Dieu est le Seigneur de toute la création

Une étape de l’œuvre des deux ères précédentes a été réalisée en Israël ; l’autre a été réalisée en Judée. D’une manière générale, ni l’une ni l’autre n’a été réalisée hors d’Israël, et chacune a été accomplie parmi le premier peuple élu. Par conséquent, les Israélites croient que l’Éternel Dieu est le Dieu des Israélites seulement. Parce que Jésus a œuvré en Judée où Il a réalisé l’œuvre de la crucifixion, les Juifs Le considèrent comme le Rédempteur du peuple juif. Ils pensent qu’Il est le Roi des Juifs uniquement, et non d’aucun autre peuple, qu’Il n’est pas le Seigneur qui rachète les Anglais ni le Seigneur qui rachète les Américains, mais le Seigneur qui rachète les Israélites, et que ce sont les Juifs qu’Il a rachetés en Israël. En fait, Dieu est le Maitre de toutes choses. Il est le Dieu de toute la création. Il n’est pas seulement le Dieu des Israélites, pas seulement le Dieu des Juifs, Il est le Dieu de toute la création. Les deux étapes précédentes de Son œuvre ont eu lieu en Israël, ce qui a engendré certaines notions chez les gens. Ils croient que l’Éternel a fait Son œuvre en Israël, que Jésus Lui-même a fait Son œuvre en Judée et, en outre, qu’Il est devenu chair pour œuvrer et, quel que soit le cas, que cette œuvre ne s’est pas répandue en dehors d’Israël. Dieu n’a pas œuvré chez les Égyptiens ou chez les Indiens. Il n’a œuvré que chez les Israélites. C’est ainsi que les gens forment diverses notions et limitent l’œuvre de Dieu dans un certain cadre. Ils disent que lorsque Dieu œuvre, Il doit le faire parmi le peuple élu et en Israël. Sauf pour les Israélites, Dieu n’œuvre chez personne d’autre ; Son œuvre n’a pas non plus un cadre plus vaste. Ils sont particulièrement stricts quand il s’agit des limites imposées au Dieu incarné et ils ne Lui permettent pas de Se déplacer au-delà des frontières d’Israël. Tout cela n’est-il pas seulement une série de notions humaines ? Dieu a fait tous les cieux, la terre et toutes choses ; Il a fait toute la création, alors comment pourrait-Il limiter Son œuvre à Israël uniquement ? Si c’était le cas, quel serait Son but en faisant toute la création ? Il a créé le monde entier et Il a réalisé Son plan de gestion de six mille ans non seulement pour Israël, mais aussi pour chaque personne dans l’univers. Peu importe qu’ils vivent en Chine, aux États-Unis, dans le Royaume-Uni ou en Russie, tous les hommes descendent d’Adam ; ils sont tous faits par Dieu. Aucun d’eux ne peut éviter les limites de la création et aucun d’eux ne peut se distancer de l’étiquette de « descendant d’Adam ». Tous sont les créatures de Dieu, tous sont les descendants d’Adam et tous sont aussi les descendants corrompus d’Adam et Ève. La création de Dieu n’inclut pas les Israélites seulement, mais tous les hommes ; simplement, certains ont été maudits et d’autres ont été bénis. Plusieurs choses sont agréables au sujet des Israélites ; Dieu a œuvré chez eux au commencement parce qu’ils étaient les moins corrompus. Les Chinois ne peuvent leur être comparés ; ils leur sont grandement inférieurs. Ainsi, Dieu a d’abord œuvré au sein du peuple d’Israël et la deuxième étape de Son œuvre a été uniquement réalisée en Judée, ce qui a mené à l’existence d’un grand nombre de notions et de règles parmi les hommes. En fait, si Dieu devait agir selon les notions humaines, Il ne serait que le Dieu des Israélites, et ainsi, Il serait incapable de répandre Son œuvre dans les nations païennes, car Il serait le Dieu des Israélites seulement et non le Dieu de toute la création. Les prophéties ont dit que le nom de l’Éternel serait magnifié dans les nations païennes et qu’il se propagerait aux nations païennes. Pourquoi cela a-t-il été prophétisé ? Si Dieu était seulement le Dieu des Israélites, alors Il n’œuvrerait qu’en Israël. De plus, Il ne répandrait pas cette œuvre et Il n’aurait pas fait une telle prophétie. Puisqu’Il a réellement fait cette prophétie, Il répandra sûrement Son œuvre dans les nations païennes, dans toutes les nations et tous les pays. Puisqu’Il a dit cela, Il doit le faire ; c’est Son plan, car Il est le Seigneur qui a créé les cieux et la terre et toutes choses, et Il est le Dieu de toute la création. Peu importe qu’Il œuvre parmi les Israélites ou dans la Judée entière, l’œuvre qu’Il fait est l’œuvre de l’univers entier et l’œuvre de toute l’humanité. L’œuvre qu’Il fait aujourd’hui dans la nation du grand dragon rouge, une nation païenne, est encore l’œuvre de toute l’humanité. Israël pourrait être la base de Son œuvre sur la terre ; de même, la Chine peut aussi être la base de Son œuvre parmi les nations païennes. N’a-t-Il pas maintenant accompli la prophétie que « le nom de l’Éternel sera magnifié parmi les nations païennes » ? Le premier pas de Son œuvre parmi les nations païennes est cette œuvre, l’œuvre qu’Il fait dans la nation du grand dragon rouge. Que Dieu incarné œuvre dans ce pays et qu’Il œuvre parmi ces gens maudits est particulièrement en désaccord avec les notions humaines ; ces gens sont les plus vils de tous, n’ont aucune valeur et avaient été abandonnés par l’Éternel à l’origine. Les gens peuvent être abandonnés par d’autres gens, mais, s’ils sont abandonnés par Dieu, alors personne n’est plus dépourvu de statut, personne n’est de moindre valeur. Pour une créature de Dieu, être possédée par Satan ou abandonnée par les gens est très douloureux, mais qu’une créature soit abandonnée par le Créateur signifie que son statut ne peut pas être plus vil. Les descendants de Moab ont été maudits et sont nés dans ce pays arriéré ; sans aucun doute, de tous les gens sous l’influence des ténèbres, les descendants de Moab ont le statut est le plus vil. Parce que le statut de ces gens a été le plus vil jusqu’ici, l’œuvre accomplie chez eux est la plus apte à réduire les notions humaines en pièces et est aussi très bénéfique à tout le plan de gestion de six mille ans de Dieu. Accomplir une telle œuvre parmi ces gens est la meilleure façon de réduire les notions humaines en pièces, et ainsi Dieu inaugure une ère ; ainsi Il réduit toutes les notions humaines en pièces ; ainsi Il termine l’œuvre de toute l’ère de la Grâce. Sa première œuvre a été réalisée en Judée, à l’intérieur des frontières d’Israël ; parmi les nations païennes, Il n’a fait aucune œuvre pour inaugurer la nouvelle ère. La dernière étape de l’œuvre n’est pas seulement réalisée parmi les païens, mais plus encore parmi ces gens qui ont été maudits. Ce seul fait est la preuve la plus efficace pour humilier Satan, et ainsi Dieu « devient » le Dieu de toute la création dans l’univers, le Seigneur de toutes choses, l’objet d’adoration pour tout ce qui a la vie.

De nos jours, certains ne comprennent toujours pas quelle nouvelle œuvre Dieu a commencée. Parmi les nations païennes, Dieu a inauguré un nouveau commencement, Il a ouvert une nouvelle ère, a débuté une nouvelle œuvre et Il accomplit cette œuvre chez les descendants de Moab. N’est-ce pas Son œuvre la plus nouvelle ? Personne à travers l’histoire n’a jamais connu cette œuvre auparavant. Personne n’en a jamais entendu parler, encore moins ne l’a admirée. La sagesse de Dieu, la merveille de Dieu, l’impénétrabilité de Dieu, la grandeur de Dieu et la sainteté de Dieu sont toutes manifestées par cette étape de l’œuvre, l’œuvre des derniers jours. N’est-ce pas une nouvelle œuvre, une œuvre qui réduit les notions humaines en pièces ? Certains affirment encore : « Puisque Dieu a maudit Moab et a dit qu’Il abandonnerait les descendants de Moab, comment pourrait-Il les sauver maintenant ? » Ce sont les païens qui ont été maudits par Dieu et chassés hors d’Israël ; les Israélites les appelaient des « chiens païens ». De l’avis de tous les gens, ils ne sont pas seulement des chiens païens, mais pires encore, les fils de la destruction, c’est-à-dire qu’ils ne sont pas les élus de Dieu. Il se peut qu’ils soient nés à l’intérieur des frontières d’Israël, ils n’appartiennent pas au peuple d’Israël et ont été expulsés dans les nations païennes. Ils sont les plus vils de tous les gens. C’est précisément parce qu’ils sont les plus vils de l’humanité que Dieu réalise Son œuvre d’inauguration d’une nouvelle ère parmi eux, car ils sont représentatifs de l’humanité corrompue. L’œuvre de Dieu est sélective et ciblée ; l’œuvre qu’Il réalise chez ces gens aujourd’hui est également une œuvre réalisée dans la création. Noé était une créature de Dieu, comme le sont ses descendants. Tout ce qui a chair et sang dans le monde est une créature de Dieu. L’œuvre de Dieu est dirigée à toute la création ; que quelqu’un ait été maudit ou non après avoir été créé ne l’influence pas. Son œuvre de gestion est destinée à toute la création, et non à ces élus qui n’ont pas été maudits. Puisque Dieu veut réaliser Son œuvre dans Sa création, Son achèvement sera certainement une réussite et Il fera Son œuvre parmi ces gens qui sont bénéfiques à Son œuvre. Par conséquent, quand Il œuvre parmi les gens, Il brise toutes les conventions ; pour Lui, les mots « maudits », « châtiés » et « bénis » n’ont aucun sens ! Les Juifs sont bons, comme le sont les élus d’Israël ; ils sont des gens de bon calibre et de bonne humanité. Au commencement, c’est parmi eux que l’Éternel a inauguré Son œuvre et a accompli Son œuvre en premier, mais ce serait insensé d’accomplir Son œuvre de la conquête aujourd’hui. Eux aussi peuvent faire partie de la création et ils peuvent être très positifs, mais ce serait inutile de réaliser cette étape de l’œuvre parmi eux. Dieu serait incapable de conquérir les gens ni ne pourrait convaincre toute la création, ce qui est justement la raison du transfert de Son œuvre à ces gens de la nation du grand dragon rouge. Ce qui a le plus d’importance ici, c’est Son inauguration d’une ère, Son éclatement de toutes les règles et toutes les notions humaines, et aussi Son achèvement de l’œuvre de toute l’ère de la Grâce. Si Son œuvre actuelle était réalisée parmi les Israélites, à la fin de Son plan de gestion de six mille ans, tout le monde croirait que Dieu est seulement le Dieu des Israélites, que seuls les Israélites sont le peuple élu de Dieu, que seuls les Israélites méritent d’hériter la bénédiction et la promesse de Dieu. L’incarnation de Dieu dans la nation païenne du grand dragon rouge pendant les derniers jours accomplit l’œuvre de Dieu comme le Dieu de toute la création. Il achève toute Son œuvre de gestion et Il met fin à la partie centrale de Son œuvre dans la nation du grand dragon rouge. Le noyau de ces trois étapes de l’œuvre est le salut de l’homme, ce qui veut dire que toute la création adore le Créateur. Par conséquent, chaque étape de cette œuvre est très signifiante ; Dieu ne fait rien qui n’ait de sens ou de valeur. D’une part, cette étape de l’œuvre inaugure une nouvelle ère et termine les deux ères précédentes ; d’autre part, elle réduit en pièces toutes les notions humaines et toutes les anciennes manières humaines de croire et de connaître. L’œuvre des deux ères précédentes a été réalisée selon différentes notions humaines ; l’étape actuelle, cependant, élimine complètement les notions humaines, conquérant ainsi l’humanité totalement. En conquérant les descendants de Moab et par l’œuvre réalisée parmi les descendants de Moab, Dieu va conquérir tous les hommes dans l’univers entier. Telle est la signification la plus profonde de cette étape de Son œuvre, et c’est l’aspect de cette étape de Son œuvre qui a le plus de valeur. Même si tu sais maintenant que ton propre statut est vil et que tu n’as qu’une faible valeur, tu sentiras quand même que tu as découvert une chose de grande joie : tu as hérité d’une grande bénédiction, as reçu une grande promesse, tu peux aider à accomplir cette grande œuvre de Dieu. Tu as contemplé le vrai visage de Dieu, tu connais le tempérament inhérent de Dieu et tu fais la volonté de Dieu. Les deux étapes précédentes de l’œuvre de Dieu ont été réalisées en Israël. Si cette étape de Son œuvre durant les derniers jours était aussi réalisée parmi les Israélites, non seulement toute la création croirait que seuls les Israélites étaient le peuple élu de Dieu, mais tout le plan de gestion de Dieu ne réussirait pas à atteindre son effet désiré. Pendant les deux étapes de Son œuvre en Israël, aucune nouvelle œuvre ni aucune œuvre d’inauguration d’une nouvelle ère n’a été réalisée parmi les nations païennes. L’étape de l’œuvre aujourd’hui, l’œuvre d’inauguration d’une nouvelle ère, est d’abord réalisée parmi les nations païennes, et en outre, elle est d’abord réalisée parmi les descendants de Moab, inaugurant ainsi l’ère entière. Dieu a anéanti toute connaissance contenue dans les notions humaines, ne permettant que rien n’en soit conservée. Dans Son œuvre de conquête, Il a réduit les notions humaines en pièces, ces anciennes manières de pensée humaine dépassées. Il permet aux gens de voir qu’avec Dieu il n’y a pas de règles, que rien n’est ancien au sujet de Dieu, que l’œuvre qu’Il fait est entièrement libérée, entièrement libre, qu’Il est juste en tout ce qu’Il fait. Tu dois pleinement te soumettre à toute œuvre qu’Il fait dans la création. Toute œuvre qu’Il fait a du sens et est réalisée selon Sa propre volonté et Sa propre sagesse, et non selon les choix humains et les notions humaines. Si quelque chose est bénéfique pour Son œuvre, Il le fait, et si quelque chose n’est pas bénéfique pour Son œuvre, Il ne le fait pas, peu importe sa valeur ! Il œuvre et choisit les destinataires et le lieu de Son œuvre selon le sens et le but de Son œuvre. Il ne respecte pas les règles du passé dans Son œuvre ni ne suit les vieilles formules. Au contraire, Il planifie Son œuvre en fonction de son importance. En fin de compte, Il atteindra un effet authentique et le but anticipé. Si tu ne comprends pas ces choses aujourd’hui, cette œuvre n’aura aucun effet en toi.

Précédent: La différence entre le ministère de Dieu incarné et le devoir de l’homme

Suivant: Le succès ou l’échec dépendent du chemin que l’homme emprunte

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre