2. Vous témoignez que le Seigneur Jésus est revenu, qu’Il est Dieu Tout-Puissant et qu’Il exprime des vérités pour accomplir l’œuvre du jugement en commençant par la maison de Dieu. Pourtant, les pasteurs et les anciens disent que toutes les paroles et toute l’œuvre de Dieu sont consignées dans la Bible et qu’il n’y a rien qui ne soit couvert par les vérités de la Bible. Ils disent qu’il ne peut y avoir de paroles ni d’œuvre de Dieu en dehors de la Bible et que tout ce qui est en dehors de la Bible est hérétique. Comment devons-nous considérer cette question?

Versets bibliques pour référence :

« Jésus a fait encore beaucoup d’autres choses ; si on les écrivait en détail, je ne pense pas que le monde même pût contenir les livres qu’on écrirait » (Jean 21:25).

« J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais vous ne pouvez pas les porter maintenant. Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir » (Jean 16:12-13).

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises : A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc ; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit » (Apocalypse 2:17).

« Puis je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux. Et je vis un ange puissant, qui criait d’une voix forte: Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux ? Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder. Et je pleurai beaucoup de ce que personne ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre ni de le regarder. Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point ; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux » (Apocalypse 5:1-5).

Paroles de Dieu concernées :

Ce qui est rapporté dans la Bible est limité et ne peut pas représenter toute l’œuvre de Dieu. Les quatre Évangiles ont moins d’une centaine de chapitres au total qui racontent un nombre limité d’événements, tels que Jésus maudissant le figuier ; Pierre reniant Jésus trois fois ; Jésus apparaissant aux disciples après Sa crucifixion et Sa résurrection ; l’enseignement sur le jeûne, la prière, le divorce ; la naissance et la généalogie de Jésus ; le choix des disciples par Jésus ; etc. Cependant, les hommes les valorisent comme des trésors, les comparant même avec l’œuvre d’aujourd’hui. Ils croient même que toute l’œuvre que Jésus a accomplie dans Sa vie n’atteignait qu’une certaine quantité, comme si Dieu n’était capable de faire que cela et rien de plus. N’est-ce pas absurde ?

Extrait de « Le mystère de l’incarnation (1)», dans La Parole apparaît dans la chair

Si tu veux voir l’œuvre de l’ère de la Loi, voir comment les Israélites ont suivi le chemin de l’Éternel, alors tu dois lire l’Ancien Testament ; si tu veux comprendre l’œuvre de l’ère de la Grâce, alors tu dois lire le Nouveau Testament. Mais comment peux-tu voir l’œuvre des derniers jours ? Tu dois accepter la direction du Dieu d’aujourd’hui et entrer dans l’œuvre d’aujourd’hui, car c’est une nouvelle œuvre et personne ne l’a écrite à l’avance dans la Bible. Aujourd’hui, Dieu est devenu chair et a choisi d’autres élus en Chine. Dieu œuvre dans ces gens, Il continue Son œuvre sur la terre, continue l’œuvre de l’ère de la Grâce. L’œuvre d’aujourd’hui est un chemin que l’homme n’a jamais foulé et une voie que personne n’a jamais vue. C’est une œuvre qui n’a jamais été faite auparavant, c’est l’œuvre de Dieu la plus récente sur la terre. Ainsi, une œuvre qui n’a jamais été faite auparavant n’est pas dans l’histoire, car le présent est le présent et n’est toujours pas devenu le passé. Les gens ne savent pas que Dieu a fait une nouvelle œuvre plus grande sur la terre, à l’extérieur d’Israël, que cette œuvre dépasse déjà Israël et les prévisions des prophètes, que c’est une œuvre nouvelle et merveilleuse en dehors des prophéties, une œuvre plus récente au-delà d’Israël, une œuvre que les gens ne peuvent ni percevoir ni imaginer. Comment la Bible pourrait-elle rapporter explicitement ce travail ? Qui aurait pu écrire à l’avance chaque petite partie de l’œuvre d’aujourd’hui, sans omissions ? Qui pourrait rapporter cette œuvre plus puissante et plus sage qui défie les conventions du vieux livre moisi ? L’œuvre d’aujourd’hui ne fait pas partie de l’histoire, et ainsi, si tu veux emprunter le nouveau chemin d’aujourd’hui, alors tu dois sortir de la Bible, tu dois dépasser les livres prophétiques ou historiques dans la Bible. Alors seulement pourras-tu parcourir correctement le nouveau chemin, et alors seulement pourras-tu entrer dans le nouveau royaume et la nouvelle œuvre. Tu dois comprendre pourquoi, aujourd’hui, Il t’est demandé de ne pas lire la Bible, pourquoi il existe une autre œuvre distincte de la Bible, pourquoi Dieu ne cherche pas de nouvelles pratiques plus détaillées dans la Bible et pourquoi une plus grande œuvre existe à l’extérieur de la Bible. Vous devez comprendre tout cela. Tu dois pouvoir différencier l’ancienne et la nouvelle œuvre, et même si tu ne lis pas la Bible, tu dois être capable de la décortiquer ; sinon, tu révéreras toujours la Bible, et il sera difficile pour toi d’entrer dans la nouvelle œuvre et d’accueillir de nouveaux changements. Puisqu’une voie supérieure existe, pourquoi étudier cette voie inférieure et dépassée ? Puisque de nouvelles paroles et une œuvre plus récente existent, pourquoi s’en tenir aux anciens documents historiques ? Les nouvelles paroles peuvent te nourrir, ce qui prouve que c’est la nouvelle œuvre ; les vieux documents ne peuvent pas te rassasier ou satisfaire tes besoins actuels, ce qui prouve qu’ils appartiennent à l’histoire, et non à l’œuvre d’aujourd’hui, ici et maintenant. La voie supérieure est l’œuvre plus récente, et avec la nouvelle œuvre, peu importe l’importance de la voie du passé, c’est toujours l’histoire de la réflexion des gens, et peu importe sa valeur de référence, c’est encore l’ancienne voie. Même si elle est incluse dans le « livre saint », l’ancienne voie appartient à l’histoire. Même si elle est exclue du « livre saint », la nouvelle voie est d’aujourd’hui, ici et maintenant. Cette voie peut te sauver, elle peut te changer, car elle est l’œuvre du Saint-Esprit.

Extrait de « Au sujet de la Bible (1)», dans La Parole apparaît dans la chair

La Bible est un livre historique, et si tu avais mangé et bu l’Ancien Testament pendant l’ère de la Grâce – si tu avais mis en pratique durant l’ère de la Grâce ce qui était demandé à l’époque de l’Ancien Testament –, Jésus t’aurait rejeté et condamné ; si tu avais appliqué l’Ancien Testament à l’œuvre de Jésus, tu aurais été un pharisien. Si, aujourd’hui, tu manges et bois l’Ancien et le Nouveau Testament ensemble, et les pratiques tous les deux, le Dieu d’aujourd’hui te condamnera ; tu prendras du retard par rapport à l’œuvre du Saint-Esprit aujourd’hui ! Si tu manges et bois l’Ancien Testament et le Nouveau Testament, alors tu es en dehors du courant du Saint-Esprit ! En Son temps, Jésus a conduit les Juifs et tous ceux qui Le suivaient selon l’œuvre du Saint-Esprit en Lui en ce temps-là. Il n’a pas établi la Bible comme base de ce qu’Il faisait, mais a parlé selon Son œuvre. Il n’a pas prêté attention à ce que disait la Bible ni n’a cherché dans la Bible un chemin sur lequel mener Ses disciples. Dès qu’Il a commencé à œuvrer, Il a parlé du chemin de la repentance, un mot qui n’est jamais mentionné dans les prophéties de l’Ancien Testament. Non seulement n’a-t-Il pas agi selon la Bible, mais Il a ouvert un nouveau chemin et a fait une nouvelle œuvre. Il n’a jamais fait référence à la Bible dans Sa prédication. Pendant l’ère de la Loi, personne n’avait jamais accompli Ses miracles de guérison des malades et d’expulsion des démons. De même, Son œuvre, Ses enseignements, et l’autorité et le pouvoir de Ses paroles étaient au-delà des capacités de tout homme durant l’ère de la Loi. Jésus a simplement fait Sa nouvelle œuvre, et même si beaucoup de gens Le condamnèrent en utilisant la Bible, utilisant l’Ancien Testament pour Le crucifier même, Son œuvre surpassait l’Ancien Testament ; s’il n’en était pas ainsi, pourquoi les gens L’ont-ils cloué sur la croix ? N’est-ce pas parce que l’Ancien Testament ne dit rien de Son enseignement, de Sa capacité de guérir les malades et de chasser les démons ? Son œuvre consistait à ouvrir un nouveau chemin, non de volontairement entrer en conflit à propos de la Bible ou de volontairement mettre l’Ancien Testament de côté. Il est tout simplement venu faire Son ministère, apporter la nouvelle œuvre à ceux qui L’attendaient et Le cherchaient. Il n’est pas venu expliquer l’Ancien Testament ou confirmer l’œuvre de l’Ancien Testament. Son œuvre n’avait pas pour but de permettre à l’ère de la Loi de continuer à se développer, car Son œuvre ne cherchait pas à se fonder sur la Bible ; Jésus est tout simplement venu faire l’œuvre qu’Il devait faire. Ainsi, Il n’a pas expliqué les prophéties de l’Ancien Testament, et Il n’a pas œuvré selon les paroles de l’ère de la Loi de l’Ancien Testament. Il a ignoré l’Ancien Testament. Il ne S’est pas soucié de savoir si celui-ci confirmait ou non Son œuvre, ni ne S’est intéressé à ce que les autres connaissaient de Son œuvre ou s’ils le condamnaient. Il a simplement continué à faire l’œuvre qu’Il devait faire, même si beaucoup de gens utilisaient les prévisions des prophètes de l’Ancien Testament pour Le condamner. Pour les gens, il semblait que Son œuvre n’avait aucune base. Une bonne partie de Son œuvre était en contradiction avec l’Ancien Testament. Cela n’était-il pas une erreur de la part de l’homme ? La doctrine doit-elle s’appliquer à l’œuvre de Dieu ? Et doit-elle être fidèle aux prévisions des prophètes ? Après tout, qui est le plus grand ? Dieu ou la Bible ? Pourquoi l’œuvre de Dieu doit-elle être conforme à la Bible ? Serait-il possible que Dieu n’ait pas le droit de dépasser la Bible ? Dieu ne peut-Il pas déroger à la Bible et accomplir une autre œuvre ? Pourquoi Jésus et Ses disciples n’ont-ils pas observé le sabbat ? S’Il devait observer le sabbat et pratiquer selon les commandements de l’Ancien Testament, pourquoi Jésus n’a-t-Il pas observé le sabbat quand Il est venu, mais à la place, a lavé des pieds, a couvert des têtes, a rompu le pain et bu le vin ? Tout cela n’est-il pas absent des commandements de l’Ancien Testament ? Si Jésus honorait l’Ancien Testament, pourquoi a-t-Il défié ces doctrines ? Tu dois savoir qui est venu en premier, Dieu ou la Bible ! Étant le Seigneur du Sabbat, ne pourrait-Il pas être aussi le Seigneur de la Bible ?

Extrait de « Au sujet de la Bible (1)», dans La Parole apparaît dans la chair

En ce temps-là, Jésus a seulement enseigné à Ses disciples par une série de prédications pendant l’ère de la Grâce sur des sujets tels que les suivants : la manière de pratiquer, de se rassembler, de supplier dans la prière, de traiter les autres, etc. L’œuvre qu’Il a accomplie est celle de l’ère de la Grâce, et Il a seulement expliqué la façon dont les disciples et ceux qui Le suivaient devaient pratiquer. Il a seulement accompli l’œuvre de l’ère de la Grâce et rien de l’œuvre des derniers jours. Quand l’Éternel a établi la loi de l’Ancien Testament à l’ère de la Loi, pourquoi n’a-t-Il pas fait l’œuvre de l’ère de la Grâce à ce moment-là ? Pourquoi n’a-t-Il pas clarifié à l’avance l’œuvre de l’ère de la Grâce ? Cela n’aurait-il pas aidé l’homme à l’accepter ? Il a seulement prophétisé qu’un enfant mâle serait né et investi de pouvoir, mais Il n’a pas réalisé à l’avance l’œuvre de l’ère de la Grâce. L’œuvre de Dieu à chaque ère a des limites claires ; Il ne fait que l’œuvre de l’ère en cours et ne réalise jamais à l’avance l’œuvre de l’étape suivante. Ce n’est que de cette manière que Son œuvre représentative de chaque ère peut être mise en évidence. Jésus a parlé uniquement des signes des derniers jours, de la manière d’être patient et d’être sauvé, de se repentir et de se confesser, aussi de la manière de porter la croix et d’endurer la souffrance. Il n’a jamais dit comment l’homme devait acquérir l’entrée dans les derniers jours ni comment il devait chercher à satisfaire la volonté de Dieu. Donc, n’est-ce pas ridicule de chercher dans la Bible l’œuvre de Dieu des derniers jours ? Que peux-tu voir en t’accrochant seulement à la Bible ? Qu’il soit un exégète de la Bible ou un prédicateur, qui pourrait connaître l’œuvre d’aujourd’hui à l’avance ?

Extrait de « Comment l’homme qui a délimité Dieu dans ses notions peut-il recevoir les révélations de Dieu ?», dans La Parole apparaît dans la chair

Personne ne connaît la réalité de la Bible : elle n’est rien de plus qu’un récit historique de l’œuvre de Dieu et un témoignage des deux étapes précédentes de Son œuvre. Elle ne t’offre aucune compréhension des objectifs de l’œuvre de Dieu. Quiconque a lu la Bible sait qu’elle documente les deux étapes de l’œuvre de Dieu pendant l’ère de la Loi et l’ère de la Grâce. L’Ancien Testament raconte l’histoire d’Israël et l’œuvre de l’Éternel depuis la création jusqu’à la fin de l’ère de la Loi. Le Nouveau Testament relate l’œuvre de Jésus sur terre, ce qui correspond aux quatre Évangiles, et le travail de Paul. Ne sont-ils pas des documents historiques ? Ils rappellent des choses du passé aujourd’hui et sont donc des documents historiques. Qu’importe leur véracité ou leur réalité, ils restent historiques. L’Histoire ne peut pas répondre au présent, car Dieu ne contemple pas l’Histoire ! Ainsi, si tu comprends seulement la Bible et non l’œuvre que Dieu a l’intention d’accomplir aujourd’hui et que tu crois en Dieu sans chercher l’œuvre du Saint-Esprit, alors tu ne comprends pas ce que chercher Dieu signifie. Si tu lis la Bible afin d’étudier l’histoire d’Israël, à la recherche de l’histoire de la création de tous les cieux et de la terre par Dieu, alors tu ne crois pas en Dieu. Or, aujourd’hui, puisque tu crois en Dieu et cherches la vie, puisque tu cherches à Le connaître Lui, et non des lettres et des doctrines mortes, puisque tu ne cherches pas à comprendre l’Histoire, tu dois chercher la volonté de Dieu actuelle et la direction de l’œuvre du Saint-Esprit. Si tu étais un archéologue, tu pourrais lire la Bible, mais tu n’en es pas un. Tu fais partie de ceux qui croient en Dieu et tu ferais mieux de chercher la volonté de Dieu actuelle.

Extrait de « Au sujet de la Bible (4)», dans La Parole apparaît dans la chair

Le fait que J’explique ici est le suivant : ce que Dieu est et a est à jamais intarissable et illimité. Dieu est la source de vie et de toutes choses. Dieu ne peut pas être saisi par aucun être créé. Pour finir, Je dois encore rappeler à tout le monde : ne délimitez pas Dieu dans les livres, les paroles, ou Ses déclarations passées une fois encore. Il n’y a qu’un seul vocable pour la caractéristique de l’œuvre de Dieu – nouveau. Il n’aime pas prendre les sentiers battus ou répéter Son œuvre, et de plus, Il ne veut pas que les gens L’adorent en Le délimitant dans une certaine sphère. C’est cela le tempérament de Dieu.

Extrait de la postface de La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 1. La Bible est un témoignage en faveur du Seigneur et elle est aussi le fondement de notre foi. Depuis deux mille ans, tous ceux qui croient au Seigneur le font d’après la Bible. Par conséquent, pour nous la Bible représente le Seigneur, croire au Seigneur c’est croire à la Bible, et croire à la Bible c’est croire au Seigneur. Nous ne pouvons jamais nous écarter de la Bible. Comment pourrions-nous croire au Seigneur si nous devions nous écarter de la Bible? Dites-vous qu’il y a quelque chose d’erroné dans notre vision des choses?

Suivant: 3. Se fondant sur les paroles de Paul, qui a dit: « Toute Écriture est inspirée de Dieu » (2 Timothée 3:16), les pasteurs et les anciens du monde religieux croient que les paroles de la Bible sont les paroles de Dieu. Pourtant, vous dites que les paroles qui sont dans la Bible ne sont pas toutes les paroles de Dieu. Que voulez-vous dire par là?

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre