10.4 L’entrée dans la vie

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 483)

Pourquoi crois-tu en Dieu ? La plupart des gens restent confus devant cette question. Ils ont toujours deux points de vue entièrement différents sur le Dieu concret et le Dieu dans le ciel, ce qui montre qu’ils croient en Dieu non pas pour obéir, mais pour recevoir certains avantages ou pour échapper à la souffrance de la catastrophe. Ils sont quelque peu obéissants pour ces raisons seulement, mais leur obéissance est conditionnelle, fondée sur leurs intérêts personnels, et elle leur est imposée. Alors, pourquoi crois-tu en Dieu ? Si c’est uniquement pour ton avantage et ton destin, alors tu ferais mieux de ne pas croire. Une telle foi est un aveuglement, est fondée sur le besoin d’un réconfort et d’une valorisation personnelle. Si ta foi n’est pas fondée sur l’obéissance à Dieu, alors, à la fin, tu seras puni en raison de ton opposition à Dieu. Tous ceux qui ne cherchent pas l’obéissance à Dieu dans leur foi s’opposent à Dieu. Dieu demande que les gens cherchent la vérité, qu’ils aient soif de la parole de Dieu, qu’ils mangent et boivent les paroles de Dieu et les mettent en pratique afin qu’ils deviennent obéissants à Dieu. Si telles sont vraiment tes motivations, alors Dieu t’exhaussera sûrement et Il sera sûrement aimable envers toi. Personne ne peut douter de cela et personne ne peut le changer. Si tes motivations ne sont pas fondées sur l’obéissance à Dieu et si tu as d’autres objectifs, tout ce que tu dis et fais, même tes prières devant Dieu et toutes tes actions s’opposeront à Dieu. Tu peux avoir la voix douce et de bonnes manières, toutes tes actions et tes expressions peuvent paraître bonnes, il peut sembler que tu sois obéissant, mais considérant tes motivations et tes points de vue sur la foi en Dieu, tout ce que tu fais s’oppose à Dieu et est mal. Les gens qui semblent obéissants comme des brebis, mais dont le cœur recèle de mauvaises intentions, sont des loups en vêtement de brebis. Ils offensent directement Dieu et Dieu n’épargnera pas un seul d’entre eux. Le Saint-Esprit révélera chacun d’eux, de sorte que tous pourront voir que le Saint-Esprit déteste et rejette sûrement tous ceux qui sont hypocrites. Ne t’inquiète pas : vis-à-vis de ce genre de personnes, Dieu traitera chacun d’eux et anéantira chacun d’eux tour à tour.

Extrait de « Dans ta foi en Dieu, tu devrais obéir à Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 484)

Si tu es incapable d’accepter la nouvelle lumière de Dieu, ne peux pas comprendre tout ce que Dieu fait aujourd’hui et ne le cherches pas, ou si tu en doutes, si tu l’examines minutieusement ou l’étudies et l’analyses, alors tu n’as pas un esprit d’obéissance à Dieu. Quand apparaît la lumière dans le présent, si tu valorises encore la lumière du passé et t’opposes à la nouvelle œuvre de Dieu, alors tu te montres purement absurde : tu t’opposes à Dieu délibérément. L’appréciation de la nouvelle lumière est clé pour l’obéissance à Dieu, comme la capacité à l’accepter et à la mettre en pratique. C’est la seule vraie obéissance. Ceux qui n’ont pas la volonté d’avoir soif de Dieu n’ont pas un esprit d’obéissance à Dieu et ne peuvent que s’opposer à Dieu en raison de leur satisfaction du statu quo. L’homme ne peut pas obéir à Dieu parce qu’il est esclave du passé. Les choses du passé ont produit chez les gens toutes sortes de conceptions et d’illusions au sujet de Dieu qui sont devenues Son image dans leur esprit. Ainsi, ils croient en leurs propres conceptions et aux perspectives de leur propre imagination. Si tu compares le Dieu qui œuvre réellement aujourd’hui au Dieu de ton imagination, alors ta foi vient de Satan et de tes propres préférences. Dieu n’accepte pas une telle foi. Peu importe la noblesse de leurs références et leur dévouement, même s’ils ont consacré toute une vie d’efforts à Son œuvre et se sont offerts en martyrs, Dieu n’approuve pas une telle foi. Il leur montre simplement un peu de grâce et leur permet d’en profiter pendant un certain temps. De telles gens sont incapables de mettre la vérité en pratique, le Saint-Esprit ne travaille pas en eux et Dieu les éliminera tous, chacun à son tour. Peu importe qu’ils soient jeunes ou vieux, ceux qui n’obéissent pas à Dieu dans leur foi et qui ont des motivations fausses s’opposent et interrompent, et ils seront certainement éliminés par Dieu. Ceux qui n’obéissent pas du tout à Dieu, qui se contentent de reconnaître le nom de Dieu et ont un certain sens de la tendresse et de l’amabilité de Dieu, et tout de même ne suivent pas le Saint-Esprit et n’obéissent pas à l’œuvre et aux paroles actuelles du Saint-Esprit, vivent au milieu de la grâce de Dieu et ne seront pas gagnés ni rendus parfaits par Dieu. Dieu rend les gens parfaits par leur obéissance, par leur manger, leur boire et leur jouissance des paroles de Dieu, et par la souffrance et le raffinement dans leur vie. Le tempérament des gens ne peut changer que par une telle foi et ainsi seulement peuvent-ils posséder une vraie connaissance de Dieu. Ne pas être satisfait de vivre au milieu des grâces de Dieu, être assoiffé de la vérité et la rechercher activement et chercher à être gagné par Dieu, tout cela signifie obéir à Dieu consciemment ; c’est précisément le genre de foi que Dieu veut. Les gens qui ne font que profiter des grâces de Dieu ne peuvent pas être rendus parfaits ou changés, et leur obéissance, leur piété, leur amour et leur patience sont superficiels. Ceux qui ne font que profiter des grâces de Dieu ne peuvent pas vraiment connaître Dieu, et même quand ils connaissent Dieu, leur connaissance est superficielle, et ils disent que Dieu aime l’homme ou que Dieu est compatissant envers l’homme. Cela ne représente pas la vie de l’homme et ne démontre pas que les gens connaissent vraiment Dieu. Si les gens sont incapables d’obéir à Dieu quand les paroles de Dieu les raffinent ou quand ils subissent Ses épreuves, si, au contraire, ils deviennent douteux et tombent, ils ne sont pas obéissants du tout. Ils sont habités par beaucoup de règles et de restrictions dans leur foi en Dieu, par de vieilles expériences qui sont le résultat de nombreuses années de foi ou par une variété de doctrines basées sur la Bible. De telles gens pourraient-ils obéir à Dieu ? Ces gens sont remplis de choses humaines, comment pourraient-ils obéir à Dieu ? Tous « obéissent » en fonction de leurs préférences personnelles. Dieu pourrait-Il vouloir une telle obéissance ? Cela n’est pas obéir à Dieu, c’est respecter la doctrine, c’est se satisfaire de soi et se consoler soi-même. Si tu dis que c’est l’obéissance à Dieu, ne blasphèmes-tu pas contre Lui ? Tu es un pharaon d’Égypte, tu commets le mal et tu t’opposes expressément à Dieu. Dieu voudrait-Il un tel service ? Tu ferais mieux de te dépêcher de te repentir et d’avoir un peu de conscience de soi. Sinon, tu ferais mieux de rentrer chez toi : cela te ferait plus de bien que ton « service » à Dieu. Tu n’interromprais pas et ne dérangerais pas. Tu serais à ta place et tu vivrais bien. Ne serait-ce pas mieux ? De cette façon, tu éviterais de t’opposer à Dieu et d’être puni !

Extrait de « Dans ta foi en Dieu, tu devrais obéir à Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 485)

L’œuvre du Saint-Esprit change de jour en jour, s’intensifiant suivant les étapes ; la révélation de demain est même plus grande que celle d’aujourd’hui, montant en puissance d’étape en étape. Telle est l’œuvre par laquelle Dieu perfectionne l’homme. Si l’homme ne peut pas suivre, alors il pourra être abandonné à tout moment. Si l’homme n’a pas un cœur obéissant, alors il ne peut pas suivre jusqu’à la fin. L’ère ancienne est passée ; c’est maintenant une nouvelle ère. Et dans une nouvelle ère, une nouvelle œuvre doit être faite. En particulier dans l’ère finale où l’homme sera amené à la perfection, Dieu réalisera une nouvelle œuvre plus rapidement. Par conséquent, avec un cœur qui n’est pas obéissant, il sera difficile à l’homme de suivre les traces de Dieu. Dieu ne respecte pas les règles, et Il ne considère pas non plus chaque étape de Son œuvre comme étant immuable. Au contraire, l’œuvre qu’Il fait est toujours plus nouvelle et toujours supérieure. Son œuvre devient de plus en plus pratique à chaque étape, répondant de plus en plus aux besoins réels de l’homme. C’est seulement après que l’homme a connu ce type d’œuvre qu’il peut réaliser la transformation finale de son tempérament. La connaissance que l’homme a de la vie s’accroît de plus en plus, et ainsi, de la même manière, l’œuvre de Dieu devient aussi de plus en plus élevée. C’est seulement de cette façon que l’homme peut être rendu parfait et devenir apte à être utilisé par Dieu. D’une part, Dieu agit de cette façon pour contrer et changer les idées de l’homme et, d’autre part, pour conduire l’homme à un état plus élevé et plus réaliste, dans le plus grand des domaines de la croyance en Dieu, de sorte qu’à la fin la volonté de Dieu soit faite. Tous ceux qui, de nature, sont désobéissants et qui s’opposent délibérément seront abandonnés dans le cadre de cette œuvre de Dieu rapide et puissante ; seuls ceux qui obéissent volontiers et qui sont prêts à s’abaisser peuvent progresser jusqu’au bout du chemin. Dans ce genre d’œuvre, vous devriez tous apprendre à vous soumettre et à mettre vos idées de côté. Chaque étape devrait être amorcée avec prudence. Si vous êtes négligents, vous deviendrez certainement ceux que le Saint-Esprit rejette et qui dérangent Dieu dans Son œuvre. Avant cette étape de l’œuvre, les règles et les lois anciennes de l’homme étaient tellement innombrables qu’il s’est laissé emporter et, en conséquence, il est devenu vaniteux et a oublié sa place. Ce sont tous là des obstacles qui empêchent l’homme d’accepter la nouvelle œuvre de Dieu et qui empêchent également l’homme de parvenir à connaître Dieu. Il est dangereux pour l’homme à la fois de ne pas être obéissant envers Dieu et de ne pas aspirer à la vérité. Si tu obéis seulement à une œuvre et des paroles qui sont simples, et que tu es incapable d’accepter une œuvre et des paroles d’une plus grande intensité, alors tu es quelqu’un qui s’en tient aux anciennes façons et ne peut pas suivre l’œuvre du Saint-Esprit.

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 486)

L’œuvre accomplie par Dieu diffère d’une période à l’autre. Si tu témoignes d’une grande obéissance dans une phase, mais dans la suivante tu te montres moins obéissant ou pas du tout, alors Dieu va t’abandonner. Si tu suis le rythme de Dieu pendant qu’Il s’engage dans cette étape, alors tu dois continuer à Le suivre quand Il s’engage dans la prochaine. C’est seulement ainsi que tu es quelqu’un qui obéit au Saint-Esprit. Puisque tu crois en Dieu, tu dois rester constant dans ton obéissance. Tu ne peux pas simplement obéir quand tu veux et désobéir quand tu ne veux pas. Dieu n’approuve pas une telle obéissance. Si tu ne peux pas suivre le rythme de la nouvelle œuvre sur laquelle J’échange et continues de t’accrocher aux anciens dictons, alors comment peut-il y avoir du progrès dans ta vie ? L’œuvre de Dieu est de te soutenir par Sa parole. Lorsque tu obéis à Ses paroles et les acceptes, alors le Saint-Esprit travaillera certainement en toi. Le Saint-Esprit œuvre exactement de la façon dont J’en parle. Fais comme Je l’ai dit, et le Saint-Esprit va œuvrer rapidement en toi. Je libère une nouvelle lumière pour que tu voies et pour t’emmener dans la lumière du temps présent. Quand tu marcheras dans cette lumière, le Saint-Esprit travaillera immédiatement en toi. Certains pourraient être récalcitrants et se dire : « Je ne vais tout simplement pas faire ce que Tu dis. » Alors, Je te dis que c’est ici que la route se termine pour toi. Tu t’es asséché peu à peu et tu n’as plus de vie. Par conséquent, en subissant la transformation de ton tempérament, il est très important de suivre la lumière actuelle. Le Saint-Esprit n’œuvre pas seulement en certains hommes qui sont utilisés par Dieu, mais encore plus dans l’Église. Il pourrait œuvrer en tout homme. Il peut œuvrer en toi maintenant et, après que tu l’as vécu, Il peut travailler en quelqu’un d’autre ensuite. Hâte-toi de suivre ; plus tu suis la lumière actuelle de près, plus ta vie peut grandir. Peu importe le genre d’homme qu’il est, tant que le Saint-Esprit travaille en lui, assure-toi de le suivre. Saisis bien ses expériences à travers les tiennes, et tu recevras des choses encore plus grandes. Ce faisant, tu progresseras plus rapidement. C’est le chemin du perfectionnement de l’homme et un moyen par lequel la vie grandit. Tu atteins le chemin du perfectionnement à travers ton obéissance à l’œuvre du Saint-Esprit. Tu ne sais pas par quel type de personne Dieu passera pour te perfectionner ni par quelle personne, quel événement ou quelle chose Il te permettra d’entrer en possession et de gagner une certaine perspicacité. Si tu es capable d’emprunter cette bonne voie, cela montre que tu as beaucoup de chances d’être perfectionné par Dieu. Si tu en es incapable, alors cela montre que ton avenir est sombre et dépourvu de lumière. Une fois que tu marcheras sur la bonne voie, tu obtiendras une révélation en toutes choses. Peu importe ce que le Saint-Esprit pourrait révéler aux autres, si tu opères sur la base de leur connaissance pour faire l’expérience des choses par toi-même, alors cette expérience deviendra une partie de ta vie et tu pourras soutenir les autres, à partir de cette expérience. Ceux qui approvisionnent les autres en répétant des paroles comme des perroquets sont ceux qui n’ont pas eu d’expérience ; à travers l’éclairage et l’illumination des autres, tu dois apprendre à chercher un chemin pour la pratique avant de commencer à parler de ta propre expérience et de ta propre connaissance réelle. Ceci sera d’un plus grand avantage pour ta propre vie. Tu devrais vivre de cette façon, obéissant à tout ce qui vient de Dieu. Tu devrais chercher la volonté de Dieu en toutes choses et tirer des leçons en toutes choses pour que ta vie grandisse. Une telle pratique procure le progrès le plus rapide.

Le Saint-Esprit t’éclaire à travers tes expériences réelles et te perfectionne à travers ta foi. Es-tu vraiment prêt à être perfectionné ? Si tu es vraiment prêt à être perfectionné par Dieu, alors tu auras le courage de mettre ta chair de côté et tu seras capable de pratiquer les paroles de Dieu et de ne pas être passif ou faible. Tu seras capable d’obéir à tout ce qui vient de Dieu et toutes tes actions, qu’elles soient faites en public ou en privé, seront présentables à Dieu. Sois un homme honnête et pratique la vérité en toutes choses, et tu seras perfectionné. Ces hommes déloyaux qui agissent d’une manière devant les autres et d’une autre manière derrière leur dos ne veulent pas être perfectionnés. Ils sont tous des fils de la perdition et de la destruction ; ils appartiennent non pas à Dieu, mais à Satan. Ils ne sont pas le genre d’hommes choisis par Dieu ! Si tes actions et tes comportements ne peuvent pas être présentés devant Dieu ou être observés par l’Esprit de Dieu, alors cela démontre que c’est toi le problème. C’est seulement si tu acceptes le jugement et le châtiment de Dieu et accordes de l’importance à la transformation de ton tempérament que tu pourras être prêt à entreprendre le chemin du perfectionnement. Si tu es vraiment prêt à être perfectionné par Dieu et à accomplir la volonté de Dieu, alors tu devrais obéir à l’œuvre de Dieu dans sa globalité et ne pas te plaindre du tout, sans prétendre évaluer ou juger l’œuvre de Dieu. Ce sont là les principales conditions pour être perfectionné par Dieu. Tout faire avec un cœur qui aime Dieu : c’est ce qui est exigé de ceux qui cherchent à être perfectionnés par Dieu. Que veut dire « tout faire avec un cœur qui aime Dieu » ? Cela signifie que toutes tes actions et tous tes comportements peuvent être présentés devant Dieu. Comme tu as de bonnes intentions, que tes actions soient bonnes ou mauvaises, tu ne crains pas qu’elles soient présentées à Dieu ou à tes frères et sœurs ; tu as le courage de jurer devant Dieu. Tu dois présenter devant Dieu chacune de tes intentions, pensées et idées pour qu’Il les scrute ; si tu pratiques et entres dans cette façon, alors le progrès dans ta vie sera rapide.

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 487)

Puisque tu crois en Dieu, alors tu dois mettre ta foi en toutes les paroles, ainsi qu’en toute l’œuvre de Dieu. Autrement dit, puisque tu crois en Dieu, tu dois Lui obéir. Si tu es incapable de le faire, alors il importe peu que tu croies en Dieu. Si tu as cru en Dieu pendant de nombreuses années, mais que tu ne Lui as jamais obéi ou que tu n’as jamais accepté toutes Ses paroles, au contraire tu as demandé à Dieu de Se soumettre à toi et d’agir conformément à tes idées, alors tu es le plus rebelle de tous et tu es un incroyant. Comment est-on ainsi capable d’obéir à l’œuvre et à la parole de Dieu qui ne sont pas conformes aux idées de l’homme ? L’homme le plus rebelle est celui qui, intentionnellement, défie Dieu et Lui résiste. Il est l’ennemi de Dieu et l’antéchrist. Un tel homme a toujours une attitude hostile envers la nouvelle œuvre de Dieu, n’a jamais démontré la moindre intention de se soumettre, et n’a jamais obéi avec docilité ou ne s’est jamais abaissé. Il s’exalte devant les autres et ne se soumet jamais à personne. Devant Dieu, il se considère comme le plus compétent dans la prédication de la parole et le plus habile à transformer les autres. Il ne se débarrasse jamais des « trésors » déjà en sa possession, mais les considère comme des biens de famille qui doivent être adorés, prêchés aux autres, et utilisés pour enseigner à ces imbéciles qui l’idolâtrent. Il existe en effet un certain nombre d’hommes comme lui dans l’Église. On peut dire qu’ils sont des « héros indomptables » qui séjournent dans la maison de Dieu de génération en génération. Ils pensent que prêcher la parole (doctrine) est leur plus grand devoir. D’année en année et de génération en génération, ils s’occupent d’imposer vigoureusement leur devoir « sacré et inviolable ». Personne n’ose les toucher et personne n’ose les réprimander ouvertement. Ils deviennent des « rois » dans la maison de Dieu, déchaînés et agissant tyranniquement d’âge en âge. Cette bande de démons cherche à se donner la main et à détruire Mon œuvre ; comment puis-Je permettre à ces démons vivants d’exister sous Mes yeux ? Même ceux qui n’ont qu’une demi-obéissance ne peuvent tenir jusqu’au bout, à quel point encore moins ces tyrans qui n’ont absolument aucune obéissance dans leur cœur. L’œuvre de Dieu n’est pas facilement acquise par l’homme. Même si l’homme utilise toute sa force, il ne pourra acquérir qu’une simple partie et atteindre la perfection à la fin. Qu’en est-il donc des enfants de l’archange qui cherchent à détruire l’œuvre de Dieu ? N’ont-ils pas encore moins d’espoir d’être acquis par Dieu ? Le but de Mon œuvre de la conquête n’est pas seulement de conquérir dans l’intérêt de conquérir, mais de conquérir pour révéler la justice et l’injustice, pour obtenir une preuve pour la punition de l’homme, pour condamner les méchants et, encore plus, de conquérir pour perfectionner ceux qui obéissent volontiers. En fin de compte, tous seront séparés selon l’espèce et tous ceux qui seront perfectionnés verront leurs pensées et leurs idées remplies d’obéissance. C’est l’œuvre finale qui doit être complétée à la fin. Mais ceux qui seront remplis de l’acte de rébellion seront punis, envoyés brûler dans les flammes et seront maudits à jamais. Quand ce moment viendra, ces « grands et indomptables héros » des temps passés deviendront « les lâches faibles et impuissants » les plus vils et les plus rejetés. Cela seul peut illustrer tous les aspects de la justice de Dieu et révéler Son tempérament qui ne tolère aucune offense de la part de l’homme. Cela seul peut apaiser la haine dans Mon cœur. N’êtes-vous pas d’accord que cela soit tout à fait raisonnable ?

Ceux qui font l’expérience de l’œuvre du Saint-Esprit ne peuvent pas tous recevoir la vie, et ceux qui se trouvent dans ce courant ne peuvent pas tous recevoir la vie. La vie n’est pas un bien commun partagé par toute l’humanité et la transformation du tempérament n’est pas facilement réalisée par tous. La soumission à l’œuvre de Dieu doit être pratique et doit être vécue. La soumission à un niveau superficiel ne peut pas recevoir l’approbation de Dieu, et Dieu ne peut pas être heureux dans Son cœur à cause de la simple obéissance aux aspects superficiels de la parole de Dieu sans chercher une transformation du tempérament. L’obéissance à Dieu et la soumission à l’œuvre de Dieu sont une seule et même chose. Ceux qui se soumettent à Dieu seul, mais pas à Son œuvre ne peuvent pas être considérés comme obéissants, encore moins ceux qui ne se soumettent pas vraiment, mais sont extérieurement flagorneurs. Ceux qui se soumettent véritablement à Dieu sont tous capables de gagner de l’œuvre et de parvenir à une compréhension du tempérament et de l’œuvre de Dieu. Seuls de tels hommes se soumettent véritablement à Dieu. De tels hommes sont capables d’acquérir de nouvelles connaissances à partir d’une nouvelle œuvre et d’expérimenter de ce fait de nouveaux changements. Seuls de tels hommes ont l’approbation de Dieu ; seul ce genre d’homme est perfectionné et a subi une transformation de son tempérament. Ceux qui sont approuvés par Dieu sont ceux qui se soumettent volontiers à Dieu, ainsi qu’à Sa parole et à Son œuvre. Seul ce genre d’homme est dans le droit chemin ; seul ce genre d’homme désire Dieu sincèrement et cherche Dieu sincèrement. Quant à ceux qui parlent simplement de leur foi en Dieu, mais en réalité Le maudissent sont des hommes qui se masquent, qui produisent un venin de serpent, les plus perfides des hommes. Tôt ou tard, ces vauriens verront leurs ignobles masques arrachés. N’est-ce pas là l’œuvre qui est accomplie aujourd’hui ? Ceux qui sont méchants seront toujours méchants et n’échapperont jamais au jour du jugement. Ceux qui sont bons seront toujours bons et seront connus au terme de l’œuvre. Pas un seul des méchants ne sera considéré comme juste ni un seul des justes considéré comme méchant. Pourrais-Je laisser aucun homme être accusé à tort ?

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 488)

Au fur et à mesure que ta vie évolue, tu dois toujours avoir une nouvelle entrée et une nouvelle vision plus élevée qui grandissent en profondeur à chaque étape. C’est ce en quoi toute l’humanité devrait entrer. En communiant, en écoutant un sermon, en lisant la parole de Dieu ou en abordant un sujet, tu acquerras une nouvelle vision et une nouvelle illumination. Tu ne vis pas dans les anciennes règles et dans les temps anciens. Tu vis toujours dans la nouvelle lumière et tu ne t’écartes pas de la parole de Dieu. C’est ce qui est considéré comme entrer sur la bonne voie. Il ne suffira pas de simplement payer le prix à un niveau superficiel. De jour en jour, la parole de Dieu gagne en intensité et de nouvelles choses apparaissent chaque jour. Il est aussi nécessaire à l’homme de faire une nouvelle entrée chaque jour. Comme Dieu parle, Il fait en sorte que se réalise tout ce qu’Il a dit ; si tu ne peux pas suivre, alors tu prends du retard. Tu dois approfondir tes prières ; manger et boire la parole de Dieu sans intermittence. Approfondis l’éclairage et l’illumination que tu reçois : tes notions et tes imaginations doivent disparaître graduellement. Tu dois aussi renforcer ton jugement et, quoi que tu rencontres, tu dois avoir tes propres pensées à ce sujet et tes propres points de vue. Par la compréhension de certaines choses de l’esprit, tu dois être plus perspicace au sujet des choses extérieures et saisir l’essentiel de toute question. Si tu n’as pas de telles qualités, comment seras-tu capable de conduire l’Église ? Si tu ne parles que de lettres et de doctrines sans aucune réalité et sans moyen de pratiquer, tu ne pourras te débrouiller que pour une courte période de temps. C’est peut-être acceptable à la limite quand tu parles aux nouveaux croyants, mais après un certain temps, lorsque de nouveaux croyants auront acquis une certaine expérience réelle, alors tu ne seras plus capable de les soutenir. Alors, dans quelle mesure es-tu apte à être utilisé par Dieu ? Tu ne peux pas travailler sans un nouvel éclairage. Ceux qui n’ont pas reçu un nouvel éclairage sont ceux qui ne savent pas comment faire l’expérience, et ces hommes n’acquerront jamais une nouvelle connaissance ou une nouvelle expérience. Et ils ne peuvent jamais remplir leur fonction de soutenir la vie, et ils ne peuvent pas devenir aptes à être utilisés par Dieu. Ce genre d’homme est bon à rien et inutile. En vérité, de tels hommes sont tout à fait incapables de remplir leur fonction dans le cadre de l’œuvre et sont tous des bons à rien. Non seulement ils ne parviennent pas à remplir leur fonction, mais en réalité ils font peser une pression tout à fait inutile sur l’Église. J’exhorte tous ces « vénérables vieillards » à se dépêcher de quitter l’Église pour que les autres n’aient plus à te voir. De tels hommes ne comprennent rien de la nouvelle œuvre, mais ils sont débordants d’innombrables conceptions. Ils ne remplissent aucune fonction dans l’Église ; au contraire, ils sèment la zizanie et répandent la négativité partout, au point même de se livrer à toutes sortes de mauvaises conduites et de désordres dans l’Église, causant la confusion et le désarroi chez ceux qui manquent de discernement. Ces diables vivants, ces mauvais esprits devraient quitter l’Église le plus tôt possible, de peur que l’Église ne soit endommagée à cause de toi. Tu pourrais ne pas craindre l’œuvre d’aujourd’hui, mais ne crains-tu pas la juste punition de demain ? Il y a un grand nombre de personnes dans l’Église qui sont des pique-assiettes, ainsi qu’un grand nombre qui sont des loups cherchant à perturber l’œuvre naturelle de Dieu. Ce sont tous des démons envoyés par le diable, de méchants loups qui cherchent à dévorer des agneaux à leur insu. Si ces soi-disant hommes ne sont pas expulsés, ils deviennent des parasites pour l’Église et des mites se nourrissant des offrandes. Ces asticots méprisables, ignorants, indignes et répugnants seront un jour punis !

Extrait de « Ceux qui obéissent à Dieu avec un cœur sincère seront sûrement gagnés par Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 489)

Acquérir une connaissance de l’aspect pratique et une compréhension complète de l’œuvre de Dieu : les deux sont visibles dans Ses paroles, et ce n’est qu’à travers ces déclarations que tu peux gagner l’éclairage. Tu devrais donc en faire davantage pour te munir des paroles de Dieu. Communique ta compréhension des paroles de Dieu dans les échanges et, de cette façon, tu peux en éclairer d’autres et leur donner une issue : c’est là un chemin pratique. Avant que Dieu n’arrange un environnement pour toi, chacun de vous doit d’abord se munir de Ses paroles. C’est quelque chose que tout le monde devrait faire ; c’est une priorité urgente. D’abord, atteins un stade où tu sais comment manger et boire les paroles de Dieu. Pour toutes les choses que tu ne peux pas faire, sonde Ses paroles à la recherche d’un chemin de pratique et parcours ces déclarations à la recherche de tout problème que tu ne comprends pas ou de toute difficulté que tu pourrais avoir. Fais des paroles de Dieu ton approvisionnement et laisse-les t’aider à résoudre tes difficultés et tes problèmes pratiques ; laisse également Ses paroles devenir ton aide dans la vie. Ces choses-là exigeront des efforts de ta part. En mangeant et en buvant les paroles de Dieu, tu dois obtenir des résultats ; tu dois pouvoir calmer ton cœur devant Lui et tu dois pratiquer conformément à Ses déclarations chaque fois que tu rencontres des problèmes. Lorsque tu n’as rencontré aucun problème, tu devrais simplement te préoccuper de manger et de boire de Ses paroles. Parfois, tu peux prier et contempler l’amour de Dieu, partager dans un échange ta compréhension de Ses paroles et communiquer au sujet de l’éclairage et de l’illumination que tu expérimentes à l’intérieur de toi et des réactions que tu as eues en lisant ces déclarations. En plus, tu peux donner aux gens une issue. Cela seul est pratique. Le but de cela, c’est de permettre aux paroles de Dieu de devenir ton approvisionnement pratique.

Au cours d’une journée, combien d’heures passes-tu durant lesquelles tu es sincèrement devant Dieu ? Quelle part de ta journée est effectivement donnée à Dieu ? Quelle part est donnée à la chair ? Avoir le cœur toujours orienté vers Dieu est le premier pas pour être sur la bonne voie et être amené à la perfection par Dieu. Si tu peux consacrer ton cœur, ton corps et tout ton amour authentique à Dieu, les présenter à Dieu, Lui être totalement obéissant, être absolument attentif à Sa volonté, pas pour la chair, pas pour la famille et pas pour tes désirs personnels, mais pour les intérêts de la maison de Dieu, prenant la parole de Dieu comme le principe et le fondement de tout, alors, ce faisant, tes intentions et tes perspectives seront toutes à la bonne place, et tu seras alors quelqu’un devant Dieu qui reçoit Sa louange. Les gens que Dieu aime sont ceux qui sont absolus envers Lui ; ils sont ceux qui peuvent être dévoués à Lui seul. Ceux qu’Il déteste sont ceux qui sont peu enthousiastes envers Lui et qui se rebellent contre Lui. Il déteste ceux qui croient en Lui et veulent toujours tirer profit de Lui, tout en étant pourtant incapables de se dépenser complètement pour Lui. Il déteste ceux qui disent qu’ils L’aiment, mais qui se rebellent contre Lui dans leurs cœurs ; Il déteste ceux qui utilisent un langage éloquent pour se livrer à la tromperie. Ceux qui ne se consacrent pas sincèrement à Dieu ou ne se sont pas véritablement soumis devant Lui sont traîtres et trop arrogants par nature. Ceux qui ne peuvent être véritablement soumis devant le Dieu normal et concret sont encore plus arrogants, et ils sont en particulier la progéniture docile de l’archange. Les gens qui se dépensent vraiment pour Dieu placent tout leur être devant Lui ; ils se soumettent sincèrement à toutes Ses déclarations et sont en mesure de mettre Ses paroles en pratique. Ils font des paroles de Dieu le fondement de leur existence et ils sont capables de sonder sérieusement les paroles de Dieu pour découvrir quelles parties pratiquer. Ainsi sont les gens qui vivent vraiment devant Dieu. Si ce que tu fais est bénéfique pour ta vie, et qu’en mangeant et en buvant de Ses paroles, tu peux répondre à tes besoins intérieurs et à tes insuffisances intérieures de sorte que ton tempérament de vie soit transformé, alors cela satisfera la volonté de Dieu. Si tu agis conformément aux exigences de Dieu et si tu ne satisfais pas la chair, mais satisfais plutôt Sa volonté, alors, en cela, tu seras entré dans la réalité de Ses paroles. Quand on parle d’entrer dans la réalité des paroles de Dieu d’une façon plus réaliste, cela signifie que tu peux accomplir ton devoir et répondre aux exigences de Dieu. Seuls ces types d’actions pratiques peuvent être appelés entrer dans la réalité de Ses paroles. Si tu es capable d’entrer dans cette réalité, alors tu possèderas la vérité. C’est le commencement de l’entrée dans la réalité ; tu dois d’abord entreprendre cette formation et ensuite seulement pourras-tu entrer dans des réalités encore plus profondes. Réfléchis à la manière de garder les commandements et à la manière d’être fidèle devant Dieu ; ne pense pas constamment au moment où tu pourras entrer dans le royaume. Si ton tempérament ne change pas, tout ce que tu penses sera inutile ! Pour entrer dans la réalité des paroles de Dieu, tu dois d’abord atteindre le stade où toutes tes idées et tes pensées sont pour Dieu ; c’est la nécessité la plus simple.

Extrait de « Ceux qui aiment vraiment Dieu sont ceux qui peuvent se soumettre absolument à Sa réalité», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 490)

Actuellement, il y a beaucoup de gens qui sont au milieu des épreuves et ne comprennent pas l’œuvre de Dieu, mais Je te le dis : si tu ne la comprends pas, tu ferais mieux de ne pas passer de jugement à son sujet. Peut-être qu’un jour, la vérité viendra à la lumière dans son intégralité, et alors tu la comprendras. Ne pas faire de jugement serait bénéfique pour toi, mais tu ne peux pas simplement attendre passivement. Tu dois chercher à entrer activement ; alors seulement, tu seras une personne qui entre vraiment. En raison de leur rébellion, les gens développent toujours des notions sur le Dieu concret. Cela rend nécessaire que tous les hommes apprennent comment être soumis, car le Dieu pratique est une épreuve énorme pour l’humanité. Si tu ne peux pas tenir ferme, alors tout est terminé ; si tu ne comprends pas l’aspect pratique réel du Dieu concret, alors tu ne pourras pas être amené à la perfection par Dieu. Une étape critique pour savoir si les gens peuvent ou non être amenés à la perfection, c’est leur compréhension de l’aspect pratique de Dieu. L’aspect pratique de Dieu incarné venu sur la terre est une épreuve pour chaque personne. Si tu es capable de tenir ferme à cet égard, alors tu seras quelqu’un qui connaît Dieu et tu seras quelqu’un qui L’aime vraiment. Si tu ne peux pas tenir ferme à cet égard et si tu crois seulement à l’Esprit en étant incapable de croire en l’aspect pratique de Dieu, alors peu importe la grandeur de ta foi en Dieu, elle sera inutile. Si tu ne peux pas croire au Dieu visible, alors peux-tu croire à l’Esprit de Dieu ? N’essaies-tu pas seulement de tromper Dieu ? Tu n’es pas soumis au Dieu visible et tangible, alors es-tu capable de te soumettre à l’Esprit ? L’Esprit est invisible et intangible, alors, quand tu dis que tu te soumets à l’Esprit de Dieu, ne dis-tu pas n’importe quoi ? La clé pour garder les commandements, c’est d’avoir une compréhension du Dieu concret. Une fois que tu auras une compréhension du Dieu concret, tu pourras garder les commandements. Les garder comprend deux éléments : l’un est de maintenir l’essence de Son Esprit et, devant l’Esprit, d’être capable d’accepter l’examen de l’Esprit ; l’autre est d’avoir une véritable compréhension de la chair incarnée et de parvenir à une véritable soumission. Que ce soit devant la chair ou devant l’Esprit, on doit toujours entretenir de la soumission et de la vénération pour Dieu. Seul quelqu’un comme cela est qualifié pour être amené à la perfection. Si tu as une compréhension de l’aspect pratique du Dieu concret – c’est-à-dire, si tu as tenu ferme dans cette épreuve – alors rien ne te sera impossible.

Certains disent : « Les commandements sont faciles à garder ; il suffit de parler franchement et avec dévotion quand on est devant Dieu et de ne pas gesticuler ; c’est cela, garder les commandements. » Est-ce vrai ? Donc, si tu fais dans le dos de Dieu des choses qui Lui résistent, cela compte-t-il comme garder les commandements ? Vous devez avoir une compréhension complète de ce que garder les commandements entraîne. Cela concerne la question de savoir si tu as ou non une réelle compréhension de l’aspect concret de Dieu : si tu as une compréhension de l’aspect concret et ne trébuches pas et ne tombes pas pendant cette épreuve, alors tu peux être considéré comme ayant un fort témoignage. Porter un témoignage retentissant à Dieu est premièrement lié à la question de savoir si tu as une compréhension du Dieu concret et si tu es capable ou non de te soumettre devant cette personne qui n’est pas seulement ordinaire, mais normale, et même de te soumettre jusqu’à la mort. Si, au moyen de cette soumission, tu portes vraiment un témoignage à Dieu, cela signifie que tu as été obtenu par Dieu. Si tu peux te soumettre jusqu’à la mort et, devant Lui, ne pas te plaindre, ne pas faire de jugements, ne pas calomnier, n’avoir aucune notion et n’avoir aucune arrière-pensée, alors, de cette manière, Dieu gagnera de la gloire. La soumission devant une personne ordinaire qui est méprisée par l’homme et la capacité de se soumettre même jusqu’à la mort sans aucune notion : voilà ce qu’est un vrai témoignage. La réalité dans laquelle Dieu exige que les gens entrent est que tu sois capable d’obéir à Ses paroles, de les mettre en pratique, de te prosterner devant le Dieu concret et de connaître ta propre corruption, d’ouvrir ton cœur devant Lui et, au bout du compte, d’être gagné par Lui à travers ces paroles qui sont Siennes. Dieu gagne la gloire lorsque ces déclarations te conquièrent et te rendent pleinement obéissant envers Lui ; par cela, Il couvre Satan de honte et achève Son œuvre. Lorsque tu n’as aucune notion au sujet de l’aspect pratique de Dieu incarné, c’est-à-dire lorsque tu as tenu ferme dans cette épreuve, alors tu as bien porté ce témoignage. Si arrive un jour où tu as une compréhension complète du Dieu concret et peux te soumettre jusqu’à la mort comme Pierre, alors tu seras gagné et perfectionné par Dieu. Tout ce que Dieu fait qui ne correspond pas à tes notions est une épreuve pour toi. Si l’œuvre de Dieu était conforme à tes notions, elle n’exigerait pas que tu souffres ou sois épuré. C’est parce que Son œuvre est si pratique et n’est pas conforme à tes notions qu’elle exige que tu abandonnes de telles notions. C’est pourquoi c’est une épreuve pour toi. C’est à cause de l’aspect pratique de Dieu que tous les hommes sont au milieu des épreuves ; Son œuvre est pratique, non surnaturelle. En comprenant pleinement Ses paroles pratiques et Ses déclarations pratiques sans aucune notion, et en étant capable de véritablement L’aimer à mesure que Son œuvre devient encore plus pratique, tu seras gagné par Lui. Le groupe de gens que Dieu gagnera, ce sont ceux qui connaissent Dieu ; c’est-à-dire ceux qui connaissent Son aspect pratique. De plus, ce sont ceux qui sont capables de se soumettre à l’œuvre pratique de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment vraiment Dieu sont ceux qui peuvent se soumettre absolument à Sa réalité», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 491)

Pendant le temps de Dieu dans la chair, la soumission qu’Il exige des gens n’implique pas de s’abstenir de prononcer des jugements ou de résister, comme ils se l’imaginent ; Il exige plutôt que les gens utilisent Ses paroles comme leur principe de vie et le fondement de leur survie, qu’ils mettent en pratique absolument l’essence de Ses paroles et qu’ils satisfassent complètement Sa volonté. Un aspect de l’exigence que les gens se soumettent à Dieu incarné se réfère à mettre Ses paroles en pratique, tandis qu’un autre aspect se réfère à pouvoir se soumettre à Sa normalité et à Son aspect pratique. Ces deux aspects doivent être absolus. Ceux qui peuvent atteindre ces deux aspects sont tous ceux qui entretiennent un amour véritable pour Dieu dans leur cœur. Ils sont tous des gens qui ont été gagnés par Dieu, et ils aiment tous Dieu comme ils aiment leur propre vie. Dieu incarné porte l’humanité normale et pratique dans Son œuvre. De cette façon, Son enveloppe extérieure d’humanité à la fois normale et pratique devient une épreuve énorme pour les gens ; elle devient leur plus grande difficulté. Cependant, la normalité et l’aspect concret de Dieu ne sauraient être évités. Il a tout essayé pour trouver une solution, mais à la fin, Il n’a pas pu Se débarrasser de l’enveloppe extérieure de Son humanité normale. C’est parce que, après tout, Il est Dieu devenu chair, non le Dieu de l’Esprit dans les cieux. Il n’est pas le Dieu que les gens ne peuvent pas voir, mais le Dieu portant l’enveloppe d’un membre de la création. Ainsi, Se débarrasser de l’enveloppe de Son humanité normale ne serait pas facile du tout. Par conséquent, quoi qu’il en soit, Il fait toujours l’œuvre qu’Il veut faire du point de vue de la chair. Cette œuvre est l’expression du Dieu normal et concret, alors comment pourrait-il être acceptable que les gens ne se soumettent pas ? Que peuvent donc faire les gens au sujet des actions de Dieu ? Il fait tout ce qu’Il veut faire, tout ce qui fait Son plaisir, c’est tout simplement ce qui se passe. Si les gens ne se soumettent pas, alors quel autre bon plan peuvent-ils avoir ? Jusqu’à présent, seule la soumission a été capable de sauver les gens ; personne n’a eu une autre idée brillante. Si Dieu veut tester les gens, que peuvent-ils faire à ce sujet ? Cependant, tout cela n’a pas été inventé par Dieu dans le ciel ; ça a été inventé par Dieu incarné. Il veut faire cela, alors personne ne peut le changer. Dieu au ciel n’interfère pas avec ce que fait Dieu incarné, alors n’est-ce pas là une raison supplémentaire pour que les gens se soumettent à Lui ? Bien qu’Il soit à la fois pratique et normal, Il est complètement le Dieu devenu chair. Selon Ses propres idées, Il fait tout ce qu’Il veut. Dieu dans le ciel Lui a remis toutes les tâches ; tu dois te soumettre à tout ce qu’Il fait. Bien qu’Il ait l’humanité et soit très normal, Il a délibérément arrangé tout cela, alors comment les gens peuvent-ils Le fixer du regard, les yeux ronds de désapprobation ? Il veut être normal, alors Il est normal. Il veut vivre au sein de l’humanité, alors Il vit au sein de l’humanité. Il veut vivre au sein de la divinité, alors Il vit au sein de la divinité. Les hommes peuvent le voir comme ils veulent, mais Dieu sera toujours Dieu et les humains seront toujours des humains. Son essence ne peut être niée à cause d’un détail mineur ; Il ne peut pas non plus être bouté hors de la « personne » de Dieu à cause d’une petite chose. Les hommes ont la liberté des êtres humains et Dieu a la dignité de Dieu ; les deux n’interfèrent pas l’un avec l’autre. Les hommes ne peuvent-ils pas donner à Dieu un peu de liberté ? Ne peuvent-ils pas tolérer que Dieu soit un peu plus informel ? Ne sois pas si strict avec Dieu ! Chacun devrait tolérer les autres ; tout ne serait-il alors pas réglé ? Existerait-il encore de la distanciation ? Si on ne peut pas tolérer un sujet aussi insignifiant, alors comment peut-on ne serait-ce que penser être une personne magnanime ou un vrai homme ? Ce n’est pas Dieu qui donne à l’humanité du fil à retordre, mais c’est l’humanité qui donne à Dieu du fil à retordre. Ils gèrent toujours les choses en faisant une montagne d’un rien. Ils font vraiment quelque chose à partir d’un rien, et c’est tellement inutile ! Quand Dieu œuvre dans l’humanité normale et pratique, ce qu’Il fait n’est pas l’œuvre de l’humanité, mais l’œuvre de Dieu. Cependant, les humains ne voient pas l’essence de Son œuvre ; ils voient toujours seulement l’enveloppe extérieure de Son humanité. Ils n’ont pas vu une œuvre si grande, pourtant ils insistent pour voir l’humanité ordinaire et normale de Dieu et s’y cramponneront. Comment peut-on appeler cela se soumettre à Dieu ? Dieu dans le ciel est maintenant « transformé en » Dieu sur terre, et Dieu sur terre est maintenant Dieu dans le ciel. Peu importe si Leurs apparences sont identiques et peu importe aussi la manière exacte dont Ils œuvrent. . Au final, qui fait l’œuvre même de Dieu est Dieu Lui-même. Tu dois te soumettre, que tu le veuilles ou non, ce n’est pas un sujet pour lequel tu as le choix ! Dieu doit être obéi par les humains, et les humains doivent absolument se soumettre à Dieu sans le moindre faux-semblant.

Le groupe de gens que Dieu incarné veut gagner aujourd’hui, ce sont ceux qui se conforment à Sa volonté. Ils n’ont qu’à se soumettre à Son œuvre, arrêter de se préoccuper constamment des idées de Dieu dans le ciel, de vivre dans le vague ou de rendre les choses difficiles pour Dieu dans la chair. Ceux qui peuvent Lui obéir sont ceux qui écoutent absolument Ses paroles et se soumettent à Ses arrangements. Des gens pareils ne s’intéressent pas du tout à la vraie ressemblance de Dieu dans le ciel ou à quel genre d’œuvre Dieu au ciel pourrait faire actuellement dans l’humanité ; ils donnent pleinement leur cœur à Dieu sur terre et ils placent leur être entier devant Lui. Ils ne prennent jamais en considération leur propre sécurité, pas plus qu’ils ne font d’histoires pour la normalité et l’aspect pratique de Dieu dans la chair. Ceux qui se soumettent à Dieu dans la chair peuvent être amenés à la perfection par Lui. Ceux qui croient en Dieu dans le ciel ne gagneront rien. C’est parce que ce n’est pas Dieu dans le ciel, mais Dieu sur terre qui accorde promesses et bénédictions aux hommes. Les hommes ne devraient pas toujours magnifier Dieu dans le ciel tout en voyant Dieu sur terre comme une simple personne moyenne ; c’est injuste. Dieu dans le ciel est grand et merveilleux avec une sagesse merveilleuse, pourtant cela n’existe pas du tout ; Dieu sur terre est très moyen et insignifiant, et Il est également très normal. Il n’a pas un esprit extraordinaire ou n’accomplit pas d’actes notables ; Il œuvre et parle simplement de manière très normale et pratique. Bien qu’Il ne parle pas par le tonnerre ni ne commande le vent et la pluie, Il est vraiment l’incarnation de Dieu dans le ciel et Il est réellement le Dieu vivant parmi les humains. Les gens ne doivent pas magnifier celui qu’ils sont capables de comprendre et qui correspond à leur propre imagination comme étant Dieu, tout en considérant comme étant modeste Celui qu’ils ne peuvent pas accepter et qu’ils ne peuvent absolument pas imaginer. Tout cela provient de la rébellion des hommes ; tout est la source de la résistance de l’humanité à Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment vraiment Dieu sont ceux qui peuvent se soumettre absolument à Sa réalité», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 492)

Si les gens comptent seulement sur les sentiments de leur conscience, ils ne peuvent pas ressentir la beauté de Dieu. S’ils comptent uniquement sur leur conscience, leur amour pour Lui sera faible. Si tu parles seulement de rendre à Dieu Sa grâce et Son amour, tu n’auras aucun élan dans ton amour pour Lui. L’aimer en te fondant sur les sentiments de ta conscience est une approche passive. Pourquoi dis-Je cela ? C’est un problème pratique. Quel genre d’amour as-tu pour Dieu ? Ne consiste-t-il pas à essayer de Le tromper et à agir machinalement pour Lui ? La plupart des gens croient qu’il n’y a pas de récompense à aimer Dieu et qu’on sera tout de même châtié pour ne pas L’aimer, donc qu’on peut se contenter de ne pas pécher. De ce fait, aimer Dieu et Lui rendre Son amour en se fondant sur les sentiments de sa conscience est une approche passive et ce n’est pas un amour de Dieu qui vient spontanément du cœur. L’amour éprouvé pour Dieu devrait être sincère et venir du fond du cœur. Certains disent : « Je suis moi-même prêt à chercher Dieu et à Le suivre. Maintenant, même s’Il veut m’abandonner, je Le suivrai. Qu’Il veuille de moi ou non, je L’aimerai toujours et, à la fin, je dois Le gagner. J’offre mon cœur à Dieu et, quoi qu’Il fasse, je Le suivrai toute ma vie. Je dois L’aimer et je dois Le gagner, coûte que coûte. Je ne m’arrêterai pas tant que je ne L’aurai pas gagné. » As-tu ce genre de détermination ?

Le chemin de la foi en Dieu est exactement le même que le chemin de l’amour pour Lui. Si tu crois en Lui, tu dois L’aimer. Cependant, L’aimer ne consiste pas seulement à Lui rendre Son amour ou à L’aimer en se fondant sur les sentiments de sa conscience. C’est Lui porter un amour pur. Parfois, les hommes comptent simplement sur leur conscience et sont incapables de ressentir l’amour de Dieu. Pourquoi ai-Je toujours dit : « Que l’Esprit de Dieu touche nos esprits » ? Pourquoi n’ai-Je pas parlé de toucher la conscience des hommes pour aimer Dieu ? C’est parce que la conscience des hommes ne peut pas ressentir Sa beauté. Si tu n’es pas convaincu par ces paroles, tu peux utiliser ta conscience pour ressentir Son amour. Tu auras peut-être une certaine motivation à ce moment-là, mais elle disparaîtra rapidement. Si tu ressens la bonté de Dieu uniquement avec ta conscience, tu auras la motivation lorsque tu prieras, mais elle s’essoufflera et disparaîtra après. Pourquoi cela ? Si tu n’utilises que ta conscience, tu ne pourras pas éveiller ton amour pour Dieu. Lorsque tu ressentiras vraiment Sa bonté dans ton cœur, ton esprit sera touché par Lui, et ce n’est qu’à ce moment-là que ta conscience pourra jouer son rôle initial. Autrement dit, lorsque l’homme aura été touché par Dieu dans son esprit, aura acquis une connaissance et se sentira encouragé, c’est-à-dire après avoir engrangé de l’expérience, alors seulement il pourra L’aimer efficacement avec sa conscience. Aimer Dieu avec ta conscience n’est pas un mal, c’est le plus bas niveau de l’amour pour Lui. Ce n’est simplement pas aimer Dieu « en faisant à peine justice à Sa grâce » qui permettra aux hommes d’entrer de manière proactive. Les hommes ne sont capables d’aimer Dieu sincèrement que quand ils obtiennent une partie de l’œuvre du Saint-Esprit, c’est-à-dire quand ils voient et goûtent l’amour de Dieu dans leur expérience pratique, ont une certaine connaissance de Lui et voient vraiment qu’Il est vraiment digne de l’amour de l’humanité et combien Il est aimable.

Extrait de « L’amour sincère pour Dieu est spontané», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 493)

Quand les hommes contactent Dieu avec leurs cœurs, quand leurs cœurs peuvent entièrement se tourner vers Lui, c’est la première étape de leur amour pour Lui. Si tu veux aimer Dieu, tu dois d’abord pouvoir tourner ton cœur vers Lui. Qu’entend-on par là ? Tourner son cœur vers Dieu, c’est quand tout ce que tu poursuis dans ton cœur vise à L’aimer et à Le gagner. Cela montre que tu as complètement tourné ton cœur vers Dieu. Mis à part Dieu et Ses paroles, il n’y a presque rien d’autre dans ton cœur (famille, richesse, mari, femme, enfants, etc.). Même s’il y a d’autres choses, celles-ci ne peuvent pas occuper ton cœur, et tu ne penses pas à tes perspectives d’avenir, mais ne poursuis que l’amour de Dieu. À ce moment-là, tu auras entièrement tourné ton cœur vers Dieu. Supposons que tu fasses encore des plans pour toi-même dans ton cœur et que tu sois toujours à la poursuite de ton propre gain personnel, pensant constamment : « Quand pourrai-je faire une petite demande à Dieu ? Quand ma famille deviendra-t-elle riche ? Comment puis-je avoir de beaux vêtements ? …» Si tu vis dans cet état, cela montre que ton cœur n’est pas entièrement tourné vers Dieu. Si tu n’as que Ses paroles dans ton cœur et que tu peux prier Dieu et t’approcher de Lui en tout temps, comme s’Il était très près de toi, comme s’Il était en toi et que tu étais en Lui, si tu es dans ce genre d’état, cela signifie que ton cœur a été en Sa présence. Si tu pries Dieu, manges et bois Ses paroles tous les jours, réfléchis toujours au travail de l’Église, fais preuve de respect pour Sa volonté, utilises ton cœur pour L’aimer sincèrement et satisfaire Son cœur, alors ton cœur Lui appartiendra. Si ton cœur est occupé par un certain nombre d’autres choses, alors il est encore habité par Satan et ne s’est pas vraiment tourné vers Dieu. Lorsque le cœur des hommes est vraiment tourné vers Dieu, ils ont un amour sincère et spontané pour Lui et peuvent étudier Son œuvre. Bien qu’ils aient encore des états stupides et insensés, ils se soucient des intérêts de la maison de Dieu, de Son œuvre et du changement de leur tempérament. Ils ont alors de bonnes intentions. Certains prétendent n’agir que dans l’intérêt de l’Église, alors qu’ils travaillent pour leur propre bénéfice. Ces gens-là n’ont pas le bon type d’intention. Ils sont malhonnêtes et trompeurs, et la plupart de leurs actes ne sont que dans leur propre intérêt. Ce genre d’homme ne cherche pas à aimer Dieu. Son cœur appartient toujours à Satan et ne peut pas se tourner vers Dieu. Dieu n’a donc aucun moyen de le gagner.

Si tu veux aimer Dieu sincèrement et être gagné par Lui, tu dois d’abord tourner ton cœur entièrement vers Lui. Pour chaque chose que tu fais, examine-toi et pose-toi la question : « Est-ce que je fais cela parce que mon cœur aime Dieu ? Y a-t-il des intentions personnelles ? Quel est mon but réel ? » Si tu veux confier ton cœur à Dieu, tu dois d’abord le maîtriser, renoncer à toutes tes intentions personnelles et parvenir à un état où tu Lui appartiens entièrement. Tel est le chemin de pratique pour donner ton cœur à Dieu. Qu’entend-on par « maîtriser » son propre cœur ? Il s’agit d’abandonner les désirs extravagants de la chair, de ne pas convoiter le confort ou les bénédictions relatives au statut. Il s’agit de tout faire pour Le satisfaire et de consacrer pleinement son cœur à Dieu, non pas à son propre intérêt. Voilà qui est suffisant.

Extrait de « L’amour sincère pour Dieu est spontané», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 494)

L’amour sincère pour Dieu vient du fond du cœur. C’est un amour qui n’existe qu’en fonction de la connaissance que l’homme a de Dieu. Quand le cœur des hommes se tourne entièrement vers Dieu, alors ils ont de l’amour pour Lui, mais cet amour n’est pas nécessairement pur ni complet. Cela s’explique par le fait qu’il existe tout de même une certaine distance entre tourner complètement son cœur vers Dieu et avoir une authentique compréhension de Lui, ainsi qu’une sincère adoration pour Lui. Les hommes peuvent acquérir un amour véritable pour Dieu et connaître Son tempérament en tournant leur cœur vers Lui. Après avoir donné leur cœur sincère à Dieu, ils commenceront à entrer dans l’expérience de la vie. De cette façon, leur tempérament commencera à changer, leur amour pour Lui grandira petit à petit, de même que leur connaissance de Dieu. Ainsi, tourner son cœur vers Dieu est la condition préalable afin d’être sur la bonne voie pour l’expérience de la vie. Quand les hommes mettent leurs cœurs devant Dieu, ils n’ont qu’un cœur qui Le désire ardemment, mais non pas un cœur qui L’aime, parce qu’ils ne Le comprennent pas. Bien que dans cette circonstance ils aient un peu d’amour pour Lui, celui-ci n’est pas spontané ni sincère. Cela tient au fait que tout ce qui vient de la chair de l’homme est le fruit de l’émotion et ne provient pas d’une véritable compréhension. Il s’agit seulement d’une impulsion momentanée et ne peut pas se traduire par une adoration durable. Lorsque les hommes n’ont pas de compréhension de Dieu, ils ne peuvent L’aimer qu’en se fondant sur leurs propres préférences et leurs notions individuelles. Ce type d’amour ne saurait être qualifié de spontané ni de sincère. Le cœur des hommes peut se tourner sincèrement vers Dieu et est capable de penser à Ses intérêts en tout, mais s’ils n’ont aucune compréhension de Dieu, ils ne sont pas aptes à avoir un amour sincère et spontané. Tout ce qu’ils pourront faire, c’est de remplir certaines fonctions dans l’Église ou d’accomplir une partie de leur devoir, mais ils le feront sans fondement. Ces types d’hommes ont un tempérament qu’il est difficile de modifier. Ce sont des hommes qui ne poursuivent pas la vérité ou ne la comprennent pas. Même si quelqu’un tourne complètement son cœur vers Lui, cela ne signifie pas que son cœur d’amour pour Dieu soit complètement pur, car ceux qui L’ont dans leur cœur n’y ont pas nécessairement d’amour pour Lui. C’est ainsi que l’on fait la distinction entre quelqu’un qui cherche la compréhension de Dieu et quelqu’un qui ne la cherche pas. Une fois que l’on possède une compréhension de Lui, cela montre que son cœur s’est entièrement tourné vers Lui et que l’amour sincère pour Dieu dans son cœur est spontané. Seul ce type d’homme a Dieu dans son cœur. Tourner leur cœur vers Dieu est une condition préalable pour que les hommes s’engagent sur la bonne voie afin de Le comprendre et de parvenir à L’aimer. Cela n’indique pas qu’ils ont rempli leur devoir d’aimer Dieu ni qu’ils ont un amour sincère pour Lui. Le seul moyen de parvenir à aimer véritablement Dieu est de tourner son cœur vers Lui, ce qui est aussi la première chose que l’on devrait faire en tant que l’une de Ses créations. Ceux qui aiment Dieu sont tous des hommes qui cherchent la vie, c’est-à-dire qu’ils poursuivent la vérité et veulent vraiment Dieu. Ils ont tous l’éclairage du Saint-Esprit et ont été touchés par Lui. Ils sont tous capables d’être guidés par Dieu.

Extrait de « L’amour sincère pour Dieu est spontané», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 495)

Aujourd’hui, alors que vous cherchez à aimer et à connaître Dieu, dans un certain aspect vous devez endurer difficulté et raffinement, et, dans un autre, vous devez payer un prix. Aucune leçon n’est plus profonde que la leçon d’aimer Dieu, et on peut dire que la leçon que les gens apprennent de leur longue vie de foi est la manière d’aimer Dieu. Cela veut dire que si tu crois en Dieu, tu dois aimer Dieu. Si tu crois seulement en Dieu mais tu ne L’aimes pas, si tu n’as pas atteint la connaissance de Dieu et que tu n’as jamais aimé Dieu avec un véritable amour qui vient de l’intérieur de ton cœur, alors ta foi en Dieu est vaine ; si, dans ta foi en Dieu, tu n’aimes pas Dieu, alors tu vis en vain, et ta vie entière est la plus vile de toutes les vies. Si, pendant toute ta vie, tu n’as jamais aimé ou satisfait Dieu, alors, quelle est ta raison de vivre ? Et quelle est la raison de ta foi en Dieu ? N’est-ce pas un gaspillage d’efforts ? Cela veut dire que si les gens vont croire en Dieu et l’aimer, ils doivent payer un prix. Au lieu d’essayer d’agir d’une certaine manière à l’extérieur, ils devraient chercher une vraie idée dans les profondeurs de leur cœur. Si tu t’enthousiasmes pour le chant et la danse, mais que tu es incapable de mettre la vérité en pratique, peut-on dire que tu aimes Dieu ? Aimer Dieu exige la recherche de la volonté de Dieu en toutes choses, et que tu sondes profondément à l’intérieur quand quelque chose t’arrive, essayant de saisir la volonté de Dieu et essayant de voir quelle est la volonté de Dieu en la matière, ce qu’Il souhaite que tu atteignes, et comment tu devrais être soucieux de Sa volonté. Par exemple : quelque chose arrive et t’oblige à supporter des épreuves. À ce moment-là, tu devrais comprendre ce qu’est la volonté de Dieu et comment être soucieux de Sa volonté. Tu ne dois pas te satisfaire : en premier lieu, mets-toi de côté. Rien n’est plus abject que la chair. Tu dois chercher à satisfaire Dieu et tu dois accomplir ton devoir. Avec de telles pensées, Dieu t’apportera une illumination particulière dans cette affaire et ton cœur sera aussi réconforté. Que ce soit une grande ou une petite chose, quand quelque chose t’arrive, tout d’abord, tu dois te mettre de côté et considérer la chair comme la plus vile de toutes choses. Plus tu satisfais la chair, plus elle s’accorde de liberté ; si tu la satisfais cette fois-ci, la prochaine fois, elle te demandera davantage. Comme ça continue, les gens en viendront à aimer la chair encore plus. La chair a toujours des désirs extravagants, elle demande toujours à être satisfaite et que tu lui fasses plaisir à l’intérieur, que ce soit par la nourriture que tu manges, par ce que tu portes, en sortant de tes gonds ou en cédant à tes propres faiblesses et à ta paresse…. Plus tu satisfais la chair, plus ses désirs augmentent et plus elle devient débauchée, jusqu’au point où la chair entretient des conceptions encore plus profondes et désobéit à Dieu, s’exalte et commence à douter de l’œuvre de Dieu. Plus tu satisfais la chair, plus les faiblesses de la chair grandissent ; tu sentiras toujours que personne ne compatit avec tes faiblesses. Tu croiras toujours que Dieu en demande trop et tu diras : « Comment Dieu peut-Il être si dur ? Pourquoi n’accorde-t-Il pas aux gens un peu de répit ? » Quand les gens sont trop indulgents à l’égard de la chair et la chérissent trop, alors ils s’autodétruisent. Si tu aimes vraiment Dieu et ne satisfais pas la chair, alors tu verras que tout ce que Dieu fait est si juste et si bon et que Sa malédiction de ta révolte et Son jugement de ton injustice sont justifiés. Il y aura des moments où Dieu te châtiera et te disciplinera. Il suscitera un environnement pour te tempérer, te forçant à te présenter devant Lui, et tu sentiras toujours que ce que Dieu fait est merveilleux. Ainsi, tu sentiras qu’il n’y a pas beaucoup de douleur et que Dieu est si beau. Si tu cèdes aux faiblesses de la chair et dis que Dieu en demande trop, alors tu te sentiras toujours endolori, tu seras toujours déprimé, tu ne comprendras pas tout le travail de Dieu et il te semblera que Dieu n’est pas du tout compatissant à la faiblesse de l’homme et qu’il n’est pas au courant des difficultés de l’homme. Et ainsi tu te sentiras misérable et seul, comme si tu avais souffert une grande injustice, et, à ce moment-là, tu commenceras à te plaindre. Plus tu cèdes aux faiblesses de la chair de cette façon, plus tu sentiras que Dieu en demande trop, jusqu’au point où tu nieras l’œuvre de Dieu, commenceras à t’opposer à Dieu et deviendras plein de désobéissance. Ainsi, tu dois te rebeller contre la chair et ne pas lui céder : « Mon mari (ma femme), mes enfants, mes avantages, mon mariage, ma famille – rien de tout cela ne compte ! Dans mon cœur, il n’y a que Dieu, et je dois faire de mon mieux pour satisfaire Dieu et non satisfaire la chair ». Tu dois avoir cette résolution. Si tu as toujours cette détermination, alors, quand tu mets la vérité en pratique et te mets de côté, tu seras en mesure de le faire avec un peu d’effort seulement. On dit qu’un jour un fermier vit un serpent gelé raide sur la route. Le fermier le ramassa et le tint sur sa poitrine, et, après que le serpent se réanima, il mordit le fermier qui mourut. La chair de l’homme est comme le serpent : son essence est de nuire à la vie des gens, et, quand on lui donne tout ce qu’elle veut, ta vie est perdue. La chair appartient à Satan. Elle est remplie de désirs extravagants, elle ne pense qu’à elle-même, elle veut profiter du confort et se délecter de loisirs, se complaire dans la paresse et l’oisiveté, et l’ayant satisfaite jusqu’à un certain point, tu finiras par être dévoré par elle. Cela veut dire que si tu la satisfais cette fois-ci, la prochaine fois elle te demandera plus. Elle a toujours des désirs extravagants et de nouvelles exigences. Elle profite du fait que tu lui cèdes tout pour t’amener à la chérir davantage et à vivre ses conforts. Si tu ne la domines pas, tu finiras par t’autodétruire. Que tu puisses gagner la vie devant Dieu, ce que sera ta fin ultime, dépend de la façon dont tu accomplis ta rébellion contre la chair. Dieu t’a sauvé, t’a choisi et prédestiné, mais, si aujourd’hui tu n’es pas disposé à Le satisfaire, si tu n’es pas disposé à mettre la vérité en pratique, si tu n’es pas disposé à te rebeller contre ta propre chair avec un cœur qui aime vraiment Dieu, à la fin tu te ruineras toi-même et tu endureras une douleur extrême. Si tu cèdes toujours à la chair, Satan t’engloutira progressivement et te laissera sans vie ou sans contact avec l’Esprit, jusqu’au jour où tu seras dans l’obscurité complète à l’intérieur. Quand tu vivras dans l’obscurité, tu auras été fait prisonnier par Satan, tu n’auras plus Dieu dans ton cœur et, à ce moment-là, tu nieras l’existence de Dieu et tu Le quitteras. Ainsi, si les gens veulent aimer Dieu, ils doivent payer le prix de la douleur et endurer la difficulté. Il n’y a pas besoin de ferveur externe et de difficulté, de lire plus, de s’affairer plus ; à la place, ils devraient mettre de côté les choses qui sont en eux : les pensées extravagantes, les intérêts personnels et leurs propres considérations, conceptions et motivations. Telle est la volonté de Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 496)

La manière dont Dieu traite le tempérament externe des gens est aussi une partie de Son œuvre ; Sa manière de traiter l’humanité externe, l’humanité anormale, par exemple, ou leur mode de vie et leurs habitudes, leurs us et coutumes, ainsi que leurs pratiques extérieures et leur ferveur. Mais quand Il demande que les gens mettent la vérité en pratique et changent leurs tempéraments, ce qui est principalement traité, ce sont les motivations et les conceptions en eux. Traiter uniquement ton tempérament externe n’est pas difficile ; c’est comme te demander de ne pas manger la nourriture que tu aimes, ce qui est facile. Ce qui concerne les conceptions à l’intérieur de toi, par contre, n’est pas facile à laisser : cela exige que les gens se rebellent contre la chair, qu’ils paient un prix et souffrent devant Dieu. Cela est particulièrement vrai au sujet des motivations des gens. Depuis le moment de leur foi en Dieu jusqu’à nos jours, les gens ont gardé beaucoup de motivations incorrectes. Lorsque tu ne mets pas la vérité en pratique, tu sens que toutes tes motivations sont correctes, mais, quand quelque chose t’arrive, tu verras qu’il y a beaucoup de motivations incorrectes en toi. Ainsi, quand Dieu rend des gens parfaits, Il les amène à se rendre compte qu’il y a beaucoup de conceptions en eux qui entravent leur connaissance de Dieu. Lorsque tu reconnais que tes motivations sont fausses, si tu es en mesure d’arrêter de pratiquer selon tes conceptions et tes motivations, et si tu es capable de témoigner en faveur de Dieu et de tenir ferme dans ta position dans tout ce qui t’arrive, cela prouve que tu t’es rebellé contre la chair. Quand tu te rebelles contre la chair, il y aura inévitablement une bataille en toi. Satan tentera de pousser les gens à la suivre, tentera de leur faire suivre les conceptions de la chair et de défendre les intérêts de la chair, mais les paroles de Dieu les éclaireront et les illumineront à l’intérieur, et alors, que tu suives Dieu ou Satan dépend de toi. Dieu demande aux gens de mettre la vérité en pratique principalement pour qu’ils traitent les choses à l’intérieur d’eux, avec leurs pensées et leurs conceptions qui ne sont pas selon le cœur de Dieu. Le Saint-Esprit touche les gens dans leur cœur et les éclaire et les illumine. Il y a donc une bataille derrière tout ce qui arrive : chaque fois que les gens mettent la vérité en pratique ou mettent l’amour de Dieu en pratique, il y a une grande bataille, et bien que tout puisse sembler calme dans leur chair, en fait, une bataille à la vie et à la mort est livrée dans les profondeurs de leur cœur. Seulement après cette bataille intense, après une profonde réflexion, la victoire ou la défaite est déclarée. On ne sait pas s’il faut rire ou pleurer. Parce que plusieurs motivations chez les gens sont fausses, ou bien parce qu’une grande partie de l’œuvre de Dieu est en désaccord avec leurs conceptions, quand les gens mettent la vérité en pratique, une grande bataille est livrée dans les coulisses. Après avoir mis cette vérité en pratique, dans les coulisses, les gens auront versé des larmes de tristesse en grande abondance avant de finalement se décider à satisfaire Dieu. C’est à cause de cette bataille que les gens endurent la souffrance et le raffinement ; cela est la vraie souffrance. Quand la bataille survient, si tu es en mesure de vraiment te tenir du côté de Dieu, tu seras en mesure de satisfaire Dieu. Quand on pratique la vérité, il est inévitable de souffrir intérieurement. Si, quand ils mettent la vérité en pratique, tout en eux était juste, ils n’auraient pas besoin d’être rendus parfaits par Dieu, il n’y aurait pas de bataille et ils ne souffriraient pas. C’est à cause des nombreuses choses à l’intérieur des gens, qui ne sont pas aptes à être utilisés par Dieu, et à cause d’une grande partie du tempérament rebelle de la chair que les gens ont besoin d’apprendre plus profondément la leçon de se rebeller contre la chair. C’est ce que Dieu appelle la « souffrance » qu’il a demandé à l’homme d’endurer avec Lui. Lorsque tu rencontres des difficultés, dépêche-toi de prier Dieu : « Oh, Dieu ! Je veux Te satisfaire, je veux endurer les difficultés finales pour satisfaire Ton cœur, et peu importe la grandeur des revers que je rencontre, je dois encore Te satisfaire. Même si je dois renoncer à ma vie entière, je dois quand même Te satisfaire ! » Fort de cette résolution, quand tu pries ainsi, tu es en mesure de tenir ferme dans ton témoignage. Chaque fois qu’ils mettent la vérité en pratique, chaque fois qu’ils subissent le raffinement, chaque fois qu’ils sont mis à l’épreuve et chaque fois que Dieu fait Son œuvre en eux, les gens endurent une douleur extrême. Tout cela est un test pour les gens, et ainsi, à l’intérieur de chacun d’eux, il y a une bataille. C’est le prix réel qu’ils paient. Lire davantage les paroles de Dieu et s’affairer davantage est un prix en quelque sorte. C’est ce que les gens devraient faire, c’est leur devoir, c’est la responsabilité qu’ils devraient assumer, mais les gens doivent mettre de côté ce qui, en eux, doit être mis de côté. Si tu ne le fais pas, alors, peu importe la grandeur de ta souffrance externe et la façon dont tu t’affaires, tout sera en vain ! Ce qui veut dire que seulement les changements en toi peuvent déterminer si tes difficultés externes ont de la valeur. Lorsque ton tempérament interne a changé et que tu as mis la vérité en pratique, toutes tes souffrances externes obtiennent l’approbation de Dieu ; s’il n’y a pas eu de changement dans ton tempérament interne, alors, peu importe combien de souffrance tu endures ou combien tu t’affaires à l’extérieur, il n’y aura aucune approbation de Dieu, et une difficulté qui n’est pas confirmée par Dieu est vaine. Ainsi, que le prix que tu as payé soit approuvé par Dieu est déterminé par le fait qu’il y ait eu ou non un changement en toi, par le fait que tu mettes la vérité en pratique ou non, que tu te rebelles ou non contre tes propres motivations et conceptions pour atteindre la satisfaction de la volonté de Dieu, de la connaissance de Dieu et de la fidélité à Dieu. Peu importe combien tu t’affaires, si tu n’as pas conscience de t’être jamais rebellé contre tes propres motivations, de n’avoir cherché que les actions extérieures et la ferveur et de ne jamais avoir prêté attention à ta vie, alors tes difficultés auront été en vain. Si, dans un certain environnement, tu as quelque chose à dire, mais à l’intérieur tu as le sentiment que ce n’est pas bien de le dire, que ce ne sera d’aucun avantage pour tes frères et sœurs, et que ça peut leur faire du mal, alors tu ne le diras pas, préférant souffrir à l’intérieur, car ces paroles sont incapables de satisfaire la volonté de Dieu. À ce moment-là, il y aura une bataille à l’intérieur de toi, mais tu seras prêt à souffrir la douleur et à renoncer à ce que tu aimes, tu seras prêt à endurer cette épreuve pour satisfaire Dieu, et, bien que tu souffres la douleur à l’intérieur, tu ne céderas pas à la chair et le cœur de Dieu aura été satisfait, et ainsi tu seras également réconforté à l’intérieur. Cela est vraiment payer un prix, et c’est le prix que Dieu désire. Si tu pratiques de cette façon, Dieu te bénira sûrement ; si tu ne peux pas atteindre cela, alors peu importe combien tu comprends ou que tu parles bien, tout sera pour rien ! Si, sur la route de l’amour de Dieu, tu es en mesure de te tenir du côté de Dieu quand Il se bat avec Satan et si tu ne retournes pas vers Satan, alors tu auras atteint l’amour de Dieu et tu auras tenu ferme dans ton témoignage.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 497)

Dans chaque étape du travail que Dieu fait à l’intérieur des gens, à l’extérieur, tout apparaît comme des interactions entre les personnes, comme s’il était né des arrangements humains ou d’une interférence humaine. Mais, dans les coulisses, chaque étape de travail, tout ce qui arrive, est un pari que Satan a fait avec Dieu et requiert que les gens restent fermes dans leur témoignage en faveur de Dieu. Considérez quand Job a été éprouvé, par exemple : dans les coulisses, Satan faisait un pari avec Dieu, et ce qui est arrivé à Job vint des actions des hommes et de l’ingérence des hommes. Derrière chaque étape que Dieu fait en vous, il y a le pari de Satan avec Dieu. Derrière tout cela, il y a une bataille. Par exemple, si tu as des préjugés envers tes frères et sœurs, il y a des paroles que tu voudras dire, des paroles qui te sembleront ne pas plaire à Dieu, mais si tu ne les prononces pas, tu ressentiras un malaise interne et, à ce moment-là, une bataille commencera en toi : « Est-ce que je parle ou non ? » Telle est la bataille. Ainsi, en tout ce que tu rencontres, il y a une bataille, et quand il y a une bataille en toi, grâce à ta coopération réelle et à ta souffrance réelle, Dieu travaille en toi. Finalement, à l’intérieur, tu es en mesure de mettre la question de côté et la colère est naturellement éteinte. Tel est l’effet de ta coopération avec Dieu. Tout ce que les gens font requiert qu’ils paient un certain prix dans leurs efforts. Sans difficulté réelle, ils ne peuvent pas satisfaire Dieu, ils ne sont même pas près de satisfaire Dieu, et ils ne font que débiter des slogans creux ! Ces slogans vides peuvent-ils satisfaire Dieu ? Quand Dieu et Satan se battent dans le domaine spirituel, comment dois-tu satisfaire Dieu et comment dois-tu tenir ferme dans ton témoignage en Sa faveur ? Tu devrais savoir que tout ce qui t’arrive est une grande épreuve et le moment où Dieu a besoin que tu portes témoignage. Extérieurement, elles pourraient ne pas sembler très importantes, mais quand ces choses se produisent, elles montrent si oui ou non tu aimes Dieu. Si tu L’aimes, tu seras en mesure de tenir ferme dans ton témoignage en Sa faveur, et si tu n’as pas mis Son amour en pratique, cela montre que tu n’es pas quelqu’un qui met la vérité en pratique, que tu es sans la vérité et sans vie, que tu es une paille ! Tout ce qui arrive aux gens est quand Dieu a besoin qu’ils tiennent ferme dans leur témoignage en Sa faveur. Rien de majeur ne t’est arrivé jusqu’à ce moment et tu ne portes pas un grand témoignage, mais chaque détail de ta vie quotidienne se rapporte au témoignage en faveur de Dieu. Si tu peux gagner l’admiration de tes frères et sœurs, des membres de ta famille et de tous ceux qui t’entourent ; si, un jour, les non-croyants viennent et admirent tout ce que tu fais et voient que tout ce que Dieu fait est merveilleux, alors tu auras porté témoignage. Bien que tu n’aies aucune connaissance et que ton calibre est de mauvaise qualité, grâce à Dieu qui te rend parfait, tu es en mesure de Le satisfaire et d’être soucieux de Sa volonté, montrant aux autres le grand travail qu’Il a fait dans des gens du calibre le plus pauvre. Quand les gens en viennent à connaître Dieu, deviennent des vainqueurs devant Satan et fidèles à Dieu dans une large mesure, alors personne n’est plus solide que ce groupe de gens et c’est là le plus grand témoignage. Bien que tu sois incapable de faire un grand travail, tu es en mesure de satisfaire Dieu. D’autres ne peuvent pas mettre leurs conceptions de côté, mais tu le peux ; d’autres ne peuvent pas rendre témoignage à Dieu au cours de leurs expériences réelles, mais tu peux utiliser ta taille réelle et tes actions pour rembourser l’amour de Dieu et porter un témoignage retentissant en Sa faveur. Seulement cela compte comme aimer Dieu réellement. Si tu es incapable de cela, alors tu ne portes pas témoignage parmi les membres de ta famille, parmi tes frères et sœurs ou devant les gens du monde. Si tu ne peux pas porter témoignage devant Satan, Satan se moquera de toi, il te traitera comme une plaisanterie, comme un jouet, il fera souvent un bouffon de toi et te rendra fou. À l’avenir, de grandes épreuves peuvent t’arriver, mais aujourd’hui, si tu aimes Dieu avec un cœur sincère, et si, peu importe la grandeur des épreuves à venir, indépendamment de ce qui t’arrive, tu es en mesure de tenir ferme dans ton témoignage et de satisfaire Dieu, alors ton cœur sera réconforté et tu n’auras pas peur, peu importe la grandeur des épreuves que tu rencontreras dans l’avenir. Vous ne pouvez pas voir ce qui se passera dans l’avenir ; vous ne pouvez que satisfaire Dieu dans les circonstances actuelles. Vous êtes incapables de faire une grande œuvre. Tu devrais te concentrer à satisfaire Dieu en connaissant Ses paroles dans la vraie vie et en portant un témoignage fort et retentissant qui fait honte à Satan. Bien que ta chair reste insatisfaite et souffre, tu auras satisfait Dieu et fait honte à Satan. Si tu pratiques toujours de cette façon, Dieu ouvrira un chemin devant toi. Quand surviendra une grande épreuve un jour, d’autres tomberont, mais tu seras toujours en mesure de tenir ferme : en raison du prix que tu as payé, Dieu te protégera afin que tu puisses tenir ferme et ne pas tomber. Si, habituellement, tu es en mesure de mettre la vérité en pratique et de satisfaire Dieu avec un cœur qui L’aime vraiment, alors Dieu te protégera sûrement dans les épreuves futures. Bien que tu sois stupide, de petite taille et de pauvre qualité, Dieu ne fera pas de discrimination contre toi. Cela dépend de tes motivations, si elles sont bonnes ou non. Aujourd’hui, tu es en mesure de satisfaire Dieu en étant attentif au moindre détail. Tu satisfais Dieu en toutes choses, tu as un cœur qui aime vraiment Dieu, tu donnes ton cœur sincère à Dieu et, bien qu’il y ait des choses que tu ne puisses pas comprendre, tu peux te présenter devant Dieu pour corriger tes motivations et chercher la volonté de Dieu, et tu fais tout le nécessaire pour satisfaire Dieu. Tes frères et sœurs t’abandonneront peut-être, mais ton cœur satisfera Dieu et tu ne convoiteras pas les plaisirs de la chair. Si tu pratiques toujours de cette façon, tu seras protégé quand tu subiras de grandes épreuves.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 498)

Quel état intérieur des gens ces épreuves visent-elles ? Elles visent le tempérament rebelle des gens, qui est incapable de satisfaire Dieu. Il y a beaucoup d’impureté et d’hypocrisie chez les gens, et Dieu soumet les gens à des épreuves afin de les purifier. Mais, si aujourd’hui tu es en mesure de Le satisfaire, alors les épreuves de l’avenir seront un perfectionnement pour toi. Si, aujourd’hui, tu n’es pas en mesure de Le satisfaire, alors les épreuves de l’avenir te séduiront et tu tomberas sans le faire exprès, et, à ce moment-là, tu ne pourras pas t’aider, car tu ne peux pas suivre l’œuvre de Dieu et tu n’as pas une taille réelle. Et donc, si tu veux être en mesure de tenir ferme à l’avenir, de mieux satisfaire Dieu et de Le suivre jusqu’à la fin, aujourd’hui tu dois construire une base solide, tu dois satisfaire Dieu en mettant la vérité en pratique en toutes choses et être soucieux de Sa volonté. Si tu pratiques toujours de cette façon, il y aura une fondation en toi, et Dieu inspirera en toi un cœur qui L’aime et Il te donnera la foi. Un jour, quand tu subiras vraiment une épreuve, tu pourras bien endurer de la douleur et te sentir lésé jusqu’à un certain point, connaître une douleur écrasante comme si tu étais mort, mais ton amour de Dieu ne changera pas et deviendra même plus profond. Telles sont les bénédictions de Dieu. Si tu es en mesure d’accepter tout ce que Dieu dit et fait aujourd’hui avec un cœur obéissant, alors tu seras sûrement béni par Dieu et tu seras donc quelqu’un qui est béni par Dieu et qui reçoit Sa promesse. Si, aujourd’hui, tu ne pratiques pas, quand tu subiras des épreuves un jour, tu n’auras pas la foi ni un cœur aimant, et, à ce moment-là, l’épreuve deviendra une tentation ; tu seras plongé au milieu de la tentation de Satan et tu n’auras aucun moyen d’évasion. Aujourd’hui, tu es peut-être en mesure de tenir ferme quand tu subis une petite épreuve, mais tu ne seras pas forcément en mesure de tenir ferme quand une grande épreuve t’arrivera un jour. Certaines personnes sont vaniteuses et pensent qu’elles sont déjà presque parfaites. Si tu n’approfondis pas en de tels moments et tu restes suffisant, alors tu seras en danger. Aujourd’hui, Dieu ne fait pas le travail des plus grandes épreuves. En apparence, tout semble bien, mais quand Dieu t’éprouvera, tu découvriras que tu es trop déficient, car ta taille est trop petite et tu es incapable de supporter de grandes épreuves. Si tu restes tel que tu es et que tu es dans un état d’inertie, alors quand viendront les épreuves, tu tomberas. Vous devriez souvent considérer votre taille qui est si petite ; ce n’est que de cette façon que vous progresserez. Si ce n’est qu’au cours des épreuves que tu vois que ta taille est si petite, que ta volonté est si faible, que trop peu en toi est réel et que tu ne suffis pas à la volonté de Dieu, si tu te rends compte de ces choses seulement à ce moment-là, il sera trop tard.

Si tu ne connais pas le tempérament de Dieu, alors tu tomberas inévitablement pendant les épreuves, parce que tu n’es pas au courant de la façon dont Dieu rend les gens parfaits et par quels moyens Il les rend parfaits. Quand les épreuves de Dieu t’arriveront et qu’elles ne correspondront pas à tes conceptions, tu seras incapable de tenir ferme. Le véritable amour de Dieu est Son tempérament entier, et quand le tempérament entier de Dieu est montré aux gens, qu’est-ce que cela apporte à ta chair ? Lorsque le tempérament juste de Dieu est montré aux gens, leur chair souffrira inévitablement beaucoup de douleur. Si tu ne souffres pas cette douleur, alors tu ne pourras pas être rendu parfait par Dieu ni ne seras en mesure de consacrer un véritable amour à Dieu. Si Dieu te rend parfait, Il te montrera sûrement tout Son tempérament. Depuis la création jusqu’à aujourd’hui, Dieu n’a jamais montré à l’homme Son Tempérament entier, mais durant les derniers jours, Il le révèle à ce groupe de gens qu’Il a prédestinés et choisis, et en rendant les gens parfaits, Il dévoile Son tempérament par lequel Il rend complet un groupe de gens. Tel est le véritable amour de Dieu pour les gens. Connaître le véritable amour de Dieu pour eux exige qu’ils endurent une douleur extrême et qu’ils paient un prix élevé. Ensuite seulement, seront-ils gagnés par Dieu et en mesure de redonner à Dieu leur véritable amour, et alors seulement le cœur de Dieu sera satisfait. Si les gens veulent être rendus parfaits par Dieu, et s’ils veulent faire Sa volonté et donner pleinement leur véritable amour à Dieu, alors ils doivent éprouver beaucoup de souffrances et de tourments causés par les circonstances, souffrir une douleur pire que la mort. Finalement, ils seront forcés de redonner leur véritable cœur à Dieu. Que quelqu’un aime vraiment Dieu ou non est révélé dans la difficulté et le raffinement. Dieu purifie l’amour des gens, ce qui est seulement atteint au milieu de la difficulté et du raffinement.

Extrait de « Ce n’est qu’en aimant Dieu que l’on croit vraiment en Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 499)

La conviction religieuse est l’essence de la foi en Dieu de la plupart des gens : ils sont incapables d’aimer Dieu et ne peuvent que suivre Dieu comme des robots, incapables de vraiment aspirer vers Dieu ou de L’adorer. Ils Le suivent simplement en silence. Beaucoup de gens croient en Dieu, mais très peu aiment Dieu ; ils « vénèrent » Dieu seulement parce qu’ils craignent une catastrophe, ou bien ils « admirent » Dieu parce qu’Il est élevé et puissant, mais dans leur vénération et leur admiration, il n’y a pas d’amour ni de vrai désir. Dans leurs expériences, ils cherchent les minuties de la vérité ou bien des mystères insignifiants. La plupart des gens ne font que suivre. Ils pêchent dans des eaux troubles seulement parce qu’ils veulent recevoir des bénédictions. Ils ne cherchent pas la vérité ni n’obéissent vraiment à Dieu pour recevoir les bénédictions de Dieu. La vie de foi des gens qui croient en Dieu n’a pas de sens ; elle est sans valeur et contient leurs considérations et leurs poursuites personnelles. Ils ne croient pas en Dieu pour aimer Dieu, mais pour être bénis. Beaucoup de gens agissent à leur gré, ils font ce qu’ils veulent et ne considèrent jamais les intérêts de Dieu ni ne vérifient si leurs actions sont en accord avec la volonté de Dieu. Ces gens ne peuvent même pas acquérir la vraie foi, encore moins l’amour envers Dieu. Il ne s’agit pas pour l’homme seulement de croire en l’essence de Dieu, mais aussi de l’aimer. Mais un grand nombre de croyants en Dieu sont incapables de découvrir ce « secret ». Les gens n’osent pas aimer Dieu ni n’essaient de L’aimer. Ils n’ont jamais découvert qu’il y a tant de choses aimables en Dieu. Ils n’ont jamais découvert que Dieu est le Dieu qui aime l’homme et qu’Il est le Dieu qui doit être aimé par l’homme. La tendresse de Dieu est exprimée dans Son œuvre : les gens peuvent découvrir Sa tendresse seulement quand ils expérimentent Son œuvre. Ils peuvent apprécier la tendresse de Dieu seulement dans leurs expériences réelles. Sans l’observer dans la vie réelle, personne ne peut découvrir la tendresse de Dieu. Il y a tellement à aimer au sujet de Dieu, mais les gens sont incapables de le découvrir sans réellement entrer en relation avec Lui. Autrement dit, si Dieu ne devenait chair, les gens seraient incapables de réellement entrer en relation avec Lui, et s’ils étaient incapables d’entrer réellement en relation avec Lui, ils ne pourraient pas expérimenter Son œuvre, et ainsi leur amour de Dieu serait souillé de beaucoup de fausseté et d’imagination. Aimer le Dieu qui est dans le ciel n’est pas aussi réel qu’aimer le Dieu qui est sur la terre, car la connaissance que les gens ont de Dieu qui est dans le ciel est fondée sur leurs imaginations, plutôt que sur ce qu’ils ont vu de leurs propres yeux et ce qu’ils ont personnellement expérimenté. Quand Dieu vient sur la terre, les gens peuvent voir Ses actes réels et Sa tendresse et ils peuvent voir complètement Son tempérament réel et normal. Cela est mille fois plus réel que la connaissance du Dieu qui est dans le ciel. Peu importe à quel point les gens aiment le Dieu dans le ciel, il n’y a rien de réel dans cet amour, et il est rempli d’idées humaines. Peu importe qu’ils aiment très peu le Dieu sur la terre, cet amour est réel ; même s’il n’y en a qu’un peu, il est encore réel. Dieu amène les gens à Le connaître par une œuvre réelle, et par cette connaissance, Il gagne leur amour. C’est comme Pierre : s’il n’avait pas vécu avec Jésus, il lui aurait été impossible d’adorer Jésus. Ainsi également, sa loyauté envers Jésus était fondée sur sa relation avec Jésus. Pour amener l’homme à L’aimer, Dieu est venu parmi les hommes et Il vit avec les hommes, et tout ce qu’Il permet à l’homme de voir et d’expérimenter est la réalité de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 500)

Dieu utilise la réalité et l’existence des faits pour amener les gens à la perfection. Les paroles de Dieu accomplissent une partie de Son perfectionnement des gens, et c’est l’œuvre de direction et d’ouverture de la voie. Autrement dit, dans les paroles de Dieu, tu dois trouver le chemin de la pratique et la connaissance des visions. En comprenant cela, l’homme découvrira un chemin et des visions pendant qu’il pratique réellement et pourra être éclairé par les paroles de Dieu, il pourra comprendre que cela vient de Dieu et pourra discerner beaucoup de choses. Après avoir compris, il doit entrer immédiatement dans cette réalité et doit utiliser les paroles de Dieu pour satisfaire Dieu dans sa vie réelle. Dieu te guidera en toutes choses et Il te donnera un chemin de pratique, te fera sentir que Dieu est très aimable et te permettra de voir que chaque étape de l’œuvre de Dieu en toi a le but de t’amener à la perfection. Si tu veux voir l’amour de Dieu, si tu veux vraiment faire l’expérience de l’amour de Dieu, alors tu dois pénétrer dans la réalité en profondeur, tu dois pénétrer dans la vie réelle en profondeur et voir que tout ce que Dieu fait est amour et salut, et qu’Il agit pour que les gens puissent abandonner ce qui est impur et pour épurer en eux les choses qui ne satisfont pas la volonté de Dieu. Dieu utilise des paroles pour approvisionner les hommes tout en créant un environnement dans la vie réelle qui permet aux gens d’expérimenter. Si les gens mangent et boivent plusieurs paroles de Dieu, alors, quand ils les mettent réellement en pratique, ils peuvent résoudre toutes les difficultés de leur vie en utilisant ces nombreuses paroles de Dieu. Cela veut dire que tu dois avoir les paroles de Dieu pour pénétrer profondément dans la réalité ; si tu ne manges pas et ne bois pas les paroles de Dieu et si tu restes sans l’œuvre de Dieu, alors tu n’auras aucun chemin dans la vie réelle. Si tu ne manges jamais ou ne bois jamais les paroles de Dieu, alors tu seras confus quand quelque chose t’arrivera. Tu sais seulement que tu devrais aimer Dieu, mais tu es incapable de toute différenciation et tu n’as pas un chemin de pratique ; tu es embrouillé et confus, et parfois tu crois même qu’en satisfaisant la chair, tu satisfais Dieu. Tout cela est dû au fait que tu ne manges pas et ne bois pas les paroles de Dieu. Cela veut dire que si les paroles de Dieu ne t’aident pas et que tu ne fais que marcher à tâtons dans la réalité, alors tu es fondamentalement incapable de trouver le chemin de la pratique. Des gens comme cela ne comprennent tout simplement pas ce que signifie croire en Dieu, encore moins comprennent-ils ce que signifie aimer Dieu. En utilisant l’éclairage et la direction des paroles de Dieu, si tu pries souvent, explores et cherches et ainsi découvres ce que tu dois mettre en pratique, trouves des occasions pour l’œuvre du Saint-Esprit, coopères vraiment avec Dieu et n’es pas embrouillé et confus, alors tu auras un chemin dans la vie réelle et satisferas vraiment Dieu. Lorsque tu auras satisfait Dieu, tu auras la direction de Dieu en toi et tu seras particulièrement béni par Dieu, ce qui te donnera un sentiment de jouissance : tu te sentiras particulièrement honoré d’avoir satisfait Dieu, tu te sentiras particulièrement lumineux à l’intérieur et, dans ton cœur, tout sera clair et paisible. Ta conscience sera réconfortée et libre de toute accusation et tu te sentiras bien à l’intérieur quand tu vois tes frères et sœurs. C’est ce que signifie jouir de l’amour de Dieu, et seulement cela est vraiment la jouissance de Dieu. Les gens acquièrent la jouissance de l’amour de Dieu par l’expérience : en faisant l’expérience de difficultés et l’expérience de mettre la vérité en pratique, ils acquièrent les bénédictions de Dieu. Si tu dis seulement que Dieu t’aime vraiment, que Dieu a payé un prix élevé pour les gens, qu’Il a patiemment et gentiment prononcé tellement de paroles et qu’Il sauve toujours les gens, ton affirmation de ces paroles n’est qu’un seul côté de la jouissance de Dieu. Une plus grande jouissance serait que l’homme mette la vérité en pratique dans sa vie réelle. Ensuite, tout sera calme et clair dans son cœur, il se sentira profondément touché à l’intérieur, il sentira que Dieu est très aimable. Tu sentiras que le prix que tu as payé en valait vraiment la peine. Ayant payé un grand prix par tes efforts, tu seras particulièrement lumineux à l’intérieur : tu sentiras que tu jouis vraiment de l’amour de Dieu, tu comprendras que Dieu a fait l’œuvre du salut dans les gens, que Son épurement des gens a le but de les purifier, et que Dieu éprouve les gens afin de vérifier s’ils L’aiment vraiment. Si tu mets toujours la vérité en pratique de cette façon, tu acquerras graduellement une connaissance claire d’une grande partie de l’œuvre de Dieu, et alors tu sentiras toujours que les paroles de Dieu devant toi sont claires comme du cristal. Si tu peux clairement comprendre un grand nombre de vérités, tu sentiras que toutes choses sont faciles à mettre en pratique, que tu peux régler cette question, surmonter cette tentation, et tu verras que rien n’est un problème pour toi, ce qui te rendra tellement libre et te délivrera. À ce moment-là, tu jouiras de l’amour de Dieu, et le véritable amour de Dieu se sera reposé sur toi. Dieu bénit ceux qui ont des visions, qui ont la vérité, des connaissances et qui L’aiment vraiment. Si les gens veulent voir l’amour de Dieu, ils doivent mettre la vérité en pratique dans la vie réelle, ils doivent être prêts à endurer la douleur et abandonner ce qu’ils aiment pour satisfaire Dieu et, malgré les larmes dans leurs yeux, ils doivent encore pouvoir satisfaire le cœur de Dieu. Ainsi, Dieu te bénira certainement, et si tu endures des difficultés comme celles-là, l’œuvre du Saint-Esprit suivra. Par la vie réelle et par l’expérience des paroles de Dieu, les gens peuvent voir la beauté de Dieu, et seulement s’ils ont gouté à l’amour de Dieu peuvent-ils L’aimer vraiment.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 501)

Plus tu mets la vérité en pratique, plus tu possèdes la vérité ; plus tu mets la vérité en pratique, plus tu possèdes l’amour de Dieu ; et plus tu mets la vérité en pratique, plus tu es béni par Dieu. Si tu pratiques toujours de cette façon, l’amour que Dieu te porte te permettra progressivement de voir, tout comme Pierre en est venu à connaître Dieu : Pierre a dit que Dieu n’a pas seulement la sagesse de créer les cieux, la terre et toutes choses, mais, en plus, qu’Il a aussi la sagesse de faire une œuvre véritable dans les gens. Pierre a dit qu’Il est non seulement digne de l’amour des gens à cause de Sa création des cieux, de la terre et de toutes choses, mais aussi à cause de Sa capacité de créer l’homme, de sauver l’homme, d’amener l’homme à la perfection et de léguer Son amour à l’homme. Pierre, lui aussi, a dit qu’Il est digne de l’amour de l’homme. Pierre a dit à Jésus : « N’es-Tu pas digne de l’amour des gens à cause de beaucoup plus que la création des cieux, de la terre et de toutes choses ? Il y a plus en Toi qui est aimable. Tu agis et circules dans la vie réelle. Ton Esprit me touche à l’intérieur. Tu me disciplines, Tu me fais des reproches. Ces choses sont encore plus dignes de l’amour des gens. » Si tu veux voir et expérimenter l’amour de Dieu, alors tu dois explorer et chercher dans la vie réelle et dois être prêt à mettre de côté ta propre chair. Tu dois prendre cette résolution. Tu dois être quelqu’un qui est déterminé, qui peut satisfaire Dieu en toutes choses sans être paresseux ou convoiter les jouissances de la chair et tu ne dois pas vivre pour la chair, mais pour Dieu. Il se peut que parfois tu ne satisfasses pas Dieu. C’est parce que tu ne comprends pas la volonté de Dieu. La fois suivante, même s’il te faut faire plus d’efforts, tu dois Le satisfaire et non satisfaire la chair. Quand tu expérimenteras de cette façon, tu auras appris à connaître Dieu. Tu verras que Dieu a pu créer les cieux, la terre et toutes choses, qu’Il est devenu chair afin que les gens puissent vraiment et effectivement Le voir, et vraiment et effectivement entrer en relation avec Lui, qu’Il peut marcher parmi les hommes, que Son Esprit peut amener les gens à la perfection dans la vie réelle, leur permettant de voir Sa tendresse et d’expérimenter Sa discipline, Son châtiment et Ses bénédictions. Si tu expérimentes toujours de cette façon, dans la vie réelle, tu seras inséparable de Dieu et, si un jour ta relation avec Dieu cesse d’être normale, tu pourras recevoir des reproches et ressentir des remords. Lorsque tu auras une relation normale avec Dieu, tu ne voudras jamais quitter Dieu et, si un jour Dieu dit qu’Il te laissera, tu auras peur et tu diras que tu préférerais mourir plutôt que d’être laissé par Dieu. Dès que tu auras ces émotions, tu sentiras que tu es incapable de laisser Dieu et, de cette façon, tu auras une fondation et tu jouiras vraiment de l’amour de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 502)

Les gens professent souvent de laisser Dieu être leur vie, mais ils n’ont pas encore expérimenté jusqu’à ce point. Tu ne fais que professer que Dieu est ta vie, qu’Il te guide tous les jours, que tu manges et bois Ses paroles chaque jour, et tu Le pries chaque jour et ainsi Il est devenu ta vie. La connaissance de ceux qui disent cela est si superficielle. Beaucoup de gens n’ont pas de fondation. Les paroles de Dieu ont été semées en eux, mais elles n’ont pas encore germé, encore moins ont-elles produit des fruits. Aujourd’hui, jusqu’à quel point as-tu expérimenté ? Seulement maintenant, après que Dieu t’a forcé à venir jusqu’ici, tu sens que tu ne peux pas laisser Dieu. Un jour, lorsque tu auras expérimenté jusqu’à un certain point, si Dieu te demande de Le laisser, tu ne le pourras pas. Tu sentiras toujours que tu ne peux pas vivre sans Dieu en toi ; tu peux vivre sans mari, femme ou enfants, sans famille, sans une mère ou un père, sans les jouissances de la chair, mais tu ne peux pas vivre sans Dieu. Être sans Dieu sera comme perdre ta vie, tu ne pourras pas vivre sans Dieu. Lorsque tu auras expérimenté à ce point, tu auras atteint la cible dans ta foi en Dieu, et de cette façon Dieu sera devenu ta vie, Il sera devenu le fondement de ton existence et tu ne pourras plus jamais laisser Dieu. Lorsque tu auras expérimenté à ce point, tu auras vraiment joui de l’amour de Dieu, ta relation avec Dieu sera très proche, Dieu sera ta vie, ton amour, et à ce moment-là tu prieras Dieu et tu diras : « Oh, Dieu ! Je ne peux pas Te laisser. Tu es ma vie. Je peux vivre sans tout le reste, mais sans Toi je ne peux pas continuer à vivre. » C’est la vraie stature des gens ; c’est la vie réelle. Certains ont été forcés d’en arriver au point où ils en sont aujourd’hui : ils doivent continuer, qu’ils le veuillent ou non, et ils sentent toujours qu’ils vivent entre le marteau et l’enclume. Tu dois expérimenter au point que Dieu soit ta vie, que si Dieu était retiré de ton cœur, ce serait comme perdre ta vie. Dieu doit être ta vie et tu dois être incapable de Le laisser. De cette façon, tu auras fait l’expérience de Dieu et, à ce moment-là, quand tu aimeras Dieu, tu aimeras vraiment Dieu, et ton amour sera pur et singulier. Un jour quand tes expériences seront telles que ta vie aura atteint un certain point, quand tu prieras Dieu et mangeras et boiras les paroles de Dieu, tu seras incapable de quitter Dieu, et tu seras incapable de L’oublier, même si tu le voulais. Dieu sera devenu ta vie. Tu peux oublier le monde, tu peux oublier ta femme, ton mari ou tes enfants, mais tu auras du mal à oublier Dieu, ce sera impossible. Telle est ta vraie vie, tel est ton véritable amour pour Dieu. Lorsque l’amour des gens pour Dieu a atteint un certain point, aucun amour n’est égal à leur amour pour Dieu. Il est leur amour numéro un, et de cette façon, ils peuvent renoncer à tout le reste et sont prêts à accepter tout le traitement et l’émondage de Dieu. Lorsque tu auras atteint un amour de Dieu qui surpasse toute autre chose, tu vivras dans la réalité et dans l’amour de Dieu.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 503)

Dès que Dieu devient la vie des gens, ils deviennent incapables de laisser Dieu. Cela n’est-il pas l’action de Dieu ? Il n’y a pas de plus grand témoignage ! Dieu a œuvré jusqu’à un certain point. Il a dit que les gens devaient exécuter du service, être châtiés ou mourir, et les gens n’ont pas résisté, ce qui montre qu’ils ont été conquis par Dieu. Les gens qui ont la vérité sont ceux qui, dans leurs expériences réelles, peuvent rester solides dans leur témoignage, rester solides dans leur position, se tenir du côté de Dieu, sans jamais reculer, et qui peuvent avoir une relation normale avec les gens qui aiment Dieu. Quand des choses leur arrivent, ces gens obéissent à Dieu complètement et peuvent obéir à Dieu jusqu’à la mort. Ta pratique et tes révélations dans la vie réelle témoignent de Dieu ; elles indiquent que l’homme vit Dieu et témoigne de Dieu, et cela, c’est vraiment la jouissance de l’amour de Dieu. Lorsque tu auras expérimenté à ce point, l’effet escompté aura été acquis. Tu vis vraiment et chacune de tes actions est admirée par les autres. Ta façon de t’habiller et ton apparence extérieure sont banales, mais tu vis une vie très pieuse et, lorsque tu communiques les paroles de Dieu, tu es guidé et éclairé par Dieu. Tu es capable d’exprimer la volonté de Dieu par tes paroles, de communiquer la réalité et tu comprends bien le service en esprit. Ton discours est candide, tu es décent et droit, bienveillant et bienséant, capable d’obéir aux arrangements de Dieu et de rester solide dans ton témoignage quand des choses t’arrivent, et tu es calme et posé, peu importe ce qui t’arrive. Ce genre de personne a vraiment vu l’amour de Dieu. Certains sont encore jeunes, mais agissent comme s’ils étaient plus âgés ; ils ont une maturité, possèdent la vérité et ils sont admirés par les autres. Ces gens ont le témoignage et sont la manifestation de Dieu. Autrement dit, quand ils auront expérimenté jusqu’à un certain point, ils auront une perception au sujet de Dieu à l’intérieur, et ainsi leur tempérament extérieur sera plus stable. Beaucoup de gens ne mettent pas la vérité en pratique et ne restent pas solides dans leur témoignage. Ces gens n’ont pas d’amour pour Dieu, n’ont pas le témoignage de Dieu. Ce sont ces gens que Dieu déteste le plus. Ils lisent les paroles de Dieu lors des réunions, mais ce qu’ils vivent, c’est Satan, et c’est là déshonorer Dieu, Le diffamer et blasphémer contre Lui. Il n’y a aucun signe de l’amour de Dieu chez ces personnes ; elles n’ont pas du tout l’œuvre du Saint-Esprit, si bien que leurs paroles et leurs actes représentent Satan. Si ton cœur est toujours en paix devant Dieu, si tu prêtes toujours attention aux gens et aux choses autour de toi et à ce qui se passe autour de toi, si tu es conscient du fardeau de Dieu et si ton cœur vénère toujours Dieu, alors Dieu t’éclairera souvent à l’intérieur. Dans l’Église il y a des « superviseurs » qui portent attention spécifiquement aux défauts des autres, puis les copient et les imitent. Ils sont incapables de discernement, ils ne haïssent pas le péché et ne détestent pas ni ne sont dégoutés par les choses de Satan. Ces gens sont remplis des choses de Satan et ils seront finalement complètement abandonnés par Dieu. Ton cœur devrait toujours vénérer Dieu, tu devrais être modéré dans tes paroles et tes actions et ne devrais jamais souhaiter t’opposer à Dieu ou Le contrarier. Tu ne devrais jamais désirer que l’œuvre de Dieu en toi ait été vaine ou permettre que toutes les difficultés que tu as endurées et tout ce que tu as mis en pratique n’aboutissent à rien. Tu dois être prêt à consacrer plus d’efforts et à aimer Dieu davantage sur le chemin devant toi. Voilà les gens qui ont une vision pour leur fondation. Voilà les gens qui cherchent le progrès.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 504)

Le salut et l’amour de Dieu sont visibles dans les gens qui croient en Dieu et qui expérimentent les paroles de Dieu avec un cœur qui vénère Dieu. Ces gens peuvent témoigner de Dieu et ils vivent la vérité. Ils témoignent de la vérité, de ce que Dieu est et du tempérament de Dieu. Ils vivent dans l’amour de Dieu et ils ont vu l’amour de Dieu. Si les gens veulent aimer Dieu, ils doivent gouter à la tendresse de Dieu et voir la tendresse de Dieu. Alors seulement sera éveillé en eux un cœur qui aime Dieu, un cœur qui est prêt à se dépenser loyalement pour Dieu. Dieu n’amène pas les gens à L’aimer par des paroles et des expressions ou par leur imagination, et Il ne force pas les gens à L’aimer. Au lieu de cela, Il les amène à L’aimer de leur propre gré, et Il leur montre Sa tendresse dans Son œuvre et Ses paroles, après quoi ils portent l’amour de Dieu en eux. Les gens peuvent vraiment rendre témoignage à Dieu seulement de cette façon. Ce n’est pas parce qu’ils y ont été incités par les autres que les gens aiment Dieu. Leur sentiment (Leur amour) n’est pas non plus une impulsion émotionnelle du moment. Ils aiment Dieu parce qu’ils ont vu Sa tendresse, ils ont vu qu’il y a tellement en Lui qui est digne de l’amour des gens, parce qu’ils ont vu le salut, la sagesse et les actes merveilleux de Dieu. Par conséquent, ils louent vraiment Dieu et ils languissent vraiment après Lui. Il s’éveille en eux une telle passion qu’ils ne pourraient pas survivre sans Dieu. Ceux qui témoignent véritablement de Dieu sont capables de Lui rendre un témoignage retentissant parce que leur témoignage est fondé sur la vraie connaissance et le vrai désir de Dieu. Leur témoignage ne dépend pas d’une impulsion émotionnelle, mais de la connaissance de Dieu et de la connaissance de Son tempérament. Parce qu’ils ont appris à connaître Dieu, ils sentent qu’ils doivent témoigner de Dieu sûrement et amener tous ceux qui languissent après Dieu à connaître Dieu et à être conscients de la tendresse de Dieu et de Sa réalité. Comme l’amour des gens pour Dieu, leur témoignage est spontané, il est réel et a une signification et une valeur réelles. Il n’est pas passif ou vide et dénué de sens. Seuls ceux qui aiment vraiment Dieu ont plus de valeur et de sens dans leur vie, et seulement eux croient vraiment en Dieu, parce qu’ils vivent dans la lumière de Dieu, qu’ils peuvent vivre pour l’œuvre et la gestion de Dieu. Ils ne vivent pas dans les ténèbres, mais vivent dans la lumière ; ils ne vivent pas une vie dénuée de sens, mais une vie bénie par Dieu. Seuls ceux qui aiment Dieu peuvent témoigner de Dieu, eux seuls sont les témoins de Dieu, eux seuls sont bénis par Dieu, et eux seuls peuvent recevoir les promesses de Dieu. Ceux qui aiment Dieu sont les intimes de Dieu, ce sont les gens bien-aimés de Dieu, et ils jouissent de bénédictions avec Dieu. Seuls des gens comme eux vivront éternellement, et eux seuls vivront toujours sous les soins et la protection de Dieu. Dieu s’offre aux gens pour être aimé et Il est digne de l’amour de tous, mais plusieurs sont incapables d’aimer Dieu, plusieurs ne peuvent pas témoigner de Dieu et partager le pouvoir avec Dieu. Parce qu’ils peuvent témoigner de Dieu et qu’ils consacrent tous leurs efforts à l’œuvre de Dieu, ceux qui aiment vraiment Dieu peuvent aller n’importe où sous les cieux sans rencontrer d’opposition de qui que ce soit, et ils peuvent exercer un pouvoir sur la terre et gouverner tout le peuple de Dieu. Ces gens se sont rassemblés de partout dans le monde, ils parlent des langues différentes, la couleur de leur peau est différente, mais leur existence a le même sens, ils ont tous un cœur qui aime Dieu, tous portent le même témoignage, ils ont la même résolution et le même désir. Ceux qui aiment Dieu peuvent circuler librement à travers le monde. Ceux qui témoignent de Dieu peuvent voyager à travers l’univers. Ces gens sont bien-aimés par Dieu, ils sont bénis par Dieu et ils vivront éternellement dans Sa lumière.

Extrait de « Ceux qui aiment Dieu vivront éternellement dans Sa lumière», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 505)

À quel degré aimes-tu Dieu aujourd’hui ? Et que sais-tu de tout ce que Dieu a fait en toi ? Ce sont les choses que tu devrais apprendre. Lorsque Dieu est arrivé sur terre, tout ce qu’Il a fait en l’homme et lui a permis de voir, c’est pour que l’homme L’aime et Le connaisse vraiment. Que l’homme soit capable de souffrir pour Dieu et ait été capable de venir de si loin est, d’une part, dû à l’amour de Dieu, et d’autre part, dû au salut de Dieu ; de plus, c’est à cause de l’œuvre de jugement et de châtiment que Dieu a accomplie en l’homme. Si vous êtes sans le jugement, le châtiment, et les épreuves de Dieu, et si Dieu ne vous a pas fait souffrir, alors pour être honnête, vous n’aimez pas vraiment Dieu. Plus l’œuvre de Dieu en l’homme est grande, et plus grande est la souffrance de l’homme, plus est-elle en mesure de montrer l’importance de l’œuvre de Dieu, et plus le cœur de cet homme est disposé à aimer Dieu véritablement. Comment apprenez-vous à aimer Dieu ? Sans tourment ni raffinement, sans épreuves douloureuses et si, en outre, tout ce que Dieu a donné à l’homme était grâce, amour et miséricorde, serais-tu capable de parvenir à aimer véritablement Dieu ? D’une part, pendant les épreuves de Dieu, l’homme arrive à connaître ses limites, et voit qu’il est insignifiant, méprisable et humble, qu’il n’a rien et n’est rien ; d’autre part, au cours de Ses épreuves, Dieu crée différents environnements pour l’homme qui rendent l’homme plus à même de faire l’expérience de la magnificence de Dieu. Bien que la douleur soit grande et parfois insurmontable et qu’elle atteigne même le niveau de douleur intolérable, ayant vécu cela, l’homme voit que l’œuvre que Dieu a accomplie en lui est formidable, et c’est seulement sur cette base que naît en l’homme le véritable amour pour Dieu. Aujourd’hui, l’homme voit qu’avec seulement la grâce, l’amour et la miséricorde de Dieu, il est incapable de se connaître véritablement, et encore moins de connaître l’essence de l’homme. Ce n’est que par le raffinement et le jugement de Dieu, c’est seulement au cours d’un tel raffinement que tu peux connaître tes faiblesses et savoir que tu n’as rien. Par conséquent l’amour de l’homme envers Dieu est bâti sur le fondement du raffinement et du jugement de Dieu. Si tu ne jouis que de la grâce de Dieu, avec une vie de famille paisible ou de bénédictions matérielles, alors tu n’as pas gagné Dieu, et ta croyance en Dieu ne peut pas être considérée comme réussie. Dieu a déjà accompli une étape de l’œuvre de la grâce dans la chair, et a déjà accordé des bénédictions matérielles à l’homme mais l’homme ne peut pas être perfectionné par la grâce, l’amour et la miséricorde seulement. L’homme au cours de ses expériences rencontre quelque peu l’amour de Dieu et vit l’amour et la miséricorde de Dieu, mais ayant vécu cela pendant un certain temps, il voit que la grâce de Dieu, Son amour et Sa miséricorde ne peuvent pas conduire à perfectionner l’homme et ne peuvent pas exposer ce qu’il y a de corrompu dans l’homme, et ne sont pas capables de débarrasser l’homme de son tempérament corrompu, ou de perfectionner son amour et sa foi. L’œuvre de grâce de Dieu a été l’œuvre d’une période, et l’homme ne peut pas compter sur la jouissance de la grâce de Dieu pour connaître Dieu.

Extrait de « C’est seulement en passant par des épreuves douloureuses que tu peux réaliser que Dieu est agréable», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 506)

Aujourd’hui, la plupart des gens n’ont pas cette connaissance. Ils croient que la souffrance est sans valeur, ils sont rejetés par le monde, leur vie familiale est troublée, ils ne sont pas aimés de Dieu, et leurs perspectives sont sombres. La souffrance de certaines personnes atteint un degré extrême, et leurs pensées tournent à la mort. Ce n’est pas le véritable amour pour Dieu ; ces gens sont des lâches, ils ne sont pas persévérants, ils sont faibles et impuissants ! Dieu est assoiffé de l’amour de l’homme, mais plus l’homme L’aime, plus grande est la souffrance de l’homme, plus l’homme L’aime, plus grandes sont les épreuves de l’homme. Si tu L’aimes, alors tu seras frappé par toute sorte de souffrance et si tu ne le fais pas, alors peut-être tout ira pour le mieux pour toi, et tout sera paisible autour de toi. Quand tu aimes Dieu, tu sens que beaucoup de choses autour de toi sont insurmontables, et parce que ta stature est trop petite, tu seras raffiné ; d’ailleurs, tu es incapable de satisfaire Dieu et tu auras toujours le sentiment que la volonté de Dieu est trop élevée, qu’elle est inaccessible à l’homme. À cause de tout cela, tu seras raffiné, parce qu’il y a beaucoup de faiblesse en toi, et beaucoup de choses qui ne peuvent pas satisfaire la volonté de Dieu, tu seras raffiné de l’intérieur. Pourtant vous devez clairement voir que la purification est seulement obtenue par le raffinement. Ainsi, au cours de ces derniers jours, vous devez rendre témoignage à Dieu. Quelle que soit votre souffrance, vous devrez aller jusqu’à la fin, et même à votre dernier souffle, vous devez toujours être fidèle à Dieu et à la merci de Dieu ; c’est ce qui est d’aimer véritablement Dieu, et seulement cela est le témoignage fort et retentissant. Lorsque tu es tenté par Satan, tu devrais dire : « Mon cœur appartient à Dieu, et Dieu m’a déjà conquis. Je ne puis te satisfaire, je dois tout consacrer à satisfaire Dieu. » Plus tu satisfais Dieu, plus Dieu te bénit, et plus ton amour pour Dieu grandit ; de la même manière aussi, tu auras la foi et la détermination, et tu sentiras que rien n’est plus digne ou significatif qu’une vie passée à adorer Dieu. On peut dire que l’homme n’a qu’à aimer Dieu pour être sans chagrin. Bien qu’il y ait des moments où ta chair est faible et où tu es assailli par beaucoup de problèmes réels, pendant ces temps tu compteras véritablement sur Dieu, et dans ton esprit tu seras consolé, et tu ressentiras de l’assurance, et que tu as quelque chose sur quoi tu peux compter. De cette façon, tu seras en mesure de surmonter de nombreux obstacles, et donc tu ne te plaindras pas de Dieu à cause de l’angoisse dont tu souffres ; tu auras envie de chanter, de danser et de prier, de t’assembler avec les autres et de communier, de penser à Dieu, et tu sentiras que toutes les personnes, les choses et toutes sortes d’éléments qui t’entourent et qui sont organisés par Dieu sont à leur place. Si tu n’aimes pas Dieu, tout ce que tu regarderas te semblera ennuyeux, rien ne te plaira ; dans ton esprit tu ne seras pas libre mais opprimé, ton cœur se plaindra toujours de Dieu, et tu sentiras toujours que tu souffres tant de tourments, et que c’est si injuste. Si ta quête ne vise pas le bonheur, mais cherche à satisfaire Dieu et à ne pas être accusé par Satan, une telle quête te donnera une grande force pour aimer Dieu. L’homme est capable d’accomplir tout ce que Dieu dit, et tout ce qu’il fait est capable de satisfaire Dieu, c’est ce que signifie se montrer capable de la réalité. Poursuivre la satisfaction de Dieu c’est utiliser l’amour de Dieu pour mettre Ses paroles en pratique ; indépendamment du temps, même quand les autres n’ont pas de force, en toi, il y a toujours un cœur qui aime Dieu, qui recherche ardemment Dieu et en qui Dieu manque. C’est la vraie stature. La grandeur de ta stature varie selon la grandeur de ton amour envers Dieu, si tu peux être capable ou non de rester ferme devant les épreuves, si tu t’affaiblis ou non lorsque tu fais face à un certain environnement, si tu peux rester sur tes positions ou non quand tes frères et tes sœurs te rejettent ; les faits te montreront simplement à quoi ressemble ton amour pour Dieu. Cela peut être vu par une grande partie de l’œuvre de Dieu que Dieu aime vraiment l’homme, les yeux spirituels de l’homme ne se sont tout simplement pas encore ouverts complètement, et il est incapable de voir à travers la plus grande partie de l’œuvre de Dieu et la volonté de Dieu, et les nombreuses choses qui sont agréables à Dieu ; L’homme a trop peu d’amour véritable pour Dieu. Tu as cru en Dieu pendant tout ce temps, et aujourd’hui Dieu a supprimé tous les moyens d’échapper. De manière réaliste, tu n’as pas d’autre choix que de prendre le bon chemin, le droit chemin sur lequel tu as été conduit par le jugement sévère et le salut suprême de Dieu. Ce n’est qu’après avoir éprouvé des difficultés et un raffinement que l’homme sait que Dieu est agréable. Ayant vécu cette expérience jusqu’à ce jour, on peut dire que l’homme est arrivé à connaître une partie de la bonté de Dieu mais cela n’est pas encore suffisant, parce que l’homme a beaucoup de manquements. Il doit vivre plus de l’œuvre merveilleuse de Dieu, et plus du raffinement de la souffrance indiquée par Dieu. C’est seulement alors que le tempérament de vie de l’homme peut changer.

Extrait de « C’est seulement en passant par des épreuves douloureuses que tu peux réaliser que Dieu est agréable», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 507)

Vous êtes tous au milieu des épreuves et de l’épurement. Comment devriez-vous aimer Dieu pendant l’épurement ? Ayant expérimenté l’épurement, les gens peuvent offrir une véritable louange à Dieu et, au milieu de l’épurement, ils peuvent voir qu’il leur manque beaucoup de choses. Plus ton épurement est intense, plus tu es capable de renoncer à la chair ; plus l’épurement des gens est intense, plus leur amour pour Dieu est grand. C’est ce que vous devriez comprendre. Pourquoi les gens doivent-ils être épurés ? Quel effet cela vise-t-il à obtenir ? Quelle est la signification de l’œuvre de l’épurement de Dieu dans l’homme ? Si tu cherches vraiment Dieu, après avoir expérimenté Son épurement à un certain degré, tu sentiras que c’est extrêmement bon et de la plus haute nécessité. Comment l’homme doit-il aimer Dieu pendant l’épurement ? En prenant la résolution d’aimer Dieu pour accepter Son épurement : pendant l’épurement, tu es tourmenté à l’intérieur, comme si un couteau était tourné dans ton cœur, mais tu restes disposé à satisfaire Dieu en utilisant ton cœur qui L’aime, et tu ne veux pas te préoccuper de la chair. C’est ce que l’on entend par pratiquer l’amour de Dieu. Tu as mal à l’intérieur, et ta souffrance a atteint un certain degré, mais tu es toujours prêt à te présenter devant Dieu et à prier, en disant : « Ô Dieu ! Je ne peux pas Te laisser. Bien qu’il y ait des ténèbres en moi, je veux Te satisfaire ; Tu connais mon cœur, et je voudrais que Tu investisses plus de Ton amour en moi. » C’est la pratique pendant l’épurement. Si tu utilises l’amour de Dieu comme fondement, l’épurement peut te rapprocher de Dieu et te rendre plus intime avec Dieu. Puisque tu crois en Dieu, tu dois Lui remettre ton cœur. Si tu offres et places ton cœur devant Dieu, alors pendant l’épurement, il te sera impossible de nier Dieu ou de laisser Dieu. De cette façon, ta relation avec Dieu deviendra de plus en plus étroite et toujours plus normale, et tu communieras de plus en plus fréquemment avec Dieu. Si tu pratiques toujours de cette façon, alors tu passeras plus de temps dans la lumière de Dieu et plus de temps sous la direction de Ses paroles. Il y aura aussi de plus en plus de changements dans ton tempérament, et ta connaissance augmentera de jour en jour. Quand le jour viendra où tu seras soudainement confronté aux épreuves de Dieu, tu seras non seulement capable de rester à côté de Dieu, mais aussi de pouvoir rendre témoignage à Dieu. À ce moment-là, tu seras comme Job et comme Pierre. Ayant rendu témoignage à Dieu, tu L’aimeras véritablement, et tu donneras volontiers ta vie pour Lui ; tu seras le témoin de Dieu et le bien-aimé de Dieu. L’amour qui a connu l’épurement est fort, et non pas faible. Peu importe quand et comment Dieu te soumet à Ses épreuves, tu es capable d’exprimer tes préoccupations au sujet de ta vie et de ta mort, de mettre volontiers tout de côté pour Dieu et de supporter avec joie toutes choses pour Dieu – et donc ton amour sera pur et ta foi réelle. C’est alors seulement que tu seras quelqu’un qui est vraiment aimé par Dieu et qui a vraiment été rendu parfait par Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’en faisant l’expérience de l’épurement que l’homme peut posséder l’amour véritable », dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 508)

Si les gens tombent sous l’influence de Satan, alors ils n’ont aucun amour pour Dieu en eux, et les visions, l’amour et la résolution qu’ils avaient auparavant ont disparu. Les gens pensaient toujours qu’ils étaient censés souffrir pour Dieu, mais aujourd’hui, ils pensent que c’est honteux et n’arrêtent pas de formuler des plaintes. C’est l’œuvre de Satan, un signe que l’homme est tombé sous le domaine de Satan. Si tu te retrouves dans cette situation, tu dois prier et la changer dès que tu le pourras ; cela te protégera contre les attaques de Satan. C’est pendant un épurement sévère que l’homme peut tomber le plus facilement sous l’influence de Satan, alors comment devrais-tu aimer Dieu pendant un tel épurement ? Tu devrais faire appel à ta volonté, mettre ton cœur devant Dieu et Lui consacrer tout ton temps. Peu importe comment Dieu t’épure, tu devrais être en mesure de mettre la vérité en pratique pour satisfaire la volonté de Dieu, et tu devrais prendre sur toi de chercher Dieu et de chercher la communion. À des moments comme ceux-là, plus tu seras passif, plus tu deviendras négatif et plus il te sera facile de régresser. Quand il est nécessaire pour toi de remplir ta fonction, bien que tu ne la remplisses pas bien, tu fais tout ce que tu peux, et tu le fais en n’utilisant rien de plus que ton amour pour Dieu ; indépendamment de ce que disent les autres, qu’ils disent que tu as bien fait ou que tu as mal fait, tes intentions sont fondées et tu n’es pas présomptueux, car tu agis pour Dieu. Lorsque les autres interprètent mal ce que tu fais, tu peux prier Dieu et dire : « Ô Dieu ! Je ne demande pas que les autres me supportent ou me traitent bien ni qu’ils me comprennent ou m’approuvent. Je demande seulement de pouvoir T’aimer dans mon cœur, d’être à l’aise dans mon cœur et d’avoir la conscience claire. Je ne demande pas que les autres me louent ou me tiennent en haute estime ; je ne cherche qu’à Te satisfaire dans mon cœur ; je joue mon rôle en faisant tout ce que je peux, et même si je suis sot, stupide, de mauvais calibre et aveugle, je sais que Tu es aimable, et je suis prêt à Te consacrer tout ce que j’ai. » Dès que tu pries de cette manière, ton amour pour Dieu émerge et tu te sens beaucoup plus soulagé dans ton cœur. C’est ce que l’on entend par pratiquer l’amour de Dieu. Alors que tu en feras l’expérience, tu échoueras deux fois et réussiras une fois, ou encore tu échoueras cinq fois et réussiras deux fois, et en vivant cette expérience de cette manière, ce n’est qu’au milieu de l’échec que tu pourras voir la beauté de Dieu et découvrir ce qui manque en toi. Lorsque tu seras face à de telles situations la prochaine fois, tu devras faire attention, modérer tes pas et prier plus souvent. Tu développeras graduellement la capacité à triompher face à de telles situations. Quand cela arrive, tes prières ont été efficaces. Quand tu verras que tu as réussi cette fois, tu seras satisfait à l’intérieur, et quand tu prieras, tu pourras sentir Dieu et sentir que la présence du Saint-Esprit ne t’a pas quitté, et alors seulement, tu sauras comment Dieu agit en toi. Pratiquer de cette façon te donnera un chemin vers l’expérience. Si tu ne mets pas la vérité en pratique, alors tu n’auras pas la présence du Saint-Esprit en toi. Mais si tu mets la vérité en pratique quand tu rencontres les choses comme elles sont, alors, même si tu as mal à l’intérieur, le Saint-Esprit sera avec toi par la suite, tu pourras sentir la présence de Dieu quand tu prieras, tu auras la force de mettre les paroles de Dieu en pratique et, pendant la communion avec tes frères et sœurs, rien ne pèsera sur ta conscience, et tu te sentiras en paix, et de cette façon, tu pourras mettre en lumière ce que tu as fait. Indépendamment de ce que disent les autres, tu seras en mesure d’avoir une relation normale avec Dieu, tu ne seras pas contraint par les autres, tu seras au-dessus de tout – et ainsi, tu démontreras que ta pratique des paroles de Dieu a été efficace.

Extrait de « Ce n’est qu’en faisant l’expérience de l’épurement que l’homme peut posséder l’amour véritable», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 509)

Plus l’épurement de Dieu est grand, plus les gens ont un cœur capable d’aimer Dieu. Le tourment dans leur cœur est profitable à leur vie, ils sont plus capables d’être en paix devant Dieu, leur relation avec Dieu est plus étroite, et ils sont mieux en mesure de voir l’amour suprême de Dieu et Son salut suprême. Pierre a expérimenté l’épurement des centaines de fois, et Job a subi plusieurs épreuves. Si vous désirez être rendus parfaits par Dieu, vous aussi vous devez subir l’épurement des centaines de fois ; c’est seulement si vous passez par ce processus et comptez sur cette étape que vous pourrez satisfaire la volonté de Dieu et être rendus parfaits par Dieu. L’épurement est le meilleur moyen par lequel Dieu rend les gens parfaits ; seuls l’épurement et les rudes épreuves peuvent faire ressortir le véritable amour que les gens ont pour Dieu dans leur cœur. Sans difficulté, les gens manquent d’un véritable amour pour Dieu ; s’ils ne sont pas mis à l’épreuve à l’intérieur et ne sont pas vraiment soumis à l’épurement, alors leur cœur sera toujours un peu perdu à l’extérieur. Ayant été épuré à un certain degré, tu verras tes propres faiblesses et difficultés, tu verras combien il te manque et que tu es incapable de surmonter les nombreux problèmes que tu rencontres, et tu verras combien ta désobéissance est grande. Ce n’est que pendant les épreuves que les gens sont en mesure de connaître véritablement leur état réel, et les épreuves rendent les gens plus aptes à être perfectionnés.

Pendant sa vie, Pierre a expérimenté l’épurement des centaines de fois et a subi de nombreuses épreuves douloureuses. Cet épurement est devenu le fondement de son amour suprême envers Dieu et l’expérience la plus significative de toute sa vie. Qu’il ait pu avoir un amour suprême envers Dieu était, en un sens, dû à sa résolution d’aimer Dieu ; plus important, cependant, c’était dû à l’épurement et aux souffrances par lesquels il est passé. Cette souffrance est devenue son guide sur le chemin de l’amour pour Dieu et la chose la plus mémorable pour lui. Si les gens ne subissent pas la douleur de l’épurement en aimant Dieu, alors leur amour est plein d’impuretés et de leurs propres préférences ; un tel amour est plein des idées de Satan et ne peut fondamentalement pas satisfaire la volonté de Dieu. Prendre la résolution d’aimer Dieu n’est pas la même chose que d’aimer véritablement Dieu. Même si toutes leurs pensées dans leur cœur sont orientées vers l’amour de Dieu et cherchent à satisfaire Dieu, et même si leurs pensées semblent entièrement vouées à Dieu et dépourvues de toute idée humaine, lorsque leurs pensées parviennent à Dieu, Il ne les approuve ni ne les bénit. Même quand les gens ont pleinement compris toutes les vérités, quand ils sont parvenus à les connaître toutes, on ne peut pas dire que c’est un signe d’amour pour Dieu, on ne peut pas dire que ces gens aiment réellement Dieu. Bien qu’ayant compris beaucoup de vérités sans passer par l’épurement, les gens sont incapables de mettre ces vérités en pratique ; c’est seulement pendant l’épurement que les gens peuvent comprendre la signification réelle de ces vérités, c’est alors seulement que les gens peuvent véritablement apprécier leur sens profond. À ce moment-là, s’ils essaient de nouveau, ils pourront mettre les vérités en pratique correctement et conformément à la volonté de Dieu ; à ce moment-là, leurs idées humaines diminuent, leur corruption humaine est réduite, et leurs émotions humaines s’atténuent ; ce n’est qu’à ce moment-là que leur pratique est une véritable manifestation de leur amour pour Dieu. L’effet de la vérité de l’amour envers Dieu n’est pas obtenu par la connaissance exprimée ou la volonté mentale, ni ne peut être obtenu simplement en comprenant la vérité. Cela exige que les gens payent le prix et qu’ils subissent beaucoup d’amertume pendant l’épurement, et alors seulement leur amour deviendra pur et sera selon le cœur de Dieu.

Extrait de « Ce n’est qu’en faisant l’expérience de l’épurement que l’homme peut posséder l’amour véritable», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 510)

Face à l’état de l’homme et à son attitude vis-à-vis de Dieu, Dieu a accompli une œuvre nouvelle, permettant à l’homme à la fois de Le connaître et de Lui obéir, et à la fois de L’aimer et de Lui rendre témoignage. Ainsi, l’homme doit vivre l’épurement de Dieu en lui-même, ainsi que Son jugement, le traitement et l’émondage sans lesquels il ne connaîtrait jamais Dieu et ne serait jamais capable de L’aimer et de Lui rendre témoignage véritablement. Dieu épure l’homme pas seulement pour un effet unilatéral, mais pour un effet multidimensionnel. C’est seulement de cette manière que Dieu accomplit l’œuvre d’épurement dans ceux qui sont prêts à chercher la vérité, afin que leur détermination et leur amour soient rendus parfaits par Dieu. Pour ceux qui sont prêts à chercher la vérité et qui cherchent ardemment Dieu, rien n’est plus significatif ou d’un plus grand apport qu’un épurement comme celui-là. Le tempérament de Dieu n’est pas si facilement connu ou compris par l’homme, car Dieu, à la fin, reste Dieu. En fin de compte, il n’est pas possible pour Dieu d’avoir le même tempérament que l’homme, et il n’est donc pas facile pour l’homme de connaître Son tempérament. La vérité n’est pas intrinsèquement possédée par l’homme et n’est pas facilement comprise par ceux qui ont été corrompus par Satan ; l’homme est dépourvu de la vérité et dépourvu de la détermination à mettre la vérité en pratique, et s’il ne souffre pas et n’est pas épuré ou jugé, sa résolution ne sera jamais rendue parfaite. Pour tout le monde, l’épurement est atroce et très difficile à accepter ; cependant, c’est au cours de l’épurement que Dieu rend manifeste Son juste tempérament envers l’homme et rend publiques Ses exigences pour l’homme, et fournit plus d’éclairage, plus d’émondage et de traitement véritables ; en comparant les faits et la vérité, Il donne à l’homme une plus grande connaissance de Lui-même et de la vérité, et donne à l’homme une plus grande compréhension de la volonté de Dieu, permettant ainsi à l’homme d’avoir un amour plus vrai et plus pur pour Dieu. Tels sont les desseins de Dieu dans la réalisation de l’épurement. Toute l’œuvre que Dieu accomplit dans l’homme a ses propres objectifs et sa propre signification ; Dieu n’accomplit pas une œuvre qui n’a pas de sens et Il ne fait pas non plus une œuvre qui n’est pas bénéfique à l’homme. L’épurement ne signifie pas éloigner les gens de Dieu ni les détruire en enfer. Cela signifie plutôt changer le tempérament de l’homme pendant l’épurement, changer ses intentions, ses positions, changer son amour pour Dieu et changer sa vie tout entière. L’épurement est un véritable test de l’homme et une forme d’entraînement réel, et ce n’est que pendant l’épurement que son amour peut servir sa fonction inhérente.

Extrait de « Ce n’est qu’en faisant l’expérience de l’épurement que l’homme peut posséder l’amour véritable», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 511)

Si tu crois en Dieu, tu dois alors obéir à Dieu, mettre la vérité en pratique et accomplir tous tes devoirs. De plus, tu dois comprendre les choses dont tu devrais faire l’expérience. Si tu ne fais que l’expérience d’être traité, d’être discipliné et l’expérience du jugement, si tu es seulement capable de profiter de Dieu, mais que tu es incapable de sentir quand Dieu te discipline ou te traite, cela est inacceptable. Peut-être que dans ce cas d’épurement, tu es capable de tenir ferme, mais cela n’est pas encore suffisant ; tu dois continuer de progresser. La leçon sur le fait d’aimer Dieu ne s’arrête jamais et n’a jamais de fin. Les gens pensent que la foi en Dieu est extrêmement simple, mais, une fois qu’ils acquièrent une expérience pratique, ils se rendent alors compte que la foi en Dieu n’est pas aussi simple que les gens l’imaginent. Quand Dieu œuvre pour épurer l’homme, l’homme souffre. Plus son épurement est grand, plus son amour pour Dieu est grand et plus la puissance de Dieu est révélée en lui. Inversement, si l’épurement de l’homme est moindre, son amour pour Dieu grandit moins et la puissance de Dieu est moins révélée en lui. Plus son épurement, sa douleur et son tourment sont intenses, plus son amour grandira, plus sa foi en Dieu sera authentique, et plus sa connaissance de Dieu sera profonde. Dans tes expériences, tu verras que ceux qui endurent un grand épurement et une grande douleur, et sont beaucoup traités et disciplinés, ont un amour de Dieu profond et une connaissance de Dieu plus profonde et pénétrante. Ceux qui n’ont pas fait l’expérience d’avoir été traités n’ont qu’une connaissance superficielle, et peuvent seulement dire : « Dieu est si bon, Il accorde des grâces aux gens afin qu’ils puissent profiter de Lui. » Si les gens ont expérimenté le fait d’être traités et disciplinés, alors ils sont en mesure de parler de la vraie connaissance de Dieu. Donc, plus l’œuvre de Dieu en l’homme est merveilleuse, plus elle a de valeur et plus elle est signifiante. Plus l’œuvre de Dieu est impénétrable pour toi et plus elle est incompatible avec tes notions, plus elle est capable de te conquérir, de te gagner et de te perfectionner. La signification de l’œuvre de Dieu est si grande ! Si Dieu n’épurait pas l’homme de cette façon, s’Il n’œuvrait pas selon cette méthode, alors Son œuvre serait inefficace et n’aurait pas de signification. Il a été dit auparavant que Dieu sélectionnerait et gagnerait ce groupe, et les rendrait complets dans les derniers jours : il y a là une signification extraordinaire. Plus Il œuvre en vous, plus votre amour pour Dieu est profond et pur. Plus l’œuvre de Dieu est grande, plus l’homme est en mesure de goûter Sa sagesse et plus l’homme connaît Dieu profondément. Durant les derniers jours, les six mille ans du plan de gestion de Dieu se termineront. Est-ce que celui-ci peut vraiment se terminer comme cela, si facilement ? Une fois qu’Il aura conquis l’humanité, Son œuvre sera-t-elle terminée ? Est-ce que cela peut être si simple ? Les gens imaginent, en effet, que c’est aussi simple que cela, mais ce que Dieu fait n’est pas si simple. Peu importe de quelle partie de l’œuvre de Dieu il s’agit, tout est insondable pour l’homme. Si tu pouvais la sonder, l’œuvre de Dieu serait alors sans importance ou sans valeur. Ainsi, l’œuvre accomplie par Dieu est insondable ; elle est complètement en désaccord avec tes notions, et plus elle est irréconciliable avec tes notions, plus cela montre que l’œuvre de Dieu est significative ; si elle était compatible avec tes notions, alors elle n’aurait pas de sens. Aujourd’hui, tu sens que l’œuvre de Dieu est si merveilleuse, et plus tu sens qu’elle est merveilleuse, plus tu sens que Dieu est insondable, et tu vois combien sont merveilleux les actes de Dieu. S’Il n’accomplissait qu’un travail superficiel et sommaire pour conquérir l’homme, et ne faisait rien d’autre par la ensuite, alors l’homme serait incapable de comprendre la signification de l’œuvre de Dieu. Bien que tu reçoives un peu d’épurement maintenant, cela est d’un grand bénéfice à la croissance de ta vie. De telles difficultés sont donc grandement nécessaires pour vous. Aujourd’hui, tu reçois un peu d’épurement, mais ensuite tu seras vraiment capable de voir les actes de Dieu, et, finalement, tu diras : « Les actes de Dieu sont si merveilleux ! » Tels seront les propos dans ton cœur. Après avoir expérimenté l’épurement de Dieu pendant un certain temps (l’épreuve des exécutants et le temps du châtiment), certains, à la fin, ont déclaré : « C’est vraiment difficile de croire en Dieu ! » Ces mots « vraiment difficile » démontrent que les actes de Dieu sont insondables, que l’œuvre de Dieu a une grande signification et une grande valeur, et que Son œuvre est très digne d’être chérie par l’homme. Après tout le travail que J’ai fait, si vous n’aviez pas la moindre connaissance, Mon œuvre pourrait-elle encore avoir de la valeur ? Vous direz alors : « Servir Dieu est vraiment difficile, les actes de Dieu sont si merveilleux, et Dieu est vraiment sage ! Il est si aimable ! » Si tu es en mesure de dire ces mots après avoir traversé une période d’expérience, cela prouve alors que tu as gagné en toi l’œuvre de Dieu. Un jour, tu seras à l’étranger pour répandre l’Évangile et quelqu’un te demandera : « Comment va ta foi en Dieu ? » Tu seras en mesure de dire : « Les actions de Dieu sont tellement merveilleuses ! » Ils sentiront que tes paroles traduisent des expériences réelles. C’est vraiment cela porter témoignage. Tu diras que l’œuvre de Dieu est remplie de sagesse et que Son œuvre en toi t’a vraiment convaincu et a vraiment conquis ton cœur. Tu L’aimeras toujours parce qu’Il est plus que digne de l’amour de l’humanité ! Si tu peux aborder ces choses, tu pourras alors toucher le cœur des gens. Tout cela, c’est porter témoignage. Si tu peux porter un témoignage retentissant, émouvoir les gens jusqu’aux larmes, cela montre que tu es vraiment quelqu’un qui aime Dieu, et c’est parce que tu es capable de témoigner de l’amour pour Dieu, et à travers toi, les actions de Dieu peuvent être confirmées en témoignage. Grâce à ton témoignage, les autres sont amenés à chercher l’œuvre de Dieu, à en faire l’expérience, dans tout environnement dans lequel ils se trouveront, ils seront capables de tenir ferme. Il n’y a qu’en témoignant de cette façon que tu peux porter un témoignage authentique, et c’est exactement ce qui est exigé de toi maintenant. Tu devrais te rendre compte que l’œuvre de Dieu est extrêmement précieuse et digne d’être chérie par les gens, que Dieu est si précieux et si généreux ; non seulement Il est capable de prononcer des paroles, mais plus encore, Il peut juger les gens, épurer leur cœur, leur faire plaisir, les gagner, les conquérir et les rendre parfaits. Partant de ton expérience, tu verras que Dieu est très aimable. Alors, à quel point aimes-tu Dieu maintenant ? Peux-tu vraiment dire ces choses dans ton cœur ? Lorsque tu pourras exprimer ces paroles du plus profond de ton cœur, tu pourras porter témoignage. Une fois que ton expérience aura atteint ce niveau, tu seras capable de témoigner de Dieu, et tu seras qualifié pour cela. Si tu n’atteins pas ce niveau dans ton expérience, alors tu en seras encore bien loin. Il est normal que les gens manifestent des faiblesses durant le processus d’épurement, mais après l’épurement, tu devrais pouvoir dire : « Dieu est si sage dans Son œuvre ! » Si tu es vraiment capable de saisir la valeur concrète de ces paroles, alors elles deviendront quelque chose que tu chériras, et ton expérience aura de la valeur.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 512)

Que devrais-tu chercher maintenant ? La question de savoir si tu es capable ou pas de porter témoignage de l’œuvre de Dieu, si tu peux ou pas devenir un témoignage et une manifestation de Dieu, et si tu es apte ou pas à être utilisé par Lui : voilà les choses que tu devrais chercher. Quelle est l’importance de l’œuvre que Dieu a vraiment accomplie en toi ? Qu’en as-tu vu ? Qu’en as-tu touché ? Dans quelle mesure en as-tu fait l’expérience et l’as-tu goûtée ? Que Dieu t’ait testé, qu’Il t’ait traité ou qu’Il t’ait discipliné, peu importe, Ses actions et Son œuvre ont été réalisées en toi. Toutefois, en tant que croyant en Dieu, en tant que quelqu’un qui est prêt à chercher à être rendu parfait par Lui, es-tu capable de témoigner de l’œuvre de Dieu sur la base de ton expérience pratique ? Peux-tu continuer à vivre la parole de Dieu à travers ton expérience pratique ? Peux-tu subvenir aux besoins des autres à travers ta propre expérience pratique et consacrer ta vie entière à porter témoignage de l’œuvre de Dieu ? Pour témoigner de l’œuvre de Dieu, tu dois t’appuyer sur ton expérience, sur ta connaissance et sur le prix que tu as payé. Ainsi seulement, tu peux satisfaire Sa volonté. Es-tu quelqu’un qui témoigne de l’œuvre de Dieu ? As-tu ce désir ? Si tu peux témoigner de Son nom et, plus encore, de Son œuvre, ainsi que vivre selon l’image qu’Il exige de Son peuple, alors tu es un témoin de Dieu. Comment témoignes-tu de Dieu, en réalité ? Tu le fais en cherchant Dieu et en désirant vivre Sa parole, en portant témoignage par tes paroles, en permettant aux gens de connaître Son œuvre et de voir Ses actions. Si tu cherches vraiment tout cela, alors Dieu te rendra parfait. Si tout ce que tu recherches, c’est d’être rendu parfait par Dieu et béni au dernier jour, alors la perspective de ta foi en Dieu n’est pas pure. Tu devrais chercher comment voir les actes de Dieu dans la vie réelle, comment Le satisfaire quand Il te révèle Sa volonté, chercher comment témoigner de Sa splendeur et de Sa sagesse et comment témoigner de la manière dont Il te discipline et te traite. Toutes ces choses sont des choses que tu devrais comprendre maintenant. Si ton amour pour Dieu est uniquement pour que tu puisses participer à la gloire de Dieu après qu’Il t’a perfectionné, cela reste alors inadéquat et ne peut répondre aux exigences de Dieu. Tu dois être en mesure de témoigner de l’œuvre de Dieu, de satisfaire Ses exigences et de vivre l’œuvre qu’Il a accomplie sur les gens de manière concrète. Que ce soit la douleur, les larmes ou la tristesse, il faut que tu aies une expérience de toutes ces choses dans ta pratique. Elles servent à te perfectionner pour que tu sois quelqu’un qui témoigne de Dieu. Qu’est-ce, exactement, qui t’oblige à présent à souffrir et à chercher à être perfectionné ? Si tu souffres actuellement, est-ce vraiment parce que tu aimes Dieu et Lui rends témoignage ? Ou est-ce pour les bénédictions de la chair, pour tes perspectives futures et pour ton destin ? Toutes tes intentions, toutes tes motivations et tous tes objectifs personnels doivent être rectifiés et ne peuvent pas être guidés par ta propre volonté. Si une personne cherche à être perfectionnée pour recevoir des bénédictions et obtenir du pouvoir, alors qu’une autre personne recherche la perfection pour satisfaire Dieu, pour porter un témoignage concret de l’œuvre de Dieu, laquelle des deux quêtes choisirais-tu ? Si tu choisis la première, alors tu es encore très loin des normes de Dieu. J’ai dit, jadis, que Mes actions seraient dévoilées à travers tout l’univers et que Je régnerais en Roi de l’univers. D’autre part, ce qui vous a été confié est d’aller rendre témoignage de l’œuvre de Dieu, et non pas que vous deveniez des rois et apparaissiez devant tout l’univers. Que les actes de Dieu remplissent le cosmos et le firmament. Que tout le monde les voie et les reconnaisse. Ces paroles sont prononcées par rapport à Dieu Lui-même et ce que l’être humain doit faire, c’est de rendre témoignage à Dieu. Que connais-tu de Dieu à présent ? Dans quelle mesure peux-tu rendre témoignage à Dieu ? Pourquoi Dieu perfectionne-t-Il l’homme ? Une fois que tu comprends la volonté de Dieu, comment dois-tu montrer de la considération envers Sa volonté ? Si tu es prêt à être perfectionné et à rendre témoignage de l’œuvre de Dieu à travers ce que tu vis, si tu as cette force motrice, alors rien n’est trop difficile. Ce dont les gens ont besoin maintenant c’est la confiance. Si tu as la force motrice, alors il te sera aisé de renoncer à toute négativité, passivité, paresse et notions de la chair, philosophies pour la vie, tempérament rebelle, émotions, et ainsi de suite.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 513)

Durant les épreuves, il est normal que les gens soient faibles, qu’ils aient de la négativité en eux, ou qu’ils manquent de clarté au sujet de la volonté de Dieu ou de leur voie de pratique. Mais dans tous les cas, tu dois, tout comme Job, avoir foi en l’œuvre de Dieu et ne pas nier Dieu. Bien que Job fût faible et qu’il maudît le jour de sa naissance, il ne nia pas que toutes les choses dans la vie humaine ont été accordées par l’Éternel et que l’Éternel est aussi Celui qui reprend tout. Peu importe la façon dont il a été testé, il a maintenu cette croyance. Dans ton expérience, peu importe l’épurement que tu subis à travers les paroles de Dieu, ce que Dieu exige de l’humanité, en un mot, c’est sa foi en Lui et son amour pour Lui. Ce qu’Il perfectionne en œuvrant de cette manière, c’est la foi des hommes, leur amour et leurs aspirations. Dieu accomplit l’œuvre de perfection des hommes, et ils ne peuvent pas le voir, ne peuvent pas le sentir : dans ces circonstances, ta foi est requise. La foi des hommes est requise quand quelque chose ne peut pas être vu à l’œil nu, et ta foi est requise quand tu ne peux pas renoncer à tes propres notions. Lorsque l’œuvre de Dieu n’est pas claire pour toi, ce qui est requis, c’est que tu aies la foi et que tu adoptes une position ferme et que tu portes témoignage. Quand Job atteignit ce point, Dieu lui apparut et lui parla. Autrement dit, ce n’est que par ta foi que tu pourras voir Dieu et, quand tu auras la foi, Dieu te rendra parfait. Sans la foi, Il ne peut pas faire cela. Dieu t’accordera tout ce que tu espères gagner. Si tu n’as pas la foi, alors tu ne peux pas être rendu parfait et tu seras incapable de voir les actions de Dieu, et encore moins de voir Son omnipotence. Lorsque tu seras convaincu que tu verras Ses actions dans ton expérience concrète, alors Dieu t’apparaîtra, et Il t’éclairera et te guidera de l’intérieur. Sans cette foi, Dieu sera dans l’incapacité de faire cela. Si tu as perdu l’espérance en Dieu, comment pourras-tu faire l’expérience de Son œuvre ? Par conséquent, ce n’est que lorsque tu as la foi et que tu ne nourris pas de doutes envers Dieu, ce n’est que lorsque tu auras la vraie foi en Lui, peu importe ce qu’Il fait, cela t’éclairera et t’illuminera dans tes expériences, et alors seulement pourras-tu voir Ses actions. Toutes ces choses sont acquises par la foi. La foi ne peut venir que par l’épurement, et en l’absence d’épurement, la foi ne peut pas émerger. À quoi fait référence le mot « foi » ? La foi est la croyance authentique et le cœur sincère que les humains devraient avoir quand ils ne peuvent pas voir ou toucher quelque chose, quand l’œuvre de Dieu n’est pas conforme aux notions humaines, quand elle est hors de la portée des hommes. Telle est la foi dont Je parle. Les gens ont besoin de la foi en temps de difficultés et d’épurement, et l’épurement vient avec la foi. La foi et l’épurement ne peuvent être dissociés. Peu importe comment Dieu œuvre, et peu importe ton environnement, tu es capable de poursuivre la vie et de chercher la vérité et la connaissance de l’œuvre de Dieu, tu as une compréhension de Ses actions et tu es capable d’agir selon la vérité, alors il s’agit de ta foi authentique et cela montre que tu n’as pas perdu ta foi en Dieu. Tu ne peux avoir la vraie foi que si tu es capable de toujours poursuivre la vérité à travers l’épurement, que tu es capable de vraiment aimer Dieu et que tu n’acquiers aucun doute à Son sujet, si, quoi qu’Il fasse, tu pratiques quand même la vérité pour Le satisfaire et que tu es capable de chercher Sa volonté dans les profondeurs et d’être préoccupé par Sa volonté. Auparavant, quand Dieu a dit que tu régnerais en tant que roi, tu L’as aimé, et quand Il S’est révélé Lui-même ouvertement à toi, tu L’as suivi. Mais maintenant, Dieu est caché, tu ne peux pas Le voir et les problèmes se sont abattus sur toi. À ce moment-là, vas-tu perdre espoir en Dieu ? Donc, en tout temps, tu dois poursuivre la vie et chercher à satisfaire la volonté de Dieu. C’est cela qui est appelé la foi authentique, et c’est le genre d’amour le plus vrai et le plus beau.

Dans le passé, les gens avaient l’habitude de prendre leurs résolutions devant Dieu et disaient : « Même si personne d’autre n’aime Dieu, je dois L’aimer. » Mais maintenant, tu fais face à l’épurement. Ce n’est pas conforme à tes notions, donc tu perds la foi en Dieu. Est-ce un amour authentique ? Tu as lu l’histoire de Job à de nombreuses reprises. L’as-tu oubliée ? Le véritable amour ne peut prendre forme qu’à partir de la foi. Tu développes le véritable amour de Dieu à travers tes épurements, dans tes expériences courantes, tu es préoccupé par la volonté de Dieu au travers de ta foi, et c’est aussi à travers la foi que tu nies ta propre chair et poursuis la vie. Voilà ce que les gens devraient faire. Si tu fais cela, tu pourras alors voir les actions de Dieu, mais si tu manques de foi, alors tu seras incapable de voir les actions de Dieu ou de faire l’expérience de Son œuvre. Si tu veux être utilisé et rendu parfait par Dieu, tu dois alors tout posséder : la volonté de souffrir, la foi, l’endurance, l’obéissance, ainsi que la capacité de faire l’expérience de l’œuvre de Dieu, de saisir Sa volonté, d’être préoccupé par Sa souffrance, et ainsi de suite. Parfaire une personne n’est pas facile et chaque épurement que tu expérimentes nécessite ta foi et ton amour. Si tu veux être rendu parfait par Dieu, parcourir les rues ne suffit pas et simplement te dépenser pour Dieu ne suffit pas non plus. Tu dois posséder beaucoup de choses pour devenir quelqu’un qui est rendu parfait par Dieu. Lorsque tu fais face à des souffrances, tu dois pouvoir oublier la chair et ne pas te plaindre de Dieu. Quand Dieu Se cache de toi, tu dois être en mesure d’avoir la foi pour Le suivre, pour maintenir ton premier amour sans le laisser faiblir ou disparaître. Peu importe ce que Dieu fait, tu dois te soumettre à Son dessein et être plus disposé à maudire ta propre chair qu’à te plaindre de Lui. Lorsque tu fais face à des épreuves, tu dois satisfaire Dieu en dépit de tes larmes amères ou de ta réticence à te défaire de quelque chose que tu aimes. Cela seul peut être appelé l’amour et la foi véritables. Quelle que soit ta stature réelle, tu dois d’abord posséder la volonté d’endurer les difficultés aussi bien que la vraie foi, et tu dois aussi avoir la volonté de renoncer à la chair. Tu dois être prêt à endurer personnellement les difficultés et à supporter la perte de tes intérêts personnels afin de satisfaire la volonté de Dieu. Tu dois également être capable de ressentir dans ton cœur du regret vis-à-vis de toi-même, regret de ne pas avoir été en mesure de satisfaire Dieu dans le passé, et tu dois aussi être capable de ressentir du regret vis-à-vis de toi-même maintenant. Tu ne dois manquer d’aucune de ces choses, car c’est à travers ces choses que Dieu te rendra parfait. Si tu ne parviens pas à remplir ces conditions, tu ne peux pas être perfectionné.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 514)

Quelqu’un qui sert Dieu devrait non seulement savoir comment souffrir pour Lui, mais plus encore, il devrait comprendre que le but de la croyance en Dieu est de chercher à L’aimer. Dieu ne t’utilise pas seulement pour t’épurer ou te faire souffrir, mais, au contraire, Il t’utilise pour te faire connaître Ses actions, connaître le vrai sens de la vie humaine, et en particulier, te faire savoir que servir Dieu n’est pas une tâche facile. Expérimenter l’œuvre de Dieu n’est pas le fait de jouir de la grâce, mais plutôt de souffrir à cause de ton amour pour Lui. Puisque tu jouis de la grâce de Dieu, tu dois également te réjouir de Son châtiment – tu dois vivre toutes ces choses. Tu peux vivre l’illumination de Dieu en toi, et tu peux également vivre Ses traitements et Son jugement. De cette façon, ton expérience sera complète. Dieu a entrepris Son œuvre de jugement et de châtiment en toi. La parole de Dieu t’a traité, mais pas seulement. Elle t’a également éclairé, elle t’a illuminé. Quand tu es négatif et fragile, Dieu Se soucie de toi. L’ensemble de cette œuvre vise à te faire comprendre que tout de l’homme est orchestré par Dieu. Tu penses peut-être que croire en Dieu c’est souffrir, ou faire beaucoup de choses pour Lui. Tu penses peut-être que l’objectif de la croyance en Dieu est que ta chair soit en paix, ou que tout se passe bien dans ta vie, ou que tu sois à ton aise en toute chose. Toutefois, aucune de ces raisons ne devrait justifier la croyance des hommes en Dieu. Si c’est ce que tu crois, alors ta perspective est incorrecte et tu ne pourras tout simplement pas être rendu parfait. Les actions de Dieu, le tempérament juste de Dieu, Sa sagesse, Ses paroles, Sa splendeur et Sa nature insondable sont toutes des choses que les gens devraient comprendre. Utilise cette compréhension pour te débarrasser de tes demandes, notions et espoirs personnels intéressés qui sont dans ton cœur. Ce n’est qu’en éliminant ces éléments que tu pourras répondre aux conditions posées par Dieu. Ce n’est que par cela que tu pourras avoir la vie et satisfaire Dieu. Croire en Dieu vise à Le satisfaire et à vivre avec le tempérament qu’Il exige, de sorte que Ses actions et Sa gloire puissent se manifester à travers ce groupe de personnes indignes. C’est la bonne perspective pour croire en Dieu, et aussi le but que tu devrais rechercher. Tu devrais avoir le juste point de vue de croire en Dieu et chercher à obtenir les paroles de Dieu. Tu dois manger et boire les paroles de Dieu, être capable de vivre la vérité et en particulier, de voir Ses actes concrets, Ses actes merveilleux à travers tout l’univers, ainsi que l’œuvre concrète qu’Il accomplit dans la chair. Par leurs expériences réelles, les hommes peuvent apprécier comment Dieu fait exactement Son œuvre en eux et ce qu’est Sa volonté sur eux. Tout cela a pour but d’éliminer leur tempérament satanique corrompu. Débarrasse-toi de toutes les impuretés et injustices qui sont au-dedans de toi, élimine tes mauvaises intentions, et de cette façon, tu pourras bâtir une vraie foi en Dieu. Ce n’est qu’en ayant la vraie foi que tu peux véritablement aimer Dieu. Tu ne peux réellement aimer Dieu que sur le fondement de ta croyance en Lui. Peux-tu arriver à aimer Dieu sans croire en Lui ? Si tu crois en Dieu, tu ne peux pas être confus à ce sujet. Certaines personnes deviennent pleines de vigueur dès qu’elles voient que la foi en Dieu leur apporte des bénédictions, mais perdent toute énergie dès qu’elles voient qu’elles doivent endurer des épurements. Est-ce cela croire en Dieu ? Finalement, tu dois atteindre une obéissance complète et totale devant Dieu dans ta foi. Tu crois en Dieu, mais tu continues à formuler des exigences envers Lui, tu as de nombreuses notions religieuses que tu ne peux pas mettre de côté, des intérêts personnels que tu ne peux pas abandonner, et tu continues à chercher des bénédictions de la chair et tu veux que Dieu sauve ta chair, qu’Il sauve ton âme : ce sont là tous les comportements des personnes qui ont une perspective erronée. Même si les personnes ayant des croyances religieuses ont foi en Dieu, elles ne cherchent pas à changer leurs tempéraments et ne recherchent pas la connaissance de Dieu, mais au contraire, elles ne recherchent que les intérêts de leur chair. Beaucoup parmi vous ont des croyances qui relèvent de la catégorie des convictions religieuses. Ce n’est pas la vraie foi en Dieu. Pour croire en Dieu, les gens doivent avoir un cœur prêt à souffrir pour Lui et la détermination de renoncer à eux-mêmes. À moins qu’ils réunissent ces deux conditions, leur foi en Dieu n’est pas valide, et ils ne seront pas en mesure d’atteindre un changement dans leur tempérament. Seules les personnes qui poursuivent réellement la vérité, qui cherchent la connaissance de Dieu et poursuivent la vie sont celles qui croient véritablement en Dieu.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 515)

L’œuvre d’épurement vise avant tout à parfaire la foi des gens et, à la fin, à atteindre un état où tu as envie de partir, mais tu ne le peux pas, où certains sont dénués du moindre espoir, mais ils ont pourtant encore leur foi, où les hommes n’ont plus d’espoir en leur propre avenir. C’est seulement à ce moment-là que se terminera l’épurement de Dieu. L’humanité n’est pas encore parvenue à ce stade du passage entre la vie et la mort. Les humains n’ont pas goûté à la mort, l’épurement n’est donc pas encore fini. Même ceux qui étaient à l’étape des exécutants n’avaient pas été épurés au maximum. Job, a subi un épurement extrême et il n’avait rien sur quoi s’appuyer. Les gens doivent subir des épurements au point de perdre tout espoir et de ne plus pouvoir se fier à rien : cela seul est un vrai épurement. Au temps des exécutants, si ton cœur était toujours paisible devant Dieu et si, quel que soit ce qu’Il faisait et quelle que soit Sa volonté pour toi, tu obéissais toujours à Ses arrangements, alors au bout de la route, tu aurais compris tout ce que Dieu avait fait. Tu subis les épreuves de Job, et en même temps, tu subis les épreuves de Pierre. Quand Job a été testé, il a porté témoignage et, à la fin, l’Éternel S’était révélé à lui. Il a été digne de voir la face de Dieu seulement après avoir témoigné. Pourquoi est-il dit : « Je Me cache de la terre de souillure, mais Je Me fais voir au saint royaume » ? Cela signifie que tu ne peux être digne de voir la face de Dieu que lorsque tu es saint et tu témoignes. Si tu ne peux pas Lui porter témoignage, tu ne peux pas être digne de voir Sa face. Si, face aux épurements, tu bats en retraite ou tu te plains de Dieu, manquant ainsi de Lui porter témoignage et devenant la risée de Satan, tu ne gagneras pas alors l’apparition de Dieu. Si tu es comme Job, qui, au milieu des épreuves, maudit sa propre chair et ne se plaignit pas de Dieu, qui put détester sa propre chair sans se plaindre ou pécher par ses paroles, tu porteras alors témoignage. Lorsque tu subis des épurements à un certain degré et que tu peux encore être comme Job, totalement obéissant devant Dieu et sans rien exiger de Lui ou sans tes propres idées, alors Dieu t’apparaîtra. Dieu ne t’apparaît pas maintenant à cause de tes si nombreux préjugés personnels, notions, pensées égoïstes, exigences individuelles et intérêts charnels, et tu n’es pas digne de voir Sa face. Si tu vois Dieu, tu L’évalueras selon tes propres conceptions. Alors, tu deviendras celui qui Le cloue sur la croix. S’il t’arrive beaucoup de choses qui ne sont pas conformes à tes idées, et que tu parviens pourtant à les mettre de côté et connaître les actions de Dieu à partir de ces choses, et si tu révèles ton cœur d’amour de Dieu au milieu des épurements, c’est cela porter témoignage. Si ton foyer est paisible, si tu jouis du confort de la chair, si personne ne te persécute, et si tes frères et sœurs de l’Église t’obéissent, peux-tu afficher ton cœur d’amour pour Dieu ? Cela peut-il t’épurer ? Ton amour pour Dieu ne peut être démontré que par l’épurement, et tu peux être perfectionné seulement par des choses qui arrivent et qui ne sont pas conformes à tes conceptions. En se servant de divers éléments contraires et négatifs et en utilisant toutes sortes de manifestations de Satan – ses actions, ses accusations, ses perturbations et ses tromperies – Dieu te montre clairement le visage hideux de Satan, et ainsi, perfectionne ta capacité de distinguer Satan, pour que tu puisses le haïr et le renier.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 516)

On peut dire que c’est Dieu qui t’éprouve à travers tes nombreuses expériences d’échec, de faiblesses et de périodes de négativité, car tout vient de Dieu, toutes les choses et tous les événements sont entre Ses mains. Que tu échoues ou non, que tu sois faible et trébuches, tout repose sur Dieu et est à Sa portée. Du point de vue de Dieu, c’est une épreuve pour toi, et si tu ne peux pas le reconnaître, cela deviendra une tentation. Il y a deux genres d’états que les gens devraient reconnaître : l’un vient du Saint-Esprit et la source probable de l’autre est Satan. Dans le premier état, c’est le Saint-Esprit qui t’illumine et te permet de te connaître, de te détester, d’éprouver du regret vis-à-vis de toi-même et d’avoir un véritable amour pour Dieu, d’avoir à cœur de Le satisfaire. Dans l’autre état, tu te connais toi-même, mais tu es négatif et faible. On peut dire que cet état est l’épurement de Dieu. On pourrait aussi dire que c’est la tentation de Satan. Si tu reconnais que c’est le salut de Dieu envers toi et perçois que tu Lui es incroyablement redevable, et si à partir de ce moment, tu essaies de Lui rendre ta gratitude et de ne plus tomber dans une telle dépravation, si tu fais des efforts pour manger et boire Ses paroles, si tu considères toujours que tu es déficient et si le désir habite ton cœur, alors c’est l’épreuve de Dieu. Après que la souffrance est terminée et que tu continues d’avancer, Dieu continuera à te guider, à t’illuminer, à t’éclairer et à te nourrir. Mais si tu ne le reconnais pas, et si tu es négatif, t’abandonnant simplement au désespoir, si tu penses de cette façon, alors tu subis la tentation de Satan. Quand Job a enduré des épreuves, Dieu et Satan ont parié l’un avec l’autre, et Dieu a permis à Satan d’affliger Job. Même si c’était Dieu qui éprouvait Job, en réalité, c’était Satan qui s’attaquait à lui. Pour Satan, c’était tenter Job, mais Job était du côté de Dieu, et si cela n’avait pas été le cas, il aurait alors succombé à la tentation. Dès que les gens succombent à la tentation, ils s’exposent au danger. On peut dire que subir l’épurement est une épreuve de Dieu, mais si tu n’es pas dans un bon état, on peut dire que c’est une tentation de Satan. Si la vision n’est pas claire pour toi, Satan t’accusera et te cachera des choses concernant cette vision. Avant de t’en rendre compte, tu auras succombé à la tentation.

Si tu ne fais pas l’expérience de l’œuvre de Dieu, tu ne pourras jamais être perfectionné. Dans ton expérience, tu dois également entrer dans les détails. Par exemple, quelles sont les choses qui te conduisent à nourrir des notions et autant de motivations, quel genre de pratiques appropriées as-tu à leur opposer ? Si tu peux faire l’expérience de l’œuvre de Dieu, cela signifie que tu as la stature. Si tu sembles n’avoir que de la vigueur, ce n’est pas la vraie stature et tu ne seras absolument pas capable de tenir ferme. La volonté de Dieu sera réalisée seulement quand vous pourrez faire l’expérience de l’œuvre de Dieu, que vous pourrez l’expérimenter et la méditer n’importe quand, n’importe où, quand vous pourrez quitter les bergers et vivre de façon autonome en vous fiant à Dieu, et quand vous pourrez voir les actions réelles de Dieu. En ce moment, la plupart des gens ne savent pas comment en faire l’expérience. Quand ils ont un problème, ils ne savent pas comment le régler, ils sont incapables de faire l’expérience de l’œuvre de Dieu et ils ne peuvent pas mener une vie spirituelle. Tu dois inclure les paroles et l’œuvre de Dieu dans ta vie pratique.

Parfois, Dieu te donne un certain genre de sentiment, un sentiment qui te fait perdre ton plaisir intérieur et perdre la présence de Dieu, de telle sorte que tu es plongé dans les ténèbres. C’est un type d’épurement. Chaque fois que tu fais quelque chose, ça tourne toujours mal ou tu te heurtes à un mur. C’est la discipline de Dieu. Parfois, quand tu fais quelque chose qui est une désobéissance à Dieu et un acte rebelle contre Lui, peut-être que personne d’autre n’est au courant, mais Dieu le sait. Il ne te laissera pas partir et Il te disciplinera. L’œuvre du Saint-Esprit est très détaillée. Il observe très attentivement chaque mot et chaque action des gens, chacun de leurs actes et de leurs mouvements, chacune de leurs pensées et de leurs idées, afin que les gens puissent acquérir une prise de conscience intérieure de ces choses. Tu fais quelque chose une fois et ça tourne mal, tu fais quelque chose à nouveau et ça tourne encore mal, et progressivement, tu parviendras à comprendre l’œuvre du Saint-Esprit. Après avoir été discipliné plusieurs fois, tu sauras ce qu’il faut faire pour être en accord avec la volonté de Dieu et ce qui n’est pas en accord avec Sa volonté. À la fin, tu acquerras en toi des réponses précises vis-à-vis de la direction du Saint-Esprit. Parfois, tu seras rebelle et tu seras réprimandé par Dieu de l’intérieur. Tout cela vient de la discipline de Dieu. Si tu ne chéris pas la parole de Dieu, si tu offenses Son œuvre, Il ne te prêtera aucune attention. Plus tu prends les paroles de Dieu au sérieux, plus Il t’éclairera. En ce moment, il y a des gens dans l’Église qui ont une foi brouillée et confuse, et ils font beaucoup de choses inappropriées et agissent sans discipline, et donc l’œuvre du Saint-Esprit n’est pas clairement visible en eux. Certains se détournent de leurs devoirs pour gagner de l’argent, sortant pour gérer des affaires sans être disciplinés ; ce type de personne est encore plus en danger. Non seulement ils n’ont pas l’œuvre du Saint-Esprit actuellement, mais à l’avenir, il sera difficile de les rendre parfaits. Il y a beaucoup de gens en qui l’œuvre du Saint-Esprit n’est pas visible, en qui la discipline de Dieu n’est pas visible. Ils ne voient pas clairement la volonté de Dieu et ils ne connaissent pas Son œuvre. Ceux qui peuvent tenir ferme au milieu des épurements, qui suivent Dieu, peu importe ce qu’Il fait, et tout au moins, sont capables de rester ou d’atteindre 0,1 % de ce que Pierre a atteint, ces gens vont très bien, mais ils n’ont pas de valeur pour être utilisés par Dieu. Beaucoup de gens comprennent rapidement, ont un véritable amour de Dieu et dépassent le niveau de Pierre, et Dieu accomplit l’œuvre consistant à les perfectionner. La discipline et l’éclairage leur parviennent, et si quelque chose en eux n’est pas en accord avec la volonté de Dieu, ils peuvent le rejeter immédiatement. Ces personnes sont de l’or, de l’argent et des pierres précieuses : leur valeur est extrêmement élevée ! Si Dieu a fait de nombreuses œuvres de toutes sortes, mais que tu es toujours comme du sable ou de la pierre, alors tu es sans valeur !

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 517)

L’œuvre de Dieu dans le pays du grand dragon rouge est merveilleuse et insondable. Il perfectionnera un groupe de personnes et en éliminera d’autres, car il y a toutes sortes de gens dans l’Église – il y a ceux qui aiment la vérité, et ceux qui ne l’aiment pas ; il y a ceux qui font l’expérience de l’œuvre de Dieu, et ceux qui ne la font pas ; il y a ceux qui accomplissent leur devoir, et ceux qui ne l’accomplissent pas ; il y a ceux qui témoignent de Dieu, et ceux qui ne le font pas – et une partie d’entre eux sont des incroyants et des hommes mauvais, et ils seront à coup sûr éliminés. Si tu ne connais pas clairement l’œuvre de Dieu, tu seras alors négatif, car l’œuvre de Dieu n’est visible que dans une minorité de personnes. Il viendra un temps où celui qui aime vraiment Dieu et celui qui ne L’aime pas seront clairement identifiés. Ceux qui aiment vraiment Dieu ont l’œuvre du Saint-Esprit, tandis que ceux qui ne L’aiment pas véritablement seront révélés par chaque étape de Son œuvre. Ils seront éliminés. Pendant l’œuvre de conquête, ces gens seront révélés. Ils n’ont pas de valeur pour être amenés à la perfection. Ceux qui ont été rendus parfaits ont été entièrement gagnés par Dieu ; ils sont capables d’aimer Dieu comme Pierre. Ceux qui ont été conquis n’ont pas d’amour spontané, mais seulement un amour passif et ils sont forcés d’aimer Dieu. L’amour spontané grandit grâce à la compréhension acquise par l’expérience pratique. Cet amour occupe le cœur des gens de sorte qu’ils se consacrent à Dieu volontairement ; les paroles de Dieu deviennent leur fondement et ils sont capables de souffrir pour Dieu. Bien sûr, ce sont ceux qui sont amenés à la perfection par Dieu qui possèdent ces choses. Si tu cherches seulement à être conquis, alors tu ne peux pas témoigner de Dieu ; si Dieu ne réalisait Son objectif de salut qu’à travers la conquête des personnes, alors l’étape des exécutants suffirait. Cependant, conquérir les gens n’est pas l’objectif final de Dieu. Son objectif final est de perfectionner les gens. Alors, au lieu de dire que cette étape est l’œuvre de conquête, il vaut mieux dire que c’est l’œuvre de perfection et d’élimination. Certaines personnes ne sont pas complètement conquises, et au cours de leur conquête, un groupe de personnes sera perfectionné. Ces deux parties de l’œuvre sont réalisées à l’unisson. Les gens ne sont jamais partis au cours de cette si longue période de l’œuvre ; ce fait montre que l’objectif de conquête a été atteint – c’est un fait d’être conquis. Les épurements ne sont pas destinés à la conquête, mais à la perfection. Sans les épurements, les gens ne pourraient pas être rendus parfaits. Donc, les épurements sont très précieux ! Aujourd’hui, un groupe de personnes est en train d’être amené à la perfection et gagné. Les dix bénédictions mentionnées auparavant visaient toutes ceux qui ont été rendus parfaits. Tout ce qui se rapporte à changer leur image sur la terre est destiné à ceux qui ont été perfectionnés. Ceux qui n’ont pas été perfectionnés ne sont pas aptes à recevoir les promesses de Dieu.

Extrait de « Ceux qui doivent être rendus parfaits doivent subir l’épurement», dans La Parole apparaît dans la chair

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 518)

C’est la loi du ciel et le principe de la terre de croire en Dieu et de connaître Dieu, et aujourd’hui, à une époque où le Dieu incarné accomplit Son œuvre en personne, c’est particulièrement un bon moment pour connaître Dieu. Satisfaire Dieu repose sur la compréhension de la volonté de Dieu et, pour comprendre la volonté de Dieu, il est nécessaire d’avoir une certaine connaissance de Dieu. Cette connaissance de Dieu est la vision que le croyant doit avoir ; elle est la base de la foi de l’homme en Dieu. Si l’homme n’a pas cette connaissance, sa croyance en Dieu est vague et repose sur une théorie vaine. Bien que ce soit la résolution de telles gens de suivre Dieu, ils n’obtiendront rien. Tous ceux qui n’obtiennent rien dans ce courant sont ceux qui seront éliminés – et ce sont tous des pique-assiettes. Quelle que soit l’étape de l’œuvre de Dieu que tu expérimentes, tu dois être accompagné d’une grande vision. Autrement, il serait difficile pour toi d’accepter chaque étape de l’œuvre nouvelle, car l’homme est incapable d’imaginer l’œuvre nouvelle de Dieu ; elle est au-delà de la conception de l’homme. Et donc, sans un berger pour veiller sur l’homme, sans un guide pour lancer des échanges à propos des visions, l’homme est incapable d’accepter cette œuvre nouvelle. Si l’homme ne peut pas recevoir de visions, alors il ne peut pas percevoir la nouvelle œuvre de Dieu, et si l’homme ne peut pas obéir à la nouvelle œuvre de Dieu, alors l’homme sera incapable de comprendre la volonté de Dieu, et ainsi sa connaissance de Dieu ne rimera à rien. Avant que l’homme accomplisse la parole de Dieu, il doit connaître la parole de Dieu, c’est-à-dire qu’il doit comprendre la volonté de Dieu ; ce n’est que de cette façon que la parole de Dieu peut être accomplie avec précision et en accord avec la volonté de Dieu. Cela doit être connu de tous ceux qui cherchent la vérité, et c’est aussi le processus qui doit être expérimenté par tous ceux qui cherchent à connaître Dieu. Le processus consistant à connaître la parole de Dieu est le processus de la connaissance de Dieu et aussi le processus de la connaissance de l’œuvre de Dieu. Et donc, la connaissance des visions ne fait pas seulement référence à la connaissance de l’humanité de Dieu incarné, mais comprend également la connaissance de la parole et de l’œuvre de Dieu. À partir de la parole de Dieu, les gens en arrivent à comprendre la volonté de Dieu, et à partir de l’œuvre de Dieu, ils en arrivent à connaître le tempérament de Dieu et à savoir ce qu’est Dieu. La foi en Dieu est le premier pas de la connaissance de Dieu. Le processus de la croissance de la foi initiale en Dieu à la foi plus profonde en Dieu est le processus de la connaissance de Dieu et de l’expérience de l’œuvre de Dieu. Si tu crois en Dieu seulement pour croire en Dieu, et non pour arriver à Le connaître, alors ta foi n’a aucune réalité et elle ne peut pas devenir pure, cela ne fait aucun doute. Si, au cours du processus par lequel il fait l’expérience de Dieu, l’homme en arrive progressivement à connaître Dieu, alors son tempérament changera progressivement et sa foi deviendra de plus en plus vraie. De cette façon, lorsque l’homme vivra bien sa foi en Dieu, il aura complètement gagné Dieu. Dieu a fait de très grands efforts pour devenir chair une deuxième fois et pour faire Son œuvre personnellement afin que l’homme puisse Le connaître et Le voir. Connaître Dieu[a] est le but ultime à atteindre au terme de l’œuvre de Dieu ; c’est l’exigence finale de Dieu envers l’humanité. Il accomplit cette œuvre en vue de Son témoignage final et pour que l’homme puisse enfin et complètement se tourner vers Lui. L’homme ne peut aimer Dieu qu’en connaissant Dieu, et pour aimer Dieu, il doit connaître Dieu. Peu importe la façon dont il cherche, ou ce qu’il cherche à gagner, il doit pouvoir acquérir la connaissance de Dieu. C’est la seule manière par laquelle l’homme peut satisfaire le cœur de Dieu. Ce n’est qu’en connaissant Dieu que l’homme peut vraiment croire en Dieu, et ce n’est qu’en connaissant Dieu qu’il peut vraiment vénérer Dieu et Lui obéir. Ceux qui ne connaissent pas Dieu n’arriveront jamais vraiment à obéir à Dieu ni à vénérer Dieu. Connaître Dieu comprend la connaissance du tempérament de Dieu, la compréhension de Sa volonté et la connaissance de ce qu’Il est. Cependant, tous les aspects de la connaissance de Dieu requièrent que l’homme paie un prix et requièrent la volonté d’obéir, sans quoi personne ne pourrait suivre jusqu’au bout. L’œuvre de Dieu est trop incompatible avec les conceptions de l’homme, le tempérament de Dieu et ce qu’est Dieu sont trop difficiles pour que l’homme les comprenne, et tout ce que Dieu dit et fait est trop incompréhensible pour l’homme : si l’homme veut suivre Dieu, mais ne veut pas Lui obéir, alors l’homme n’obtiendra rien. Depuis la création du monde jusqu’à aujourd’hui, Dieu a fait beaucoup de travail qui est incompréhensible à l’homme et que l’homme a trouvé difficile à accepter, et Dieu a dit beaucoup de choses qui font obstacle à la guérison des conceptions de l’homme. Néanmoins, Il n’a jamais cessé Son œuvre à cause des trop nombreuses difficultés de l’homme ; au contraire, Il a continué à travailler et à parler, et même si un grand nombre de « guerriers » sont tombés, Il accomplit encore Son œuvre et continue sans interruption de choisir, les uns après les autres, des groupes de gens qui sont prêts à obéir à Son œuvre nouvelle. Il n’a pas de pitié pour ces « héros » tombés, mais Il valorise plutôt ceux qui acceptent Son œuvre et Ses paroles nouvelles. Mais à quelle fin travaille-t-Il de cette façon, étape par étape ? Pourquoi élimine-t-Il et choisit-Il toujours des gens ? Comment se fait-il qu’Il utilise toujours une telle méthode ? Le but de Son œuvre est de permettre à l’homme de Le connaître et, ainsi, d’être gagné par Lui. Le principe de Son œuvre est de perfectionner ceux qui sont capables de se soumettre à l’œuvre qu’Il fait aujourd’hui, et non de perfectionner ceux qui se soumettent à l’œuvre qu’Il a accomplie dans le passé tout en s’opposant à l’œuvre qu’Il accomplit aujourd’hui. C’est la raison pour laquelle Il a éliminé autant de gens.

La leçon de la connaissance de Dieu ne peut pas être apprise en un ou deux jours : l’homme doit accumuler des expériences, il doit souffrir et connaître la véritable obéissance. Tout d’abord, commence par l’œuvre et les paroles de Dieu. Il est impératif que tu comprennes ce que la connaissance de Dieu inclut, comment acquérir cette connaissance et comment voir Dieu au cours de tes expériences. C’est ce que tout le monde doit faire quand il ne connaît pas encore Dieu. Personne ne peut comprendre l’œuvre et les paroles de Dieu sur-le-champ et personne ne peut parvenir à une connaissance de la totalité de Dieu en un temps bref. Il y a un processus de l’expérience qui est nécessaire, sans lequel personne ne serait capable de connaître Dieu ou de Le suivre sincèrement. Plus Dieu travaille, plus l’homme Le connaît. Plus l’œuvre de Dieu est en désaccord avec les conceptions de l’homme, plus la connaissance que l’homme a de Lui s’approfondit et se renouvelle. Si l’œuvre de Dieu devait à jamais rester fixe et immuable, alors l’homme n’aurait qu’une pauvre connaissance de Dieu. Vous devez bien connaître les visions de ce que Dieu a fait à la Loi, de ce qu’Il a fait à l’ère de la Grâce et de ce qu’Il fait à l’ère du Règne, entre la création du monde et aujourd’hui. Vous devez connaître l’œuvre de Dieu.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Note de bas de page :

a. Le texte original dit : « Le travail de connaître Dieu ».

Paroles de Dieu quotidiennes(extrait 519)

L’homme fait l’expérience de l’œuvre de Dieu, apprend à se connaître, se purifie de son tempérament corrompu et cherche à grandir dans la vie afin de connaître Dieu. Si tu ne cherches qu’à te connaître toi-même et à traiter ton propre tempérament corrompu, mais n’as aucune connaissance de l’œuvre que Dieu accomplit en l’homme, de la grandeur de Son salut, ou de la façon dont tu expérimentes l’œuvre de Dieu et témoignes de Ses actes, alors ton expérience est absurde. Si tu penses que pouvoir mettre la vérité en pratique et avoir de l’endurance signifie que l’homme a grandi dans la vie, cela signifie que tu ne comprends toujours pas le vrai sens de la vie ou le but de Dieu quand Il perfectionne l’homme. Un jour, quand tu seras dans les églises religieuses parmi les membres de l’Église de la Repentance ou de l’Église de la Vie, tu rencontreras un grand nombre de gens pieux dont les prières contiennent des « visions » et qui, dans leur quête de la vie, se sentent inspirés et ont des paroles pour les guider. En plus, ils ont de l’endurance face à plusieurs problèmes, ils sont capables de renoncer à eux-mêmes et ne sont pas conduits par la chair. À ce moment-là, tu ne pourras pas faire la différence : tu croiras que tout ce qu’ils font est bien, est l’expression naturelle de la vie, et quel dommage que le nom auquel ils croient ne soit pas le bon. De telles croyances ne sont-elles pas stupides ? Pourquoi dit-on que beaucoup de gens n’ont pas de vie ? Parce qu’ils ne connaissent pas Dieu et donc on dit qu’ils n’ont aucun Dieu dans leur cœur ni aucune vie. Si ta foi en Dieu a grandi au point où tu es capable de connaître à fond les actes de Dieu, la réalité de Dieu et toutes les étapes de l’œuvre de Dieu, alors tu possèdes la vérité. Si tu ne connais pas l’œuvre et le tempérament de Dieu, alors ton expérience fait toujours défaut. Si tu n’as pas connaissance de certaines choses, par exemple comment Jésus a mené cette étape de Son œuvre, comment est réalisée cette étape, comment Dieu a accompli Son œuvre à l’ère de la Grâce, quelle œuvre a été faite et quelle œuvre est faite dans l’étape actuelle, alors tu ne seras jamais rassuré et sécurisé. Si, après un temps d’expérience, tu es capable de connaître l’œuvre accomplie par Dieu et chaque étape de Son œuvre, et si tu as acquis une connaissance approfondie des objectifs des paroles de Dieu et de la raison pour laquelle tellement de Ses paroles n’ont pas été accomplies, alors tu peux poursuivre ta route avec audace et sans retenue, sans soucis ni épurement. Vous devriez voir par quels moyens Dieu accomplit autant de Son œuvre. Il utilise les paroles qu’Il prononce, épurant l’homme et transformant ses conceptions par toutes sortes de paroles. Toutes les souffrances que vous avez endurées, tout l’épurement que vous avez subi, le traitement que vous avez accepté en vous, l’éclairage que vous avez expérimenté – tout a été réalisé au moyen des paroles prononcées par Dieu. Pourquoi l’homme suit-il Dieu ? À cause des paroles de Dieu ! Les paroles de Dieu sont profondément mystérieuses et peuvent en plus toucher le cœur de l’homme, révéler des choses qui y sont profondément enfouies, lui faire savoir des choses du passé et lui permettre de lire l’avenir. Et ainsi l’homme endure la souffrance à cause des paroles de Dieu et est aussi amené à la perfection grâce aux paroles de Dieu : alors seulement l’homme suit-il Dieu. Ce que l’homme doit faire à l’étape actuelle, c’est accepter les paroles de Dieu et, indépendamment du fait qu’il ait été amené à la perfection ou qu’il ait été épuré, l’essentiel, ce sont les paroles de Dieu. Telle est l’œuvre de Dieu et telle est aussi la vision qu’il incombe à l’homme de connaître aujourd’hui.

Extrait de « Seuls ceux qui connaissent Dieu peuvent rendre témoignage à Dieu», dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent : 10.3 L’entrée dans la vie

Suivant : 10.5 L’entrée dans la vie

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

L’œuvre et l’entrée (5)

Aujourd’hui, vous savez tous que Dieu conduit les gens sur le bon chemin de la vie, qu’Il conduit l’homme à franchir l’étape suivante dans...

Chapitre 11

Toute personne dans l’humanité devrait accepter l’observation de Mon Esprit, devrait examiner minutieusement chacune de ses paroles et...

Pratique (2)

Dans le passé, les gens se sont entraînés à être avec Dieu et à vivre dans l’esprit à chaque instant. Comparé à la pratique d’aujourd’hui,...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre