Les différences entre le fait de prononcer des formules et des doctrines et la vérité-réalité (Extrait 66)

Il y a des gens qui n’ont aucun discernement. Ils suivent n’importe quel dirigeant. Quand le dirigeant est une bonne personne, ils apprennent de bons comportements ; quand il s’agit d’une mauvaise personne, ils apprennent de mauvais comportements. Ils apprennent de la personne qu’ils suivent, quelle qu’elle soit. Quand ils suivent des incroyants, ils imitent les démons. Quand ils suivent ceux qui croient en Dieu, ils apprennent à avoir quelque semblant d’humanité. Ils ne font pas attention à la compréhension de la vérité et à sa pratique. Ils se contentent de suivre les autres et de les imiter aveuglément. Ils écoutent toute personne qui leur plaît. Une telle personne peut-elle comprendre la vérité ? Absolument pas. Les gens qui ne comprennent pas la vérité ne connaîtront jamais de véritable changement. La connaissance et la doctrine, le comportement humain, la manière de parler : ces choses externes peuvent s’apprendre des gens. Cependant, la vérité et la vie ne s’obtiennent qu’à partir des paroles et de l’œuvre de Dieu, jamais de personnes célèbres ou exceptionnelles. Comment les croyants doivent-ils manger et boire les paroles de Dieu ? Cette question a un lien direct avec celle, capitale, de savoir s’il est possible ou non de comprendre et de gagner la vérité. Il doit y avoir un bon chemin pour manger et boire les paroles de Dieu ; dans leur vie d’Église et dans l’accomplissement de leur devoir, les croyants doivent manger et boire les paroles de Dieu qui ciblent des problèmes de la réalité, et résoudre ces problèmes. C’est la seule manière de comprendre la vérité. Toutefois, s’ils comprennent la vérité mais ne la pratiquent pas, ils seront incapables d’entrer dans la vérité-réalité. Certaines gens sont de bon calibre, mais n’aiment pas la vérité ; bien qu’ils soient en mesure de comprendre la vérité un peu, ils ne la pratiquent pas. De telles gens peuvent-ils entrer dans la vérité-réalité ? Comprendre la vérité n’est pas aussi simple que comprendre des doctrines. Pour comprendre la vérité, vous devez d’abord savoir comment manger et boire les paroles de Dieu. Par exemple, prenez le cas de manger et boire un passage sur la vérité de l’amour pour Dieu. La parole de Dieu dit : « “L’amour”, comme on l’appelle, désigne une émotion pure, sans tache, où ton cœur te sert à aimer, ressentir et être attentionné. L’amour ne tolère aucune condition, aucun obstacle et aucune distance. Dans l’amour, il n’y a pas de suspicion, pas de tromperie et pas de ruse. Dans l’amour, il n’y a pas de transaction et rien d’impur » (La Parole, vol. 1 : L’apparition et l’œuvre de Dieu, Il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus). C’est ainsi que Dieu définit l’amour, et c’est la vérité. Mais qui devrais-tu aimer ? Devrais-tu aimer ton mari ? Ta femme ? Tes frères et sœurs à l’Église ? Non. Quand Dieu parle d’amour, Il ne parle pas de l’amour pour ton prochain, mais de l’amour de l’homme pour Dieu. Si une personne en est venue à connaître véritablement Dieu, si elle voit véritablement que Son tempérament est juste et saint, si elle voit que l’amour de Dieu pour l’homme est le plus vrai et le plus sincère, alors l’amour qu’a cette personne pour Dieu est vrai lui aussi. Comment se pratique l’amour pour Dieu ? Tout d’abord, il faut offrir son cœur à Dieu ; alors, le cœur peut aimer Dieu. Si le cœur d’une personne voit vraiment à quel point Dieu est excessivement adorable, alors elle ne nourrit pas de suspicion envers Lui, il n’y a pas de distance entre Dieu et elle, et son cœur qui aime Dieu sera pur et sans défaut. L’expression « sans tache » signifie n’avoir aucun désir extravagant et ne rien exiger d’extravagant de la part de Dieu, ne pas Lui poser de conditions et ne pas invoquer d’excuses. Cela signifie qu’Il a la priorité dans ton cœur et que seules Ses paroles occupent ton cœur. C’est de l’affection pure et sans tache. Cette « affection » signifie que Dieu occupe une certaine place dans ton cœur et que tu es toujours en train de penser à Lui, qu’Il te manque et que tes pensées se tournent vers Lui à tout moment. Aimer, c’est utiliser ton cœur pour aimer. « Ton cœur te sert à aimer » consiste à être plein d’égards, attentionné et à éprouver un grand désir. Pour arriver à aimer Dieu avec ton cœur, tu dois d’abord chercher à connaître Dieu, Son tempérament, et Son caractère adorable. Si tu ne connais pas du tout Dieu, tu ne pourras pas L’aimer, même si tu le veux. Actuellement, vous êtes tous disposés à atteindre la vérité et à chercher à gagner la vérité. Bien que tu n’aies pas de véritable connaissance de Dieu, tu dois utiliser ton cœur pour Le désirer ardemment, te rapprocher de Lui, te soumettre à Lui, être attentionné à Son égard, partager avec Lui ce qui occupe ton esprit et Lui confier les difficultés que tu as dans le cœur. Si tu ne comprends pas la vérité, recherche Dieu ; tourne-toi vers Dieu et appuie-toi sur Lui quand tu n’arrives pas à faire quelque chose tout seul. Quand tu prieras Dieu de cette façon, le Saint-Esprit t’éclairera et te guidera. Ne te surprends pas à penser : « Que dois-je faire pour Dieu ? Quelles grandes choses dois-je faire ? » Ce ne sont là que des paroles vides, elles n’ont rien de concret. Elles ne sont concrètes que si tu mets ton cœur dans l’amour envers Dieu et que tu Lui donnes satisfaction dans les petites choses et les devoirs que tu es capable d’accomplir. Bien que tu ne dises pas à voix haute comment tu dois aimer Dieu, et dans quelle mesure, tu as Dieu dans ton cœur et ton cœur est disposé à Le satisfaire. Quelles que soient tes difficultés, tant que ton cœur est disposé à satisfaire Dieu, que tu es capable de faire des choses pour Le satisfaire et que tu peux supporter des souffrances pour Le satisfaire, alors tu L’aimes véritablement. Si tu comprends une partie de la vérité et que tu suis des principes dans toutes les questions que tu traites, alors tu pourras ressentir l’amour de Dieu, sentir que tout ce que Dieu dit est la vérité, la réalité, et aide les gens à tout moment. Tu pourras sentir que les gens ne peuvent s’écarter des paroles de Dieu et que leur cœur ne peut être dépourvu de Dieu. Tu sentiras qu’il n’y a pas de vie sans Dieu ; et que si tu quittais Dieu pour de bon tu ne pourrais tout simplement pas vivre, ce qui serait atroce. Lorsque tu sens tout cela, alors tu as l’amour, tu as Dieu dans le cœur. « Ton cœur te sert à aimer, ressentir et être attentionné. » Cela implique beaucoup de choses. C’est l’amour véritable que Dieu exige de l’homme ; autrement dit, tu dois L’aimer et être attentionné envers Lui avec ton cœur, et toujours L’avoir à l’esprit. Il ne s’agit pas de se contenter de prononcer les paroles ni d’exprimer délibérément quelque chose devant les autres ; il s’agit plutôt, avant tout, de faire les choses avec le cœur et de laisser ton cœur gouverner ta vie et toutes tes actions, sans aucune motivation, ni altération, ni suspicion dans ton cœur ; un cœur comme celui-là est bien plus pur. Si tu peux comprendre la vérité, il est facile de te soumettre à Dieu. Que pense quelqu’un qui entretient toujours des soupçons envers Dieu ? « Est-ce bien que Dieu fasse cela ? Pourquoi Dieu dit-Il cela ? S’il n’y a pas de raison que Dieu dise cela, je ne vais pas me soumettre à Lui. S’il n’est pas juste que Dieu fasse cela, je ne vais pas me soumettre à Lui. Je laisse tomber pour le moment. » Ne nourrir aucun soupçon, cela veut dire que l’on reconnaît que tout ce que Dieu dit et fait est juste, et qu’avec Dieu, il n’y a ni bien ni mal, et que l’homme doit se soumettre à Dieu, Le traiter avec égards, Le satisfaire et partager Ses pensées et préoccupations. Que tout ce que fait Dieu te paraisse avoir du sens ou pas, que cela corresponde ou pas aux notions et à l’imagination de l’homme, et que cela se conforme aux doctrines de l’homme ou pas, tu dois toujours te soumettre et aborder ces choses avec un cœur qui craint Dieu et un cœur de soumission à Dieu. Cette pratique est conforme à la vérité. C’est la manifestation et la pratique de l’amour. Si tu désires parvenir à la compréhension de la vérité, il est crucial que tu saches comment manger et boire les paroles de Dieu. Si tu ne lis pas suffisamment les paroles de Dieu, si tu ne les lis pas sérieusement, si tu ne les contemples pas avec ton cœur, alors tu ne pourras pas comprendre la vérité. Tu ne pourras comprendre qu’un peu de doctrine, et il te sera donc très difficile de comprendre la volonté de Dieu et Son objectif à travers Ses paroles. Si tu ne comprends pas les buts et les résultats que Ses paroles cherchent à atteindre, si tu ne comprends pas ce que Ses paroles cherchent à accomplir et à perfectionner chez l’homme, alors cela prouve que tu ne comprends pas encore la vérité. Pourquoi Dieu dit-Il ce qu’Il dit ? Pourquoi parle-t-Il sur ce ton ? Pourquoi est-Il si sérieux et sincère dans chaque parole qu’Il prononce ? Pourquoi choisit-Il d’utiliser certains mots ? Le sais-tu ? Si tu ne peux pas le dire avec certitude, cela signifie que tu ne comprends pas la volonté de Dieu ni Ses intentions. Si tu ne comprends pas le contexte de Ses paroles, alors comment peux-tu comprendre ou pratiquer la vérité ? Pour gagner la vérité, tu dois d’abord comprendre ce que Dieu veut dire dans chaque parole qu’Il prononce, et après avoir saisi ces paroles, tu dois les mettre en pratique, de telle sorte que les paroles de Dieu soient vécues en toi et deviennent ta réalité. En faisant cela, tu entreras dans la vérité-réalité. Tu ne pourras vraiment saisir la vérité qu’en ayant une compréhension approfondie de la parole de Dieu. Ayant simplement compris quelques formules et doctrines, tu penses que tu comprends la vérité et possèdes la réalité. C’est là se tromper soi-même. Tu ne comprends même pas pourquoi Dieu exige que les gens pratiquent la vérité, ce qui prouve que tu ne comprends pas la volonté de Dieu, et que tu ne comprends toujours pas la vérité. En fait, Dieu demande cela aux gens pour les purifier et les sauver, pour qu’ils puissent rejeter leurs tempéraments corrompus, et devenir des individus qui se soumettent à Dieu et Le connaissent. Voilà le but que Dieu veut atteindre en exigeant des gens qu’ils pratiquent la vérité.

Dieu exprime la vérité pour les gens qui aiment la vérité, ont soif de vérité et cherchent la vérité. Quant à ceux qui se préoccupent de formules et de doctrines et qui se plaisent à faire de longs discours pompeux, ils n’accéderont jamais à la vérité : ils se leurrent. Leur point de vue sur la vérité et des paroles de Dieu est mauvaise, ils se mettent la tête de travers pour lire ce qui est droit : leur point de vue est totalement erroné. Certains préfèrent étudier les paroles de Dieu. Ils étudient sans cesse la façon dont les paroles de Dieu évoquent la destination, ou comment être bénis. Si les paroles de Dieu ne concordent pas avec leurs notions et ne répondent pas à leur désir de bénédictions, ils deviendront négatifs, cesseront de poursuivre la vérité et refuseront de se dépenser pour Dieu. Cela montre que la vérité ne les intéresse pas. En conséquence, ils ne prennent pas la vérité au sérieux ; ils ne sont capables d’accepter que la vérité qui se conforme à leurs notions et à leur imagination. Bien que de tels gens soient fervents dans leur croyance en Dieu et essaient du mieux qu’ils peuvent de faire de bonnes actions et de bien se présenter, ils ne le font que pour avoir une bonne destination à l’avenir. Malgré le fait qu’ils s’engagent aussi dans la vie d’Église, en mangeant et en buvant les paroles de Dieu, ils refusent de pratiquer la vérité, ou de la gagner. Certains mangent et boivent les paroles de Dieu, mais ne font les choses que machinalement : ils pensent qu’ils ont acquis la vérité simplement en ayant compris quelques formules et doctrines. Sont-ils stupides ! La parole de Dieu est la vérité. Cependant, on ne va pas nécessairement comprendre et acquérir la vérité après avoir lu les paroles de Dieu. Si tu n’obtiens pas la vérité en mangeant et en buvant les paroles de Dieu, alors ce que tu acquerras, ce seront des formules et des doctrines. Si tu ne sais pas comment pratiquer la vérité ou agir selon les principes, alors tu resteras dépourvu de la vérité-réalité. Même si tu lis souvent les paroles de Dieu, après les avoir lues, tu ne comprends pas la volonté de Dieu, et tu ne feras qu’acquérir quelques formules et quelques doctrines. Comment manger et boire les paroles de Dieu pour comprendre la vérité ? Tout d’abord, tu dois te rendre compte que la parole de Dieu n’est pas si simple : elle est extrêmement profonde. Il te faudra ta vie entière pour faire l’expérience ne serait-ce que d’une seule phrase des paroles de Dieu. Sans plusieurs années d’expérience, comment pourrais-tu la comprendre ? Si, en lisant les paroles de Dieu, tu ne comprends pas Sa volonté, et que tu ne comprends pas les intentions de Ses paroles, leur origine, l’effet qu’elles visent à produire ni ce qu’elles cherchent à accomplir, alors cela signifie-t-il que tu comprends la vérité ? Tu as peut-être lu les paroles de Dieu à maintes reprises, et peut-être es-tu capable d’en réciter par cœur de nombreux passages, mais tu n’es pas capable de pratiquer la vérité et tu n’as pas changé du tout, et ta relation avec Dieu est tout aussi distante et éloignée qu’auparavant. Quand tu rencontres quelque chose qui est en désaccord avec tes notions, tu doutes encore de Lui, et tu ne Le comprends pas, mais tu raisonnes avec Lui et tu cultives des notions et des incompréhensions à Son sujet, tu Lui résistes et même, tu blasphèmes contre Lui. De quel genre de tempérament s’agit-il ? D’un tempérament arrogant et qui a de l’aversion pour la vérité. Comment des gens qui sont aussi arrogants et ont autant d’aversion pour la vérité peuvent-ils l’accepter ou la pratiquer ? Ces gens ne seront absolument jamais capables de gagner la vérité ou Dieu. Bien que tout le monde possède un exemplaire de La parole apparaît dans la chair, lise la parole de Dieu chaque jour et prenne des notes en écoutant les échanges sur la vérité, cela n’a pas le même effet sur tout le monde. Certains se concentrent sur le fait de se doter de connaissances et de doctrines ; certains recherchent toujours les bons comportements dont les gens devraient faire preuve et s’en soucient ; certains sont disposés à lire des paroles profondes qui dévoilent des mystères ; certains s’intéressent surtout aux paroles concernant une destination future ; certains aiment étudier les décrets administratifs de l’ère du Règne et étudier le tempérament de Dieu ; certains sont disposés à lire des paroles de réconfort et d’exhortation de Dieu à l’homme ; certains sont disposés à lire des prophéties, des paroles de promesse et de bénédictions de Dieu ; certains sont disposés à lire les paroles que le Saint-Esprit adresse à toutes les Églises et à être « Son fils ». Peuvent-ils acquérir la vérité en lisant la parole de Dieu de cette façon ? Ces gens sont-ils ceux qui poursuivent la vérité ? Peuvent-ils être sauvés en croyant en Dieu de cette façon ? Vous devez avoir une vision claire de cela. Il y a actuellement de nouveaux croyants qui disent : « Les paroles de réconfort de Dieu à l’homme sont merveilleuses. Il dit : “Mon fils, Mon fils.” Qui en ce monde te réconforterait ainsi ? » Ils se croient les fils de Dieu et ne comprennent pas à qui Dieu adresse ces paroles. Il y en a qui ne le comprennent toujours pas, même après avoir cru en Dieu pendant deux ans ; ils tiennent de tels propos sans vergogne et n’éprouvent ni embarras ni honte. Comprennent-ils la vérité ? Ils ne comprennent pas la volonté de Dieu et pourtant ils osent prendre la place de Son « fils » ! Que comprennent-ils quand ils lisent la parole de Dieu ? Ils en ont fait une interprétation totalement erronée ! Quand des gens qui n’aiment pas la vérité lisent les paroles de Dieu, ils ne la comprennent pas. Quand tu échanges avec eux sur la vérité, ils ne donnent pas d’importance au fait de l’accepter. En revanche, ceux qui aiment la vérité sont émus après la lecture des paroles de Dieu. Ils perçoivent l’autorité et la puissance des paroles de Dieu. Ils sont capables d’examiner le véritable chemin et d’accepter la vérité. De telles personnes ont l’espoir de revenir à Dieu et d’acquérir la vérité. Les gens qui aiment étudier les paroles de Dieu se soucient toujours de la façon dont Dieu change de forme, du moment où Dieu quittera ce monde, et du jour de Dieu. Ils ne se préoccupent pas de leur propre vie. Les gens se préoccupent de questions qui sont l’affaire de Dieu. Si tu poses toujours de telles questions, tu interfères avec les décrets administratifs de Dieu et Son plan de gestion. C’est déraisonnable, et cela offense le tempérament de Dieu. Si tu aimes particulièrement poser des questions et savoir des choses et si tu n’arrives pas à te contrôler, alors prie Dieu et dit : « Dieu, ces questions concernent Ton plan de gestion et te regardent Toi seul. Je ne m’immiscerai pas dans des affaires qui m’échappent ou que je ne devrais pas savoir. Je T’en prie, garde moi d’agir de façon déraisonnable. » Comment l’homme peut-il comprendre les affaires de Dieu ? Si Dieu n’a pas mentionné ou proclamé certaines questions relatives à Ses œuvres et à Son plan de gestion, cela prouve qu’Il ne souhaite pas les révéler aux gens. Tout ce que Dieu veut que les gens sachent se trouve dans Ses paroles ; et toute la vérité que tu dois comprendre réside dans Ses paroles. Il y a tellement de vérités que tu dois comprendre. Tu n’as qu’à te tourner vers les paroles de Dieu ; si quelque chose ne s’y trouve pas, n’insiste pas pour obtenir une réponse. Si Dieu ne te l’a pas dit, alors il est inutile de continuer à poser des questions et à faire des recherches. Il t’a dit tout ce que tu devais savoir et Il ne va ni te dire ni te révéler ce que tu ne dois pas savoir. Actuellement, la plupart des croyants n’ont pas encore emprunté le bon chemin ; ils ne savent pas comment méditer les paroles de Dieu quand ils les lisent, sans parler de les pratiquer ou d’en faire l’expérience. Il y en a même qui ne font pas leur devoir ou qui n’entreprennent pas de bonnes tâches. De tels croyants ont encore plus de difficultés à comprendre la vérité. Il faut une longue expérience pour comprendre la vérité. Si tu ne lis pas consciencieusement les paroles de Dieu, si tu ne les pratiques pas ou si tu n’en fais pas l’expérience, alors comment comprendras-tu la vérité, comment entreras-tu dans la réalité ? Comment emprunteras-tu le bon chemin de la foi si tu ne te soumets pas à l’œuvre de Dieu ? Et si tu n’empruntes pas le bon chemin de la foi, alors comment seras-tu sauvé ? Les véritables croyants doivent avoir une vision claire de ces questions.

Cliquez sur le bouton pour nous contacter, et de bonnes nouvelles de Dieu viendront à vous et à votre famille !

Contactez-nous par WhatsApp