D. Paroles sur Dieu comme source de vie pour toutes choses

280. Le chemin de la vie n’est pas quelque chose que n’importe qui peut posséder, il n’est pas non plus quelque chose que n’importe qui peut atteindre facilement. C’est parce que la vie ne peut venir que de Dieu ; en d’autres termes, seul Dieu Lui-même possède l’essence de la vie ; il n’y a pas de chemin de vie sans Dieu Lui-même et ainsi, seul Dieu est la source de la vie, et la source intarissable de l’eau vive de vie. Depuis qu’Il a créé le monde, Dieu a fait beaucoup de travail impliquant la vitalité de la vie, a fait beaucoup de travail qui apporte la vie à l’homme et a payé le prix fort pour que l’homme acquière la vie, car Dieu Lui-même est la vie éternelle, et Dieu Lui-même est le chemin par lequel l’homme est ressuscité. Dieu n’est jamais absent du cœur de l’homme et vit parmi les hommes en tout temps. Il est resté la force motrice de la vie de l’homme, le fondement de l’existence de l’homme et un gisement riche pour l’existence de l’homme après sa naissance. Il fait renaître l’homme et Lui permet de vivre obstinément dans chacun de ses rôles. Grâce à Sa puissance et à Son vitalisme inextinguible, l’homme a vécu de génération en génération, au cours desquelles la puissance de la vie de Dieu a été le pilier de l’existence de l’homme, et pour laquelle Dieu a payé un prix qu’aucun homme ordinaire n’a jamais payé. Le vitalisme de Dieu peut prévaloir sur toute puissance ; en outre, il dépasse tout pouvoir. Sa vie est éternelle, Sa puissance extraordinaire, et Son vitalisme ne peut pas être englouti par une créature ou une force ennemie, quelles qu’elles soient. Le vitalisme de Dieu existe et brille de Son grand éclat, quel que soit le temps ou le lieu. Le ciel et la terre ont beau subir de grands changements, la vie de Dieu est à jamais la même. Toutes les choses passent, mais la vie de Dieu ne passe pas, car Dieu est la source de l’existence de toutes choses et la racine de leur existence. La vie de l’homme provient de Dieu, le ciel existe grâce à Dieu et l’existence de la terre provient de la puissance de la vie de Dieu. Aucun objet qui possède la vitalité ne peut transcender la souveraineté de Dieu, et aucune chose, aussi vigoureuse qu’elle soit, ne peut sortir de la portée de l’autorité de Dieu. De cette façon, qui que l’on soit, chacun doit se soumettre à la domination de Dieu, tout le monde doit vivre sous le commandement de Dieu, et personne ne peut échapper à Son contrôle.

Extrait de « Seul le Christ des derniers jours peut montrer à l’homme le chemin de la vie éternelle », dans La Parole apparaît dans la chair

281. Depuis que Dieu les a créées, sur la base des lois qu’Il a établies, toutes choses ont fonctionné et évolué régulièrement. Sous Son regard, sous Son règne, toutes choses ont évolué régulièrement en même temps que la survie de l’être humain. Aucune chose ne peut changer ces lois et aucune chose ne peut détruire ces lois. C’est à cause du règne de Dieu que tous les êtres peuvent se multiplier et à cause de Son règne et de Sa gestion que tous les êtres peuvent survivre. Autrement dit, sous le règne de Dieu, tous les êtres naissent, prospèrent, disparaissent et se réincarnent de façon ordonnée. À l’arrivée du printemps, une pluie fine fait sentir que la nouvelle saison est dans l’air et humidifie la terre. Le sol commence à dégeler, et l’herbe perce le sol et se met à pousser, tandis que les arbres reverdissent. Tous ces êtres vivants donnent à la terre une nouvelle vitalité. C’est le spectacle de tous les êtres qui naissent et prospèrent. Toutes sortes d’animaux aussi sortent de leurs antres pour sentir la chaleur du printemps et commencer une nouvelle année. Tous les êtres se prélassent dans la chaleur de l’été et jouissent de la douce température de la saison. Ils croissent rapidement ; les arbres, l’herbe et toutes les sortes de plantes poussent très rapidement, pour ensuite fleurir et donner des fruits. Tous les êtres sont très occupés pendant l’été, y compris les humains. Les pluies automnales apportent la fraîcheur de la nouvelle saison et tous les genres d’êtres vivants commencent à percevoir l’arrivée de la période des récoltes. Tous les êtres portent leurs fruits et les humains commencent à récolter ces diverses sortes de fruits pour avoir de la nourriture prête pour l’hiver. En hiver, tous les êtres commencent lentement à se reposer dans le froid, à retrouver la tranquillité et les hommes prennent également une pause au cours de cette saison. Ces transitions du printemps à l’été à l’automne et à l’hiver, ces changements se produisent tous au rythme des lois établies par Dieu. Par ces lois, Il conduit tous les êtres et tous les êtres humains et Il a établi pour l’humanité une manière de vivre riche et colorée, préparant un environnement de survie qui a des températures et des saisons différentes. Dans ces environnements de survie ordonnés, les humains peuvent aussi survivre et se multiplier de manière ordonnée. Les humains ne peuvent pas modifier ces lois et pas une seule personne, pas un seul être ne peuvent les briser. Bien que d’innombrables changements se soient produits – des mers sont devenues des champs, tandis que des champs sont devenus des mers, ces lois continuent d’exister et elles existent parce que Dieu existe. C’est à cause du règne de Dieu et de Sa gestion. Avec ce type d’environnement ordonné et plus vaste, la vie des hommes prospère au milieu de ces lois et de ces règlements. Ces lois ont fait prospérer les hommes de génération en génération et les hommes ont survécu de génération en génération au milieu de ces lois. Les hommes ont profité de cet environnement de survie ordonné ainsi que de toutes les nombreuses choses créées par Dieu pendant des générations et des générations d’humains. Même si les gens pensent que ces types de lois sont innées, même s’ils en sont entièrement indifférents et même s’ils ne peuvent pas sentir que Dieu orchestre ces lois, que Dieu règne sur ces lois, quoi qu’il en soit, Dieu est toujours engagé dans cette œuvre inchangeable. Son but dans cette œuvre inchangeable est la survie de l’humanité et la permanence des humains.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique IX », dans La Parole apparaît dans la chair

282. Dieu est le maître des règles qui régissent le fonctionnement de toutes choses, la survie de toutes choses. Il dirige également toutes choses, de telle façon qu’elles peuvent vivre ensemble. Il fait en sorte qu’elles se renforcent mutuellement et dépendent l’une de l’autre, afin qu’elles ne soient pas anéanties ni ne disparaissent. Ainsi, l’humanité peut continuer à exister, à vivre dans un tel environnement sous la direction de Dieu. Ces règles qui régissent toutes choses sont sous la domination de Dieu. Nul ne peut pas intervenir ni les changer. Seul Dieu Lui-même connaît ces règles et seul Lui les gère. Quand les arbres vont pousser, quand la pluie tombera, la quantité d’eau et de nutriments que la terre fournira aux plantes, en quelle saison les feuilles tomberont, en quelle saison les arbres produiront des fruits, la quantité de nutriments que le soleil donnera aux arbres, ce que les arbres dégageront grâce à l’énergie reçue du soleil… tout cela, Dieu l’avait déjà arrangé quand Il a créé l’univers, et ce sont des règles que nul ne peut enfreindre. Les choses créées par Dieu, qu’elles soient vivantes ou non, du moins aux yeux des gens, sont toutes entre Ses mains et sous Sa domination. Aucun homme ne peut changer ou enfreindre cette règle. En d’autres termes, quand Dieu a créé toutes choses, Il a établi comment elles devraient être. L’arbre ne pouvait prendre racine ni pousser sans la terre. Sans arbres, la terre se dessécherait. En outre, l’arbre constituerait un refuge pour les oiseaux, qui les protégerait du vent. L’arbre survivrait-il sans soleil ? (Non.) Il ne survivrait pas non plus s’il n’avait que la terre. Tout cela est destiné à l’humanité et à sa survie. L’homme reçoit l’air frais de l’arbre et vit sur la terre que celui-ci protège. L’homme ne peut vivre sans soleil, ni sans divers êtres vivants. Même si les relations entre ces choses sont complexes, tu dois te rappeler que Dieu a créé les règles qui régissent toutes choses afin qu’elles puissent se renforcer mutuellement, dépendre les unes des autres et exister en cohabitation. Chaque chose qu’Il a créée possède de la valeur et de l’importance. Si Dieu créait une chose sans importance, Il la laisserait disparaître. C’est l’une des méthodes qu’Il utilise pour subvenir aux besoins de toutes choses.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique VII », dans La Parole apparaît dans la chair

283. « Dieu subvient aux besoins de toutes choses » est une phrase dont le sens et l’application sont très larges. Dieu ne subvient pas seulement aux besoins quotidiens en nourriture et boisson des gens, mais à tous leurs besoins, tout ce que les gens voient et même toutes les choses qui ne peuvent être vues. Dieu entretient, gère et régit ce milieu de vie qui est essentiel à l’humanité. C’est-à-dire que quel que soit l’environnement qu’il lui faut à chaque saison, Dieu l’a préparé. L’atmosphère et la température propices à l’existence humaine sont également gérées par Dieu. Aucune de ces règles ne survient toute seule ni au hasard. Elles sont le résultat de la souveraineté de Dieu et de Ses actes. Dieu Lui-même est la source de toutes ces règles et de la vie pour toutes choses. C’est un fait établi et irréfutable, que tu le croies ou non, que tu le voies ou non, que tu le comprennes ou non.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique VII », dans La Parole apparaît dans la chair

284. Quand Dieu a créé toutes choses, Il a utilisé toutes sortes de méthodes et de moyens pour les équilibrer, pour équilibrer les conditions de vie des montagnes et des lacs, pour équilibrer les conditions de vie des plantes et de toutes les sortes d’animaux, d’oiseaux et d’insectes. Son but était de permettre à toutes les sortes d’êtres vivants de vivre et de se multiplier selon les lois qu’Il avait établies. Aucune des choses de la création ne peut éviter ces lois, qui ne doivent pas être brisées. Les humains peuvent survivre et se multiplier en sécurité, de génération en génération, seulement dans ce type d’environnement de base. Si une créature vivante ne respecte pas le nombre ou les conditions établies par Dieu, ou si elle dépasse le taux de croissance, la fréquence ou la quantité sous Son règne, l’environnement de survie de l’humanité subira différents degrés de destruction. Et en même temps, la survie de l’humanité sera menacée. Si le nombre d’un type de créature vivante est trop grand, elle dérobera aux gens leur nourriture, détruira les sources d’eau des gens et ruinera leurs milieux de vie. En même temps, la reproduction de l’humanité ou l’état de sa survie seraient immédiatement touchés. […] Si un type ou plusieurs types d’êtres vivants dépassent leur nombre approprié, l’air, la température, l’humidité, et même le contenu de l’air dans l’espace de survie de l’humanité seront empoisonnés et détruits à divers degrés. De même, dans ces circonstances, la survie et le sort des humains seront toujours soumis à la menace de ce type d’environnement. Donc, si l’équilibre de toutes ces choses n’est pas respecté, l’air que les gens respirent sera ruiné, l’eau qu’ils boivent sera contaminée et la température dont ils ont aussi besoin sera changée, sera affectée à des degrés divers. Si cela se produit, les environnements de survie qui appartiennent de façon inhérente à l’humanité seront soumis à des répercussions et des défis énormes. Dans ce type de circonstances où les environnements de survie de base des humains ont été détruits, quels seraient le sort et les perspectives de l’humanité ? C’est un problème très sérieux ! Dieu sait pour quelle raison chacune des choses de la création existe pour l’humanité, quel est le rôle de chaque type de choses qu’Il a créées, l’effet qu’elles ont sur les hommes et le grand bénéfice qu’elles apportent à l’humanité. Dans le cœur de Dieu il y a un plan pour tout cela et Il gère chaque aspect de toutes les choses qu’Il a créées ; donc, pour les humains, chaque chose qu’Il fait est très importante. Donc, tout est nécessaire. Ainsi, quand tu verras des phénomènes écologiques ou certaines lois naturelles dans toutes choses, tu ne douteras plus de la nécessité de chaque chose créée par Dieu. Tu n’utiliseras plus de mots ignorants pour exprimer des jugements arbitraires sur les arrangements de toutes choses par Dieu et sur Ses différentes façons de soutenir l’humanité. Tu ne tireras pas non plus de conclusions arbitraires sur les lois de Dieu pour tout ce qu’Il a créé.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique IX », dans La Parole apparaît dans la chair

285. Si toutes les choses de la création perdaient leurs propres lois, elles n’existeraient plus ; si les lois de toutes les choses étaient perdues, alors les êtres vivants parmi toutes les choses ne seraient pas en mesure de survivre. Les humains également perdraient leurs environnements de survie desquels ils dépendent pour leur survie. Si les humains perdaient tout cela, ils ne pourraient pas continuer à vivre et à se multiplier de génération en génération. Les humains ont survécu jusqu’à présent parce que Dieu a fourni à l’humanité toutes les choses de la création pour la soutenir, pour soutenir l’humanité de différentes manières. C’est seulement parce que Dieu soutient l’humanité de différentes manières que les hommes ont survécu jusqu’à présent, qu’ils ont survécu jusqu’à nos jours. Avec ce type d’environnement de survie fixe qui est favorable et ordonné, toutes sortes de gens sur la terre, toutes sortes de races peuvent survivre dans leurs propres conditions. Personne ne peut faire fi de ces conditions ou de ces limites parce que c’est Dieu qui les a définies.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique IX », dans La Parole apparaît dans la chair

286. Aucune chose ne peut être séparée du règne de Dieu et aucune personne ne peut se séparer de Son règne. Perdre Son règne et perdre Son soutien signifierait que la vie des gens, la vie des gens dans la chair disparaîtrait. Telle est l’importance de la détermination d’environnements de vie pour l’humanité par Dieu. Peu importe à quelle race tu appartiens ou dans quel territoire tu vis, que ce soit en Occident ou en Orient, tu ne peux pas te séparer de l’environnement de survie que Dieu a préparé pour l’humanité et tu ne peux pas te séparer du soutien et des ressources de l’environnement de vie qu’Il a établis pour les humains. Quels que soient tes moyens de subsistance, ce dont tu dépends pour vivre et pour soutenir ta vie dans la chair, tu ne peux pas te séparer du règne de Dieu et de Sa gestion.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique IX », dans La Parole apparaît dans la chair

287. Dieu a créé ce monde et y a amené l’homme, un être humain à qui Il a donné la vie. Ensuite, l’homme a eu des parents et une famille, et n’a plus été seul. Depuis que l’homme a jeté son regard pour la première fois sur ce monde matériel, il a été destiné à exister dans l’ordination de Dieu. Le souffle de vie de Dieu soutient chaque être vivant tout au long de sa croissance et jusqu’à l’âge adulte. Pendant ce processus, personne ne réalise que l’homme grandit sous les soins de Dieu, mais au contraire, les gens croient que l’homme le fait sous les soins bienveillants de ses parents, et que c’est son propre instinct de vie qui régit sa croissance. C’est parce que l’homme ne sait pas qui lui a donné la vie ni d’où elle est venue, et encore moins comment l’instinct de la vie crée des miracles. Il sait seulement que la nourriture est la base sur laquelle sa vie continue, que la persévérance est la source de son existence et que les croyances de son esprit sont le capital dont dépend sa survie. L’homme est complètement inconscient de la grâce et de la provision qui viennent de Dieu, et c’est ainsi qu’il gaspille, en vain, la vie que Dieu lui a accordée… Pas un seul homme de cette humanité dont Dieu entoure de soins jour et nuit ne prend l’initiative de L’adorer. Dieu continue seulement de travailler en l’homme, duquel Il n’attend rien, comme Il l’a prévu. Il le fait dans l’espoir qu’un jour, l’homme s’éveillera de son rêve et comprendra soudain la valeur et le sens de la vie, le prix que Dieu a payé pour tout ce qu’Il lui a donné et la prompte sollicitude avec laquelle Dieu attend que l’homme retourne à Lui.

Extrait de « Dieu est la source de la vie de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

288. Le soutien de Dieu envers toutes choses est suffisant pour démontrer qu’Il est la source de vie pour toutes choses, parce qu’Il est la source du soutien qui a permis à toutes choses d’exister, de vivre, de se reproduire et de croître, et aucune autre source n’existe que Dieu Lui-même. Dieu pourvoit à tous les besoins de toutes choses et à tous les besoins de l’humanité, qu’il s’agisse des besoins environnementaux les plus essentiels des gens, les besoins de leur vie quotidienne ou le besoin de la vérité qu’Il accorde à l’esprit des gens. De toutes les manières, considérer l’identité de Dieu et Son statut depuis un point de vue humain, seulement Dieu Lui-même est la source de vie pour toutes choses. Est-ce correct ? (Oui.) C’est-à-dire, Dieu est le Souverain, le Maître et le Fournisseur de ce monde matériel que les gens peuvent voir et ressentir. Pour l’humanité, n’est-ce pas l’identité de Dieu ? Il n’y a rien de faux en cela.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique VIII », dans La Parole apparaît dans la chair

289. Le monde spirituel est un lieu important, différent du monde matériel. Et pourquoi est-ce que Je dis qu’il est important ? Nous allons parler de cela en détail. L’existence du monde spirituel est inextricablement liée au monde matériel de l’humanité. Dans la domination de Dieu sur toutes choses, il joue un rôle majeur dans le cycle humain de la vie et de la mort ; c’est son rôle et l’une des raisons pour lesquelles son existence est importante. Puisque c’est un endroit indiscernable par les cinq sens, personne ne peut juger exactement s’il existe ou non. Les affaires du monde spirituel sont intimement liées à l’existence de l’humanité, de sorte que le cycle de vie de l’humanité est également très influencée par le monde spirituel. Est-ce que cela concerne la souveraineté de Dieu ? Oui. Quand Je dis cela, vous comprenez pourquoi Je parle de ce thème : parce qu’il concerne la souveraineté de Dieu et Son administration. Dans un tel monde – un monde qui est invisible aux gens – chacun de ses édits, de ses décrets et de ses systèmes administratifs sont beaucoup plus élevés que les lois et les systèmes de tout pays du monde matériel, et aucun être qui vit dans ce monde n’oserait les contrevenir ou se les arroger. Est-ce que cela concerne la souveraineté et l’administration de Dieu ? Dans ce monde, il y a des décrets administratifs clairs, des édits célestes clairs et des lois claires. À différents niveaux et dans différents domaines, des huissiers se conforment strictement à leur devoir et respectent les règles et les règlements, car ils savent quelles sont les conséquences de violer un édit céleste, ils ont clairement connaissance de la façon dont Dieu punit le mal et récompense le bien, comment Il administre toutes choses, comment Il domine sur toutes choses, et, de plus, ils voient clairement comment Dieu exécute Ses édits et Ses lois célestes. Cela est-il différent du monde matériel habité par l’humanité ? C’est extrêmement différent. C’est un monde qui est tout à fait différent du monde matériel. Comme ce sont des édits et des lois célestes, cela concerne la souveraineté et l’administration de Dieu et, en outre, le tempérament de Dieu et ce qu’Il a et est.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », dans La Parole apparaît dans la chair

290. Dieu a établi divers édits, décrets et systèmes célestes dans le domaine spirituel, et, après la déclaration de ces édits, décrets et systèmes célestes, ils sont strictement réalisés, comme Dieu l’a déterminé, par des êtres dans divers postes officiels dans le monde spirituel et personne n’ose les violer. Et donc, dans le cycle de la vie et de la mort de l’humanité dans le monde de l’homme, que quelqu’un se réincarne dans un animal ou dans une personne, il y a des lois pour les deux états. Parce que ces lois viennent de Dieu, personne n’ose les violer et personne n’est en mesure de les violer. C’est seulement à cause d’une telle souveraineté de Dieu et parce qu’il y a de telles lois que le monde matériel visible aux gens est régulier et ordonné ; c’est seulement à cause d’une telle souveraineté de Dieu que l’homme est capable de coexister pacifiquement avec l’autre monde qui est complètement invisible à l’humanité et qu’il peut y vivre en harmonie. Tout cela est inextricable de la souveraineté de Dieu. Après que la vie charnelle d’une personne meurt, l’âme est toujours vivante. Donc, que se passerait-il si elle n’était pas sous l’administration de Dieu ? L’âme flânerait en tous lieux, ferait intrusion partout et nuirait même aux êtres vivants dans le monde de l’humanité. Un tel tort ne nuirait pas seulement à l’humanité, mais pourrait affecter aussi les plantes et les animaux. Toutefois, les gens seraient les premiers à en souffrir. Si cela arrivait – si une telle âme était sans administration, nuisait vraiment à des gens et faisait vraiment de mauvaises choses – alors il y aurait aussi un traitement approprié de cette âme dans le monde spirituel : si les choses étaient sérieuses, l’âme cesserait bientôt d’exister, elle serait détruite ; si possible, elle serait placée quelque part et ensuite réincarnée. Autrement dit, l’administration des nombreuses âmes dans le monde spirituel est ordonnée et réalisée selon des étapes et des règles. C’est seulement à cause d’une telle administration que le monde matériel de l’homme n’est pas tombé dans le chaos, que l’humanité du monde matériel possède une mentalité normale, une raison normale et une vie charnelle ordonnée. C’est seulement après que l’humanité aura une telle vie normale que ceux qui vivent dans la chair pourront continuer à prospérer et se reproduire à travers les générations.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », dans La Parole apparaît dans la chair

291. La mort d’un être vivant – la fin d’une vie physique – signifie que l’être vivant est passé du monde matériel au monde spirituel, alors que la naissance d’une nouvelle vie physique signifie qu’un être vivant est venu du monde spirituel dans le monde matériel et a commencé à assumer son rôle, à jouer son rôle. Que ce soit le départ ou l’arrivée d’un être, les deux sont inséparables du travail du monde spirituel. Lorsque quelqu’un arrive dans le monde matériel, des définitions et des arrangements appropriés ont déjà été faits par Dieu dans le monde spirituel au sujet de sa famille, de son époque, de l’heure de son arrivée et du rôle qu’il joue. Et ainsi, toute la vie de cette personne, ce qu’elle fait et les chemins qu’elle emprunte, se déroule selon les arrangements du monde spirituel, sans la moindre erreur. Le moment de la fin d’une vie physique, pendant ce temps, et la manière et le lieu de cette fin sont clairs et discernables pour le monde spirituel. Dieu domine sur le monde matériel et Il domine sur le monde spirituel. Il ne retardera pas le cycle normal de la vie et de la mort d’une âme et Il ne pourrait pas non plus commettre des erreurs dans les arrangements du cycle de la vie et de la mort d’une âme. Tous les huissiers aux postes officiels du monde spirituel exécutent leurs tâches et font ce qu’ils doivent faire selon les instructions et les règles de Dieu. Et donc, dans le monde de l’humanité, tout phénomène matériel contemplé par l’homme est ordonné, et pas du tout chaotique. Tout cela est à cause du règne ordonné de toutes choses par Dieu ; c’est aussi parce que l’autorité de Dieu domine sur tout, et tout ce sur quoi Il domine comprend le monde matériel où l’homme vit, et, en plus, le monde spirituel invisible en arrière-fond de l’humanité. Et donc, si l’humanité veut avoir une bonne vie et souhaite vivre dans un bel environnement, en plus de tout le monde matériel visible, le monde spirituel aussi doit être doté à l’homme, ce monde que personne ne peut voir, qui gouverne chaque être vivant au nom de l’humanité et qui est ordonné.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », dans La Parole apparaît dans la chair

292. Tous ceux qui viennent dans ce monde doivent connaître la vie et la mort, et la majorité d’entre eux a vécu le cycle de la mort et de la nouvelle naissance. Ceux qui sont vivants vont bientôt mourir et les morts reviendront bientôt. Tout cela est le cours de la vie arrangé par Dieu pour chaque être vivant. Cependant, ce cours et ce cycle sont précisément la vérité que Dieu désire que l’homme voie : que la vie accordée à l’homme par Dieu est sans limites et non entravée par la réalité physique, le temps ou l’espace. Tel est le mystère de la vie que Dieu a accordée à l’homme et la preuve que la vie est venue de Lui. Bien que nombreux soient ceux qui ne croient pas que la vie vienne de Dieu, l’homme jouit inévitablement de tout ce qui vient de Dieu, qu’il croit en Son existence ou la nie. Si Dieu, un jour, change soudain d’avis et veut réclamer tout ce qui existe dans le monde et reprendre la vie qu’Il a donnée, alors tout disparaîtra. Dieu utilise Sa vie afin de pourvoir aux besoins de toutes les choses, aussi bien vivantes qu’inanimées, amenant tout en bon ordre en vertu de Sa puissance et de Son autorité. C’est une vérité que personne ne peut concevoir ou comprendre, et ces vérités incompréhensibles sont la manifestation et le témoignage mêmes de la force vitale de Dieu. À présent, laisse-Moi te dire un secret : la grandeur de la vie de Dieu et la puissance de Sa vie ne peuvent être sondées par aucune créature. Il en est ainsi maintenant, comme il en était dans le passé, et il en sera ainsi dans les temps à venir. Le second secret que Je te révélerai est celui-ci : la source de la vie vient de Dieu, pour tous les êtres créés, quelle que soit leur différence de forme ou de structure. Quel que soit le type d’être vivant que tu sois, tu ne peux pas aller à l’encontre du chemin de vie que Dieu a établi. Quoi qu’il en soit, tout ce que Je souhaite, c’est que l’homme comprenne ceci : sans l’attention, la protection et la provision de Dieu, l’homme ne peut pas recevoir tout ce qu’il est censé recevoir, quelle que soit l’assiduité de ses efforts ou l’ardeur de sa lutte. Sans l’apport de la vie par Dieu, l’homme perd la signification de la valeur de la vie et la signification du sens de la vie. Comment Dieu pourrait-Il permettre à l’homme, qui gaspille de façon frivole la valeur de Sa vie, d’être si insouciant ? Comme Je l’ai dit précédemment : n’oublie pas que Dieu est la source de ta vie.

Extrait de « Dieu est la source de la vie de l’homme », dans La Parole apparaît dans la chair

293. Dieu est Celui qui domine sur toutes choses et qui administre toutes choses. Il a créé tout ce qui existe, Il administre tout ce qui existe et Il domine aussi sur tout ce qui existe et soutient tout ce qui existe. Cela est le statut de Dieu et l’identité de Dieu. Pour toutes choses et tout ce qui existe, la véritable identité de Dieu est le Créateur et le Souverain de toutes choses. Telle est l’identité que Dieu possède et Il est unique parmi toutes choses. Aucune des créatures de Dieu – parmi les hommes ou dans le monde spirituel – ne peut utiliser des moyens ou des prétextes quelconques pour imiter ou remplacer l’identité de Dieu et Son statut, car il est le seul parmi toutes choses qui a cette identité, ce pouvoir, cette autorité et la capacité de dominer sur toutes choses : notre seul et unique Dieu Lui-même. Il vit et marche parmi toutes choses ; Il peut S’élever jusqu’au sommet le plus haut, au-dessus de toutes choses ; Il peut S’humilier en devenant un homme, devenant l’un de ceux qui sont de chair et de sang, Se retrouvant face à face avec les gens et partageant heurs et malheurs avec eux ; en même temps, Il commande tout ce qui existe, Il décide du sort de tout ce qui existe et aussi la direction du mouvement de tout ce qui existe ; de plus, Il guide le destin de toute l’humanité et la direction de l’humanité. Un tel Dieu devrait être adoré, obéi et connu par tous les êtres vivants. Et donc, quel que soit le groupe et le type d’hommes auquel tu appartiennes, croire en Dieu, suivre Dieu, vénérer Dieu, accepter la souveraineté de Dieu et accepter les arrangements de Dieu pour ton sort sont le seul choix et le choix nécessaire pour toute personne, pour tout être vivant. Dans l’unicité de Dieu, les gens voient que Son autorité, Son tempérament juste, Son essence et les moyens par lesquels Il soutient toutes choses sont tous uniques ; Son unicité détermine la véritable identité de Dieu Lui-même et elle détermine Son statut. Et donc, parmi toutes les créatures, si tout être vivant dans le monde spirituel ou dans l’humanité désirait se tenir à la place de Dieu, ce serait impossible, tout comme imiter Dieu serait impossible. Cela est un fait.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique X », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: C. Paroles sur la sainteté de Dieu

Suivant: X. Paroles essentielles sur ce qu’est la vérité

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre