Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

Les brebis de Dieu entendent la voix de Dieu

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Chapitre 7 Plusieurs autres aspects de la vérité qui sont le minimum que doivent comprendre les nouveaux croyants

4. La sainte décence que les croyants devraient avoir.

Paroles de Dieu concernées :

Avant qu’il ne soit corrompu par Satan, l’homme suivait naturellement Dieu et obéissait à Ses paroles. Sa raison et sa conscience étaient naturellement saines et il avait une humanité normale. Après avoir été corrompus par Satan, sa raison, sa conscience et son humanité originelles sont devenues obtuses et ont été handicapées par Satan. Ainsi, il a perdu son obéissance et son amour envers Dieu. La raison de l’homme est devenue aberrante, son tempérament est devenu comme celui d’un animal et sa rébellion envers Dieu est de plus en plus fréquente et grave. Pourtant, l’homme, toujours, ne sait ni ne reconnaît cela et tout simplement s’oppose et se rebelle aveuglément. […] La « raison normale » se réfère à l’obéissance et à la fidélité envers Dieu, à désirer ardemment Dieu, à être sans équivoque envers Dieu et à avoir une conscience envers Dieu. Il se réfère à être d’un seul cœur et d’une seule pensée envers Dieu et à ne pas s’opposer délibérément à Dieu. Ceux qui sont d’une raison aberrante ne sont pas ainsi. Depuis que l’homme a été corrompu par Satan, il a produit des conceptions sur Dieu, et il n’a eu ni loyauté ni désir ardent pour Dieu, sans parler d’une conscience envers Dieu. L’homme s’oppose délibérément et passe des jugements sur Dieu, et, en outre, Lui lance des invectives derrière Son dos. L’homme sait clairement qu’Il est Dieu, mais il continue néanmoins de passer des jugements derrière Son dos, n’a aucune intention de Lui obéir et ne fait que des revendications et des demandes aveugles à Dieu. De telles personnes — des personnes qui ont une raison aberrante — sont incapables de connaître leur comportement infâme ou de regretter leur rébellion. Si les gens sont capables de se connaître, alors ils auront recouvré un peu de leur raison ; plus les gens sont rebelles contre Dieu, mais sans se connaître, plus leur raison est malsaine.

Extrait de « Avoir un tempérament inchangé, c’est être en inimitié envers Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Aujourd’hui, tu peux chercher à être perfectionné ou chercher des changements dans ton humanité extérieure et des améliorations dans ton calibre, mais il est d’une importance capitale que tu comprennes que tout ce que Dieu fait aujourd’hui a un sens et est bénéfique : cela te permet de vivre dans un pays de souillure et d’échapper à la souillure, de la bouter dehors. Cela te permet de surmonter l’influence de Satan et de rejeter l’obscure influence de Satan. En te concentrant sur ces choses, tu es protégé dans cette terre de souillure. En fin de compte, quel témoignage te demandera-t-on de rendre ? Tu vis dans un pays de souillure, mais tu peux devenir saint. Tu n’es plus souillé et impur. Tu vis sous le domaine de Satan, mais tu te défais de l’influence de Satan et tu n’es pas possédé ou harcelé par Satan, et tu vis dans les mains du Tout-Puissant. Cela est le témoignage et la preuve de la victoire dans le combat contre Satan. Tu peux abandonner Satan. Ce que tu vis ne révèle pas Satan, mais démontre ce que Dieu exigeait de l’homme quand Il l’a créé : l’humanité normale, la rationalité normale, la connaissance normale, la résolution normale d’aimer Dieu et la fidélité à Dieu. Tel est le témoignage rendu par une créature de Dieu.

Extrait de « La vérité intérieure de l’œuvre de la conquête (2) », La Parole apparaît dans la chair

L’humanité normale repose sur les aspects suivants : la perspicacité, la raison, la conscience et le caractère. Si tu peux parvenir au degré de la normalité dans chacune de ces aspects, alors ton humanité répond à la norme. Tu dois ressembler à un être humain normal et te comporter comme quelqu’un qui croit en Dieu. Tu n’as pas besoin d’accomplir des choses merveilleuses ou de t’engager dans la diplomatie. Tu dois juste être un homme normal, avec la raison d’une personne normale, être capable de voir à travers les choses, et ressembler au moins à un être humain normal. Ce sera suffisant. […] Beaucoup de gens voient que l’ère a changé. Ils ne font preuve ni d’humilité ni de patience, et ils ne pourraient pas non plus avoir d’amour ni de sainte décence. Ces gens sont trop absurdes ! Ont-ils un gramme d’humanité normale ? Ont-ils un quelconque témoignage à évoquer ? Ils n’ont aucune perspicacité et aucun bon sens quels qu’ils soient. Bien sûr, certains aspects de ta pratique qui sont déviants et erronés doivent être corrigés. Comme ta vie spirituelle rigide ou l’apparence de torpeur et d’imbécillité du passé — toutes ces choses doivent changer. Le changement ne signifie pas te laisser être dissolu ou te livrer à la chair, ou dire tout ce que tu veux. Parler négligemment n’est pas utile ! Se comporter comme un être humain normal c’est d’être cohérent dans ses dires. Oui c’est oui et non c’est non. Sois fidèle à la réalité et parle normalement. Ne triche pas, ne mens pas.

Extrait de « L’amélioration du niveau permet de recevoir le salut de Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Le tempérament d’un être humain normal n’est ni véreux ni trompeur. Ils entretiennent avec les autres une relation normale, ils ne vivent pas en solitaire, et ils ne mènent pas des styles de vies qui ne sont ni médiocres ni décadents. En outre, ils exaltent Dieu entre eux et ils sont tous imprégnés de la parole de Dieu ; ils vivent paisiblement avec les autres et tous vivent sous le soin et la protection de Dieu. La terre est emplie d’une atmosphère harmonieuse loin des perturbations de Satan, et tout le monde considère la gloire de Dieu comme le principe fondamental. De telles personnes sont comme des anges : pures et vivantes ; elles n’ont jamais maugréé contre Dieu et consacrent seulement tous ce qui leur est cher à la gloire de Dieu sur terre.

Extrait de « L’interprétation de la seizième déclaration », La Parole apparaît dans la chair

L’humanité normale dont Je parle n’est pas surnaturelle comme le pensent les gens. Au contraire, cela signifie que tu peux dépasser les barrières liées à toutes les personnes, les circonstances et les choses, surmonter la contrainte de l’environnement, et que tu peux te rapprocher de Moi et communier avec Moi en tout lieu et dans n’importe quel environnement.

Extrait de « Déclarations et témoignages du Christ au commencement »

Vous devez savoir que Dieu aime un homme honnête. […] L’honnêteté signifie donner votre cœur à Dieu ; de ne jamais L’affronter en rien ; être ouvert avec Lui en toutes choses, ne jamais dissimuler la vérité ; de ne jamais faire ce qui trompe ceux qui sont au-dessus de vous et qui illusionne ceux qui vous sont inférieurs ; et de ne jamais faire ce qui est fait simplement pour vous faire bien voir de Dieu. Bref, pour être honnête, c’est de s’abstenir de l’impureté dans vos actions et vos paroles, et de ne tromper ni Dieu ni l’homme.

Extrait de « Trois admonitions », La Parole apparaît dans la chair

J’ai beaucoup de vœux. Je souhaite que vous puissiez vous comporter de façon correcte et réfléchie, être fidèles à votre devoir, avoir la vérité et l’humanité, être des gens qui peuvent tout abandonner et donner leurs vies pour Dieu, et ainsi de suite. Tous ces espoirs proviennent de vos insuffisances et de votre corruption et de votre désobéissance.

Extrait de « Les transgressions conduiront l’homme en enfer », La Parole apparaît dans la chair

Votre humanité présente trop de défauts, vos styles de vies sont trop mesquins et inhumains, vous n’avez aucune humanité, et vous manquez de perspicacité. C’est pourquoi vous devez vous équiper des choses de l’humanité. Avoir une conscience, la rationalité et la perspicacité, savoir comment parler et voir les choses, prêter attention à la propreté, agir comme un être humain normal, tout cela est le savoir-faire de l’humanité normale. Lorsque vous ferez cela correctement, votre humanité sera à la hauteur. L’autre aspect est de vous équiper pour la vie spirituelle. Vous devez connaître toute l’œuvre de Dieu sur la terre et faire l’expérience de Ses paroles. Vous devriez savoir comment obéir à Ses arrangements, comment remplir totalement le devoir d’un être créé. Ce sont les deux aspects dans lesquels vous devriez entrer.

Extrait de « Pratique (7) », La Parole apparaît dans la chair

Dieu demande que les gens vivent l’humanité normale dans la vie réelle, pas seulement dans la vie de l’église ; qu’ils vivent la vérité dans la vie réelle, pas seulement dans la vie de l’église ; qu’ils remplissent leurs devoirs dans la vie réelle, et pas seulement dans la vie de l’église. Pour entrer dans la réalité, on doit tout orienter vers la vie quotidienne. Si ceux qui croient en Dieu ne peuvent pas entrer dans la vie réelle et se connaître ou vivre l’humanité normale dans la vie réelle, alors ils seront voués à l’échec. Ceux qui désobéissent à Dieu sont tous des gens qui ne peuvent pas entrer dans la vie réelle. Ce sont tous des gens qui parlent d’humanité, mais qui vivent la nature des démons. Ce sont tous des gens qui parlent de la vérité mais qui vivent plutôt des doctrines. Ceux qui ne peuvent pas vivre de la vérité dans la vie réelle sont ceux qui croient en Dieu, mais sont détestés et rejetés par Lui. Tu dois pratiquer ton entrée dans la vie réelle, connaître tes propres défauts, ta désobéissance et ton ignorance, et connaître ton humanité anormale et tes faiblesses. De cette façon, toute ta connaissance sera intégrée dans ta situation et tes difficultés réelles. Seul ce genre de connaissance est réel et peut te permettre de saisir réellement ta propre condition et réaliser la transformation de ton tempérament.

Extrait de « Réflexion sur la vie d’église et la vie quotidienne », La Parole apparaît dans la chair

Les gens que Dieu utilise apparaissent de l’extérieur comme étant irrationnels et semblent ne pas entretenir des relations normales avec les autres, bien qu’ils parlent avec justesse, ne parlent pas négligemment, et peuvent toujours avoir le cœur tranquille devant Dieu. Une telle personne a tout pour être utilisée par le Saint-Esprit. Cette personne irrationnelle dont parle Dieu semble ne pas avoir de relations normales avec les autres, et elle n’a aucun amour extérieur ou de pratiques superficielles, mais lorsqu’elle communique au sujet des choses spirituelles, elle peut ouvrir son cœur et fournir aux autres de façon désintéressée l’illumination et l’éclairage qu’elle a acquis de son expérience réelle devant Dieu. C’est ainsi qu’elle exprime son amour pour Dieu et satisfait à la volonté de Dieu. Pendant que d’autres sont tous en train de la calomnier et de la ridiculiser, elle est capable de ne pas se laisser dicter par des personnes, des événements, ou des choses extérieures, et peut encore rester calme devant Dieu. Cette personne, à ce qu’il parait, a ses propres convictions. Indépendamment des autres, son cœur demeure à jamais attaché à Dieu. Quand d’autres conversent allègrement et avec humour, son cœur reste devant Dieu, considérant avec attention la Parole de Dieu ou priant en silence Dieu dans son cœur, cherchant les intentions de Dieu. Son principal objectif n’est jamais de préserver des relations normales avec les autres personnes. Une telle personne n’a, apparemment, aucune philosophie de la vie. De l’extérieur, cette personne est pleine de vitalité, adorable, innocente, mais aussi possède un sentiment de quiétude. C’est cela la ressemblance d’une personne que Dieu utilise.

Extrait de « Il est très important d’établir une relation normale avec Dieu », La Parole apparaît dans la chair

Les gens qui ont la vérité sont ceux qui, dans leurs expériences réelles, peuvent rester solides dans leur témoignage, rester solides dans leur position, se tenir debout du côté de Dieu, sans jamais reculer, et qui peuvent avoir une relation normale avec les gens qui aiment Dieu. Quand des choses leur arrivent, ces gens obéissent à Dieu complètement et peuvent obéir à Dieu jusqu’à la mort. Ta pratique et tes révélations dans la vie réelle sont le témoignage de Dieu, elles sont la vie de l’homme et le témoignage de Dieu, et cela est vraiment la jouissance de l’amour de Dieu. Lorsque tu auras expérimenté à ce point, l’effet escompté aura été acquis. Tu vis vraiment et chacune de tes actions est admirée par les autres. Ton apparence est banale, mais tu vis une vie très pieuse et, lorsque tu communiques les paroles de Dieu, tu es guidé et éclairé par Dieu. Tu es capable d’exprimer la volonté de Dieu par tes paroles, de communiquer la réalité et tu comprends bien le service en esprit. Ton discours est candide, tu es décent et droit, bienveillant et bienséant, capable d’obéir aux arrangements de Dieu et de rester solide dans ton témoignage quand des choses t’arrivent, et tu es calme et posé, peu importe ce qui t’arrive. Ce genre de personne a vraiment vu l’amour de Dieu. Certains sont encore jeunes, mais agissent comme s’ils étaient plus âgés ; ils ont une maturité, possèdent la vérité et ils sont admirés par les autres. Ces gens ont le témoignage et sont la manifestation de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière », La Parole apparaît dans la chair

L’échange de l’homme :

Une personne qui croit véritablement en Dieu mettra en pratique, au moins tous les jours, ces cinq sortes de la vie spirituelle : lire la Parole de Dieu, prier Dieu, communiquer la vérité, chanter des hymnes et des louanges, et examiner en toutes choses. Si tu es aussi habitué aux réunions, tu en retireras un grand plaisir. Si une personne est dotée d’une capacité normale à recevoir, ce qui signifie qu’elle peut arriver à comprendre les intentions de Dieu après avoir lu les paroles de Dieu par elle-même, comprendre la vérité et savoir se conformer à la vérité, on peut dire qu’une telle personne réussira dans sa foi en Dieu. Si une personne ne mène pas une telle vie spirituelle, ou si sa vie spirituelle est tellement anormale et ne se réalise que très rarement, alors cette personne est un croyant désorienté et confus. Les croyants confus n’ont aucune vie spirituelle et ne peuvent pas atteindre de résultats probants dans l’accomplissement de leurs devoirs. Croire en Dieu sans vivre une vie spirituelle c’est simplement croire en Dieu des bouts des lèvres, mais dans leurs cœurs il n’y a pas de Dieu et certainement aucune crainte de Dieu. Comment pourraient-ils éventuellement ressembler à un être humain normal ? J’en connais qui ne ressemblent pas du tout à des croyants en Dieu. De par leurs styles de vie et leurs paroles et actions quotidiennes, ils ressemblent complètement à des non-croyants. Ils ne ressemblent pas à des êtres humains normaux, et les choses qu’ils disent et font ne sont pas constructives. Certains sont mêmes détestés, dégoûtés ou même chassés. Ce n’est pas seulement quelque chose qui déshonore Dieu, mais aussi freine leur devoir et pose des problèmes à l’œuvre d’évangélisation à venir. Il y a plusieurs types de situations auxquelles tu dois accorder une attention particulière :

Le contact qu’un être humain normal a avec les autres est plein de dignité et de probité, sincère et décent. Mais ce n’est pas le cas pour certains, qui sont sournois, malhonnêtes, et clignent des yeux aux gens pendant qu’ils conversent. Ils n’ont pas le comportement des gens normaux ; ils se comportent un peu comme un voleur, quelqu’un qui suscite la méfiance des autres en leur endroit. Certaines personnes sont déjà nées avec une mauvaise apparence. Si elles ne s’habillent pas aussi correctement, elles n’auront pas une apparence digne et décente, et ceci leur sera quelque peu préjudiciable dans l’accomplissement de leur devoir. Tu as nécessairement besoin de pratiquer et d’apprendre pour remplir correctement ton devoir. C’est parce que les gens ne se familiarisent pas les uns avec les autres et qu’ils jugent surtout selon les apparences, ainsi si tu as vraiment l’allure d’un voleur, alors n’importe qui serait méfiant envers toi. Par conséquent, tu dois apprendre à te vêtir et à t’habiller comme une personne pleine de dignité et de probité, à être honnête et sincère à travers tes paroles et tes actions. Tu ne dois jamais avoir la langue bien pendue ou cligner des yeux aux gens, et en plus, tu dois te dominer. Ne te ballade pas dans les maisons de gens ou ne touche pas à leurs biens. Ne regarde pas ce que tu ne devrais pas regarder et ne va pas où tu ne devrais pas aller. Comporte-toi sagement pour que les gens soient vraiment à l’aise, et ainsi ils peuvent te faire confiance et avoir une bonne impression de toi. De cette façon, tu peux remplir ton devoir normalement. Ce sont des aspects auxquels les gens devraient faire attention.

Il y a une autre situation dans laquelle certaines personnes ne peuvent pas s’entendre avec les autres et ne peuvent pas normalement discuter ou échanger. Ils n’ont même pas les sentiments humains qui devraient animer les gens normaux. Tout ce qu’ils savent, c’est comment faire rapidement leur travail et partir tout de suite après, et ne semblent pas comprendre autre chose. Ils n’expriment aucun amour quand ils sont en contact avec d’autres, faisant que les gens soient incapables de ressentir la chaleur ou de la passion. Au contraire, il y a comme un sentiment d’extrême froideur, comme si un tueur de sang-froid avait fait irruption. Comment peuvent-ils accomplir leur travail correctement de cette façon ? Tu dois utiliser différents ingrédients pour assaisonner un repas. Il faut être même plus attentif quand on a affaire avec des gens — tu ne peux pas être très monotone. Dans des circonstances normales, interagir avec quelqu’un pendant une journée ou une demi-journée devrait pouvoir lui donner une bonne impression — une sœur ou un frère simple, passionné, aimable et détenant la vérité, sociable et d’une rare bonté. Faire des choses de façon très monotone, ne pas posséder les qualités que l’humanité normale devrait avoir, et aussi ne pas être sage — ceci ne permettra pas de réaliser facilement les choses. Ce sont des lacunes de certaines personnes, et il est préférable qu’elles soient rapidement corrigées et comblées.

Il y a une autre situation, et elle consiste à accomplir l’œuvre d’évangélisation sans sagesse : ne pas observer les circonstances lorsqu’on interagit avec les gens, ne pas savoir comment juger la situation ou chercher des opportunités, et certainement ne pas savoir par où commencer normalement ; manquer de méthode ou de technique pendant qu’on réalise des choses, ne pas prendre les mesures appropriées, lancer des paroles tout d’un coup devant les gens et puis quitter aussitôt qu’ils finissent de parler. Agir de cette façon fait qu’une personne paraisse imprudente, quelque peu idiote, et assez stupide aussi. C’est aussi un défaut que les gens ont, et tout le monde a tant des fois failli à cet égard. Répandre l’Évangile ne peut se faire sans sagesse ni patience. Plus tu seras impatient, plus tu échoueras. Être de tempérament posé et avoir un peu de sagesse te donne un avantage, alors que ceux qui sont impatients et ne peuvent pas se retenir et manquent de sagesse ne pourront pas certainement réaliser ce travail. Il vaut mieux qu’une personne de tempérament colérique soit associée à une personne de tempérament posé. S’ils sont tous les deux impatients, alors ils finiront par rentrer plus vite chez eux. Répandre l’Évangile et accomplir la mission pastorale sont deux choses bien différentes. L’œuvre d’évangélisation a le plus besoin de la sagesse, l’amour et la tendresse. Cette œuvre ne saurait être accomplie sans beaucoup de patience. Au besoin, tu dois même t’humilier pour exprimer l’amour sincère et pur que tu as envers les gens. Certains ont profondément ému les autres en s’agenouillant et en demandant la grâce de Dieu au moment opportun. Cela ne peut se faire sans patience et sans un cœur sincère et plein de tendresse.

Il y a aussi quelques personnes à faible caractère qui considèrent la maison de leur famille d’accueil comme leur propre maison. Elles font tout ce qu’elles veulent sans aucune maîtrise des règles, utilisent et jouent avec ce qu’elles voient comme si elles n’avaient jamais vu le monde, et marchent et regardent partout. De telles personnes suscitent le ressentiment et le mécontentement des autres, qui ne peuvent supporter que dans la colère parce qu’ils ont de la peine à dire non. Il y en a même qui demandent à emprunter de l’argent ou à utiliser les choses d’autrui alors qu’ils ont seulement passé quelques jours ensemble et ne se connaissent pas encore. Ceci met les gens vraiment dans une situation difficile. Il y en a aussi qui ne se comportent pas très bien quand ils vivent dans les maisons des autres, en se permettant de se livrer à des convoitises, en manquant du respect aux autres, en faisant des blagues occasionnelles et en s’amusant, perdant ainsi complètement leur sainte décence. Bien que Je ne sois pas contre les blagues, des blagues impies et vulgaires ne sont pas indiquées. Il est bien sûr bienséant d’être comique et amusant afin que les gens puissent se sentir heureux et sans souci, mais les blagues vulgaires qui dégoûtent et écœurent les gens doivent être évitées. Je vois certaines personnes qui sont en grand manque dans la manière de se comporter comme un être humain normal. Bien que tout le monde ait des défauts, il devrait au moins y avoir une certaine modération contre la débauche, une certaine courtoisie, un certain respect pour les autres, et une certaine maîtrise des règles, afin d’apparaître correct devant les autres. C’est seulement en agissant de la sorte que tu peux être utile aux gens. Le nom de Dieu ne sera pas déshonoré et l’accomplissement de ton devoir sera porteur.

Il est très important que celui qui croit en Dieu agisse comme un vrai être humain. Quelqu’un qui croit en Dieu, mais n’agit pas comme un vrai être humain doit sûrement manquer cruellement d’humanité et ne détient certainement pas la vérité. Quelqu’un qui n’est pas aimé par les autres est encore bien détesté par Dieu. Une personne sans humanité ne peut pas être facilement sauvée même si elle croit en Dieu. Dans la maison de Dieu, une personne qui croit en Dieu mais qui n’agit pas comme un véritable être humain est une personne difficile, une personne en danger. Si quelqu’un n’a pas du tout changé pendant la période de l’œuvre du salut de Dieu et a encore l’apparence diabolique des non-croyants, alors quand arrivera le jour de Dieu, ce type de personne sera certainement puni. Certaines personnes ne connaissent pas les convenances et les règles parce qu’elles n’ont pas été bien éduquées par les parents, mais ceci peut s’apprendre et se pratiquer. Il est très important de saisir ce dont l’humanité normale devrait s’armer. Savoir comment être un vrai être humain et entrer dans une vie d’humanité normale est aussi une leçon à apprendre. Si tu crois en Dieu, tu dois rechercher le salut et vivre une vie digne. N’avoir aucune connaissance de l’humanité ne profitera pas non plus. La plupart d’entre nous croyants en Dieu avons grandi dans des familles ouvrières. Nos parents n’ont pas assez de connaissances ou de sagesse et savent seulement gagner de l’argent pour nourrir leur famille. Ils ne savent pas pratiquement comment élever des enfants jusqu’à l’âge adulte. Les gens comme nous sommes vraiment pitoyables. Après avoir subi les différentes méthodes de corruption de Satan, tout ce que nous savons c’est de faire tout ce qu’il faut pour trouver une issue dans la vie. Grâce à Dieu dans la chair qui est venu pour nous sauver, nous savons maintenant le degré de corruption de l’homme, ce qui manque à l’homme et comment chercher pour obtenir la vérité et la vie. Comprendre tout cela procède de la grâce de Dieu.

Il y a encore quelques situations qui sont plus graves. Tout le monde peut voir très clairement que divers types de personnes méchantes se sont déjà exposées. Certains n’observent pas les limites qui existent entre les hommes et les femmes et se livrent à un comportement lascif qui est dégoûtant et écœurant à voir. Ce sont d’incorrigibles fripouilles, pires que des animaux. Ce type de personnes aura à faire face à de punitions plus sévères à la fin. Il y a un autre type de personne : peut-être que leur famille est extrêmement pauvre et qu’ils ne peuvent pas survivre, alors chaque fois qu’ils auront l’occasion, ils profiteront partout où ils le peuvent, pour s’emparer sans scrupule de l’argent et de choses matérielles. Ce sont des malfrats avec des caractères exécrables. Ces gens ne savent pas apprécier la bonté et ne sont pas dignes de pitié. Il y en a aussi qui commettent toutes sortes de crimes qui leur plaisent, mentant et privant les gens partout de leurs avoirs. Mais plus tard ils se trahissent, permettant aux autres de mieux les voir et en suscitant le dégoût et la haine des autres avant d’être rejetés à la fin. Tous ces malfaiteurs sont des gens que Dieu déteste. Ce sont des méchants dans ce courant, et le type de punition qu’ils recevront sera déterminé par le cours et l’évolution des événements. J’espère que les échecs de ces personnes serviront d’avertissement à tout le monde, afin qu’ils puissent éviter de susciter la colère de Dieu et d’endurer la punition. J’espère que tout le monde fait attention pour lui-même.

Il y a 10 choses auxquelles il faut prêter attention et qu’il faut mettre en pratique quand il s’agit de se comporter comme une personne normale :

1. Respecter les convenances, connaître les règles, respecter les vieux et prendre soin des jeunes.

2. Avoir un style de vie approprié ; qui soit bénéfique pour toi-même et pour les autres.

3. S’habiller de façon digne et décente ; les vêtements compliqués ou fantaisistes sont proscrits.

4. Ne pas demander, quelle que soit la raison, à emprunter de l’argent auprès des frères ou des sœurs, et ne pas utiliser d’aventure les biens d’autrui.

5. Le contact avec le sexe opposé doit avoir des limites ; les actions doivent être posées avec dignité et probité.

6. Ne pas se disputer avec les gens, mais apprendre à écouter avec patience.

7. Être exigent en matière d’hygiène, mais compte tenu de conditions réelles.

8. S’engager dans des interactions et des relations normales avec les gens, apprendre à les respecter et à être prévenant envers eux, et s’aimer les uns les autres.

9. Faire ce que l’on peut pour aider ceux qui sont dans le besoin ; ne pas recevoir ou accepter des choses d’autres personnes.

10. Ne pas laisser les gens te servir ; ne pas laisser les autres faire le travail que tu dois faire toi-même.

Les 10 règles ci-dessus devraient être le minimum observé par un croyant en Dieu dans leur vie humaine. Ceux qui enfreignent ces règles ont un mauvais caractère. On peut les considérer comme les règles de la maison de Dieu. Ceux qui les enfreignent fréquemment seront certainement mis de côté.

Tous ceux qui cherchent la vérité doivent également suivre les 10 bons traits de caractère des anciens saints. Les personnes qui les pratiquent régulièrement et les respectent vont certainement beaucoup en profiter. Ils sont hautement bénéfiques.

Les 10 principes pour se conformer à la sainte décence :

1. Entreprendre la formation spirituelle le matin en priant et en lisant la parole de Dieu pendant environ une demi-heure.

2. Chercher les intentions de Dieu en toutes choses chaque jour pour pouvoir pratiquer la vérité avec plus de précision.

3. Communiquer avec tout ce avec qui tu entres en contact, apprendre l’un de l’autre pour le progrès mutuel.

4. Avoir une attitude optimiste envers la vie, et chanter souvent des hymnes et des louanges et célébrer la grâce de Dieu.

5. Ne pas se laisser emporter par le monde séculier ; se rapprocher de Dieu dans son cœur régulièrement et éviter l’ingérence.

6. Rester sage dans son cœur et s’éloigner des méchants et des endroits dangereux.

7. Ne pas se disputer avec les gens, communiquer la vérité, et s’entendre avec les autres.

8. Être prêt à faire tout ce que l’on peut pour aider les autres, soulager leurs fardeaux et les aider à résoudre leurs difficultés à faire leur entrée dans la croyance en Dieu.

9. Apprendre comment obéir aux autres, ne pas dominer les autres et ne pas les forcer ; laisser que les gens tirent profit en toutes choses.

10. Souvent adorer Dieu dans son cœur, en Le laissant être le Seigneur et en Lui donnant satisfaction en tout.

Les 10 principes de l’être humain et les 10 façons de se conformer à la sainte décence sont toutes des choses que les gens sont capables de faire. Les gens peuvent mettre ces choses en pratique s’ils les comprennent. Même s’ils transgressent parfois, il n’est pas difficile de prendre des résolutions. Point n’est besoin de parler de personnes spécifiques de trop basse humanité.

Tu pourrais peut-être ne pas saisir les vérités les plus profondes, mais tu devrais au moins comprendre quelle connaissance de l’humanité normale tu devrais avoir. Les gens qui ne peuvent même pas se conformer à ces quelques principes ne ressemblent pas du tout à ce que devraient être les humains, et ne sont pratiquement pas différents des animaux vêtus d’habits d’homme. Je conseille à certaines personnes de ne pas mal se comporter et d’avoir un certain respect de soi. Ne fais pas des choses qui déshonorent Dieu et ne te fais pas passer pour des objets de plaisanterie de Satan. Un instant de plaisir dans la chair peut être source d’embarras et de douleur éternels. Dieu est sur le point de punir les gens bientôt. Être puni est une chose extrêmement douloureuse et très honteuse. Ne pas être capable d’obtenir la récompense mais de recevoir la punition en lieu et place peut te faire ne plus avoir envie de continuer à vivre. Ne crois-tu pas que ce soit le cas ?

Extrait de « La vraie forme de quelqu’un qui croit en Dieu », Enregistrements des entretiens du Christ

L’humanité normale vise surtout le fait d’avoir une conscience et une raison, du caractère et de la dignité. La conscience et la raison implique montrer de la tolérance, avoir de la patience envers les autres, être honnête, traiter les autres avec sagesse, et avoir de l’amour sincère pour les frères et sœurs. Ce sont les cinq caractéristiques que doit posséder l’humanité normale.

La première caractéristique est d’avoir un cœur tolérant. Que veut dire la tolérance ici ? Cela veut dire que quelles que soient les fautes que nous voyons en nos frères et sœurs, nous devons les traiter correctement, ne pas les exclure, et ne pas nous fâcher contre eux. Les traiter correctement signifie exprimer à leur égard de la tolérance et de la compréhension. Lorsque nous voyons révélés en d’autres des défauts, ou de la corruption, nous devons nous rappeler que c’est la période de l’œuvre du salut de Dieu, et que chaque membre des élus de Dieu a la révélation de la corruption. C’est normal et nous devons le comprendre. En dehors de cela, nous devons regarder notre propre corruption, dont la révélation ne sera pas nécessairement moindre que celle d’autres. La manière dont nous traitons notre propre révélation de la corruption, devrait être la manière dont nous traitons la révélation de la corruption chez les autres. Ainsi, nous pouvons tolérer les autres, et réussir l’effet de la tolérance. Si tu ne peux pas tolérer d’autres personnes, cela indique qu’il y a un problème avec ta raison et prouve que tu ne comprends pas la vérité, et que tu ne connais pas l’œuvre de Dieu. Que veut dire ne pas connaître l’œuvre de Dieu ? C’est ne pas savoir qu’à ce jour, l’œuvre de Dieu n’est pas terminé ; que l’homme vit toujours dans la période de l’œuvre du salut de Dieu, et n’a pas encore été perfectionné. Qu’ainsi, chaque personne révélera forcément de la corruption. Alors, chacun est normalement en train de chercher la vérité, apprenant à connaître sa propre corruption et expérimentant la parole de Dieu. Chacun est dans la période d’entrer dans la vérité, et n’a pas encore obtenu pleinement la vérité. Ce n’est qu’après avoir acquis la vérité que leur tempérament de vie commencera à changer. Lorsque les gens comprendront ce point, ils auront le sens d’une personne normale. Quand les gens sont raisonnables, ils traiteront les autres avec de la raison. Si les gens sont déraisonnables, ils ne traiteront personne de manière raisonnable. Ceci est l’aspect de la tolérance.

La deuxième caractéristique est la patience. Être seulement tolérant n’est pas suffisant ; tu dois également être patient. Parfois tu peux être tolérant et compréhensif, mais il est difficile d’éviter qu’un frère ou une sœur fasse quelque chose qui te blesse ou t’offense. Dans une telle situation, il est facile pour le tempérament corrompu de l’homme de se dévoiler. Nous aimons tous nous battre et défendre notre propre orgueil ; nous sommes tous égoïstes et vaniteux. Si donc quelqu’un dit quelque chose qui te blesse, ou fait quelque chose qui t’offense, tu devrais être patient. Qu’est-ce donc la patience ? La patience est aussi incluse dans la dimension de la raison. Nous avons besoin de la raison pour avoir de la patience. Mais comment pouvons-nous être patients ? Si tu veux avoir de la patience envers d’autres, tu dois d’abord les comprendre ; voulant dire par cela quelle que soit la personne qui dit quelque chose qui te blesse, tu devrais savoir comment réfléchir et comment le gérer. Tu dois d’abord comprendre ceci : ses paroles m’ont blessé. Ce qu’elle a dit semblait exposer mes manquements, et semblait me viser. Si ses paroles étaient visées contre moi, que veut-elle dire ? Essaie-t-elle de me faire du mal ? Me voit-elle comme son ennemi ? Est-ce qu’elle me déteste ? Veut-elle tirer vengeance contre moi ? Je ne l’ai pas offensé, la réponse à ces questions ne peut donc pas être oui. Si c’est le cas, alors quoi que ce frère ou cette sœur ait pu dire, il/elle n’avait pas l’intention de me blesser ou de me traiter comme son ennemi. C’est certain. Lorsqu’ils ont prononcé ces paroles, ils n’ont fait qu’exprimer ce qu’une personne normale pense, plutôt que viser une personne en particulier. On peut dire qu’ils discutaient de la vérité, ils discutaient de la connaissance, révélant la corruption de gens, ou reconnaissant leur propre état corrompu. Ils ne visaient certainement pas consciemment un individu spécifique. D’abord, tu montres de la compréhension, et ta colère peut ainsi se dissiper, et tu peux ainsi réussir à être patient. Ensuite une personne demandera : si quelqu’un m’attaque et me vise consciemment, et ne dit ces choses qu’avec l’intention d’atteindre un but, alors comment puis-je être patient ? Tu devrais être patient de cette manière : même si l’on m’attaque intentionnellement, je devrais quand même être patient. Parce qu’ils sont mon frère ou ma sœur, et non pas mon ennemi, et certainement pas le diable, Satan. Il est inévitable que les frères et sœurs révèlent leur corruption et aient certaines intentions dans leurs cœurs. C’est normal. Je comprends et je dois sympathiser et être patient. Quand tu penses de cette façon, tu devrais prier et demander : “Dieu, quelqu’un vient de blesser mon orgueil. Je ne peux pas accepter de perdre la face, et cela me donne toujours envie de me mettre en colère et de les attaquer. Ceci est véritablement une révélation de la corruption. Je croyais auparavant que j’avais de l’amour pour les autres, mais maintenant que les paroles de quelqu’un m’ont donné un coup au cœur, je ne peux l’accepter. Je veux rendre le coup. Je veux de la vengeance. Il n’y a pas d’amour ici ! Ne serait-ce seulement de la haine ? J’ai encore de la haine dans mon cœur ! Dieu, la manière dont Tu nous montres de la miséricorde et pardonnes nos péchés, est la manière dont nous devrions montrer de la miséricorde aux autres. Nous ne devrions pas garder de la rancune. Dieu, veuilles me protéger, ne permets pas à ma nature de s’exprimer. Je voudrais T’obéir et vivre dans Ton amour. Nous désobéissons et résistons beaucoup trop au Christ et à Dieu, mais Christ est toujours patient envers nous. Dieu accomplit cette partie de Son travail avec une patience extrême et de l’amour. Combien de souffrance, d’humiliation et de médisance Christ a-t-Il dû endurer ? Si Christ avait pu être patient à ce point, alors le tout petit peu de patience dont nous avons besoin n’est rien ! « Ce pour quoi nous devons être patient ne peut se comparer à ce que Christ a connu… » Lorsque tu pries de cette manière, tu te sentiras trop corrompu, trop insignifiant, manquant trop de stature, et c’est alors que tu seras capable d’être patient, que tu ne seras plus en colère, et que ta fureur sera éteinte. C’est ainsi que tu acquerras la patience.

La troisième caractéristique est de traiter les gens avec de l’honnêteté. Être honnête avec des gens implique que quoi que nous fassions, que ce soit aider les autres, ou servir nos frères ou sœurs, ou communiquer la vérité, nous devons parler du fond de notre cœur. Ne sois pas faux ou un imposteur. Par ailleurs, ne prêche pas ce que tu n’as pas pratiqué. Chaque fois que les frères et sœurs ont besoin de nous, nous devrions les aider. Quel que soit le devoir que nous devons remplir, nous devons le remplir. Sois honnête, et non pas faux ou prétentieux … Bien sûr, être une personne honnête requiert un peu de sagesse lorsque nous faisons face à certains individus. Si tu vois que cette personne n’est pas fiable, si sa corruption est très profonde ; si tu n'as pas une idée assez claire à son sujet et tu ne sais pas comment elle pourrait réagir, alors tu as besoin de sagesse, et de ne pas tout leur dire. Être une personne honnête requiert des principes. Ne parle pas aveuglément de choses dont tu ne devrais pas parler. Nous ne devrions aborder que de choses dont nous devrions parler. En outre, être une personne honnête requiert un langage sensé et normal. Ne dis à personne : « Je serai honnête avec toi aujourd’hui, et te dirai tout sur moi. » Être une personne honnête n’est pas cela. C’est enfantin. Tu dois être normal. On dit : « Je travaille aujourd’hui, alors s’il n’y a rien qui se passe avec toi, je vais m’occuper de mes affaires. » Toi, tu dis : « Eh, attends un instant. Je dois d’abord être honnête avec toi et te dire certaines choses. » On répond : « Je n’ai pas le temps d’écouter. Je suis pressé de finir des choses. » Tu dis : « Non, je dois être honnête avec toi. J’étais comme ça auparavant vis-à-vis de toi, mais maintenant je dois être comme ceci. » N’est-ce pas idiot ? Être une personne honnête implique être une personne intelligente et non pas quelqu’un de stupide. Il s’agit d’être malin, simple et ouvert, et droit. Tu dois être normal et sensé. L’honnêteté se construit sur la raison. C’est ce que veut dire être honnête quand on traite des personnes, et être une personne honnête. Il est évident que la chose la plus importante pour une personne honnête est d’être honnête avec Dieu. Ne serait-ce pas un énorme problème si tu n’étais qu’une personne honnête devant d’autres gens, et que tu n’étais pas honnête devant Dieu, et que tu Le trompais ? Si tu cherches à être honnête devant Dieu, tu le deviens naturellement devant d’autres. Si tu ne peux l’être devant Dieu, alors tu peux l’être encore moins devant d’autres personnes. Quel que soit l’aspect de la vérité ou la chose positive dans laquelle tu entres, tu dois d’abord le faire devant Dieu. Lorsque tu réussis à le faire devant Dieu, tu pourras le vivre naturellement devant d’autres personnes. Ne t’efforce pas à faire ceci ou cela devant d’autres, et faire librement tout ce que tu désires devant Dieu. Cela ne suffira pas. La chose essentielle est de le faire devant Dieu, qui teste l’humanité et cherche dans leurs cœurs. Tu n’as vraiment la réalité que si tu passes le test devant Dieu. Tu n’as pas de réalité si tu ne réussis pas le test devant Dieu. Voici le principe quand tu pratiques la vérité.

La quatrième caractéristique est de traiter des gens avec sagesse. Certaines personnes disent : « Est-ce qu’il faut de la sagesse pour s’entendre avec des frères et sœurs ? » Oui, en effet, parce qu’user de sagesse procure de plus grands bénéfices à tes frères et sœurs. D’autres diront : « User de sagesse n’est-ce pas être rusé ? » La sagesse n’est pas de la ruse. Au contraire, c’est l’exact opposé de la ruse. User de sagesse signifie être attentif à ta manière de parler aux frères et sœurs de petite stature, au cas où ils ne pourraient pas accepter ce que tu leur dis. Et s’agissant également des personnes de petite stature, surtout pour celles qui ne possèdent pas la vérité et qui révèlent de la corruption ou possèdent un tempérament corrompu, si tu es trop simple et ouvert, et si tu leur dis tout, il leur sera parfois facile d’avoir quelque chose sur toi, et de l’utiliser. Ceci n’est pas bien non plus. Puisque les humains ont un tempérament corrompu, tu dois prendre plus ou moins quelques précautions et avoir une certaine technique pour parler. Mais te méfier des gens ne veut pas dire ne pas les aider, ou ne pas avoir de l’amour pour eux. Mais simplement ne pas dire tout de suite quelques-unes des choses essentielles au sujet de la maison de Dieu, et simplement leur communiquer la vérité. S’ils ont besoin d’assistance spirituelle dans leur vie, ou de recevoir de la vérité, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour les satisfaire à cet effet. Mais s’ils s’enquièrent sur ceci ou cela au sujet de la maison de Dieu, ou concernant ses conducteurs ou ses ouvriers, il n’est pas nécessaire alors de leur répondre. Si tu leur racontes, il y a des chances qu’ils laissent filtrer cette information, ce qui affectera le travail de la maison de Dieu. En d’autres termes, s’il s’agit de quelque chose qu’ils ne devraient pas savoir, ou qu’ils n’ont pas besoin de savoir, ne le leur dis pas. Si c’est quelque chose qu’ils doivent savoir, fais alors tout ce que tu peux pour les informer, concrètement et sans réserve. Quelles sont les choses qu’ils devraient connaître ? La recherche de la vérité est ce qu’ils devraient savoir : de quelle vérité ils devraient être équipés, quels aspects de la vérité ils devraient comprendre ; quels devoirs ils devraient remplir ; quels devoirs leur correspondent et de quelle manière devraient-ils les remplir ; comment vivre une humanité normale ; comment vivre la vie de l’église : ce sont toutes des choses que ces gens devraient connaître. D’autre part, les règles et principes de la maison de Dieu, ainsi que le travail de l’église, ne peuvent être divulgués à ceux du dehors, de même ne peuvent être dévoilées les situations des frères et sœurs, ni aux personnes extérieures, ni aux non-croyants de ta famille. C’est ce principe qui doit être respecté quand tu uses de sagesse. Tu ne devrais pas, par exemple, évoquer les noms et les adresses de tes conducteurs. Si tu parles de ces choses, tu ne sais jamais quand cette information pourrait tomber dans les oreilles des gens du dehors, et les choses pourraient devenir ennuyeuses si elle est ensuite transmise à des espions malveillants, ou à des agents secrets. Tu dois être sage au sujet de ces choses. C’est pourquoi je dis que la sagesse est nécessaire. D’ailleurs, quand tu es simple et ouvert, tu ne peux pas raconter simplement à n’importe qui les choses privées. Tu dois juger la stature de tes frères et sœurs afin de voir si, après leur avoir raconté, ils pourraient être irrévérencieux et se moquer de ce que tu dis. Il serait problématique s’ils le laissaient échapper ; et dommageable pour ton caractère. Ainsi, être simple et ouvert requiert de la sagesse. C’est le quatrième principe que doit posséder l’humanité normale : traiter des gens avec sagesse.

La cinquième caractéristique est d’avoir une vraie affection réelle pour les frères et sœurs qui croient vraiment en Dieu. Ceci implique un peu d’amour réel, de l’assistance concrète et un esprit de dévouement. Nous devrions communiquer surtout davantage avec eux, et donner plus aux frères et sœurs qui sont en recherche de la vérité, peu importe qu’ils soient de nouveaux croyants ou croyants depuis plusieurs années. Il y a ce principe particulier de la vie d’église : donner un traitement spécial à ceux qui cherchent la vérité. Communiquer davantage avec eux, leur donner plus, les arroser davantage afin de les aider à s’élever rapidement, pour que leurs vies croissent le plus vite possible. Quant à ceux qui ne poursuivent pas la vérité, s’il devient évident qu’ils n’aiment pas la vérité après une période d’arrosage, il n’y alors aucun besoin de se dépenser en efforts pour eux. Il n’est pas nécessaire car tu as déjà fait tout ce qui est possible humainement. C’est suffisant d’avoir rempli ta responsabilité… Tu as besoin de voir sur qui focaliser ton travail. Est-ce que Dieu rendra parfaits ceux qui ne recherchent pas la vérité ? Si le Saint-Esprit ne le fait pas, alors pourquoi devrais-tu poursuivre aveuglément ? Tu ne comprends pas l’œuvre du Saint-Esprit mais tu agis toujours de manière orgueilleuse. N’est-ce pas là ta stupidité et ton ignorance ? Alors, assiste davantage tes frères et sœurs qui poursuivent sincèrement la vérité, parce qu’ils sont les objets du salut de Dieu et ceux qu’Il a choisis et prédestinés. Si nous communiquons la vérité d’un seul cœur et d’une seule pensée, avec ces personnes, et si nous nous soutenons et pourvoyons l’un avec l’autre, à la fin nous obtiendrons tous le salut. Tu trahis la volonté de Dieu si tu ne te joins pas à ces personnes… Des personnes d’une humanité normale au sein de l’église devraient se placer parmi ceux qui cherchent la vérité, s’entendre en harmonie avec eux, et par la recherche de la vérité progressivement se dépenser ensemble pour Dieu d’un seul cœur et d’une seule pensée. De cette façon, les gens qui recherchent la vérité seront sauvés, et toi aussi, tu seras sauvé, parce que le Saint-Esprit œuvre parmi ceux qui sont à la poursuite de la vérité…

Nous venons de communiquer au sujet des cinq aspects que l’humanité normale doit posséder. Si tu es équipé de toutes les cinq caractéristiques, tu seras capable de t’entendre en harmonie avec tes frères et sœurs, tu trouveras ta place dans l’église, et tu pourras remplir ton rôle au mieux de ta capacité.

Extrait de « Comment construire la vie d’Église et ce que cela veut dire de construire une vie d’Église », Échanges et sermons sur l'entrée dans la vie

Le quatrième type de manifestation d'un changement de tempérament consiste à avoir une conscience, du sens, à avoir bon cœur et à devenir une personne honnête. Lorsqu'une personne a une conscience et du sens, cela signifie qu'elle jouit de la grâce de Dieu et sait comment rendre à Dieu Son amour. Elle peut accomplir son devoir de d'être créé grâce à sa croyance en Dieu, car elle a une compréhension de Dieu, elle a bon cœur et elle est devenue une personne honnête. En tant que personne honnête, elle peut accomplir son devoir, rendre à Dieu Son amour et traiter les gens avec bonté. Ce genre de personne ne ment pas, ne triche pas et ne fait certainement aucune manigance. Bien s’entendre avec ce genre de personne ne présentera jamais aucun danger pour toi et ne te fera jamais de tort. … Lorsque leur tempérament de vie change, les gens peuvent devenir bons, traiter tout le monde de manière équitable et être particulièrement magnanimes envers ceux qui sont particulièrement bons. Premièrement, ces gens ne te tromperont pas. Deuxièmement, ils n'essaieront pas de te piéger. Troisièmement, ils ne te blesseront certainement pas de façon intentionnelle. Tu n’as jamais à t’inquiéter de ces choses. De plus, si tu les blesses d'une manière ou d'une autre, ils te pardonneront et ne te tiendront pas rigueur de tes fautes. Ils te supporteront, te toléreront, seront patients envers toi et te traiteront tout de même avec amour. Ne serait-il pas beaucoup plus sûr de rencontrer une telle personne ? Une personne dont le tempérament de vie a changé a un bon cœur, de l'amour pour tout le monde et elle est disposée à les aider. Même si tu la blesses ou lui fais du tort, elle peut être tolérante, patiente avec toi et te pardonner. Telle est une personne qui a une humanité normale et la ressemblance d’une personne vraie. Quelqu’un qui a la ressemblance d’une personne vraie traite les gens avec une conscience, du bon sens et avec vérité. Il obéit à Dieu, a un cœur aimant et adore en vérité. C'est une personne dont le tempérament de vie a changé. De nos jours, les gens ont trop d'inclinaisons malveillantes en eux ; alors, comment se comportent-ils ? S'ils voient une personne qu'ils n'apprécient pas, ils la jugent et la dénigrent. N'est-ce pas cruel ? En outre, s'ils voient une personne qui corrompue, ils ne la traite pas comme un être humain, mais plutôt comme un démon. N'est-il pas perfide de ne pas traiter les autres correctement ? Si une personne leur fait du tort ou leur dit quelque chose qu'elle n'aurait pas dû, en exprimant par exemple un jugement à leur égard, en ne les croyant pas ou en les offensant, ces gens seront rancuniers, voudront se venger et leur rendre la pareille. N'est-ce pas mesquin ? Par surcroît, ils essayent toujours de profiter des autres, de les commander et ils leur demandent de faire des choses pour eux, mais ils n'aident jamais personne. N'est-ce pas méchant ? Toutes ces attitudes sont mauvaises. Les personnes bienveillantes n'ont pas de méchanceté dans le cœur. Si tu leur dois quelque chose, cela ne les dérange pas, mais ils ne te devront rien car pour eux, c'est tout à fait inacceptable. De plus, si tu les offenses, ce n'est pas un problème, mais ils ne voudraient jamais t’offenser, et encore moins te nuire. N'est-ce pas avoir un bon cœur ? Lorsque quelqu'un se comporte de façon inamicale à leur encontre, ces gens peuvent également se mettre à leur place, faire preuve de bienveillance à leur égard, leur pardonner et les comprendre. C'est là encore l'expression d'un bon cœur. Certaines personnes ont commis beaucoup de mauvaises actions dans le passé, mais ont aujourd'hui foi en Dieu et peuvent rechercher la vérité. Elles peuvent également pardonner aux autres et les traiter de manière correcte et juste. Ce genre de personne est qualifiée de bienveillante. Les personnes bienveillantes ont le cœur rempli de tolérance, de miséricorde, de pardon et de persévérance et plus encore, d'amour et de compassion. C'est pourquoi tout le monde aime être au contact de ce genre de personnes et souhaite être leur ami.

Extrait de « La vérité dans laquelle on doit entrer pour réaliser un changement de tempérament et des manifestations de changement de tempérament », Échanges et sermons à propos de l’entrée dans la vie (IV)

Une fois qu'une personne sauvée a une véritable compréhension de Dieu, elle pourra vivre à la ressemblance d'une personne vraie. Cette ressemblance à une personne vraie peut se résumer en deux phrases. La première, c'est posséder la vérité et la seconde, c'est avoir de l'humanité. Seule une telle personne est véritablement honnête devant Dieu. Une personne véritablement honnête détient en elle la vérité. Ainsi elle ne sera certainement plus corrompue ou trompée par Satan. Elle comprend bien ce monde, le mal et l'obscurité qui habitent ce dernier, ainsi que la nature et l'essence des êtres humains corrompus. Elle peut donc véritablement adorer Dieu, obéir pleinement à Dieu, et sa vie devient un véritable témoignage de sa foi en Dieu. Une telle personne est une personne sauvée. Étant donné qu'une personne sauvée possède la vérité, elle a une conscience et du sens devant Dieu, et du caractère et de la dignité devant les autres. Elle est profondément attachée à la parole de Dieu et peut satisfaire le Créateur en accomplissant le devoir qui lui incombe en tant qu'être créé. Voilà ce qu'est une personne sauvée. Un aspect d’une personne sauvée qui détient la vérité est qu'elle sait comment s'y prendre avec le monde, comment s'y prendre avec Satan et avec les personnes corrompues. Par conséquent, elle sait comment se comporter face au monde, comment se comporter face à Satan, et sait particulièrement se comporter avec les personnes corrompues. En tant que telles, elle a assurément des principes et la vérité pour beaucoup de situations dans sa vie. Une personne équipée de la vérité se comporte de plusieurs manières. Tout d'abord, lorsqu'il s'agit des choses relatives à la vérité, elle prie, cherche Dieu et Lui obéit. Deuxièmement, lorsqu'elle accomplit son devoir dans la maison de Dieu, elle protège l’œuvre de Dieu, elle ose affirmer la vérité et ses principes, et ne craint pas d'offenser les gens. Elle peut accomplir son devoir en tant qu'être créé, son cœur ne fait qu'un avec Dieu et elle prend toujours parti pour Lui. C'est le parti d'une personne sauvée qui détient la vérité. Son côté humain fait qu'elle sait comment rendre à Dieu Son amour et qu'elle peut loyalement accomplir ses devoirs en tant qu'être créé et faire tout ce qui est en son pouvoir à cette fin. En outre, elle a des relations normales avec les autres et peut coexister normalement avec la plupart des gens, s'entendre avec eux, parler avec honnêteté et accomplir les choses avec sagesse. Il s'agit de son côté humain. Les personnes qui se comportent de ces deux manières sont des personnes remplies d'humanité et de vérité. Les personnes remplies d'humanité peuvent ne pas paraître grandes et n'ont pas forcément une connaissance ou des expériences particulières, mais comme elles détiennent la vérité, elles vivent une humanité normale. Celles qui comprennent véritablement la vérité ont une humanité normale. De l'extérieur, une telle personne ne se démarque pas forcément et n'a pas d'apparence particulière. Elle peut sembler très ordinaire, tout à fait normale et sans particularité, mais les gens qui ne détiennent pas la vérité ne la comprennent pas. Seuls les gens qui sont équipés de la vérité pourront dire en fin de compte que cette personne est différente, en observant sa vie. Ils détiennent la vérité à l'intérieur d’eux, ils ont des principes et ils font les choses avec la plus grande sagesse. De plus, leur humanité normale est simple, honnête et ouverte, ce qui fait qu'il est extrêmement facile de s'entendre avec eux. Tous ceux qui ont contact avec ce genre de personne penseront qu'il s'agit d'une bonne personne. De nos jours, il n'en existe plus beaucoup. Elles sont très rares. Ce genre de personne n'a aucune mauvaise intention et ne commet aucune mauvaise action. Lorsque tu passes du temps avec ce genre de personne remplie de sagesse et de principes à ton égard, elle ne te nuira jamais et te trompera encore moins. Cela suffit pour prouver qu'une personne qui détient la vérité et qui est remplie d'humanité est une personne véritablement bienfaisante et honnête. C'est une personne sauvée.

Extrait de « Les quatre normes du salut et l'état réel d'une personne sauvée », Échanges et sermons à propos de l’entrée dans la vie (III)

Précédent:En croyant en Dieu, tu devrais établir une relation normale avec Dieu.

Suivant:La foi en Dieu ne devrait pas seulement être guidée par la recherche de la paix et des bénédictions.

Vous aimerez peut-être également