240 Ne pas s’éloigner des paroles de Dieu

Je médite les paroles de Dieu et réfléchis sérieusement sur moi-même. Il m’a élevé pour accomplir un devoir afin de me former. Mais j’ai utilisé cette occasion pour me mettre en avant. Quand mon travail porte un peu de fruits, je change même ma façon de marcher et de parler. Je prétends donner toute gloire à Dieu, mais je compte mes propres contributions. Je crois toujours en mes talents, mais je ne prie pas Dieu sincèrement. Ne cherchant pas la vérité en toutes choses, je bute contre tous les murs. Ce n’est qu’après être tombé dans les ténèbres que j’ai vu combien je suis lamentable et dans le besoin. Mon Dieu ! Je sais enfin que je ne puis rien sans Toi.

II

Je n’ai jamais connu l’importance des principes pour gérer les problèmes. J’ai toujours eu l’impression que tout pouvait se faire grâce aux faveurs. J’ai maintenant fait l’expérience que je ne vais nulle part en étant loin des paroles de Dieu. Compter sur les faveurs dans son labeur, sans chercher la vérité, est voué à l’échec. Sans soumission ni amour pour Dieu, faire mon devoir est futile. Éhonté, je suis allé à l’encontre de ma conscience pour voler de la gloire à Dieu, je me suis même mis en avant en paradant. En quoi ce cœur a-t-il de la révérence pour Dieu ? En ne poursuivant pas la vérité, en insistant pour faire les choses à ma façon, comment pourrais-je ne pas trébucher ? Mon Dieu ! Ton jugement m’a permis de connaître Ton juste tempérament.

III

Je suis tellement rebelle, mais Dieu continue à m’illuminer et à me guider. Voyant Son amour et Sa miséricorde, j’ai plus de regret et ressens une plus grande dette. Je suis tellement dérisoire et abject, un simple grain de poussière. Je devrais rembourser Dieu quand je serai capable de faire le devoir d’un être créé. Je déteste l’idée que, dans le passé, je faisais mon devoir sans chercher la vérité. Perdre autant d’occasions d’être perfectionné a vraiment blessé le cœur de Dieu. Ce n’est qu’après avoir entièrement macéré dans l’amertume que j’ai su à quel point la vérité était un trésor. Ce n’est qu’après avoir été émondé et traité par Dieu que j’ai su la profondeur de ma corruption. Je suis prêt à tout donner pour poursuivre la vérité, accepter le jugement de Dieu et être purifié. Je m’offrirai entièrement en sacrifice pour accomplir mon devoir et consoler le cœur de Dieu.

Précédent: 239 J'ai vu l'amour de Dieu dans le châtiment et le jugement

Suivant: 241 Je vis enfin à l’image d’un homme

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre