« Dieu préside au destin de toute l’humanité » | Extrait 355

Dès l'époque où l'homme avait connu les sciences sociales, son esprit était occupé par la science et la connaissance. Alors celles-ci devinrent des outils pour administrer l'humanité, et il n'y avait plus assez de place pour que l'homme adore Dieu, et plus de conditions favorables pour vénérer Dieu. Sa place diminuait de plus en plus dans le cœur de l'homme. Un monde dans lequel Dieu n'a pas de place dans le cœur de l'homme est sombre, vide sans espoir. Et c'est ainsi qu'ont émergé de nombreux spécialistes des sciences sociales, des historiens et des politiciens pour développer des théories des sciences sociales, la théorie de l'évolution humaine et d'autres théories contraires à la vérité que Dieu créa l'homme, pour remplir le cœur et l'esprit de l'homme. Et de cette façon, ceux qui croient qu'Il a tout créé deviennent de moins en moins nombreux et ceux qui croient en la théorie de l'évolution deviennent de plus en plus nombreux. De plus en plus de gens considèrent les enregistrements de l'œuvre de Dieu et Ses paroles pendant l'ère de l'Ancien Testament comme des mythes et des légendes. Dans leurs cœurs, les gens deviennent indifférents à la dignité et à la grandeur de Dieu, à la doctrine selon laquelle Il existe et domine sur toutes choses. La survie de l'humanité et le destin des pays et des nations ne sont plus importants pour eux. L'homme vit dans un monde vide qui ne se préoccupe que de manger, boire et de rechercher du plaisir… Peu de gens prennent sur eux de rechercher l'endroit où Dieu réalise Son œuvre aujourd'hui, ou de chercher comment Il préside et organise la destination de l'homme. De cette façon, la civilisation humaine devient inconsciemment de plus en plus incapable de répondre aux aspirations de l'homme, et il y en a même beaucoup qui pensent que, en vivant dans un tel monde, ils sont moins heureux que ceux qui sont partis. Même les peuples des pays qui étaient autrefois très civilisés exhalent de tels griefs. Car sans la direction de Dieu, peu importe les efforts que les dirigeants et les sociologues mettent à réfléchir à la préservation de la civilisation humaine, c'est en vain. Personne ne peut combler le vide dans le cœur de l'homme, car personne ne peut être la vie de l'homme, et aucune théorie sociale ne peut le libérer du vide qui l'accable. La science, la connaissance, la liberté, la démocratie, les loisirs, le confort, ce ne sont qu'un répit provisoire. Même avec ces choses, l'homme va inévitablement pécher et déplorer les injustices de la société. Ces choses ne peuvent pas apaiser l'envie et le désir d'exploration de l'homme. Parce qu'il a été fait par Dieu et les sacrifices inutiles et les explorations inutiles de l'homme ne peuvent que conduire à plus de détresse. L'homme existera dans un état constant de peur, ne saura pas comment faire face à l'avenir de l'humanité, ni comment affronter le chemin qui l'attend. L'homme viendra même à craindre la science et la connaissance, et craindra encore plus le sentiment de vide qui est en lui. Dans ce monde, que tu vives dans un pays libre ou un qui ne respecte pas les droits de l'homme, tu ne pourras pas totalement échapper au destin de l'humanité. Que tu sois le gouvernant ou l'administré, tu ne pourras pas totalement échapper au désir d'explorer le destin, les mystères et la destination de l'humanité. Tu ne pourras encore moins échapper au sens déconcertant du vide. De tels phénomènes, qui sont communs à toute l'humanité, sont appelés phénomènes sociaux par les sociologues, mais aucun grand homme ne peut se lever pour résoudre de tels problèmes. L'homme, après tout, est un homme. La place et la vie de Dieu ne peuvent être remplacées par aucun homme. L'humanité ne demande pas seulement une société juste dans laquelle tout le monde est bien nourri, et est égal et libre, mais le salut de Dieu et l'approvisionnement de la vie pour elle. Ce n'est que lorsque l'homme reçoit le salut de Dieu et l'approvisionnement de la vie qu'Il lui accorde que les besoins, le désir d'explorer et le vide spirituel de l'homme peuvent être satisfaits. Si le peuple d'un pays ou d'une nation est incapable de recevoir le salut et la protection de Dieu, alors un tel pays ou nation suivra le chemin vers la ruine, vers les ténèbres, et sera anéanti par Lui.

Extrait de « Dieu préside au destin de toute l'humanité »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe