L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Chapitre 5 Tu dois connaître les vérités sur l’incarnation de Dieu

2. Tu dois connaître l’importance de Dieu fait chair.

Paroles de Dieu concernées :

Cette chair est si importante pour l’humanité parce qu’Il est homme et encore plus Dieu, parce qu’Il peut faire le travail qu’aucun homme ordinaire de chair ne peut faire, et parce qu’Il peut sauver l’homme corrompu qui vit avec Lui sur la terre. Bien qu’Il soit identique à l’homme, le Dieu incarné est plus important pour l’humanité que toute personne de valeur, car Il peut faire le travail qui ne peut pas être fait par l’Esprit de Dieu, est le plus à même d’amener l’Esprit de Dieu à rendre témoignage à Dieu Lui-même, et à même d’amener l’Esprit de Dieu à gagner pleinement l’humanité. En conséquence, bien que cette chair soit normale et ordinaire, Sa contribution à l’humanité et Sa signification pour l’existence de l’humanité le rend très valeureux, et la valeur réelle et la signification de cette chair sont incommensurables pour tout homme. Bien que cette chair ne puisse pas détruire directement Satan, Il peut utiliser Son travail pour conquérir l’humanité et vaincre Satan, et obliger Satan à se soumettre pleinement à Sa domination. C’est parce que Dieu est incarné qu’Il peut vaincre Satan et sauver l’humanité. Il ne détruit pas directement Satan, mais devient chair pour faire le travail de conquête de l’humanité qui a été corrompue par Satan. De cette façon, Il est mieux à même de témoigner de Lui-même parmi les créatures et mieux en mesure de sauver l’homme corrompu. La défaite de Satan par le Dieu incarné porte un plus grand témoignage et est plus convaincante que la destruction directe de Satan par l’Esprit de Dieu. Dieu dans la chair est mieux en mesure d’aider l’homme à connaître le Créateur et est mieux en mesure de témoigner de Lui-même parmi les créatures.

Extrait de « L’humanité corrompue a encore plus besoin du salut de Dieu fait chair », dans La Parole apparaît dans la chair

Quand Dieu travaille dans Sa chair, ceux qui Le suivent ne cherchent plus à tâtons ces choses vagues et ambiguës et cessent de deviner la volonté du Dieu vague. […] Les imaginations de l’homme sont vides, après tout, et ne peuvent pas remplacer le vrai visage de Dieu ; le tempérament inhérent de Dieu et le travail de Dieu Lui-même ne peuvent pas être imités par l’homme. Le Dieu invisible dans le ciel et Son œuvre ne peuvent être amenés sur la terre que par le Dieu incarné qui fait personnellement Son travail parmi les hommes. Ceci est le meilleur moyen pour Dieu d’apparaître à l’homme par lequel l’homme voit Dieu et en vient à connaître le vrai visage de Dieu, et cela ne peut pas être réalisé par un Dieu non incarné.

Extrait de « L’humanité corrompue a encore plus besoin du salut de Dieu fait chair », dans La Parole apparaît dans la chair

C’est seulement quand l’Esprit de Dieu descend dans la chair, et devient une créature avec la même forme extérieure que l’homme, que l’homme peut comprendre Sa volonté et réellement être acquis par Lui. Il parle et travaille dans la chair, partage les joies, les peines et les tribulations de l’homme, vit dans le même monde que l’homme, protège l’homme et le guide, et à travers cela, Il purifie l’homme et permet à l’homme de recevoir Son salut et Sa bénédiction. Ayant acquis ces choses, l’homme comprend vraiment la volonté de Dieu, et c’est seulement à ce moment qu’il peut être un intime de Dieu.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu et Son œuvre peuvent Lui donner satisfaction », dans La Parole apparaît dans la chair

Cette fois, Dieu vient faire Son œuvre non dans un corps spirituel, mais dans un corps très ordinaire. Non seulement est-ce le corps de la deuxième incarnation de Dieu, mais aussi le corps dans lequel Dieu revient. C’est une chair très ordinaire. En Lui, tu ne peux rien voir qui est différent des autres, mais tu peux recevoir de Lui les vérités qui ne t’ont jamais été dites avant. Cette chair insignifiante est l’incarnation de toutes les paroles de vérité de Dieu, elle assume l’œuvre de Dieu dans les derniers jours et est une expression de tout le tempérament de Dieu que l’homme doit en arriver à connaître. Ne désirais-tu pas ardemment voir le Dieu du ciel ? Ne désirais-tu pas ardemment comprendre le Dieu du ciel ? Ne désirais-tu pas ardemment voir la destination de l’humanité ? Il te dévoilera tous ces secrets qu’aucun homme n’a pu te dévoiler, Il te dira même les vérités que tu ne comprends pas. Il est ta porte d’entrée dans le règne et ton guide dans la nouvelle ère. Une telle chair ordinaire renferme de nombreux mystères insondables. Ses actions peuvent être indéchiffrables pour toi, mais le but de toute l’œuvre qu’Il fait suffit pour que tu voies qu’Il n’est pas une simple chair comme le croit l’homme. Car Il représente la volonté de Dieu, ainsi que le soin apporté à l’humanité par Dieu dans les derniers jours. Bien que tu ne puisses pas entendre les paroles qu’Il dit et qui semblent secouer les cieux et la terre, bien que tu ne puisses pas voir Ses yeux comme des flammes ardentes ni sentir la discipline de Sa verge de fer, tu peux entendre la fureur de Dieu dans Ses paroles et savoir que Dieu a de la compassion pour l’humanité ; tu peux voir le tempérament juste de Dieu et Sa sagesse, et aussi te rendre compte du souci et de l’attention que Dieu a pour l’humanité tout entière. L’œuvre de Dieu dans les derniers jours est de permettre à l’homme de voir le Dieu du ciel vivre parmi les hommes sur la terre et de permettre à l’homme de connaître, d’obéir, de vénérer et d’aimer Dieu. C’est pourquoi Il S’est fait chair une deuxième fois. Bien que ce que l’homme voit aujourd’hui soit un Dieu qui est le même que l’homme, un Dieu avec un nez et deux yeux, un Dieu ordinaire, à la fin Dieu vous montrera que, sans l’existence de cet homme, le ciel et la terre subiraient un changement énorme ; sans l’existence de cet homme, le ciel s’obscurcira, la terre deviendra un chaos et toute l’humanité sera accablée par la famine et des plaies. Il vous montrera que, sans le salut de Dieu incarné dans les derniers jours, alors Dieu aurait depuis longtemps jeté l’humanité tout entière en enfer ; sans l’existence de cette chair, vous seriez éternellement le chef des pécheurs et à jamais des cadavres. Vous devriez savoir que, sans l’existence de cette chair, toute l’humanité ferait face à une calamité inévitable et aurait de la difficulté à échapper à la punition plus sévère que Dieu infligera à l’humanité dans les derniers jours. Sans la naissance de cette chair ordinaire, vous seriez tous dans un état où ni la vie ni la mort ne vous sont accordées, peu importe la façon dont vous les cherchez ; sans l’existence de cette chair, aujourd’hui vous ne pourriez pas recevoir la vérité et vous présenter devant le trône de Dieu. Au contraire, vous seriez punis par Dieu à cause de vos péchés graves. Le savez-vous ? N’eût été le retour de Dieu dans la chair, personne ne pourrait être sauvé ; et n’eût été la venue de cette chair, Dieu aurait depuis longtemps terminé l’ère ancienne. Alors, pouvez-vous toujours rejeter la deuxième incarnation de Dieu ? Puisque vous pouvez tellement profiter de cet homme ordinaire, pourquoi ne L’acceptez-vous pas volontiers ?

[…] Parce que Dieu vit dans la chair, vous avez la chance de vivre. Toute cette chance vous a été acquise en raison de cet homme ordinaire. Non seulement cela, mais à la fin, toutes les nations vénèreront cet homme ordinaire et rendront grâce à cet homme insignifiant et Lui obéiront, car, par Lui sont venus la vérité, la vie, le chemin et le salut pour toute l’humanité, car c’est Lui qui a apaisé le conflit entre Dieu et l’homme, qui a amené Dieu et l’homme à se rapprocher et qui a communiqué des pensées entre Dieu et l’homme. C’est également Lui qui a apporté encore plus de gloire à Dieu. Un homme ordinaire comme celui-là n’est-Il pas digne de ta confiance et de ton adoration ? Une chair si ordinaire n’est-Elle digne d’être appelée Christ ? Un homme si ordinaire ne peut-Il pas être l’expression de Dieu parmi les hommes ? Un tel homme qui aide l’humanité à éviter une catastrophe n’est-Il pas digne de votre amour et que vous Le conserviez ? Si vous rejetez les vérités qui sortent de Sa bouche et aussi détestez Son existence parmi vous, alors quel sera votre sort ?

Toute l’œuvre de Dieu dans les derniers jours est faite en passant par cet homme ordinaire. Il te décernera tout, et de plus, Il peut tout décider à ton sujet. Un tel homme peut-Il être comme tu le crois : un homme si simple qu’Il ne mérite pas qu’on Le mentionne ? Sa vérité ne suffit-elle pas à vous convaincre complètement ? Avoir été témoins de Ses actes ne suffit-il pas à vous convaincre complètement ? Ou serait-ce que le chemin sur lequel Il vous conduit n’est pas digne que vous l’empruntiez ? Qu’est-ce qui vous fait sentir une aversion envers Lui et vous pousse à Le rejeter et à L’éviter ? C’est Lui qui exprime la vérité, c’est Lui qui vous approvisionne de vérité, et c’est Lui qui permet que vous ayez un chemin à parcourir. Serait-ce que vous ne pouvez toujours pas trouver les traces de l’œuvre de Dieu dans ces vérités ? Sans l’œuvre de Jésus, l’humanité n’aurait pas pu descendre de la croix, mais sans l’incarnation aujourd’hui, ceux qui descendent de la croix ne pourraient jamais être approuvés par Dieu ou entrer dans la nouvelle ère. Sans la venue de cet homme ordinaire, vous n’auriez jamais la chance ni le droit de voir le vrai visage de Dieu, car vous devriez tous avoir été détruits il y a longtemps. En raison de la venue de la seconde incarnation de Dieu, Dieu vous a pardonné et vous a montré Sa miséricorde. Tout de même, Je dois vous laisser à la fin avec ces paroles : cet homme ordinaire qui est Dieu incarné est d’une importance vitale pour vous. Telle est la grande chose que Dieu a déjà faite parmi les hommes.

Extrait de « Le sais-tu ? Dieu a fait une grande chose parmi les hommes », dans La Parole apparaît dans la chair

Si Dieu ne devenait chair, aucun homme de chair et de sang ne pourrait recevoir un si grand salut, et aucun homme ne serait sauvé. Si l’Esprit de Dieu travaillait directement parmi les hommes, tous les hommes seraient foudroyés ou complètement capturés par Satan, parce que les hommes sont incapables de s’associer avec Dieu. […] Ce n’est qu’en devenant chair que Dieu peut vivre aux côtés des hommes, faire l’expérience de la souffrance du monde et vivre dans un corps charnel ordinaire. Seulement de cette manière peut-Il approvisionner les hommes de la parole pratique dont ils ont besoin en tant qu’êtres créés.

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (4) », dans La Parole apparaît dans la chair

Ceux qui souhaitent obtenir la vie sans compter sur la vérité prêchée par le Christ sont les gens les plus ridicules sur la terre, et ceux qui n’acceptent pas le chemin de vie apporté par le Christ sont perdus dans le fantasme. Et donc, Je dis que les gens qui n’acceptent pas le Christ des derniers jours seront à jamais méprisés par Dieu. Le Christ est la porte d’entrée de l’homme dans le royaume au cours des derniers jours, que personne ne peut contourner. Nul ne peut être rendu parfait par Dieu si ce n’est par le Christ. Tu crois en Dieu, et tu dois donc accepter Ses paroles et obéir à Son chemin. Tu ne dois pas simplement penser à obtenir des bénédictions sans recevoir la vérité ou à accepter l’approvisionnement de la vie. Le Christ vient au cours des derniers jours pour que tous ceux qui croient vraiment en Lui puissent être approvisionnés de la vie. Son œuvre est de bien terminer l’ancienne ère et d’entrer dans la nouvelle ; elle est le chemin qui doit être pris par tous ceux qui entreraient dans la nouvelle ère. Si tu n’es pas capable de Le reconnaître, mais Le condamnes plutôt, Le blasphèmes ou même Le persécutes, alors tu es condamné à brûler pour l’éternité et à ne jamais entrer dans le royaume de Dieu. Car ce Christ est Lui-même l’expression du Saint-Esprit, l’expression de Dieu, Celui qui a été chargé par Dieu de réaliser Son œuvre sur la terre. Et donc, Je dis que si tu ne peux pas accepter tout ce qui est fait par le Christ des derniers jours, alors tu blasphèmes contre le Saint-Esprit. La rétribution qui doit être subie par ceux qui blasphèment contre le Saint-Esprit est évidente pour tous. Je te dis aussi que si tu t’opposes au Christ des derniers jours et Le renies, alors il n’y a personne qui peut supporter les conséquences en ton nom. En outre, à partir de ce jour, tu n’auras pas une autre chance de gagner l’approbation de Dieu ; même si tu essayes de te racheter, tu ne verras plus jamais le visage de Dieu. Car Celui contre qui tu t’opposes n’est pas un homme, Celui que tu renies n’est pas un être chétif, mais le Christ. Es-tu conscient de cette conséquence ? Tu n’as pas commis une petite erreur, mais un crime odieux. Et donc, Je conseille à chacun de ne pas montrer ses crocs devant la vérité ou de faire des critiques imprudentes, car seule la vérité peut t’apporter la vie, et rien que la vérité peut te permettre de renaître et de voir le visage de Dieu.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent:Qu’est-ce que l’incarnation ? Quelle est l’essence de l’incarnation ?

Suivant:Quelle est la différence entre l’œuvre de Dieu incarné et celle de l’Esprit ?

Vous aimerez peut-être également