Chapitre 41

Comment Dieu travaille-t-Il dans l’homme ? Comprends-tu cela ? Est-ce clair pour toi ? Et comment travaille-t-Il dans l’Église ? Quels sont tes points de vue sur ce sujet ? As-tu déjà réfléchi à ces questions ? Que veut-Il accomplir par Son œuvre dans l’Église ? Tout cela est-il clair pour toi ? Sinon, tout ce que tu fais est futile et vide ! Ces mots t’ont-ils touché le cœur ? Simplement être actif dans le progrès sans prendre du recul négativement, cela répondra-t-il à la volonté de Dieu ? La coopération aveugle suffit-elle ? Que faut-il faire si tu n’es pas au clair au sujet des visions ? Suffirait-il de ne pas chercher davantage ? Dieu dit : « Une fois, J’ai entrepris un grand projet parmi les hommes, mais ils ne s’en sont pas rendu compte et donc, J’ai dû utiliser Ma parole pour le leur révéler, étape par étape. Pourtant, l’homme n’a pas pu comprendre Mes paroles et il est demeuré ignorant du but de Mon plan. » Qu’est-ce que ces mots signifient ? As-tu déjà réfléchi à son but ? L’ai-Je vraiment fait avec insouciance et sans but ? Si c’est le cas, quelle en aurait été la raison ? Si le but n’est pas clair ni compréhensible pour toi, alors comment peut-on parvenir à une coopération authentique ? Dieu dit que la recherche de toute l’humanité se trouve dans les mers sans limites, parmi des doctrines écrites avec des mots vides. Quant à tes recherches, même toi tu ne peux pas expliquer dans quelle catégorie elles appartiennent. Qu’est-ce que Dieu veut réaliser dans l’homme ? Tout cela devrait être clair pour toi maintenant. Est-ce seulement de faire honte au grand dragon rouge d’une manière négative ? Après avoir humilié le grand dragon rouge, Dieu irait-Il vivre dans les montagnes, les mains vides, en solitude ? Alors qu’est-ce que Dieu veut ? Veut-Il vraiment le cœur des hommes ? Ou veut-Il leur vie ? Ou leur richesse et leurs possessions ? À quoi sert tout cela ? C’est inutile pour Dieu. Dieu a-t-Il tellement travaillé dans les hommes seulement pour les utiliser comme preuve de Sa victoire sur Satan et afin qu’Il puisse manifester Ses « capacités » ? Alors Dieu ne semblerait-Il pas plutôt « mesquin » ? Dieu est-Il ce genre de Dieu ? Comme un enfant qui engage des adultes dans des batailles contre les autres ? Quelle en serait la raison ? Les hommes utilisent constamment leurs propres notions pour mesurer Dieu. Une fois, Dieu a dit : « Il y a quatre saisons dans une année et chaque saison dure trois mois. » Les hommes ont écouté ces paroles, les ont gardées en mémoire, et ont toujours dit qu’il y a trois mois dans une saison et quatre saisons dans un an. Quand Dieu a demandé : « Combien de saisons y a-t-il dans une année ? Et combien de mois dans une saison ? », les hommes ont répondu à l’unisson : « Quatre saisons, trois mois. » Les hommes essaient toujours de définir Dieu au moyen de règles et maintenant, étant entrés dans l’ère des « trois saisons par année, quatre mois par saison », les hommes restent inconscients, comme s’ils étaient devenus aveugles, cherchant des règles à toutes choses. Et aujourd’hui, l’humanité essaie d’appliquer ses « règles » à Dieu ! Ils sont vraiment aveugles ! Ne voient-ils pas qu’il n’y a maintenant aucun « hiver », seulement « le printemps, l’été et l’automne » ? Les hommes sont vraiment stupides ! En être arrivés là dans le parcours et toujours être inconscients de la manière de connaître Dieu, comme des gens des années vingt qui pensaient que le transport n’était pas pratique, que tout le monde devait marcher ou guider un petit âne, ou qui pensaient que les gens devaient utiliser des lampes à huile, qui croyaient qu’un mode de vie primitif prévalait toujours. N’y a-t-il pas en tout cela des notions qui existent dans le cerveau des hommes ? Pourquoi parlent-ils encore de miséricorde et de bonté aujourd’hui ? À quoi cela sert-il ? C’est comme une vieille femme qui radote sur son passé. À quoi servent ces paroles ? Après tout, le présent est le présent ; peut-on retourner à vingt ou trente ans en arrière ? Tous les hommes suivent le courant. Pourquoi sont-ils si hésitants à accepter cela ? Dans l’ère présente du châtiment, à quoi sert de parler de miséricorde et de bonté ? Miséricorde et bonté, est-ce tout ce qu’il y a en Dieu ? Pourquoi, à cette époque de « farine et de riz », les hommes continuent-ils à servir « des cosses de millet et des légumes sauvages » ? Ce que Dieu ne veut pas faire, l’homme le Lui impose. S’Il résiste, Il est qualifié de « contre-révolutionnaire » et, même si l’on a constamment dit et redit que Dieu n’est intrinsèquement ni miséricordieux ni aimant, qui écoute ? L’homme est trop absurde. C’est comme si la parole de Dieu n’avait aucun effet. Les hommes voient toujours Mes paroles sous un jour différent. Dieu a constamment été harcelé par les hommes comme si, sans fondement, des crimes avaient été imputés à des gens qui sont innocents. Qui donc peut être d’un même esprit avec Dieu ? Vous voulez toujours vivre dans la miséricorde et la bonté de Dieu, alors qu’y a-t-il que Dieu peut faire, si ce n’est d’endurer les insultes de l’homme ? Cependant, avant que vous ne vous disputiez avec Dieu, J’espère que vous examinerez bien la manière de travailler du Saint-Esprit. Quand même, Je t’exhorte à bien étudier la signification originelle de la parole de Dieu. Ne te crois pas astucieux, pensant que les paroles de Dieu sont « diluées ». Ce n’est pas nécessaire ! Qui peut dire à quel point la parole de Dieu est « diluée » ? À moins que Dieu ne le dise directement, ou ne l’indique clairement. N’aie pas une trop haute opinion de toi-même. Si tu peux voir le chemin à pratiquer à partir de Ses paroles, alors tu as répondu à Ses exigences. Que veux-tu voir d’autre ? Dieu a dit : « Je vais cesser de faire preuve de miséricorde pour la faiblesse de l’homme. » Si tu ne peux pas saisir le sens, même de cette affirmation évidente et simple, à quoi servirait-il de chercher et d’examiner plus à fond ? Sans une connaissance même la plus élémentaire de la mécanique, serais-tu compétent pour construire une fusée ? Une telle personne ne serait-elle pas quelqu’un qui se vante vainement ? Les hommes ne sont pas les ressources pour faire l’œuvre de Dieu ; c’est Dieu qui les exalte. Simplement Le servir sans savoir ce qu’Il aime ou ce qu’Il déteste, n’est-ce pas une recette qui mène au désastre ? Les hommes ne se connaissent pas eux-mêmes, mais ils pensent qu’ils sont extraordinaires. Qui pensent-ils qu’ils sont ! Ils n’ont aucune idée sur le bien et le mal. Réfléchis au passé et regarde vers l’avenir. Que penses-tu ? Ensuite, apprends à te connaître toi-même.

Dieu a révélé beaucoup de choses sur les intentions et les buts de l’homme. Il a dit : « C’est alors seulement que J’ai vu clairement les intentions et les buts de l’homme. J’ai soupiré dans les nuages. Pourquoi les hommes doivent-ils toujours agir pour eux-mêmes ? Mes châtiments ne sont-ils pas destinés à les rendre parfaits ? Est-ce que J’attaque délibérément leur attitude positive ? » Combien avez-vous appris sur vous-mêmes à partir de ces paroles ? Les intentions et les buts de l’homme ont-ils vraiment disparu ? Avez-vous étudié cela vous-mêmes ? Vous feriez aussi bien de vous présenter devant Dieu et essayer de comprendre ceci : Quel résultat a été produit par l’œuvre de châtiment que Dieu a accompli en vous ? L’avez-vous synthétisé ? Le résultat est peut-être minuscule ; autrement vous en auriez déjà parlé en termes élogieux. Qu’est-ce que Dieu veut que vous accomplissiez ? Des nombreuses paroles qui vous ont été dites, combien se sont réalisées et combien n’ont mené à rien ? Aux yeux de Dieu, peu de Ses paroles se sont effectivement réalisées, car les hommes ne peuvent jamais déchiffrer le sens originel de Ses paroles et ce qu’ils acceptent n’est qu’un écho des paroles qui résonne sur les murs. Est-ce la façon de connaître la volonté de Dieu ? Dans un avenir rapproché, Dieu aura plus de travail pour l’homme ; l’homme peut-il accomplir ce travail avec la piètre stature qu’il a maintenant ? Sinon déviée, alors erronée ou arrogante, telle est la nature humaine, semble-t-il. Je trouve ceci difficile à comprendre : Dieu a prononcé tellement de paroles, alors pourquoi l’homme n’en prend-il aucune à cœur ? Est-ce que Dieu blaguerait avec l’homme sans chercher à obtenir aucun résultat ? Ou ferait-Il en sorte que l’homme joue un drame intitulé « Joie, colère, chagrin et bonheur » ? Il rendrait l’homme heureux un moment et le ferait pleurer un autre moment, et ensuite, après avoir quitté la scène, l’homme serait laissé à lui-même ? Quel en serait le résultat ? « Pourquoi Mes exigences de l’homme ne mènent-elles toujours à rien ? Se pourrait-il que Je demande à un chien de grimper à un arbre, que Je fasse beaucoup de bruit à partir de rien ? » Toutes les paroles de Dieu visent l’état actuel de l’homme. Cela ne ferait pas de mal de sonder tous les hommes pour voir qui vit à l’intérieur de la parole de Dieu. « Même maintenant, une grande partie du pays continue de changer. Si un jour le pays change vraiment pour un autre genre, Je l’abandonnerai d’un simple geste de la main. N’est-ce pas exactement Mon œuvre à l’étape actuelle ? » En effet, à l’instant même, Dieu est en train d’accomplir cette œuvre ; cependant, ce qu’Il a dit au sujet de « l’abandonner d’un simple geste de la main » se réfère à l’avenir, car tout doit avoir un processus. C’est la tendance dans l’œuvre actuelle de Dieu, n’est-ce pas clair pour vous ? Il y a des faiblesses dans les intentions de l’homme et les esprits impurs en profitent pour y entrer. En ce moment, « le pays change pour un autre genre ». Les hommes alors auront subi un changement qualitatif, mais pas dans leur essence, car il y aura d’autres choses sur la terre améliorée. En d’autres termes, la terre d’origine était inférieure, mais une fois qu’elle s’est améliorée, elle peut être utilisée. Cependant, après avoir été utilisée pendant un certain temps et après qu’elle ne sera plus utilisé, elle retournera progressivement à son ancienne apparence. C’est un résumé de la prochaine étape de l’œuvre de Dieu. L’œuvre future sera plus complexe, car ce sera le temps de séparer toutes choses selon leur genre. Au lieu de rencontre, lorsque tout sera achevé, le chaos sera inévitable et l’homme n’aura pas de fortes convictions. C’est tout comme Dieu l’a dit : « Les hommes sont tous des acteurs qui suivent le rythme, quelle que soit la mélodie. » Les hommes ont l’habileté de suivre le rythme de la mélodie qui est chantée, alors Dieu exploite cette faille même qui est en eux pour la prochaine étape de Son œuvre, permettant ainsi à tous les hommes de remédier à cette faille. C’est parce qu’ils n’ont pas une stature réelle que les hommes sont comme l’herbe qui pousse en haut d’un mur. S’ils acquéraient une stature, ils deviendraient de gigantesques arbres qui touchent le ciel. Dieu a l’intention d’utiliser une partie du travail des mauvais esprits pour perfectionner une portion de l’humanité, permettant à ces hommes de ne pas se laisser duper par les iniquités des démons afin que toute l’humanité connaisse vraiment ses « ancêtres ». C’est seulement de cette manière que les humains pourront se libérer complètement, non seulement en abandonnant la postérité des diables, même les ancêtres des diables. C’est le vrai but de Dieu en écrasant totalement le grand dragon rouge, de faire en sorte que toute l’humanité connaisse la véritable forme du grand dragon rouge, arrache complètement son masque et voie sa vraie forme. C’est ce que Dieu veut réaliser, et c’est le but final de toute l’œuvre qu’Il a accomplie sur la terre, et c’est ce qu’Il vise à accomplir dans toute l’humanité. C’est connu comme la mobilisation de toutes choses pour servir le dessein de Dieu.

La façon dont l’œuvre future sera accomplie est-elle claire pour vous ? Cela doit être compris. Par exemple : pourquoi Dieu dit-Il que les hommes ne s’occupent jamais de ce qu’ils devraient faire ? Pourquoi dit-Il que beaucoup d’hommes ont échoué à l’accomplissement des devoirs qu’Il leur a assignés ? Comment ces choses peuvent-elles être réalisées ? Avez-vous déjà réfléchi à ces questions ? Sont-elles devenues des sujets de vos échanges ? À ce stade de l’œuvre, il faut amener l’homme à comprendre les intentions actuelles de Dieu. Une fois que cela a été réalisé, on peut discuter des autres choses. N’est-ce pas une excellente manière d’aborder les choses ? Ce que Dieu souhaite réaliser en l’homme doit être expliqué clairement, sinon tout serait vain et l’homme serait incapable d’y entrer, encore moins de le réaliser, et tout serait un discours vide. Quant à ce que Dieu a dit aujourd’hui, avez-vous trouvé un chemin pour le mettre en pratique ? Les hommes ont tous un sentiment de trépidation au sujet des paroles de Dieu. Ils ne peuvent pas les comprendre pleinement, mais ils craignent également d’offenser Dieu. Jusqu’à ce jour, combien de façons de manger et de boire les paroles de Dieu ont été découvertes ? La plupart des gens ne savent pas comment manger et boire les paroles de Dieu. Comment cela peut-il être résolu ? Avez-vous trouvé un moyen de manger et de boire dans les paroles d’aujourd’hui ? Comment essayez-vous de coopérer en faisant cela ? Et une fois que vous avez tous mangé et bu les paroles, par quels moyens discuterez-vous de votre réflexion à leur sujet ? N’est-ce pas ce que l’homme devrait faire ? Comment prescrit-on le bon médicament pour une maladie donnée ? Avez-vous encore besoin que Dieu promulgue directement une déclaration ? Est-ce nécessaire ? Comment ces problèmes mentionnés à l’instant peuvent-ils être complètement éradiqués ? Cela dépend si vous pouvez coopérer avec le Saint-Esprit dans vos actions pratiques. Avec une coopération appropriée, le Saint-Esprit accomplira une œuvre excellente. Sans une coopération appropriée, mais plutôt seulement de la confusion, le Saint-Esprit ne sera pas en mesure de déchaîner Sa puissance. « Si tu te connais toi-même et connais ton ennemi, la victoire sera toujours tienne. » Quiconque a prononcé ces paroles à l’origine, c’est à vous qu’elles peuvent être appliquées de la manière la plus appropriée. En bref, vous devez d’abord vous connaître vous-mêmes avant de pouvoir connaître vos ennemis, et ce n’est qu’après avoir acquis ces deux connaissances que vous gagnerez chaque bataille. Vous devriez être capables de faire toutes ces choses. Peu importe ce que Dieu te demande, il suffit que tu essaies de l’accomplir de toute ta force, et J’espère que tu seras capable de te présenter devant Dieu et Lui consacrer ton plus grand dévouement à la fin. Aussi longtemps que tu peux voir le sourire satisfait de Dieu alors qu’Il siège sur Son trône, même si c’est au moment convenu pour ta mort, tu devrais pouvoir rire et sourire quand tu fermeras les yeux. Pendant ton temps sur la terre, tu dois accomplir ton dernier devoir pour Dieu. Dans le passé, Pierre a été crucifié la tête en bas pour Dieu ; cependant, tu devrais satisfaire Dieu à la fin et épuiser toute ton énergie pour Lui. Que peut faire un être créé pour Dieu ? Tu devrais donc t’offrir en sacrifice pour Dieu le plus tôt possible, afin qu’Il S’occupe de toi comme bon Lui semble. Tant que Dieu est heureux et satisfait, alors laisse-Le faire ce qu’Il veut avec toi. Quel droit les hommes ont-ils de parler pour se plaindre ?

Précédent: Chapitre 40

Suivant: Chapitre 42

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

Chapitre 17

Ma voix résonne comme le tonnerre, illuminant les quatre quadrants et la terre entière, et au milieu du tonnerre et des éclairs, l’humanité...

Comment connaître la réalité

Dieu est un Dieu concret : toute Son œuvre est concrète, toutes les paroles qu’Il prononce sont concrètes et toutes les vérités qu’Il...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre