Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

`

Interprétation de la quarante-deuxième déclaration

Je ne sais pas si les hommes ont vu un changement dans la déclaration d’aujourd’hui. Certains ont peut-être vu un peu de changement, mais ils n’osent pas le dire avec certitude. D’autres n’ont peut-être rien perçu. Pourquoi y a-t-il une si grande différence entre le douzième et le quinzième jour du mois ? Avez-vous réfléchi à cela ? Quel est votre point de vue ? Avez-vous saisi quelque chose de toutes les déclarations de Dieu ? Quel a été le travail principal entre le 2 avril et le 15 mai ? Pourquoi les hommes sont-ils désemparés aujourd’hui, aussi désorientés que s’ils avaient reçu un coup de matraque sur la tête ? Aujourd’hui, pourquoi n’y a-t-il pas une rubrique intitulée « Scandales du peuple du Règne » ? Le 2 et le 4 avril, Dieu n’a pas souligné l’état de l’homme ; de même, longtemps après aujourd’hui, Il n’a pas souligné l’état des hommes. Pourquoi ? Il y a sûrement un problème à ce sujet-là. Pourquoi y a-t-il eu un virage à 180 degrés ? Parlons un peu de la raison pour laquelle Dieu a parlé ainsi. Regardons les premières paroles de Dieu dans lesquelles Il n’a pas perdu de temps à dire « Dès que la nouvelle œuvre commence. » La phrase vous donne le pressentiment que l’œuvre de Dieu est entrée dans un nouveau commencement, qu’Il a une fois de plus commencé une nouvelle œuvre. Cela montre que le châtiment touche à sa fin ; on peut dire qu’on est déjà entré dans le point culminant du châtiment et donc, les hommes doivent profiter de leur temps au maximum pour achever l’œuvre de cette ère du châtiment, pour éviter de prendre du retard ou de perdre leur équilibre. Tout cela est le travail de l’homme et exige que l’homme fasse tout son possible pour coopérer et, quand le châtiment est entièrement terminé, Dieu commence à Se lancer dans la partie suivante de Son œuvre, car Dieu dit : « … J’ai continué à réaliser Mon œuvre parmi les hommes. […] En ce moment, Mon cœur est rempli d’une grande joie, car J’ai gagné une partie des hommes, et ainsi Mon “activité” n’est plus dans un marasme, elle n’est plus des paroles vides. » Dans le passé, les hommes voyaient la volonté pressante de Dieu dans Ses paroles — cela n’est pas mensonger — et aujourd’hui, Dieu fait Son œuvre avec plus de rapidité. Pour l’homme, cela ne semble pas entièrement se conformer aux exigences de Dieu, mais pour Dieu, Son œuvre est déjà terminée. Parce que les pensées des hommes sont trop complexes, leur vision des choses est souvent trop compliquée. Les hommes étant trop exigeants entre eux alors que Dieu ne fait pas de si grandes exigences de l’homme montre combien la différence entre Dieu et l’homme est grande. Les conceptions des hommes sont mises à nu dans tout ce que Dieu fait. Dieu ne fait pas de grandes demandes aux hommes que les hommes sont incapables de réaliser, mais les hommes font de grandes demandes à Dieu que Dieu est incapable de réaliser. À la suite du traitement, à cause des séquelles chez les hommes qui ont été corrompus par Satan pendant plusieurs milliers d’années, les hommes ont toujours eu de si « hautes » exigences de Dieu et ne sont pas du tout indulgents, craignant profondément que Dieu ne soit pas satisfait. Ainsi, pour beaucoup de choses, quand les hommes ne sont pas à la hauteur de la tâche, ils endurent un châtiment auto-infligé et subissent les conséquences de leurs propres actions, et c’est une pure souffrance. Dieu dédaigne plus de 99 % des difficultés que les hommes endurent. Pour le dire franchement, personne n’a vraiment souffert pour Dieu. Tous supportent les conséquences de leurs propres actions et cette étape de châtiment, bien sûr, ne fait pas exception ; c’est une coupe amère que l’homme a préparée et qu’il lève pour boire lui-même. Bien qu’une partie des hommes soient maudits, parce que Dieu n’a pas révélé le but originel de Son châtiment, cela ne représente pas un châtiment. Une partie des hommes sont bénis, mais cela ne signifie pas qu’ils seront bénis dans le futur. Pour les hommes, il semble que Dieu soit un Dieu qui ne garde pas Sa parole. Ne t’inquiète pas. Cela pourrait être un peu exagéré, mais ne sois pas négatif ; ce dont Je parle a un rapport avec la souffrance de l’homme, mais Je pense que tu dois construire une bonne relation avec Dieu. Tu devrais Lui faire plus de « dons », ce qui Le rendra certainement heureux. Je suis sûr que Dieu aime ceux qui Lui font des « dons ». Que dis-tu, ces paroles sont-elles correctes ?

Jusqu’à présent, avez-vous mis de côté plusieurs de vos perspectives ? L’œuvre de Dieu sera bientôt terminée, vous devez donc avoir mis de côté plus ou moins toutes vos perspectives, pas vrai ? Vous feriez aussi bien de vous examiner. Vous aimez toujours vous tenir debout fièrement, vous encensant vous-mêmes et vous affichant ; qu’est-ce que cela ? Aujourd’hui, Je ne sais toujours pas quelles sont les perspectives des hommes. Si vraiment les hommes vivent engloutis par la mer de l’affliction, quand ils vivent dans le raffinement des difficultés ou sous la menace de divers instruments de torture, ou quand ils vivent au temps du rejet par tout le monde, en regardant vers le ciel et en soupirant profondément, dans leurs pensées, à ce moment-là, ils peuvent, peut-être, mettre leurs perspectives de côté. C’est parce que les hommes cherchent le Shangri-La au milieu du désespoir et personne dans des circonstances confortables n’a jamais abandonné sa poursuite d’un beau rêve. Cela pourrait être irréaliste, mais J’espère que ce n’est pas ce qui est dans le cœur des hommes. Voulez-vous toujours être enlevés vivants ? Voulez-vous toujours changer votre forme dans la chair ? Je ne sais pas si vous êtes du même avis, mais J’ai toujours pensé que c’était irréaliste ; de telles pensées Me paraissent trop extravagantes. Les hommes disent des choses comme ceci : mets de côté tes perspectives, sois plus réaliste. Tu demandes que les hommes se débarrassent de la pensée d’être bénis, mais qu’en est-il pour toi ? Est-ce que tu nies les idées des hommes d’être bénis et cherches toi-même des bénédictions ? Tu ne permets pas aux autres de recevoir des bénédictions, mais tu y penses secrètement toi-même. Qu’est-ce que cela fait de toi ? Un escroc ! Quand tu agis ainsi, ta conscience n’est-elle pas condamnée ? Ne te sens-tu pas endetté dans ton cœur ? N’es-tu pas un fraudeur ? Tu arraches les paroles du cœur des autres, mais ne dis rien de celles qui sont en ton propre cœur. Quel déchet sans valeur tu es ! Je Me demande ce que vous pensez dans votre cœur lorsque vous parlez. Le Saint-Esprit ne pourrait-Il pas vous faire des reproches ? Cela ne trouble-t-il pas votre dignité ? Vous ne savez vraiment pas ce qui est bon pour vous ! Il s’avère que vous êtes tous comme M. Nanguo. Vous êtes des imposteurs. Pas étonnant que Dieu ait mis les mots « se dévouer » dans « ils sont tous prêts à se “dévouer” » entre guillemets. Dieu connaît l’homme par cœur et, peu importe que l’homme soit astucieux — même s’il ne laisse rien paraître, son visage ne rougit pas, son cœur ne bat pas plus vite —, les yeux de Dieu sont brillants, donc l’homme a toujours eu du mal à échapper au regard de Dieu. C’est comme si Dieu avait un œil radiographique et pouvait voir les organes internes des hommes, comme s’Il pouvait voir le groupe sanguin des hommes, sans test. Telle est la sagesse de Dieu et l’homme ne peut pas l’imiter. Comme Dieu dit : « Pourquoi ai-Je fait tellement de travail, alors qu’il n’y en a aucune preuve chez les hommes ? N’ai-Je pas fait assez d’efforts ? » L’homme coopère trop peu avec Dieu et on peut dire qu’il y a trop de choses négatives dans l’homme, et les hommes sont rarement positifs ; ils le sont un peu seulement à l’occasion, mais c’est trop entaché. Cela montre à quel point les hommes aiment Dieu ; c’est comme s’il y avait seulement un cent millionième d’amour pour Dieu dans leur cœur, dont 50 % sont encore entachés ; c’est pourquoi Dieu dit qu’Il ne gagne aucune preuve dans l’homme. C’est précisément à cause de la désobéissance de l’homme que le ton des déclarations de Dieu est si cruel et insensible. Bien que Dieu ne parle pas du temps passé avec les hommes, les hommes veulent toujours évoquer des souvenirs afin de se faire valoir devant Dieu et ils veulent toujours parler du temps passé ; pourtant Dieu n’a jamais traité le passé de l’homme comme le présent ; au contraire, c’est en tant qu’aujourd’hui qu’Il aborde les hommes d’aujourd’hui. C’est l’attitude de Dieu et, en cela, Dieu a dit ces paroles clairement pour empêcher les hommes de dire à l’avenir que Dieu est trop déraisonnable, car Dieu ne fait pas des choses déraisonnables, mais raconte aux hommes les faits dans leur vérité de peur que les hommes ne puissent pas tenir ferme, car les hommes, après tout, sont faibles. Ayant entendu ces paroles, qu’en penses-tu ? Es-tu prêt à écouter et à te soumettre, et à ne plus y penser ?

Ce qui précède est hors sujet, peu importe qu’on en parle ou non. J’espère que vous ne vous offusquiez pas, parce que Dieu fait cette œuvre des paroles et Il aime discuter de tout sous le soleil. Mais j’espère que vous les lisiez quand même et n’ignoriez pas ces paroles. D’accord ? Feriez-vous cela ? On vient de dire que dans les paroles d’aujourd’hui, Dieu a révélé de nouvelles informations : la méthode de l’œuvre de Dieu est sur le point de changer. Ainsi, il serait préférable de se concentrer sur ce sujet brûlant. On peut dire que toutes les déclarations d’aujourd’hui prophétisent des choses futures ; c’est Dieu qui fait les arrangements pour la prochaine étape de Son œuvre. Dieu a pratiquement terminé Son œuvre dans les hommes de l’Église, après quoi Il emploiera la rage pour apparaître devant tous les hommes. Comme Dieu dit : « Je ferai en sorte que les hommes sur la terre reconnaissent Mes actions et, devant le “trône du jugement”, Mes actes seront prouvés, de sorte qu’ils seront reconnus parmi les hommes qui capituleront partout sur la terre. » Avez-vous vu quelque chose dans ces paroles ? Elles sont un résumé de la prochaine étape de l’œuvre de Dieu. Tout d’abord, Dieu fera en sorte que tous les chiens de garde qui exercent le pouvoir politique soient sincèrement convaincus et se retirent de la scène de l’histoire, pour ne plus jamais se battre pour le statut ou comploter et conspirer. Cette œuvre doit être réalisée par Dieu suscitant divers désastres sur terre. Mais Dieu n’apparaîtra pas, car, à ce moment-là, la nation du grand dragon rouge sera toujours une terre de souillure. Dieu n’apparaîtra pas, mais émergera simplement par le châtiment. Tel est le tempérament juste de Dieu et personne ne peut y échapper. Pendant ce temps, tout ce qui habite la nation du grand dragon rouge souffrira la calamité, ce qui inclut naturellement aussi le royaume sur terre (l’Église). C’est le moment même où les faits se manifestent, et donc tout le monde l’expérimente et personne ne peut y échapper. Cela a été prédestiné par Dieu. C’est précisément à cause de cette étape de l’œuvre que Dieu dit : « C’est maintenant le temps de réaliser de grands projets. » Parce qu’à l’avenir il n’y aura pas d’Église sur la terre et à cause de l’avènement de la catastrophe, les hommes ne peuvent penser à rien d’autre et il leur est difficile d’apprécier Dieu au milieu de la catastrophe. Ainsi, on demande aux hommes d’aimer Dieu de tout leur cœur durant ce temps merveilleux, afin qu’ils ne ratent pas l’occasion. Quand ce fait passera, Dieu aura complètement vaincu le grand dragon rouge, et ainsi le travail du témoignage du peuple de Dieu aura pris fin ; ensuite, Dieu commencera la prochaine étape de l’œuvre, dévastant le pays du grand dragon rouge et, finalement, à travers l’univers, clouant les hommes la tête en bas sur la croix, après quoi Il anéantira toute l’humanité. Ce sont les étapes futures de l’œuvre de Dieu. Ainsi, vous devriez continuer à essayer d’aimer Dieu dans cet environnement paisible. Dans le futur, vous n’aurez plus d’occasions d’aimer Dieu, car les hommes ont l’occasion d’aimer Dieu seulement dans la chair ; quand ils vivront dans un autre monde, personne ne parlera d’aimer Dieu. N’est-ce pas la responsabilité d’un être créé ? Et alors, comment devriez-vous aimer Dieu pendant les jours de votre existence ? As-tu déjà pensé à cela ? Attends-tu d’être mort pour aimer Dieu ? N’est-ce pas un discours vain ? Aujourd’hui, pourquoi ne cherches-tu pas à aimer Dieu ? Aimer Dieu en étant occupé serait-il le véritable amour de Dieu ? On dit que cette étape de l’œuvre de Dieu va bientôt prendre fin parce que Dieu a déjà un témoignage devant Satan ; ainsi, l’homme n’a pas besoin de faire quoi que ce soit, on demande simplement à l’homme de continuer à aimer Dieu pendant les années qu’il lui reste à vivre. C’est l’essentiel. Parce que les exigences de Dieu ne sont pas strictes et parce qu’il y a une angoisse brûlante dans Son cœur, Il a révélé un résumé de la prochaine étape de l’œuvre avant que la présente étape ne soit terminée, ce qui montre clairement combien de temps il reste. Si Dieu n’était pas anxieux dans Son cœur, dirait-Il ces paroles si tôt ? C’est parce que le temps est court que Dieu œuvre de cette façon. Il est à espérer que vous pouvez aimer Dieu de tout votre cœur, de toute votre pensée et de toute votre force comme si vous protégiez votre propre vie. N’est-ce pas une vie de la plus haute signification ? Pourriez-vous trouver le sens de la vie ailleurs ? Ne serait-ce pas un manque terrible de vision ? Es-tu prêt à aimer Dieu ? Dieu est-Il digne de l’amour de l’homme ? Les hommes sont-ils dignes de l’adoration de l’homme ? Alors, que devrais-tu faire ? Aime résolument Dieu, sans réserve, et vois ce que Dieu te fera. Vois s’Il te tuera. En somme, la tâche d’aimer Dieu est plus importante que de copier des mots et de les mettre sur papier pour Dieu. Tu devrais donner la première place à ce qui est le plus important, afin que ta vie ait plus de sens et soit pleine de bonheur, et ensuite tu devrais attendre la « sentence » de Dieu sur toi. Je Me demande si ton projet inclura l’amour de Dieu. Je voudrais que les projets de tout le monde deviennent une œuvre réalisée par Dieu et deviennent réalité.

Précédent:Interprétation de la quarante et unième déclaration

Suivant:Interprétation de la quarante-quatrième et quarante-cinquième déclarations

Vous aimerez peut-être également