« Dieu Lui-même, l’Unique I » | Extrait 92

Les bénédictions de Dieu

(Genèse 17:4-6) Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d'une multitude de nations. On ne t'appellera plus Abram ; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d'une multitude de nations. Je te rendrai fécond à l'infini, je ferai de toi des nations ; et des rois sortiront de toi.

(Genèse 18:18-19) Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre. Car je l'ai choisi, afin qu'il ordonne à ses fils et à sa maison après lui de garder la voie de l'Éternel, en pratiquant la droiture et la justice, et qu'ainsi l'Éternel accomplisse en faveur d'Abraham les promesses qu'il lui a faites…

(Genèse 22:16-18) Et dit: Je le jure par moi-même, parole de l'Éternel ! parce que tu as fais cela, et que tu n'as pas refusé ton fils, ton unique, je te bénirai et je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix.

(Job 42:12) Pendant ses dernières années, Job reçut de l'Éternel plus de bénédictions qu'il n'en avait reçu dans les premières. Il posséda quatorze mille brebis, six mille chameaux, mille paires de boeufs, et mille ânesses.

La manière et les caractéristiques uniques des déclarations du Créateur sont un symbole de l'identité et de l'autorité uniques du Créateur

Plusieurs désirent chercher et gagner les bénédictions de Dieu, mais tous ne peuvent pas gagner ces bénédictions, car Dieu a Ses propres principes et bénit l'homme à Sa propre manière. Les promesses que Dieu fait à l'homme et la quantité de grâce qu'Il accorde à l'homme sont attribuées sur la base des pensées et des actions de l'homme. Et alors, que manifestent les bénédictions de Dieu ? Que nous disent-elles ? À ce stade, mettons de côté la discussion sur les types de gens que Dieu bénit ou les principes de la bénédiction de l'homme par Dieu. Au lieu de cela, regardons la bénédiction de l'homme par Dieu avec l'objectif de connaître l'autorité de Dieu, depuis la perspective de connaître l'autorité de Dieu.

Les quatre passages de l'Écriture ci-dessus sont tous des récits sur la bénédiction de l'homme par Dieu. Ils fournissent une description détaillée des bénéficiaires des bénédictions de Dieu, tels qu'Abraham et Job, ainsi que des raisons pour lesquelles Dieu a accordé Ses bénédictions et de ce qui était contenu dans ces bénédictions. Le ton et la manière des déclarations de Dieu et la perspective et la position à partir desquelles Il a parlé permettent aux gens de reconnaître que Celui qui accorde des bénédictions et le bénéficiaire de telles bénédictions ont une identité, un statut et une essence distinctement différents. Le ton et la manière de ces déclarations, et la position à partir de laquelle elles ont été prononcées sont uniques à Dieu qui possède l'identité du Créateur. Il a l'autorité et la force, ainsi que l'honneur du Créateur et la majesté qui ne tolère aucun doute d'aucun homme.

Regardons d'abord Genèse 17:4-6 : « Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras père d'une multitude de nations. On ne t'appellera plus Abram ; mais ton nom sera Abraham, car je te rends père d'une multitude de nations. Je te rendrai fécond à l'infini, je ferai de toi des nations ; et des rois sortiront de toi. » Ces paroles sont l'alliance que Dieu a établie avec Abraham ainsi que la bénédiction de Dieu sur Abraham : Dieu ferait d'Abraham le père des nations, le rendrait fécond à l'infini et ferait de lui des nations, et des rois sortiraient de lui. Vois-tu l'autorité de Dieu dans ces paroles ? Et comment vois-tu une telle autorité ? Quel aspect de l'essence de l'autorité de Dieu vois-tu ? À partir d'une lecture attentive de ces paroles, il n'est pas difficile de découvrir que l'autorité et l'identité de Dieu sont clairement révélées dans la formulation des déclarations de Dieu. Par exemple, quand Dieu dit : « Voici mon alliance, que je fais avec toi. Tu deviendras […] je te rends […] Je te rendrai […] » des phrases telles que « tu deviendras » et « Je rendrai » dont la formulation atteste de l'affirmation de l'identité et de l'autorité de Dieu, sont, d'une certaine manière, une indication de la fidélité du Créateur ; d'une autre manière, elles sont des paroles spéciales utilisées par Dieu qui possède l'identité du Créateur. Elles font aussi partie du vocabulaire conventionnel. Si quelqu'un dit qu'il espère qu'une autre personne soit féconde, que des nations viennent d'elle et que des rois viennent d'elle, alors c'est sans aucun doute une sorte de souhait et ce n'est pas une promesse ou une bénédiction. Et donc, les gens n'osent pas dire : « Je ferai de toi ceci et cela, tu seras ceci et cela », car ils savent qu'ils n'ont pas un tel pouvoir ; cela ne leur revient pas et, même s'ils disaient de telles choses, leurs mots seraient vides et un non-sens, guidés par leur désir et leur ambition. Quelqu'un a-t-il l'audace de parler sur un ton si grandiose s'il estime ne pas pouvoir accomplir ses vœux ? Tous souhaitent le bien de leurs descendants et espèrent qu'ils excellent et connaissent un grand succès. Quelle grande veine ce serait pour l'un d'eux de devenir empereur ! Si quelqu'un devait être un gouverneur, ce serait bien aussi, du moment qu'il est quelqu'un d'important ! Ce sont les vœux de tous, mais les gens peuvent seulement souhaiter des bénédictions sur leurs descendants, ils ne peuvent pas accomplir ou réaliser aucune de leurs promesses. Dans leur cœur, tous savent clairement qu'ils n'ont pas le pouvoir de réaliser de telles choses, car tout est hors de leur contrôle, et donc comment pourraient-ils commander le sort des autres ? Tandis que la raison pour laquelle Dieu peut dire de telles paroles est que Dieu possède une telle autorité et est capable d'accomplir et de réaliser toutes les promesses qu'Il fait à l'homme et de faire en sorte que toutes les bénédictions qu'Il accorde à l'homme deviennent réalité. L'homme a été créé par Dieu et, pour Dieu, rendre quelqu'un extrêmement fécond serait un jeu d'enfant ; faire prospérer les descendants de quelqu'un n'exigerait de Lui qu'une parole. Il n'aurait jamais à transpirer une goutte pour une telle chose, à Se casser les méninges, ou à S'inquiéter ; c'est la puissance même de Dieu, l'autorité même de Dieu.

Après avoir lu : « Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre » en Genèse 18:18, pouvez-vous sentir l'autorité de Dieu ? Pouvez-vous avoir une impression de l'aspect extraordinaire du Créateur ? Pouvez-vous avoir une impression de la suprématie du Créateur ? Les paroles de Dieu sont certaines. Dieu ne dit pas de telles paroles à cause de Sa confiance dans le succès ni afin qu'elles représentent cette confiance ; elles sont, au contraire, la preuve de l'autorité des déclarations de Dieu et un ordre qui accomplit les paroles de Dieu. Il y a deux expressions auxquelles vous devriez prêter attention ici. Quand Dieu dit : « Abraham deviendra certainement une nation grande et puissante, et en lui seront bénies toutes les nations de la terre », y a-t-il un élément d'ambiguïté dans ces paroles ? Y a-t-il un élément d'inquiétude ? Y a-t-il un élément de peur ? À cause des mots « certainement » et « seront » dans les déclarations de Dieu, ces éléments qui sont particuliers à l'homme et souvent exposés en lui n'ont jamais eu aucun rapport avec le Créateur. Personne n'oserait employer de tels mots en souhaitant du bien aux autres, personne n'oserait accorder à quelqu'un d'autre la bénédiction d'une grande et puissante nation avec une telle certitude ou promettre que toutes les nations de la terre seraient bénies en lui. Plus les paroles de Dieu sont certaines, plus elles prouvent quelque chose, et quel est ce quelque chose ? Elles prouvent que Dieu a une telle autorité, que Son autorité peut accomplir ces choses et que leur accomplissement est inévitable. Dieu était certain dans Son cœur, sans la moindre hésitation, de tout ce qu'Il avait accordé à Abraham comme bénédiction. De plus, tout cela serait accompli conformément à Ses paroles, et aucune force ne serait capable de modifier, d'obstruer, de perturber ou de déranger son accomplissement. Indépendamment de ce qui s'est passé, rien ne pouvait abroger ou influencer la réalisation et l'accomplissement des paroles de Dieu. C'est la puissance même des paroles déclarées par la bouche du Créateur et l'autorité du Créateur qui ne tolère pas le refus de l'homme ! Ayant lu ces paroles, as-tu encore des doutes ? Ces paroles ont été prononcées par la bouche de Dieu, et il y a de la puissance, de la majesté et de l'autorité dans les paroles de Dieu. Une telle puissance et une telle autorité et l'inévitabilité de l'accomplissement des faits sont inaccessibles à tout être créé ou non créé et insurpassables par tout être créé ou non créé. Seul le Créateur peut converser avec l'humanité avec un tel ton et une telle intonation, et les faits ont prouvé que Ses promesses ne sont pas des paroles vides ou des vantardises futiles, mais sont l'expression d'une autorité unique qui est insurpassable par toute personne, toute chose ou tout objet.

Extrait de « Dieu Lui-même, l'Unique I »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp