Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Discussion sur la vie d’Église et la vie réelle

Les gens pensent qu’ils ne sont capables de se transformer que dans la vie d’Église. S’ils ne sont pas dans la vie d’Église, ils se sentent incapables de se transformer, comme si la transformation ne pouvait pas être acquise dans la vie réelle. Pouvez-vous voir le problème qu’il y a ici ? J’ai déjà discuté de l’intégration de Dieu dans la vie réelle ; pour ceux qui croient en Dieu, c’est le chemin pour entrer dans la réalité de la parole de Dieu. En fait, la vie d’Église n’est qu’un moyen limité pour perfectionner les gens. L’environnement premier pour perfectionner les gens reste la vie réelle. C’est la vraie pratique et la vraie formation dont J’ai parlé, qui permettent aux gens d’atteindre une vie d’humanité normale et de vivre l’image d’une vraie personne dans la vie quotidienne. D’une part, il faut étudier afin d’élever son propre niveau d’instruction, il faut comprendre la parole de Dieu et acquérir la capacité de recevoir. D’autre part, il faut s’équiper de la connaissance de base requise pour vivre comme un être humain afin de parvenir à la perspicacité et à la raison d’une humanité normale, car les hommes sont presque entièrement défaillants dans ces domaines. De plus, l’on doit aussi arriver à savourer la parole de Dieu par la vie d’Église et progressivement arriver à avoir une compréhension claire de la vérité.

Pourquoi dit-on qu’en croyant en Dieu, l’on doit intégrer Dieu dans la vie réelle ? Ce n’est pas seulement la vie d’Église qui transforme les gens ; de façon plus importante, les gens devraient entrer dans la réalité de la vie réelle. Vous aviez l’habitude de toujours parler de votre état spirituel et des questions spirituelles pendant que vous négligiez de pratiquer beaucoup de choses de la vie réelle, négligeant aussi votre entrée dans ces choses. Vous écriviez chaque jour, vous écoutiez chaque jour et vous lisiez chaque jour. Vous priiez même pendant que vous cuisiniez : « Ô Dieu, puisses-Tu devenir ma vie en moi. Quoi qu’il arrive aujourd’hui, s’il Te plaît, bénis-moi ; éclaire-moi. Quel que soit le sujet de Ton éclairage aujourd’hui, s’il Te plaît, permets-moi de le comprendre en ce moment, afin que Tes paroles soient ma vie. » Vous priiez aussi pendant que vous preniez le dîner : « Ô Dieu ! Tu nous as accordé ce repas. Puisses-Tu nous bénir. Amen ! Puisses-Tu être notre vie. Puisses-Tu être avec nous. Amen ! » Après que vous aviez fini votre dîner et que vous étiez en train de laver la vaisselle, vous commenciez à radoter : « Ô Dieu, je suis ce bol. Nous avons été corrompus par Satan et sommes tout comme des bols qui ont été utilisés et doivent être nettoyés avec de l’eau. Tu es l’eau et Tes paroles sont l’eau vive qui soutient ma vie. » Avant que vous vous en rendiez compte, il était temps d’aller au lit, et vous commenciez à radoter à nouveau : « Ô Dieu ! Tu m’as béni et guidé tout au long de la journée. Je Te suis vraiment reconnaissant… » C’est la façon dont vous passiez votre journée et ensuite entriez dans votre sommeil. La plupart des gens vivent ainsi chaque jour et, même maintenant, ils négligent l’entrée réelle, ne se concentrant sur leurs prières que pour la forme. C’est leur vie antérieure, leur ancienne vie. Et la plupart des gens sont comme cela ; ils manquent de toute formation véritable et subissent très peu de transformations réelles. Ils ne prêtent attention qu’à la forme dans leurs prières, se rapprochant de Dieu dans leurs paroles seulement, mais manquant de profondeur dans leur compréhension. Prenons l’exemple le plus simple, le nettoyage de votre maison. Vous voyez que votre maison est en désordre, alors vous vous asseyez là et priez : « Ô Dieu ! Vois la corruption que Satan m’a infligée. Je suis aussi sale que cette maison. Ô Dieu ! Je Te loue et Te remercie vraiment. Sans Ton salut et Ton éclairage, je ne me serais pas rendu compte de ce fait. » Vous êtes tout simplement assis là à radoter, à prier pour un long moment et ensuite vous agissez comme si rien n’est arrivé, comme si vous étiez une vieille femme qui radote. Vous passez votre vie spirituelle de cette façon sans la moindre vraie entrée dans la réalité, avec beaucoup trop de pratiques superficielles ! Entrer dans une véritable formation implique la vie réelle des gens et leurs difficultés pratiques – c’est la seule façon pour eux de changer. Sans la vie réelle, les gens ne peuvent pas être transformés. À quoi sert-il de ne prier que pour la forme ? Sans comprendre la nature humaine, tout est une perte de temps et sans un chemin pour la pratique, tout est un gaspillage d’effort ! Une prière normale peut aider les gens à conserver leur état normal à l’intérieur, mais ils ne peuvent pas en être complètement transformés. La connaissance de la suffisance, de l’arrogance, de la vanité, de l’orgueil démesuré et des tempéraments corrompus de l’être humain ne vient pas par la prière, mais on les découvre en savourant les paroles de Dieu et on les connaît par l’éclairage du Saint-Esprit dans la vie réelle. Les gens, de nos jours, sont tous capables de très bien parler et ils ont écouté la prédication la plus noble, plus noble que toute autre à travers les âges, cependant, très peu est mis en pratique dans leur vie réelle. C’est-à-dire que Dieu n’est pas présent dans leur vie réelle ; ils ne possèdent pas la vie du nouvel homme après la transformation. Ils ne vivent pas la vérité dans la vie réelle ni ne font une place à Dieu dans la vie réelle. Ils vivent comme les enfants de l’enfer. N’est-ce pas une déviation flagrante ?

Afin de restaurer la ressemblance à une personne normale, c’est-à-dire réussir à avoir une humanité normale, les gens ne peuvent pas simplement plaire à Dieu par leurs paroles. Ils ne se font du mal qu’à eux-mêmes ce faisant et cela ne procure aucun avantage à leur entrée ou à leur transformation. En conséquence, pour atteindre la transformation, les gens doivent pratiquer peu à peu. Ils doivent entrer doucement, chercher et explorer petit à petit, entrer à partir du positif et vivre une vie pratique de vérité, une vie de saint. Ensuite, des questions réelles, des événements réels et des environnements réels permettent aux gens d’avoir une formation pratique. L’on n’exige pas des gens qu’ils fassent semblant d’être intéressés ; ils doivent plutôt s’entraîner dans des environnements réels. Les gens se rendent compte d’abord qu’ils sont de piètre calibre, et ensuite ils mangent et boivent les paroles de Dieu normalement et entrent et pratiquent normalement aussi ; c’est seulement ainsi qu’ils peuvent obtenir la réalité, et c’est ainsi que l’entrée peut se produire encore plus rapidement. Afin de transformer les gens, il doit y avoir un certain côté pratique ; ils doivent pratiquer avec des questions réelles, des événements réels et des environnements réels. En ne se fiant qu’à la vie d’Église, est-il possible d’avoir une vraie formation ? Les gens pourraient-ils entrer dans la réalité de cette façon ? Non ! Si les gens sont incapables d’entrer dans la vie réelle, alors ils sont incapables de transformer leur ancien mode de vie et leurs anciennes façons de faire les choses. Cela n’est pas entièrement dû à la paresse des gens ni à leur niveau élevé de dépendance, mais c’est simplement dû plutôt à leur incapacité de vivre, et de plus, ils n’ont aucune compréhension de la norme de Dieu au sujet de la ressemblance d’une personne normale. Dans le passé, toujours les gens parlaient, discutaient, communiquaient et ils sont même devenus « des orateurs » ; pourtant, personne d’entre eux ne cherchait une transformation dans son tempérament de vie ; à la place, ils cherchaient aveuglément des théories profondes. Ainsi, les gens d’aujourd’hui doivent changer ce style religieux de croyance en Dieu dans leur vie. Ils doivent entrer dans la pratique en se concentrant sur un événement, une question, une personne. Ils doivent le faire avec attention. C’est alors seulement qu’ils peuvent obtenir des résultats. La transformation des gens commence par un changement dans leur essence. Le travail doit viser l’essence des gens, leur vie, leur paresse, leur dépendance et leur servilité. C’est seulement de cette façon qu’ils peuvent être transformés.

Même si la vie d’Église peut produire des résultats dans certains domaines, la clé reste que la vie réelle peut transformer les gens. L’ancienne nature ne peut pas être transformée sans la vie réelle. Prenons par exemple l’œuvre de Jésus durant l’ère de la Grâce. Quand Jésus a aboli les lois antérieures et établi les commandements de l’ère nouvelle, Il parlait en utilisant de véritables exemples de la vie réelle. Alors que Jésus conduisait Ses disciples à travers le champ de blé un jour de sabbat, Ses disciples eurent faim et arrachèrent des épis de blé pour les manger. Les pharisiens, voyant cela, ont dit qu’ils n’observaient pas le sabbat. Ils ont aussi dit qu’il n’était pas permis aux gens de sauver les veaux qui étaient tombés dans une fosse le jour du sabbat, disant qu’aucun travail ne devait être fait durant le sabbat. Jésus a cité ces incidents pour progressivement promulguer les commandements de la nouvelle ère. En ce temps-là, Il utilisait beaucoup de questions pratiques pour aider les gens à comprendre et à se transformer. C’est le principe par lequel le Saint-Esprit fait Son œuvre et c’est le seul moyen qui peut transformer les gens. Sans des choses pratiques, les gens ne peuvent obtenir qu’une compréhension théorique et intellectuelle ; ce n’est pas un moyen efficace de transformer les gens. Alors, comment acquérir la sagesse et la perspicacité par la formation ? Les gens peuvent-ils acquérir la sagesse et la perspicacité simplement en écoutant, en lisant et en augmentant leur connaissance ? Comment pourrait-il en être ainsi ? Les gens doivent comprendre et expérimenter dans la vie réelle ! En conséquence, il faut s’entraîner et ne pas se couper de la vie réelle. Les gens doivent prêter attention à différents aspects et avoir une entrée dans divers aspects : le niveau d’instruction, l’expressivité, la capacité à voir les choses, le discernement, la capacité à comprendre les paroles de Dieu, le bon sens et les règles de l’humanité, et autres choses relatives à l’humanité dont les gens doivent être équipés. Après que la compréhension a été atteinte, les gens doivent se concentrer sur l’entrée, et c’est alors seulement que la transformation peut être atteinte. Si quelqu’un est parvenu à la compréhension, mais néglige la pratique, comment la transformation peut-elle se produire ? Actuellement, les gens comprennent beaucoup de choses, mais ils ne vivent pas la réalité ; ainsi, ils possèdent peu de connaissance substantielle des paroles de Dieu. Tu n’as été que légèrement éclairé ; tu as reçu un peu d’illumination du Saint-Esprit ; malgré cela, tu n’as aucune entrée dans la vie réelle, ou tu pourrais même ne pas te soucier de l’entrée ; ainsi, ta transformation est diminuée. Après une si longue période, les gens comprennent beaucoup de choses. Ils sont capables de beaucoup parler au sujet de la connaissance qu’ils ont des théories, mais leur tempérament externe reste le même et leur calibre originel reste comme il était, ne progressant pas le moins du monde. Si c’est le cas, quand vas-tu finalement entrer ?

La vie d’Église est seulement une sorte de vie où les gens se rassemblent pour savourer les paroles de Dieu et elle n’embrasse qu’une infime partie de la vie. Si la vie réelle des gens pouvait aussi être comme leur vie d’Église – y compris une vie spirituelle normale, incluant le fait de savourer les paroles de Dieu normalement, de prier et d’être près de Dieu normalement, de vivre une vie réelle où tout est réalisé conformément à la volonté de Dieu, de vivre une vie réelle où tout est réalisé conformément à la vérité, de vivre une vie réelle de la pratique de la prière et de la pratique de la tranquillité devant Dieu, de la pratique du chant de cantiques et de la pratique de la danse –, cette sorte de vie serait alors la seule qui les amènerait dans une vie selon les paroles de Dieu. La plupart des gens ne se concentrent que sur les quelques heures de leur vie d’Église sans se « soucier » de leur vie en dehors de ces heures, comme si elle ne les préoccupait en rien. Il y a aussi beaucoup de gens qui n’entrent dans la vie des saints que lorsqu’ils mangent et boivent les paroles de Dieu, chantent des cantiques ou prient, et ensuite ils retournent à leur vieil homme en dehors de ces moments. Vivre de cette manière ne peut pas transformer les gens, encore moins les amener à connaître Dieu. En croyant en Dieu, si les gens désirent une transformation de leur tempérament, alors ils ne doivent pas se détacher de la vie réelle. Dans la vie réelle, tu dois te connaître, t’abandonner, pratiquer la vérité, aussi bien qu’apprendre les principes, le bon sens et les règles de conduite en toute chose avant d’être capable d’atteindre une transformation progressive. Si tu ne te concentres que sur la connaissance théorique et ne vis que dans les cérémonies religieuses sans aller en profondeur dans la réalité, sans entrer dans la vie réelle, alors tu n’entreras jamais dans la réalité, tu ne te connaîtras jamais, tu ne connaîtras jamais la vérité ou Dieu, et tu seras aveugle et ignorant pour toujours. L’œuvre du salut des gens par Dieu ne consiste pas à leur permettre de vivre une vie humaine normale après une courte période ni à transformer leurs notions et doctrines erronées. Son but est plutôt de changer les anciens tempéraments des gens, de changer tout leur ancien style de vie et de changer toutes leurs manières désuètes de penser et leur perspective mentale dépassée. Ne se concentrer que sur la vie d’Église ne changera pas les vieilles habitudes de vie des gens ni les anciennes manières dont ils ont vécu pendant longtemps. Quoi qu’il en soit, les gens ne doivent pas se détacher de la vie réelle. Dieu demande que les gens vivent une humanité normale dans la vie réelle, pas seulement dans la vie d’Église, qu’ils vivent la vérité dans la vie réelle, pas seulement dans la vie d’Église et qu’ils remplissent leurs devoirs dans la vie réelle, pas seulement dans la vie d’Église. Pour entrer dans la réalité, on doit tout orienter vers la vie réelle. En croyant en Dieu, si les gens ne peuvent pas arriver à se connaître eux-mêmes par l’entrée dans la vie réelle, et s’ils ne peuvent pas vivre une humanité normale dans la vie réelle, alors ils seront voués à l’échec. Ceux qui désobéissent à Dieu sont tous des gens qui ne peuvent pas entrer dans la vie réelle. Ce sont tous des gens qui parlent d’humanité, mais vivent la nature des démons. Ce sont tous des gens qui parlent de la vérité, mais vivent plutôt des doctrines. Ceux qui ne peuvent pas vivre la vérité dans la vie réelle sont ceux qui croient en Dieu, mais que Dieu déteste et rejette. Tu dois pratiquer ton entrée dans la vie réelle, connaître tes propres défauts, ta propre désobéissance et ta propre ignorance, et connaître ton humanité anormale et tes faiblesses. De cette façon, ta connaissance sera intégrée dans ta condition et tes difficultés réelles. Seul ce genre de connaissance est réel et peut te permettre de saisir vraiment ta propre condition et de réaliser la transformation de ton tempérament.

Maintenant que le perfectionnement des gens a formellement commencé, tu dois entrer dans la vie réelle. En conséquence, pour parvenir à la transformation, tu dois commencer par l’entrée dans la vie réelle et te transformer petit à petit. Si tu évites la vie humaine normale et ne parles que de questions spirituelles, alors les choses deviennent sèches et fades ; elles deviennent irréalistes, et alors comment les gens pourraient-ils se transformer ? Maintenant, on te dit d’entrer dans la vie réelle pour pratiquer, afin d’établir une fondation pour entrer dans une vraie expérience. C’est un aspect de ce que les gens doivent faire. L’œuvre du Saint-Esprit est principalement de guider, pendant que le reste dépend de la pratique et de l’entrée des gens. Tout le monde peut atteindre l’entrée dans la vie réelle par différents chemins, de sorte qu’ils peuvent intégrer Dieu à leur vie réelle et vivre une réelle humanité normale. C’est la seule sorte de vie qui a du sens !

Précédent : Au sujet d’une vie spirituelle normale

Suivant : Concernant tous ceux qui remplissent leur fonction

Contenu connexe