332 Quatre maximes

Les hommes M’« aiment » non pas parce que leur amour pour Moi est inné, mais parce qu’ils craignent le châtiment. Qui parmi les hommes est né en M’aimant ? Y a-t-il quelqu’un qui Me traite comme il traite son propre cœur ? Je résumerai tout cela dans une maxime pour le monde des hommes : Il n’est personne, parmi les hommes, qui M’aime. Je peux aimer l’homme éternellement et Je peux aussi le haïr éternellement, et cela ne changera jamais, car J’ai de la persévérance. Pourtant, l’homme n’a pas cette persévérance, il est toujours indécis à Mon égard. Ainsi, Je condense cela dans un autre aphorisme : les hommes manquent de persévérance et ils sont donc incapables de satisfaire Mon cœur.

Aujourd’hui, Je ne sais toujours pas pourquoi l’homme ne respecte pas son devoir et pourquoi il ne connaît pas la grandeur de sa stature. Les hommes ne savent même pas si leur stature pèse plusieurs grammes ou plusieurs liang. Et ainsi, ils M’enjôlent encore. C’est comme si toute Mon œuvre avait été vaine, comme si Mes paroles n’étaient qu’un écho dans les vastes montagnes, et que personne n’avait jamais perçu les racines de Mes paroles et de Mes déclarations. J’utilise cela comme fondation pour résumer le troisième aphorisme : « les hommes ne Me connaissent pas, car ils ne Me voient pas ».

Les hommes s’écrient à cause de Mes paroles et leurs supplications contiennent toujours des griefs à propos de Mon insensibilité. C’est comme s’ils cherchaient tous Mon vrai « amour » pour l’homme, mais comment pourraient-ils trouver Mon amour dans Mes paroles sévères ? En conséquence, ils perdent toujours espoir à cause de Mes paroles. Pourquoi, dans ce qu’ils disent, les hommes se plaignent-ils toujours de Moi ? Ainsi, Je résume le quatrième aphorisme de la vie humaine : les hommes ne sont que très peu obéissants envers Moi, et ainsi, ils Me haïssent toujours.

Quand Je formule des demandes aux hommes, ils s’étonnent. Ils n’avaient jamais pensé que Dieu, qui a été bon et aimable pendant tant d’années, pourrait dire de telles paroles, des paroles qui sont cruelles et injustifiées, et donc, ils restent bouche bée. En de pareils moments, Je constate que la haine pour Moi a de nouveau augmenté dans le cœur des hommes parce qu’ils ont recommencé à se plaindre. En permanence, ils fulminent contre la terre et maudissent le ciel. Pourtant, Je ne trouve rien dans leurs propos qui les maudit eux-mêmes parce que leur amour d’eux-mêmes est si grand. Ainsi, Je résume le sens de la vie humaine : parce que les hommes s’aiment trop, leur vie entière est angoissée et vide, et ils se ruinent eux-mêmes à cause de leur haine envers Moi.

Paroles adaptées de L’introduction à « Paroles de Dieu à l’univers entier », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 331 Dieu veut-Il que tu vives dans la chair ?

Suivant: 333 Dieu espère que l’homme peut considérer Ses paroles avec sincérité

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

187 Je veux rendre à Dieu Son amour

ⅠPendant des années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’aggravant. Grâce aux vérités prononcées par Dieu qui m’ont sauvé, je...

101 Si Dieu ne m’avait sauvé

ⅠSi Dieu ne m’avait sauvé,je serais encore errant dans le monde,luttant et souffrant dans le péché,vivant sans aucun espoir.Si Dieu ne...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp