228 Le passé me transperce comme une épée

À chaque fois que je repense à comment était ma foi en le Seigneur auparavant, j’éprouve du remords par rapport à mes actes passés. Je déteste mon refus de l’œuvre de Dieu dans les derniers jours, et je le regretterai éternellement. En ce temps-là, je rêvais tous les jours du retour du Seigneur, j’aspirais de tout mon cœur à être enlevé dans le royaume des cieux. Cependant, quand le Seigneur est venu frapper à la porte et que le salut des derniers jours est arrivé, j’ai refusé de l’accepter. Supposant que croire en Dieu signifiait croire en la Bible, j’ai délimité Dieu à ce qui y est écrit. Je divaguais, jugeant arbitrairement l’œuvre de Dieu, n’ayant pas l’intention de chercher. Je travaillais au blocage de l’église, empêchant les croyants de chercher et d’explorer le vrai chemin. Afin de conserver mon propre nom et statut, je maintenais les croyants sous ma propre emprise. Je n’ai jamais imaginé que je pourrais servir Dieu toutes ces années dans le seul but de devenir un meneur dans ma résistance à Son égard. Mes péchés indélébiles me font souffrir infiniment.

J’étais si rebelle et résistant, mais Dieu a continué de me manifester de la miséricorde et a tout essayé pour me sauver. Il a tant de fois frappé aux portes de mon cœur avec Ses paroles avant que mon cœur endurci ne commence à s’adoucir. J’ai à présent accepté le jugement et le châtiment de Ses paroles, et vu à quel point j’étais insensé et aveugle. L’humanité ne peut jamais comprendre entièrement l’abondance de tout ce que Dieu a et est. L’œuvre de Dieu n’est contrainte par aucune règle ; elle progresse sans cesse. Toutefois, je l’ai délimitée à ce qui était écrit dans la Bible ; j’étais si incroyablement arrogant. Tant de croyants ont perdu des occasions d’atteindre le salut à cause de mon obstruction. Même si je croyais en Dieu, je rivalisais en fait avec Lui pour Son peuple élu. J’étais vraiment un pharisien des temps modernes. J’aurais dû être damné pour mes actions, mais Dieu m’a quand même donné une chance de me repentir. Maintenant que je vois Son véritable amour, j’ai encore plus le sentiment que je Lui dois tellement. Mon Dieu, je croyais en Toi, mais ne Te connaissais pas et je Te résistais et Te jugeais. Je suis vraiment identique à Satan, indigne de Ta miséricorde et de Ton salut. Mon Dieu, je me repentirai et accepterai Ton jugement. Je poursuivrai la vérité de tout mon être, je remplirai mon devoir, et je Te rendrai Ton amour.

Précédent: 227 Obtenir la vérité par la foi en Dieu est inestimable

Suivant: 229 L’autoréflexion ouvre la voie à suivre

Voulez-vous accueillir le Seigneur pour devenir la personne la plus chanceuse du monde ? Contactez-nous pour trouver le chemin.

Contenu connexe

187 Je veux rendre à Dieu Son amour

ⅠPendant des années, j’ai dérivé à travers le monde, ma corruption s’aggravant. Grâce aux vérités prononcées par Dieu qui m’ont sauvé, je...

Paramètres

  • Texte
  • Thèmes

Couleurs unies

Thèmes

Police

Taille de police

Interligne

Interligne

Largeur de page

Contenu

Chercher

  • Rechercher ce texte
  • Rechercher ce livre

Contactez-nous par WhatsApp