De la destination

Chaque fois que la destination est mentionnée, vous la traitez avec un sérieux particulier ; en plus, vous êtes tous particulièrement sensibles à ce sujet. Certaines personnes ont hâte de se prosterner devant Dieu jusqu’à terre afin d’obtenir une bonne destination. Je peux M’identifier à votre empressement, qui n’a pas besoin d’être exprimé par des mots. Vous ne voulez tout bonnement pas que votre chair tombe dans le désastre, et vous désirez encore moins sombrer, à l’avenir, dans une punition éternelle. Vous espérez seulement vous permettre de vivre un peu plus librement et un peu plus facilement. Alors, vous vous sentez particulièrement agités chaque fois que la destination est mentionnée, craignant profondément que, si vous n’êtes pas assez attentifs, vous pourriez offenser Dieu et être ainsi sujet à la rétribution que vous méritez. Vous n’avez pas hésité à faire des compromis dans l’intérêt de votre destination, et beaucoup d’entre vous, qui étaient autrefois sournois et désinvoltes, sont même soudainement devenus particulièrement doux et sincères ; votre apparente sincérité glace les gens jusqu’à la moelle. Néanmoins, vous êtes quand même tous « honnêtes » de cœur et vous M’avez constamment dévoilé les secrets de votre cœur sans rien dissimuler, que ce soit doléances, tromperie ou dévotion. Somme toute, vous M’avez franchement « confessé » ce qui demeure dans les recoins les plus profonds de votre nature intrinsèque. Évidemment, Je n’ai jamais évité de pareilles choses, car elles ne Me sont devenues que trop familières. Vous préfèreriez entrer dans l’étang de feu au nom de votre destination finale plutôt que de perdre une seule mèche de cheveux pour gagner l’approbation de Dieu. Ce n’est pas que Je suis trop dogmatique avec vous ; c’est qu’il vous manque trop de choses dans votre cœur de dévotion pour affronter tout ce que Je fais. Il se peut que vous ne compreniez pas ce que Je viens de dire, alors laissez-Moi vous donner une simple explication : ce dont vous avez besoin n’est pas la vérité et la vie, ni les principes relatifs à votre comportement et c’est encore moins Mon œuvre soignée. Ce dont vous avez plutôt besoin, c’est tout ce que vous possédez dans la chair : richesse, statut, famille, mariage, et ainsi de suite. Vous êtes complètement indifférents à Mes paroles et à Mon œuvre, alors Je peux résumer votre foi en un mot : superficielle. Vous ferez n’importe quoi pour réaliser les choses auxquelles vous vous consacrez absolument, mais J’ai découvert que vous n’en feriez pas de même pour des sujets concernant votre croyance en Dieu. Vous êtes plutôt relativement dévoués et relativement sérieux. C’est pourquoi Je dis que ceux qui n’ont pas un cœur de sincérité absolue sont défaillants dans leur croyance en Dieu. Réfléchissez attentivement : y a-t-il beaucoup de défaillants parmi vous ?

Vous devriez savoir que le succès de la foi en Dieu s’obtient grâce aux propres actes des gens ; lorsque les gens ne réussissent pas, mais échouent, cela aussi est dû à leurs propres actes, et aucun autre facteur ne joue un rôle là-dedans. Je crois que vous feriez tout ce qu’il faut pour accomplir quelque chose qui serait plus difficile et impliquerait plus de souffrance que de croire en Dieu, et que vous le traiteriez avec un grand sérieux, tant et si bien que vous ne seriez prêts à tolérer aucune erreur ; c’est là le genre d’efforts inlassables auxquels vous avez tous consenti dans vos propres vies. Vous êtes même capables de tromper Ma chair dans des circonstances où vous ne tromperiez aucun membre de votre propre famille. C’est là votre comportement habituel et le principe selon lequel vous vivez. Ne projetez-vous toujours pas une fausse façade pour Me tromper dans l’intérêt de votre destination, pour que votre destination puisse être parfaitement belle et être tout ce que vous désirez ? Je suis conscient que votre dévotion n’est que temporaire, de même que votre sincérité. Votre résolution et le prix que vous payez ne sont-ils pas que pour le moment présent et non pour l’avenir ? Vous voulez seulement fournir un dernier effort pour essayer à tout prix d’obtenir une belle destination avec pour seul objectif de faire un échange. Si vous faites cet effort, ce n’est pas pour éviter d’être redevables à la vérité, et encore moins pour Me rendre le prix que J’ai payé. En bref, vous voulez seulement employer d’habiles stratagèmes pour obtenir ce que vous voulez, mais pas lutter ouvertement pour cela. N’est-ce pas là votre désir sincère ? Vous ne devez pas vous déguiser, ni vous creuser la cervelle sur votre destination au point d’être incapables de manger ou de dormir. N’est-ce pas vrai que votre issue aura déjà été déterminée à la fin ? Vous devriez tous faire votre devoir au meilleur de votre capacité, avec des cœurs ouverts et honnêtes, et être disposés à payer le prix nécessaire, quel qu’il soit. Comme vous l’avez dit, quand le jour viendra, Dieu ne sera pas négligent envers quiconque aura souffert ou payé un prix pour Lui. Ce genre de conviction mérite d’être gardé et il est vrai que vous ne devriez jamais l’oublier. C’est seulement de cette manière que Je peux apaiser Mon esprit à votre sujet. Autrement, vous serez à jamais des hommes à propos desquels Je ne peux pas apaiser Mon esprit et vous serez à jamais les objets de Mon dégoût. Si vous pouvez tous suivre votre conscience et donner tout votre être pour Moi, en ne ménageant aucun effort pour Mon œuvre et en consacrant l’énergie de toute une vie pour Mon œuvre d’Évangile, alors Mon cœur ne tressaillira-t-il pas souvent de joie pour vous ? De cette façon, Je serai entièrement capable d’apaiser Mon cœur à votre sujet. C’est une honte que ce que vous pouvez faire ne soit qu’une misérable partie infime de ce à quoi Je M’attends. Dans ce cas, comment pouvez-vous avoir le culot de rechercher auprès de Moi ce que vous espérez ?

Votre destination et votre destin sont très importants pour vous ; ils sont des plus sérieuses préoccupations. Vous croyez que si vous ne faites pas les choses avec grand soin, cela voudra dire que vous n’aurez aucune destination, que vous aurez détruit votre propre destin. Mais ne vous est-il jamais venu à l’esprit que les gens qui déploient des efforts seulement dans l’intérêt de leur destination travaillent dur en vain ? De pareils efforts ne sont pas authentiques : ils sont faux et trompeurs. Si c’est le cas, alors ceux qui ne travaillent que pour leur destination sont au seuil de leur défaite définitive, car l’échec dans la croyance des hommes en Dieu survient à cause de la tromperie. J’ai précédemment dit que Je n’aimais pas être flatté ou encensé, ou traité avec enthousiasme. J’aime les gens honnêtes qui font face à Ma vérité et à Mes attentes. Plus encore, J’aime que les gens soient capables de montrer le plus grand soin et la plus grande considération pour Mon cœur, et qu’ils puissent même tout abandonner à cause de Moi. C’est seulement de cette façon que Mon cœur peut être réconforté. En ce moment, combien y a-t-il de choses à votre sujet que Je déteste ? Combien de choses y a-t-il à votre sujet que J’aime ? Se peut-il que personne d’entre vous ne se soit rendu compte de toutes les différentes manifestations de la laideur dont vous avez fait montre dans l’intérêt de votre destination ?

Dans Mon cœur, Je ne souhaite pas être offensant envers quelque cœur qui soit positif et aspire à s’élever, et Je souhaite encore moins saper l’énergie de quiconque fait fidèlement son devoir. Néanmoins, Je dois rappeler à chacun de vous vos défaillances et l’âme dégoûtante qui demeure dans les recoins les plus profonds de votre cœur. Je fais cela dans l’espoir que vous soyez capables d’offrir votre vrai cœur en faisant face à Mes paroles, parce que ce que Je hais le plus, c’est la supercherie des gens envers Moi. J’espère seulement que dans la dernière étape de Mon œuvre, vous serez capables d’agir de façon remarquable, dévoués de tout cœur, et que vous ne serez plus tièdes. Bien sûr, J’espère aussi que vous pourrez tous avoir une bonne destination. Toutefois, J’ai toujours Mon exigence, qui est que vous preniez la meilleure décision en M’offrant votre unique et ultime dévotion. Si quelqu’un n’a pas cette unique dévotion, cette personne deviendra sûrement un trésor possédé par Satan et Je ne la garderai pas pour l’utiliser, mais l’enverrai à la maison pour que ses parents s’occupent d’elle. Mon œuvre vous est d’une grande aide ; ce que J’espère obtenir de vous est un cœur qui soit honnête et qui aspire à s’élever, mais jusqu’à présent, Mes mains demeurent vides. Pensez à cela : si un jour, J’ai toujours autant de chagrin, au point de manquer de mots, quelle sera alors Mon attitude envers vous ? Serai-Je aussi aimable que maintenant ? Mon cœur sera-t-il aussi serein que maintenant ? Comprenez-vous les sentiments d’une personne qui a soigneusement labouré le champ, mais n’a pu récolter un seul grain ? Comprenez-vous à quel point le cœur de quelqu’un est blessé quand on lui a porté un grand coup ? Pouvez-vous goûter à l’amertume d’une personne, jadis si pleine d’espoir, qui a dû se séparer de quelqu’un en mauvais termes ? Avez-vous vu la colère qui émane d’une personne qui a été provoquée ? Pouvez-vous connaître l’envie de vengeance d’une personne qui a été traitée avec hostilité et malhonnêteté ? Si vous comprenez la mentalité de ces personnes, alors Je pense qu’il ne devrait pas vous être difficile d’imaginer l’attitude qu’aura Dieu à l’heure de Sa rétribution ! Pour finir, J’espère que vous ferez tous de sérieux efforts dans l’intérêt de votre propre destination, même si vous feriez mieux de ne pas user de moyens fourbes dans vos efforts, sinon, Je continuerai à être déçu de vous dans Mon cœur. Or, à quoi conduit cette déception ? Ne vous trompez-vous pas ? Les gens qui pensent à leur destination, mais la détruisent, sont ceux qui sont les moins capables d’être sauvés. Même si de telles personnes deviennent exaspérées, qui les prendrait en pitié ? En somme, Je souhaite encore que vous ayez une destination qui soit à la fois convenable et bonne et, plus encore, J’espère qu’aucun de vous ne tombera dans le désastre.

Précédent: À qui es-tu fidèle ?

Suivant: Trois admonitions

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe

La Trinité existe-t-elle ?

Après que la vérité de Jésus fait chair est advenue, l’homme a cru ceci : ce n’est pas seulement le Père qui est au ciel, mais...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre