L'Église de Dieu Tout-Puissant App

Écoutez la voix de Dieu et accueillez le retour du Seigneur Jésus !

Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Chapitre 7 Plusieurs autres aspects de la vérité qui sont le minimum que doivent comprendre les nouveaux croyants

4. La sainte décence que les croyants devraient avoir

Paroles de Dieu concernées :

L’humanité normale repose sur les aspects suivants : la perspicacité, la raison, la conscience et le caractère. Si tu peux parvenir au degré de la normalité dans chacune de ces aspects, alors ton humanité répond à la norme. Tu dois ressembler à un être humain normal et te comporter comme quelqu’un qui croit en Dieu. Tu n’as pas besoin d’accomplir des choses merveilleuses ou de t’engager dans la diplomatie. Tu dois juste être un homme normal, avec la raison d’une personne normale, être capable de voir à travers les choses, et ressembler au moins à un être humain normal. Ce sera suffisant. […] Beaucoup de gens voient que l’ère a changé. Ils ne font preuve ni d’humilité ni de patience, et ils ne pourraient pas non plus avoir d’amour ni de sainte décence. Ces gens sont trop absurdes ! Ont-ils un gramme d’humanité normale ? Ont-ils un quelconque témoignage à évoquer ? Ils n’ont aucune perspicacité et aucun bon sens quels qu’ils soient. Bien sûr, certains aspects de ta pratique qui sont déviants et erronés doivent être corrigés. Comme ta vie spirituelle rigide ou l’apparence de torpeur et d’imbécillité du passé — toutes ces choses doivent changer. Le changement ne signifie pas te laisser être dissolu ou te livrer à la chair, ou dire tout ce que tu veux. Parler négligemment n’est pas utile ! Se comporter comme un être humain normal c’est d’être cohérent dans ses dires. Oui c’est oui et non c’est non. Sois fidèle à la réalité et parle normalement. Ne triche pas, ne mens pas.

Extrait de « L’amélioration du niveau permet de recevoir le salut de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Dans le tempérament des gens normaux, il n’y a pas de fausseté ni de tromperie, les gens ont une relation normale les uns avec les autres, ils ne sont pas seuls et leur vie n’est ni médiocre ni décadente. De même, Dieu est exalté parmi tous, Ses paroles s’infiltrent parmi les hommes, les gens vivent en paix entre eux et, sous les soins et la protection de Dieu, la terre est remplie d’harmonie sans l’interférence de Satan, et la gloire de Dieu a la plus grande importance parmi les hommes. De telles personnes sont comme des anges : pures, dynamiques, ne se plaignant jamais de Dieu et consacrant tous leurs efforts uniquement à la gloire de Dieu sur la terre.

Extrait de « Chapitre 16 » d’Interprétations des mystères des paroles de Dieu à l’univers entier, dans La Parole apparaît dans la chair

L’humanité normale dont on parle n’est pas si surnaturelle que les gens l’imaginent, mais elle est capable de transcender les liens de tous les hommes, tous les événements et toutes les choses, de transcender les forces de l’environnement, et peut s’approcher de Moi et communier avec Moi n’importe où et dans n’importe quel environnement.

Extrait de « Chapitre 55 » de Déclarations de Christ au commencement, dans La Parole apparaît dans la chair

Vous devez savoir que Dieu aime un homme honnête. […] L’honnêteté signifie donner son cœur à Dieu ; ne jamais Le tromper en quoi que ce soit ; être ouvert avec Lui en toutes choses ; ne jamais cacher la vérité ; ne jamais faire ce qui trompe les supérieurs et leurre les inférieurs ; et ne jamais faire ce qui n’a le but que de s’attirer des faveurs de Dieu. Bref, être honnête, c’est s’abstenir de toute impureté dans ses actions et ses paroles et ne tromper ni Dieu ni l’homme.

Extrait de « Trois admonitions », dans La Parole apparaît dans la chair

J’ai beaucoup de vœux. Je souhaite que vous puissiez vous comporter de façon correcte et réfléchie, être fidèles à votre devoir, avoir la vérité et l’humanité, être des gens qui peuvent tout abandonner et donner leurs vies pour Dieu, et ainsi de suite. Tous ces espoirs proviennent de vos insuffisances et de votre corruption et de votre désobéissance.

Extrait de « Les transgressions conduiront l’homme en enfer », dans La Parole apparaît dans la chair

Les gens que Dieu utilise apparaissent de l’extérieur comme étant irrationnels et semblent ne pas entretenir des relations normales avec les autres, bien qu’ils parlent avec justesse, ne parlent pas négligemment, et peuvent toujours avoir le cœur tranquille devant Dieu. Une telle personne a tout pour être utilisée par le Saint-Esprit. Cette personne irrationnelle dont parle Dieu semble ne pas avoir de relations normales avec les autres, et elle n’a aucun amour extérieur ou de pratiques superficielles, mais lorsqu’elle communique au sujet des choses spirituelles, elle peut ouvrir son cœur et fournir aux autres de façon désintéressée l’illumination et l’éclairage qu’elle a acquis de son expérience réelle devant Dieu. C’est ainsi qu’elle exprime son amour pour Dieu et satisfait à la volonté de Dieu. Pendant que d’autres sont tous en train de la calomnier et de la ridiculiser, elle est capable de ne pas se laisser dicter par des personnes, des événements, ou des choses extérieures, et peut encore rester calme devant Dieu. Cette personne, à ce qu’il parait, a ses propres convictions. Indépendamment des autres, son cœur demeure à jamais attaché à Dieu. Quand d’autres conversent allègrement et avec humour, son cœur reste devant Dieu, considérant avec attention la parole de Dieu ou priant en silence Dieu dans son cœur, cherchant les intentions de Dieu. Son principal objectif n’est jamais de préserver des relations normales avec les autres personnes. Une telle personne n’a, apparemment, aucune philosophie de la vie. De l’extérieur, cette personne est pleine de vitalité, adorable, innocente, mais aussi possède un sentiment de quiétude. C’est cela la ressemblance d’une personne que Dieu utilise.

Extrait de « Établir une bonne relation avec Dieu est très important », dans La Parole apparaît dans la chair

Les gens qui ont la vérité sont ceux qui, dans leurs expériences réelles, peuvent rester solides dans leur témoignage, rester solides dans leur position, se tenir du côté de Dieu, sans jamais reculer, et qui peuvent avoir une relation normale avec les gens qui aiment Dieu. Quand des choses leur arrivent, ces gens obéissent à Dieu complètement et peuvent obéir à Dieu jusqu’à la mort. Ta pratique et tes révélations dans la vie réelle témoignent de Dieu ; elles indiquent que l’homme vit Dieu et témoigne de Dieu, et cela, c’est vraiment la jouissance de l’amour de Dieu. Lorsque tu auras expérimenté à ce point, l’effet escompté aura été acquis. Tu vis vraiment et chacune de tes actions est admirée par les autres. Ton apparence est banale, mais tu vis une vie très pieuse et, lorsque tu communiques les paroles de Dieu, tu es guidé et éclairé par Dieu. Tu es capable d’exprimer la volonté de Dieu par tes paroles, de communiquer la réalité et tu comprends bien le service en esprit. Ton discours est candide, tu es décent et droit, bienveillant et bienséant, capable d’obéir aux arrangements de Dieu et de rester solide dans ton témoignage quand des choses t’arrivent, et tu es calme et posé, peu importe ce qui t’arrive. Ce genre de personne a vraiment vu l’amour de Dieu. Certains sont encore jeunes, mais agissent comme s’ils étaient plus âgés ; ils ont une maturité, possèdent la vérité et ils sont admirés par les autres. Ces gens ont le témoignage et sont la manifestation de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », dans La Parole apparaît dans la chair

Extraits de sermons et d’échanges pour référence :

Une personne qui croit vraiment en Dieu réalisera au moins ces cinq aspects de la vie spirituelle chaque jour : lire la parole de Dieu, prier Dieu, échanger sur la vérité, chanter des cantiques et des louanges et chercher la vérité en toutes choses. Si vous assistez aussi aux rassemblements, vous aurez une plus grande joie. Si une personne possède une capacité générale à recevoir, c’est-à-dire qu’elle peut comprendre les intentions de Dieu après avoir lu les paroles de Dieu personnellement, qu’elle peut comprendre la vérité et savoir comment agir en accord avec la vérité, alors on peut dire qu’une telle personne réussira dans sa foi. Si une personne n’a pas ce genre de vie spirituelle ou si sa vie spirituelle est extrêmement inappropriée et n’existe que très occasionnellement, alors cette personne est un croyant désorienté. Les croyants désorientés ne peuvent obtenir de bons résultats en accomplissant leur devoir. Croire en Dieu sans mener une vie spirituelle, ce n’est que faire semblant de s’intéresser à la foi ; les gens de ce genre n’ont pas de Dieu dans leur cœur, encore moins de crainte de Dieu. Comment de telles gens pourraient-ils avoir la ressemblance d’un être humain correct ?

[…]

Il y a dix points à noter pour la pratique et l’entrée en ce qui concerne la façon dont une personne correcte devrait être :

1. Observez l’étiquette, connaissez les règles, respectez les personnes âgées et prenez soin des jeunes.

2. Adoptez un style vie approprié qui est bénéfique pour vous et pour les autres.

3. Habillez-vous de manière digne et intègre ; les vêtements étranges ou de luxe sont interdits.

4. N’empruntez pas d’argent à vos frères et sœurs pour quelque raison que ce soit et n’utilisez pas négligemment les biens des autres.

5. Le contact avec les personnes de sexe opposé doit avoir des limites ; les actions doivent être dignes et intègres.

6. Ne vous disputez pas avec les gens ; apprenez à écouter les autres patiemment.

7. Maintenez une bonne hygiène, mais à la lumière des conditions réelles.

8. Ayez des interactions et des relations appropriées avec les autres, apprenez à respecter les gens et à être bienveillants envers eux et aimez-vous les uns les autres.

9. Faites ce que vous pouvez pour aider les personnes dans le besoin ; ne demandez pas des articles aux autres ni n’en acceptez de leur part.

10. Ne laissez pas les autres vous servir ; n’imposez pas aux autres un travail que vous devriez faire vous-mêmes.

Les dix règles susmentionnées devraient être le minimum que tous les croyants suivent dans leur vie ; quiconque enfreint ces règles a un mauvais caractère. Elles pourraient être appelées les règles de la maison de Dieu, et ceux qui les violent fréquemment seront certainement rejetés.

Tous ceux qui cherchent la vérité doivent également se modeler sur les dix traits de caractère positifs des anciens saints. Ceux qui les pratiquent et les honorent régulièrement récolteront sûrement une grande récompense personnelle. Ils sont extrêmement bénéfiques pour l’humanité.

Les dix principes pour se conformer à la sainte décence :

1. Faites des dévotions spirituelles chaque matin en lisant la parole de Dieu dans la prière pendant environ une demi-heure.

2. Chaque jour, cherchez les intentions de Dieu en toutes choses afin de mieux mettre la vérité en pratique.

3. Échangez avec tous ceux avec qui vous entrez en contact, chacun apprenant des forces de l’autre et compensant les faiblesses de l’autre pour que vous puissiez progresser tous les deux.

4. Ayez une attitude optimiste dans la vie, chantez fréquemment des cantiques et des louanges et soyez reconnaissants de la grâce de Dieu.

5. Ne soyez pas empêtrés dans le monde séculier ; rapprochez-vous régulièrement de Dieu dans votre cœur et ne vous mêlez pas des affaires des autres.

6. Gardez la sagesse dans votre cœur et éloignez-vous des lieux pervers et dangereux.

7. Ne vous disputez pas avec les gens, échangez sur la vérité et entendez-vous bien avec les autres.

8. Soyez heureux de faire tout votre possible pour aider les autres, apaisez leurs préoccupations et aidez-les à résoudre leurs difficultés à entrer dans la croyance en Dieu.

9. Apprenez à obéir aux autres, ne contrôlez ni ne forcez les gens ; laissez les gens tirer quelque profit en toutes choses.

10. Adorez souvent Dieu dans votre cœur ; laissez-Le avoir la souveraineté en toutes choses et satisfaites-Le en toutes choses.

Les dix principes susmentionnés pour la vie et les dix façons de se conformer à la sainte décence sont tous des choses que les gens sont capables de faire. On peut les mettre en pratique dans la mesure où on les comprend, et la transgression occasionnelle n’est pas difficile à résoudre. Bien sûr, certains individus qui ont une humanité très mauvaise sont l’exception.

Extrait de « L’échange du supérieur »

Avoir une bonne humanité, c’est principalement avoir une conscience, une raison, un caractère et une dignité. La conscience et la raison incluent la tolérance, la patience envers les autres, l’honnêteté, la sagesse dans vos interactions et un véritable amour pour les frères et sœurs. Ce sont les cinq caractéristiques qu’une humanité correcte devrait manifester.

La première caractéristique, c’est d’avoir un cœur tolérant. Quels que soient les défauts que nous constatons chez nos frères et sœurs, nous devons les traiter correctement, faisant preuve de tolérance et de compréhension. Nous ne devrions pas les exclure ni nous en prendre à eux. Lorsque nous voyons des défauts ou de la corruption chez les autres, nous devrions nous rappeler que nous sommes dans la période de l’œuvre du salut de Dieu, de sorte qu’il est donc normal que les élus de Dieu fassent preuve de corruption, et nous devrions être compréhensifs. En plus de cela, nous devons examiner notre propre corruption ; nous ne faisons pas nécessairement preuve de moins de corruption que les autres. Nous devrions traiter les manifestations de corruption des autres exactement comme nous traitons les nôtres. C’est ainsi que nous pouvons avoir de la tolérance pour les autres. Si vous ne pouvez pas tolérer les autres, cela signifie que votre raison est problématique ; cela montre aussi que vous ne comprenez pas la vérité et que vous ne connaissez pas l’œuvre de Dieu. Que signifie ne pas connaitre l’œuvre de Dieu ? Ça signifie ne pas reconnaitre que l’œuvre de Dieu n’est pas encore terminée et que l’homme vit encore dans la période de l’œuvre de salut de Dieu ; nous n’avons pas été rendus complets. Par conséquent, chaque personne fera inévitablement preuve de corruption. Chacun maintenant cherche correctement la vérité, comprend sa propre corruption et fait l’expérience de la parole de Dieu. Tous les gens sont dans la période de l’entrée dans la vérité et n’ont pas encore pleinement obtenu la vérité. Ce n’est que lorsque les gens auront acquis la vérité que leur tempérament de vie commencera à changer. Lorsque les gens comprendront ce point, ils auront la raison d’une personne correcte et ils traiteront également les autres raisonnablement. Si les gens manquent de raison, ils ne traiteront personne raisonnablement.

La deuxième caractéristique est de faire preuve de patience envers les autres. Simplement être tolérants ne suffit pas ; vous devez aussi être patients. Parfois, vous pouvez simplement être tolérants et compréhensifs, mais inévitablement, un frère ou une sœur en particulier fera quelque chose qui pourrait vous blesser ou vous offenser. Dans ces circonstances, le tempérament corrompu de l’homme est susceptible de s’échauffer, car nous aimons tous combattre et défendre notre propre fierté et nous sommes tous égoïstes et vaniteux. Donc, si quelqu’un dit quelque chose qui vous blesse ou fait quelque chose que vous jugez offensant, vous devez être patients. La patience est également incluse dans le champ de la raison. Les gens ne développeront de la patience que s’ils ont une raison. Mais comment pouvons-nous être patients ? Si vous voulez avoir de la patience envers les autres, vous devez d’abord les comprendre, c’est-à-dire que peu importe qui dit quelque chose qui vous blesse, vous devez d’abord reconnaitre ceci : « Ses paroles m’ont blessé. Ce qu’il a dit semblait exposer mes lacunes et semblait me viser. Si ses paroles me visent, que veut-il dire par elles ? Est-ce qu’il essaie de me faire du mal ? Est-ce qu’il me considère comme son ennemi ? Est-ce qu’il me hait ? Est-ce qu’il veut se venger de moi ? Je ne l’ai pas offensé, alors la réponse à ces questions ne peut pas être oui. » Puisque c’est le cas, peu importe ce que ce frère ou cette sœur a dit, il ou elle n’avait aucune intention de vous blesser ou de vous traiter comme son ennemi. C’est certain. Lorsqu’il a dit ces paroles, il exprimait simplement ce qu’une personne normale pense, il échangeait sur la vérité, discutait de connaissances, exposait la corruption des gens ou reconnaissait son propre état corrompu ; il ne visait certainement pas un individu en particulier intentionnellement. D’abord, vous offrez la compréhension, puis votre colère peut se dissiper et ensuite vous pouvez acquérir de la patience. Certains demanderont : « Si quelqu’un m’attaque et me vise consciemment, et dit intentionnellement ces choses pour atteindre un but, comment puis-je être patient ? » Voici comment vous devez être patients : « Même si quelqu’un m’attaque intentionnellement, je dois quand même être patient. C’est parce qu’il est mon frère ou qu’elle est ma sœur et non mon ennemi, et certainement pas le diable, Satan. Il est inévitable que les frères et sœurs fassent preuve de corruption et aient certaines intentions dans leur cœur. C’est normal. Je devrais comprendre, faire preuve d’empathie et être patient. » Vous devez le voir de cette façon, puis prier Dieu et dire : « Dieu, quelqu’un vient juste de blesser ma fierté. Je ne peux pas accepter de perdre la face ; je veux toujours me mettre en colère et m’en prendre à lui. C’est vraiment une manifestation de corruption. J’avais l’habitude de penser que j’aimais les autres, mais maintenant que les paroles de quelqu’un m’ont poignardé au cœur, je ne peux plus le supporter. Je veux riposter. Je veux me venger. Où est mon amour ? Tout cela n’est-il pas simplement de la haine ? J’ai encore de la haine dans mon cœur ! Dieu, la façon dont Tu as pitié de nous et nous pardonnes nos transgressions est la façon dont nous devrions avoir pitié des autres. Nous ne devrions pas garder rancune contre les autres. Mon Dieu, s’il Te plait, protège-moi, ne laisse pas ma nature s’échauffer. Je souhaite T’obéir et vivre en Ton amour. Dans tout ce que nous faisons, nous désobéissons et résistons beaucoup trop à Christ et à Dieu, mais Christ est toujours patient avec nous. Dieu accomplit cette étape de Son œuvre avec une patience et un amour extrêmes. Combien de souffrances, d’humiliations et de calomnies Christ a-t-Il dû endurer ? Si Christ a pu être patient, alors le peu de patience dont nous avons besoin n’est rien ! Notre patience est tellement incroyablement déficiente comparée à celle de Christ… » Une fois que vous prierez de cette façon, vous vous sentirez trop corrompus, trop insignifiants, de trop faible stature, et c’est à ce moment-là que votre fureur disparaitra. C’est ainsi que vous pouvez acquérir de la patience.

La troisième caractéristique est de traiter les gens avec honnêteté. Être honnête envers les gens signifie que peu importe ce que nous faisons, que ce soit aider les autres ou servir nos frères et sœurs ou échanger sur la vérité, nous devons parler sincèrement. De plus, si vous ne l’avez pas fait, ne prêchez pas sur cela. Chaque fois que des frères et sœurs ont besoin de notre aide, nous devrions les aider. Quel que soit le devoir que nous avons à accomplir, nous devrions l’accomplir. Soyez vrais, ne soyez pas faux ou prétentieux. … Bien sûr, être une personne honnête nécessite un peu de sagesse en traitant avec certaines personnes. Si vous voyez qu’une personne n’est pas fiable parce que sa corruption est trop profonde, si vous ne pouvez pas deviner son jeu et que vous ne savez pas ce qu’elle pourrait faire, vous devez faire preuve de sagesse et vous abstenir de tout lui dire. Être une personne honnête exige des principes. Ne parlez pas aveuglément de choses dont vous ne devriez pas parler. De plus, être honnête exige de parler avec raison et convenance. Certaines personnes insistent pour pratiquer l’honnêteté et ouvrir leur cœur à quelqu’un, peu importe combien il peut être occupé. Comment cela est-il la pratique d’une personne honnête ? N’est-ce pas être stupide ? Être une personne honnête, ce n’est pas être un imbécile. C’est être intelligent, simple et ouvert et ne pas être trompeur. Vous devez être bienséants et raisonnables. L’honnêteté est fondée sur la raison. C’est ce que signifient être honnête dans les relations avec les gens et être une personne honnête. Bien sûr, le plus important au sujet d’être une personne honnête, c’est d’être honnête avec Dieu. Ne serait-ce pas un gros problème si vous étiez des personnes honnêtes devant les autres, mais n’étiez pas honnêtes devant Dieu et Le trompiez ? Si vous cherchez à être honnêtes devant Dieu, vous le deviendrez naturellement devant les autres. Si vous ne pouvez pas l’être devant Dieu, alors vous ne pouvez vraiment pas l’être devant les autres. Peu importe dans quel aspect de la vérité ou dans quelle chose positive vous entrez, vous devez d’abord le faire devant Dieu. Une fois que vous avez obtenu des résultats devant Dieu, vous pouvez naturellement le vivre devant les autres. Ne vous efforcez pas de faire ceci ou cela devant les autres, pour ensuite faire librement tout ce que vous voulez devant Dieu. Cela n’ira pas. La chose la plus importante, c’est de le faire devant Dieu qui teste les hommes et sonde leur cœur. Si vous pouvez réussir ce test devant Dieu, vous possédez véritablement la réalité. Si vous ne pouvez pas réussir ce test devant Dieu, vous ne possédez pas la réalité ; c’est un principe de la pratique de la vérité.

La quatrième caractéristique est d’avoir de la sagesse dans vos interactions. Certaines gens disent : « S’entendre avec les frères et sœurs requiert-il de la sagesse ? » Oui, parce que l’utilisation de la sagesse est encore plus bénéfique pour vos frères et sœurs. Certains demanderont : « Utiliser de la sagesse avec les frères et sœurs, n’est-ce pas être rusés ? » La sagesse n’est pas une ruse. Au contraire, elle est complètement opposée à la ruse. Utiliser de la sagesse signifie prêter attention à la façon dont vous parlez aux frères et sœurs lorsque leur stature est petite, au cas où ils ne pourraient pas accepter ce que vous dites. En outre, pour ceux qui ont une petite stature, en particulier ceux qui ne possèdent pas la vérité, qui font preuve de corruption et ont un tempérament corrompu, si vous êtes trop simples et ouverts et que vous leur dites tout, il peut être facile pour eux d’obtenir des preuves contre vous ou de vous exploiter. Donc, vous devez plus ou moins prendre certaines précautions et avoir une technique lorsque vous parlez. Cependant, être prudent avec les gens ne signifie pas ne pas les aider ou ne pas les aimer, ça signifie simplement ne pas leur dire immédiatement certaines des choses importantes de la maison de Dieu, et simplement leur communiquer la vérité. S’ils ont besoin d’assistance spirituelle dans la vie, s’ils ont besoin du soutien de la vérité, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les satisfaire à cet égard. Mais s’ils cherchent à se renseigner sur ceci ou cela au sujet de la maison de Dieu, ou sur ceci ou cela au sujet des dirigeants et des ouvriers, il n’y a aucune nécessité de le leur dire. Si vous le leur dites, ils risquent de divulguer cette information et cela aura un impact sur le travail de la maison de Dieu. En d’autres termes, s’il s’agit de quelque chose qu’ils ne devraient pas savoir ou de quelque chose qu’ils n’ont pas besoin de savoir, ne leur en dites rien. S’il s’agit de quelque chose qu’ils doivent savoir, alors faites tout ce que vous pouvez pour les renseigner, concrètement et sans réserve. Alors, qu’est-ce qu’ils devraient savoir ? La quête de la vérité, c’est ce que les gens devraient savoir : de quelles vérités ils devraient être équipés, quels aspects de la vérité ils devraient comprendre, quels devoirs ils devraient accomplir, quels devoirs ils sont aptes à accomplir, comment ils devraient accomplir ces devoirs, comment vivre une bonne humanité, comment vivre la vie de l’Église, ce sont toutes des choses que les gens devraient savoir. D’autre part, les règles et les principes de la maison de Dieu, le travail de l’Église et la situation de vos frères et sœurs ne peuvent être négligemment dévoilés aux étrangers et aux non-croyants de votre famille. C’est le principe auquel nous devons nous conformer lorsque nous utilisons la sagesse. Par exemple, vous ne devriez jamais dévoiler le nom de vos dirigeants ni leur lieu de résidence. Si de fait vous parlez de ces choses, vous ne saurez jamais quand cette information pourrait tomber dans l’oreille de non-croyants, et cela pourrait devenir un problème majeur si c’était ensuite transmis à des espions malveillants ou à des agents secrets. Cela nécessite de la sagesse, et c’est pourquoi je dis que posséder la sagesse est essentiel. De plus, lorsque vous êtes simples et ouverts, il y a certaines choses privées que vous ne devez pas dire à n’importe qui. Vous devez juger de la stature de vos frères et sœurs pour voir s’ils pourraient être impies et plaisanter à propos de ce que vous dites après que vous le leur avez dit, ce qui vous créerait des problèmes une fois que cela se serait répandu, portant atteinte à votre intégrité. C’est pourquoi être simple et ouvert requiert également de la sagesse. C’est la quatrième norme indispensable pour une bonne humanité : avoir de la sagesse dans vos interactions.

La cinquième caractéristique est d’avoir un amour sincère pour les frères et sœurs qui croient vraiment en Dieu. Cela implique un peu de soin, une assistance véritable et un esprit de service. Nous devrions en particulier avoir plus d’échange avec ces frères et sœurs qui cherchent la vérité et leur fournir plus de soutien. Peu importe qu’ils soient de nouveaux croyants ou qu’ils croient depuis plusieurs années. Il y a un principe particulier de la vie de l’Église : prêtez particulièrement attention à ceux qui cherchent la vérité. Échangez davantage avec eux, donnez-leur plus de soutien et abreuvez-les davantage afin qu’ils reçoivent un coup de main le plus rapidement possible, leur permettant de grandir dans la vie dès qu’ils le peuvent. Pour ceux qui ne cherchent pas la vérité, s’il devient évident qu’ils n’aiment pas la vérité après une période d’arrosage, il n’est pas nécessaire de leur consacrer trop d’efforts. Ce n’est pas nécessaire parce que vous avez déjà tout fait ce qui est humainement possible. Il suffit que vous ayez rempli votre responsabilité. … Vous devez savoir sur qui vous devriez concentrer votre travail. Dieu perfectionnera-t-Il ceux qui ne cherchent pas la vérité ? Si le Saint-Esprit ne le veut pas, alors pourquoi les gens devraient-ils continuer aveuglément ? Vous ne comprenez pas l’œuvre du Saint-Esprit, mais vous êtes toujours aussi sûrs de vous. N’est-ce pas là la stupidité et l’ignorance humaines ? Alors, aidez davantage les frères et sœurs qui cherchent sincèrement la vérité parce qu’ils sont les objets du salut de Dieu et Ses élus prédestinés. Si nous échangeons souvent sur la vérité avec ces gens en unité de cœur et d’esprit et que nous nous soutenons et nous aidons les uns les autres, à la fin nous atteindrons tous le salut. Vous trahissez la volonté de Dieu si vous ne vous joignez pas à ces gens. … Les membres de l’Église qui possèdent une bonne humanité devraient se ranger avec ceux qui cherchent la vérité, interagir harmonieusement avec eux et, par la recherche de la vérité, se dépenser progressivement pour Dieu d’un seul cœur et d’un seul esprit. Ainsi, ceux qui cherchent la vérité seront sauvés et vous serez sauvés aussi, car le Saint-Esprit travaille parmi ceux qui cherchent la vérité. …

L’échange que nous venons d’avoir porte sur les cinq aspects qui doivent accompagner une bonne humanité. Si vous possédez ces cinq caractéristiques, vous pourrez interagir de manière harmonieuse avec vos frères et sœurs, trouver votre place dans l’Église et accomplir votre devoir du mieux que vous le pouvez.

Extrait de « Comment construire la vie de l'Église et le sens de la construction de la vie de l'Église », dans Sermons et échanges sur l'entrée dans la vie I

Précédent:En croyant en Dieu, tu devrais établir une relation normale avec Dieu.

Suivant:La foi en Dieu ne devrait pas seulement être guidée par la recherche de la paix et des bénédictions.

Vous aimerez peut-être également