255 Celui qui détient la souveraineté sur tout

Dans la vaste étendue du cosmos et du firmament, d’innombrables créatures vivent et se reproduisent, suivent la loi cyclique de la vie et respectent une règle constante. Ceux qui meurent emportent avec eux les histoires des vivants et ceux qui vivent répètent la même histoire tragique de ceux qui ont péri. Et donc, l’humanité ne peut s’empêcher de se demander : pourquoi vivons-nous ? Et pourquoi devons-nous mourir ? Qui commande ce monde ? Et qui a créé cette humanité ? L’homme a-t-il vraiment été créé par Dame Nature ? L’humanité a-t-elle vraiment le contrôle de son propre destin ? L’humanité ne sait tout simplement pas qui est le Souverain de l’univers et de toutes choses, et encore moins quels sont le commencement et l’avenir de l’humanité. Forcément, l’humanité vit seulement dans le cadre de cette loi. Nul ne peut y échapper, et nul ne peut le changer, car parmi toutes choses et dans les cieux, Un seul, d’éternité en éternité, détient la souveraineté sur tout.

Il est Celui qui n’a jamais été vu par l’homme, Celui que l’humanité n’a jamais connu, Celui en qui l’humanité n’a jamais cru, et pourtant Il est Celui qui a insufflé le souffle dans les ancêtres de l’humanité et a donné la vie à l’humanité. Il est Celui qui pourvoit aux besoins de l’humanité et la nourrit, lui permettant d’exister ; et Il est Celui qui a guidé l’humanité jusqu’à nos jours. De plus, c’est de Lui et de Lui seul que dépend la survie de l’humanité. Il détient la souveraineté sur toutes choses et régit tous les êtres vivants dans l’univers. Il commande les quatre saisons, et c’est Lui qui suscite le vent, le gel, la neige et la pluie. Il procure le soleil à l’humanité et inaugure la nuit. C’est Lui qui a étendu les cieux et la terre, mettant à la disposition de l’homme les montagnes, les lacs et les rivières et tous les êtres vivants qui s’y trouvent.

Ses actes sont omniprésents, Sa puissance est omniprésente, Sa sagesse est omniprésente et Son autorité est omniprésente. Chacune de ces lois et de ces règles est l’incarnation de Ses actes, et chacune d’elles révèle Sa sagesse et Son autorité. Qui peut se dispenser de Sa souveraineté ? Et qui peut se décharger de Ses desseins ? Toutes choses existent sous Son regard et, de plus, toutes choses vivent sous Sa souveraineté. Ses actes et Sa puissance font que l’humanité n’a pas d’autre choix que de reconnaître le fait qu’Il existe réellement et qu’Il détient la souveraineté sur toutes choses.

L’homme vit et meurt sous les yeux de Dieu. L’homme vit pour la gestion de Dieu et, quand ses yeux se ferment pour la dernière fois, c’est aussi pour cette même gestion qu’ils se ferment. Continuellement, l’homme va et vient, d’un côté à l’autre. Tout cela, sans exception, fait partie de la souveraineté et des desseins de Dieu. La gestion de Dieu n’a jamais cessé ; elle progresse continuellement. Il fera en sorte que l’humanité prenne conscience de Son existence, qu’elle ait confiance en Sa souveraineté, qu’elle voit Ses actes et qu’elle retourne à Son royaume. C’est Son plan et c’est l’œuvre qu’Il accomplit depuis des milliers d’années.

Paroles adaptées de « L’homme ne peut être sauvé que dans le cadre de la gestion de Dieu », dans La Parole apparaît dans la chair

Précédent: 254 Comment accueilleras-tu le retour de Jésus ?

Suivant: 256 Comment Dieu règne sur toutes choses

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp