Nous invitons tous ceux qui cherchent la vérité à nous contacter.

La Parole apparaît dans la chair

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Largeur de page

0 résultats de recherche

Aucun résultat trouvé

Chapitre 94

Je retourne à Sion avec Mes fils premiers-nés. Comprenez-vous réellement le vrai sens de ces paroles ? Comme Je vous l’ai rappelé sans cesse, Je veux que vous grandissiez rapidement et que vous régniez avec Moi. Vous en souvenez-vous ? Ces choses sont toutes directement liées à Mon incarnation : de Sion, Je suis venu dans le monde dans la chair afin d’acquérir par la chair un groupe de personnes qui sont d’un seul esprit avec Moi, et quand Je l’aurai fait, Je retournerai à Sion. Cela signifie que de la chair, nous avons encore besoin de retourner au corps d’origine. C’est le vrai sens des mots « retourner à Sion ». C’est aussi le vrai sens et le point central de l’ensemble de Mon plan de gestion, et plus encore, c’est la partie la plus importante de Mon plan de gestion, que personne ne peut obstruer et qui sera réalisé immédiatement. Quand on est dans la chair, on ne peut jamais se débarrasser des notions et des pensées humaines, et encore moins de l’air terrestre ou de la poussière et on sera toujours de l’argile ; ce n’est que dans le corps que l’on peut bénéficier des bénédictions. Qu’est-ce que les bénédictions ? Vous en souvenez-vous ? Dans la chair, il ne peut y avoir aucune considération des bénédictions, donc chaque fils premier-né doit passer de la chair au corps. Dans la chair, vous êtes opprimés et persécutés par le grand dragon rouge (cela, parce que vous n’avez pas de pouvoir et n’avez pas gagné de gloire), mais dans le corps ce sera très différent et vous serez fiers et transportés de joie. Les jours d’oppression seront entièrement terminés et vous serez libérés et délivrés pour toujours. Ce n’est que de cette façon que Je peux joindre en vous ce que Je suis et ce que J’ai. Sinon, vous aurez seulement Ma qualité. Peu importe la façon dont une personne imite une autre personne de l’extérieur, elles ne peuvent pas être exactement les mêmes. Ce n’est que dans le corps spirituel sacré (c’est-à-dire le corps) que nous pouvons être exactement les mêmes (ce qui se réfère à avoir les mêmes qualités, le même être, les mêmes possessions, et à être capables d’être d’un seul esprit, unis, non divisés et sans partage, car tout est le corps spirituel sacré).

Pourquoi avez-vous commencé maintenant à détester le monde, à être dégoûtés de manger, de vous habiller et de toutes sortes de choses ennuyeuses, et en outre, n’avez-vous de cesse de vous en débarrasser ? C’est le signe que vous allez entrer dans le monde spirituel (le corps). Vous en avez tous des prémonitions (quoiqu’avec des différences de degré). Je vais utiliser différentes personnes, différents événements et différentes choses, tout cela dans le service de Mon étape la plus cruciale, et tout cela devra Me rendre service. Je dois le faire. (Bien sûr, Je ne peux pas accomplir cela dans la chair et seul Mon Esprit Lui-même peut faire cette œuvre, car le temps n’est pas encore venu.) C’est la dernière petite fonction que sert l’univers-monde entier. Tous Me loueront et M’acclameront avec joie. Ma grande œuvre est terminée. Les sept coupes de fléaux sont versées de Ma main, les sept tonnerres éclatent, les sept trompettes retentissent et les sept sceaux sont ouverts, pour l’univers-monde, pour toutes les nations et tous les peuples, et pour les montagnes, les rivières et toutes choses. Que sont les sept coupes de fléaux ? Quelle est leur cible précise ? Pourquoi dis-Je qu’elles seront versées de Ma main ? Un temps long s’écoulera avant que tout le monde soit tout à fait convaincu, avant que tout le monde comprenne complètement. Même si Je vous le disais maintenant, vous ne comprendriez qu’une petite partie. Selon l’imagination humaine, les sept coupes de fléaux visent tous les pays et tous les peuples du monde, mais en réalité, tel n’est pas le cas. Les « sept coupes de fléaux » font référence à l’influence de Satan, le diable, et à la conspiration du grand dragon rouge (l’objet que J’utilise pour qu’il Me rende service). À ce moment-là, Je relâcherai Satan et le grand dragon rouge pour châtier les fils et les peuples, et il sera ainsi révélé qui sont les fils et qui sont les peuples. Les trompés sont ceux qui n’étaient pas visés par Ma prédestination, tandis que Mes fils premiers-nés régneront avec Moi à ce moment-là. De cette façon, Je rendrai complets les fils et les peuples. Le déversement des sept coupes de fléaux ne concernera pas toutes les nations et tous les peuples, mais seulement Mes fils et Mon peuple. Les bénédictions ne sont pas accordées facilement ; le prix fort doit être payé. Quand les fils et le peuple grandiront, les sept coupes de fléaux seront complètement débarrassées et par la suite, elles n’existeront plus. Que sont les « sept tonnerres qui éclatent » ? Ce n’est pas difficile à comprendre. Au moment où Mes fils premiers-nés et Moi deviendrons le corps, les sept tonnerres éclateront. Cela secouera l’univers entier comme si le ciel et la terre étaient renversés. Tout le monde le saura ; personne ne l’ignorera. À ce moment-là, Mes fils premiers-nés et Moi serons ensemble dans la gloire et commencerons la prochaine étape de l’œuvre. Beaucoup de gens s’agenouilleront pour la pitié et le pardon à cause de l’éclatement des sept tonnerres. Mais ce ne sera plus l’ère de la Grâce : ce sera le temps de la colère. Quant à tous ceux qui font le mal (ceux qui forniquent ou font affaire avec de l’argent sale, ou qui ont des limites vagues avec le sexe opposé, ou qui interrompent ou endommagent Ma gestion, ou qui ne comprennent pas les questions spirituelles, ou qui sont possédés par de mauvais esprits, etc. – tous sauf Mes élus), aucun d’entre eux ne sera excusé, ni aucun pardonné, mais tous seront jetés, tous sans exception dans l’Hadès, où ils périront pour toujours ! Les « sept trompettes qui retentissent » ne font pas référence à un grand environnement hostile ni ne se réfèrent à quelque déclaration au monde que ce soit : ce sont entièrement des notions humaines. Les « sept trompettes » font référence à Ma déclaration en colère. Quand Ma voix (jugement majestueux et jugement en colère) se manifeste, les sept trompettes retentissent. (En ce moment, chez Moi, c’est le plus grave et personne ne peut y échapper.) Et tous les démons d’Hadès et de l’enfer, les grands comme les petits, se prendront la tête entre les mains et s’enfuiront dans toutes les directions, pleurant et grinçant des dents, honteux et avec nulle part où se cacher. En ce moment, ce ne sont pas les sept trompettes qui commencent à retentir, mais c’est Ma fureur enragée et aussi Mon jugement très sévère, auxquels personne ne peut échapper et que tous doivent subir. Maintenant, ce qui a été révélé n’est pas le contenu des sept sceaux. Les sept sceaux sont les bénédictions dont vous jouirez à l’avenir. L’ouverture se réfère simplement à vous en informer, mais vous n’avez pas encore joui de ces bénédictions. Lorsque vous jouirez vraiment de ces bénédictions, vous connaîtrez le contenu des sept sceaux. Vous n’avez maintenant accès qu’à une partie qui n’est pas encore complète. Je ne peux que dire chaque étape à mesure qu’elle advient au cours de l’œuvre à venir, de sorte que vous l’expérimenterez personnellement et ressentirez une gloire incomparable, et vous serez dans un état d’extase infini.

Pouvoir jouir des bénédictions des fils premiers-nés n’est ni une chose facile ni une chose qu’une personne ordinaire peut acquérir. Je vais rappeler encore une fois et dire avec plus de force que Je dois formuler des exigences strictes à Mes fils premiers-nés. Autrement, ils ne pourraient pas glorifier Mon nom. Je rejette résolument quiconque est peu recommandable dans le monde et, plus encore, Je rejette toute personne de mœurs légères ou débauchées. (Elles ne deviendront aucunement le peuple de Dieu : J’insiste particulièrement là-dessus.) Ne pense pas que ce que tu as fait dans le passé soit terminé. Comment une si bonne chose pourrait-elle exister ? Est-ce si simple d’acquérir le statut de fils premier-né ? Je rejette de la même manière quiconque est contre Moi, quiconque ne Me reconnaît pas dans Ma chair, quiconque interfère avec Moi alors que Je réalise Ma volonté et quiconque Me persécute : voilà à quel point Je suis sévère (car J’ai complètement repris Mon pouvoir) ! Enfin, de la même manière, Je rejette quiconque n’a jamais connu de revers dans la vie. Je veux ceux qui, comme Moi, ont surmonté leurs afflictions, même si ce sont de petites afflictions. Sinon, alors ils sont le genre de personnes que Je vais jeter dehors. Ne sois pas éhonté, voulant être Mon fils premier-né et te pavanant devant Moi. Éloigne-toi de Moi, vite ! Tu M’as déjà dit des choses insignifiantes, cherchant à gagner Mon plaisir ! C’est de l’aveuglement ! Ne sais-tu pas que Je te hais, misérable bon à rien ? Penses-tu que Je ne suis pas au courant de tes manigances ? Tu te caches constamment ! Ne sais-tu pas que tu as montré ta face de démon ? Même si les gens ne peuvent pas la voir, penses-tu que Je ne peux pas la voir ? Ceux qui Me rendent service ne sont pas de bonnes personnes : ils ne sont qu’un ramassis de misérables bons à rien. Je dois les traiter. Je les jetterai dans l’abîme et les brûlerai !

Tu parles d’une manière impie, tu agis sans foi et tu ne coopères pas correctement avec les autres ; qu’une telle personne désire encore être un roi, n’es-tu pas en train de rêver ? N’es-tu pas délirant ? Ne vois-tu pas ce que tu es ? Tu es un misérable bon à rien ! Une telle personne a-t-elle quelque utilité ? Hâte-toi de t’éloigner de Ma vue ! Tout le monde devrait comprendre ce que Je dis clairement, être inspiré par Mes paroles, reconnaître Mon omnipotence et connaître Ma sagesse. On a souvent dit que le corps spirituel sacré est apparu. En fin de compte, diriez-vous que le corps spirituel sacré est apparu ou non ? Est-ce que Je parle dans le vide ? Qu’est-ce que le corps spirituel sacré ? Dans quelles circonstances le corps spirituel sacré existe-t-il ? Les humains ne peuvent l’imaginer ni le comprendre. Je vous le dis : Je suis sans défaut et en Moi tout est ouvert et tout est libéré (parce que J’agis sagement et Je parle librement). Parmi Mes actes, aucun n’est honteux et tous sont accomplis au grand jour, afin que tout le monde puisse être totalement convaincu. De plus, aucun homme ne peut prendre le contrôle de quoi que ce soit en lui pour l’utiliser contre Moi. C’est une explication de « sacré » dans « le corps spirituel sacré ». J’ai donc insisté sans cesse : Je ne veux pas de ceux qui font des choses honteuses. Cela est un élément de Mes décrets administratifs et cela fait également partie de Mon tempérament. Le « corps spirituel » fait référence à Mes déclarations. Ce que Je dis a toujours un but, a toujours de la sagesse, mais n’est pas sujet à être contrôlé. (Je dis ce que Je veux dire, et c’est Mon esprit qui fait entendre Sa voix et c’est Ma personne qui parle.) Ce que Je dis est librement délivré, et quand ça ne répond pas aux notions des gens, alors c’est le moment de révéler les gens. C’est là Mon arrangement approprié. Par conséquent, chaque fois que la personne que Je suis parle ou agit, c’est toujours une bonne occasion d’exposer l’essence de Satan. Quand la personne que Je suis a été ointe, le corps spirituel sacré a émergé. En ce qui a trait à l’avenir, le « corps spirituel sacré » fera référence au corps et ce sens comporte deux aspects : un aspect du sens est actuel et un autre aspect du sens est pour l’avenir. Mais à l’avenir, le corps spirituel sacré sera très différent du présent : la différence sera similaire à celle entre le ciel et la terre. Personne ne peut le comprendre et Je devrai vous le révéler personnellement.

Précédent : Chapitre 93

Suivant : Chapitre 95

Contenu connexe