« Dieu Lui-même, l’Unique IV » | Extrait 139

Dialogue entre Satan et l’Éternel Dieu

(Job 1:6-11) Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l’Éternel, et Satan vint aussi au milieu d’eux. L’Éternel dit à Satan: D’où viens-tu ? Et Satan répondit à l’Éternel: De parcourir la terre et de m’y promener. L’Éternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n’y a personne comme lui sur la terre ; c’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. Et Satan répondit à l’Éternel: Est-ce d’une manière désintéressée que Job craint Dieu ? Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui ? Tu as béni l’oeuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays. Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu’il te maudit en face.

(Job 2:1-5) Or, les fils de Dieu vinrent un jour se présenter devant l’Éternel, et Satan vint aussi au milieu d’eux se présenter devant l’Éternel. L’Éternel dit à Satan: D’où viens-tu ? Et Satan répondit à l’Éternel: De parcourir la terre et de m’y promener. L’Éternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job ? Il n’y a personne comme lui sur la terre ; c’est un homme intègre et droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. Il demeure ferme dans son intégrité, et tu m’excites à le perdre sans motif. Et Satan répondit à l’Éternel: Peau pour peau ! tout ce que possède un homme, il le donne pour sa vie. Mais étends ta main, touche à ses os et à sa chair, et je suis sûr qu’il te maudit en face.

Ces deux passages sont un dialogue entre Dieu et Satan, et ils rapportent ce que Dieu a dit et ce que Satan a dit. Dieu a-t-il beaucoup parlé ? Non. Il n’a pas beaucoup parlé et il a parlé très simplement. Peut-on voir la sainteté de Dieu dans les mots simples de Dieu ? Certains diront : « Ce n’est pas facile. » Et peut-on voir la laideur de Satan dans ses réponses ? Oui. Alors, voyons d’abord le genre de question que l’Éternel Dieu a posée à Satan. « D’où viens-tu ? » Est-ce une question directe ? Oui. Y a-t-il un sens caché ? Non. Ce n’est qu’une question, purement, sans autre but. Si Je vous demandais : « D’où viens-tu ? », alors comment répondriez-vous ? Est-ce une question difficile à répondre ? Répondriez-vous : « de parcourir et de me promener » ? Non. Vous ne répondriez pas comme cela. Comment vous sentez-vous alors que vous voyez Satan répondre de cette façon ? Nous croyons que Satan est absurde et rusé. Vous croyez cela ? Peux-tu dire ce que Je ressens ? Chaque fois que Je vois ces mots, Je Me sens dégoûté. Vous sentez-vous dégoûté ? Oui. Pourquoi le dégoût ? Parce qu’il parle sans rien dire ! A-t-il répondu à la question de Dieu ? Non. Pourquoi ? Ses paroles ne sont pas une réponse. Elles n’ont aucun effet, n’est-ce pas ? Elles ne répondent pas à la question de Dieu. « De parcourir la terre et de m’y promener. » Dis-Moi, comprends-tu ces mots ? Les comprends-tu ? Veux-tu bien Me dire alors d’où vient Satan ? Avez-vous reçu une réponse à la question de son origine ? Non. Le « brio » de la ruse de Satan est de ne pas laisser quiconque savoir ce qu’il dit réellement. Après avoir entendu ces mots, tu ne peux toujours pas discerner ce qu’il a dit, et pourtant il a fini de répondre. Peut-être croit-il qu’il ait répondu parfaitement. Alors, comment te sens-tu ? Dégoûté ? Oui. Dégoûté, oui ? Maintenant, tu commences à te sentir dégoûté par ces mots. Satan ne parle pas directement, te laissant te gratter la tête et incapable de percevoir la source de ses mots. Il parle délibérément, sournoisement, et est dominé par son essence, par sa nature. Satan n’a pas longtemps réfléchi à ces mots ; il les a exprimés naturellement. Dès que tu demandes d’où il vient, il utilise ces mots pour te répondre. « Veux-tu bien Me dire d’où il vient ? » Tu te sens très perplexe, ne sachant jamais d’où il vient. Certains parmi vous parlent-ils comme cela ? Oui. Quelle façon de parler est-ce ? C’est ambigu. Il ne donne pas une réponse certaine. Quel genre de mots devrions-nous utiliser pour décrire cette façon de parler ? C’est distrayant confus et trompeur, n’est-ce pas ? Certains parlent comme cela. Tu demandes à quelqu’un : « Je t’ai vu hier. Où allais-tu ? » Il ne te répond pas directement pour dire où il est allé la veille. Il dit : « Ce fut tout un jour, hier. J’étais si fatigué ! » A-t-il répondu à ta question ? Ce n’est pas la réponse que tu voulais, n’est-ce pas ? Tel est le « brio » des hommes rusés. Tu ne peux jamais découvrir ce qu’ils veulent dire ou percevoir la source ou l’intention derrière leurs mots. Tu ne connais pas leurs cœurs parce qu’ils gardent leur histoire dans leurs cœurs. C’est insidieux. Parlez-vous souvent de cette façon ? Oui. Quel est votre objectif alors ? Est-ce parfois pour protéger vos intérêts, maintenir votre position, votre image, garder votre vie privée secrète, préserver votre réputation ? Quel que soit le but, il est inséparable de vos intérêts, il est lié à vos intérêts, n’est-ce pas ? Cela est-il la nature de l’homme ? Oui. Alors, toute personne qui a ce genre de nature ne ressemble-t-elle pas à Satan ? Nous pouvons dire cela, n’est-ce pas ? D’une manière générale, cette façon de parler est détestable et odieuse. Maintenant, vous vous sentez dégoûtés, n’est-ce pas ? Oui. Cela représente la ruse et le mal de Satan.

Revenant au premier passage, Satan répond de nouveau à l’Éternel, en disant : « Est-ce d’une manière désintéressée que Job craint Dieu ? » Il commence à attaquer l’évaluation de Job que l’Éternel a faite, et cette attaque est teintée d’hostilité. « Ne l’as-tu pas protégé, lui, sa maison, et tout ce qui est à lui ? » C’est la compréhension et l’évaluation de l’œuvre de l’Éternel en Job par Satan. Satan le voit de la manière suivante, disant : « Tu as béni l’oeuvre de ses mains, et ses troupeaux couvrent le pays. Mais étends ta main, touche à tout ce qui lui appartient, et je suis sûr qu’il te maudit en face. » Satan parle toujours de façon ambiguë, mais ici il parle avec certitude. Ces paroles prononcées avec certitude sont une attaque, un blasphème et une compétition contre l’Éternel Dieu, contre Dieu Lui-même. Que sentez-vous quand vous l’entendez ? Sentez-vous de l’aversion ? Oui. Voyez-vous ses intentions ? Tout d’abord, il répudie l’évaluation que fait l’Éternel de Job, celui qui craint Dieu et s’éloigne du mal. Ensuite, il répudie tout ce que Job dit et fait dans la crainte de l’Éternel. Est-ce accusatoire ? Satan accuse et répudie tout ce que l’Éternel fait et dit. Il met tout en doute. Il ne croit pas. Il dit : « Si Tu dis que les choses sont comme cela, pourquoi ne l’ai-je pas vu ? Tu lui as donné tellement de bénédictions, comment peut-il ne pas te craindre ? » N’est-ce pas une répudiation de tout ce que Dieu fait ? Accusation, répudiation, blasphème – ses mots ne sont-ils pas agressifs ? Sont-ils une expression véritable de ce que Satan pense dans son cœur ? Oui. Ces mots ne sont certainement pas les mêmes que les mots que nous avons lus tout à l’heure : « De parcourir la terre et de m’y promener. » Ils sont complètement différents. Par ces paroles, Satan révèle complètement son attitude envers Dieu et le dégoût dans son cœur pour la crainte de Dieu chez Job. Lorsque cela arrive, la méchanceté et le mal de sa nature sont complètement dévoilés. Il déteste ceux qui craignent Dieu, déteste ceux qui s’éloignent du mal, et plus encore déteste l’Éternel parce qu’Il bénit l’homme. Il veut profiter de cette occasion pour détruire Job que Dieu a protégé de Sa main, pour le ruiner, disant : « Tu dis que Job Te craint et s’éloigne du mal. Je vois cela autrement. » Il utilise divers moyens pour provoquer et tenter l’Éternel, et utilise divers moyens de sorte que l’Éternel Dieu lui livre Job pour qu’il soit traité arbitrairement, qu’il lui soit fait du mal et qu’il soit manipulé. Il veut profiter de cette occasion pour exterminer cet homme qui est juste et parfait aux yeux de Dieu. Cette attitude est-elle une impulsion momentanée dans son cœur ? Non. Elle se préparait depuis longtemps. Dieu travaille, Dieu prend soin d’une personne, protège une personne, et Satan ne le lâche pas d’un pas. Celui que Dieu favorise, Satan le surveille aussi, le suivant derrière. Si Dieu veut une personne, Satan fera tout ce qui est en son pouvoir pour Lui faire obstacle, utilisant diverses mauvaises manières pour tenter et harceler cette personne et ruiner le travail que Dieu fait afin d’atteindre son objectif caché. Quel est son objectif ? Il ne veut pas que Dieu obtienne qui que ce soit ; il veut posséder tous ceux que Dieu obtient, les contrôler, les prendre en charge afin qu’ils l’adorent, qu’ils fassent le mal avec lui. N’est-ce pas là le motif sinistre de Satan ? Normalement, vous dites souvent que Satan est si mauvais, si méchant, mais l’avez-vous déjà vu ? Vous pouvez seulement voir à quel point l’homme est méchant et n’avez pas vu en réalité à quel point Satan est méchant. Mais l’avez-vous vu dans cette situation avec Job ? Oui. Cette situation a très clairement révélé le visage hideux et l’essence de Satan. Satan est en guerre contre Dieu, Le suivant partout. Son objectif est de démolir tout ce que Dieu veut faire, de posséder et de contrôler ceux que Dieu veut, d’anéantir ceux que Dieu veut. S’ils ne sont pas anéantis, alors Satan les possède et les utilise comme il le veut. Tel est son objectif. Et que fait Dieu ? Dieu ne dit qu’une simple phrase dans ce passage. Il n’est pas rapporté que Dieu ait fait autre chose, mais plusieurs actions et paroles de Satan sont rapportées. Dans le passage suivant des Écritures : « L’Éternel dit à Satan: D’où viens-tu ? », quelle est la réponse de Satan ? C’est encore : « De parcourir la terre et de m’y promener. » C’est encore cette phrase. Dites-Moi, comment cette phrase est-elle devenue la devise de Satan, le chef-d’œuvre de Satan ? Satan n’est-il pas odieux ? Dire cette phrase dégoutante une fois suffit. Pourquoi Satan revient-il toujours à cette phrase ? Cela prouve une chose : la nature de Satan ne change pas. Il ne peut cacher son visage hideux très longtemps. Dieu lui pose une question et il répond de cette façon. Que dire de la façon dont il traite les gens ! Il n’a pas peur de Dieu, il ne craint pas Dieu et n’obéit pas à Dieu. Donc, sans scrupule, il ose être présomptueux devant Dieu en utilisant ces mêmes mots pour éviter la question de Dieu, utilisant cette même réplique pour répondre à la question de Dieu, en tentant d’utiliser cette réponse pour confondre Dieu. Tel est le visage hideux de Satan. Il ne croit pas à la toute-puissance de Dieu, ne croit pas à l’autorité de Dieu, et n’est certainement pas disposé à obéir sous la domination de Dieu. Il s’oppose constamment à Dieu, attaque sans cesse tout ce que Dieu fait, essayant de détruire tout ce que Dieu fait. Tel est son objectif mauvais.

Extrait de « Dieu Lui-même, l’Unique IV »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe