vu ma vraie stature. Confronté au jugement et au châtiment des paroles de Dieu, je ne faisais qu’argumenter et me défendre. Je savais bien que la vérité était bénéfique à la vie des gens, mais je ne pouvais l’accepter ou lui obéir. Je faisais mon devoir sans aucun des principes de la vérité et n’agissais qu’en fonction de mes propres désirs. Quand je connaissais un léger revers, je devenais négatif et faible et me délinéais. Par les épreuves, j’ai vu l’immaturité de ma stature et j’ai vu que j’étais médiocre et lamentable. Sans connaissance de soi, je me mettais en valeur et c’était tellement honteux. Devant les faits, j’ai eu honte et j’ai baissé mon visage hautain.


Ayant fait l’expérience du jugement, des épreuves et de l’exposition de Dieu, je me connais à présent. Même si on dirait que je me comporte bien, je ne crains pas Dieu dans mon cœur où je m’accroche encore à des notions de Son œuvre. Je n’arrive pas à me soumettre sincèrement. Rempli d’un tempérament satanique, j’agis encore avec hypocrisie pour tromper Dieu et Lui résister. Ne pas gagner la vérité ou la vie après toutes ces années de foi est une telle humiliation ! J’ai enfin compris que ne pas poursuivre la vérité, c’était du temps de perdu. Ce n’est que grâce au jugement et au châtiment de Dieu que je suis capable de me repentir vraiment. Je souhaite que Dieu me juge, me châtie, me mette à l’épreuve et m’épure encore plus pour que je puisse être lavé de mon tempérament satanique et vivre à l’image d’un homme pour glorifier Dieu.

Précédent: 217 Le jugement a réveillé mon cœur

Suivant: 220 Le jugement de Dieu me sauve du péché

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre