« L’essence de la chair habitée par Dieu » | Extrait 103

Dans cette étape, que Dieu incarné supporte l’adversité ou accomplisse Son ministère, Il le fait pour compléter le sens de l’incarnation, car c’est la dernière incarnation de Dieu. Dieu ne peut être incarné que deux fois. Il n’y aura pas de troisième fois. La première incarnation était mâle, la seconde femelle, et ainsi l’image de la chair de Dieu est complétée dans l’esprit de l’homme ; de plus, les deux incarnations ont déjà achevé l’œuvre de Dieu dans la chair. La première fois que Dieu incarné possédait l’humanité normale, pour compléter le sens de l’incarnation. Cette fois, Il possède aussi l’humanité normale, mais le sens de cette incarnation est différent : il est plus profond, et Son œuvre est d’une plus grande importance. La raison pour laquelle Dieu est devenu chair pour la deuxième fois est de compléter le sens de l’incarnation. Lorsque Dieu aura complètement achevé cette étape de Son œuvre, le sens entier de l’incarnation, c’est-à-dire l’œuvre de Dieu dans la chair, sera complet, et il n’y aura plus de travail à faire dans la chair. C’est-à-dire, désormais, Dieu ne viendra plus jamais en chair pour faire Son œuvre. Dieu accomplit le travail de l’incarnation seulement pour sauver et perfectionner l’humanité. En d’autres termes, il n’est pas habituel pour Dieu de venir dans la chair, sauf pour l’œuvre. En venant dans la chair pour travailler, Il montre à Satan que Dieu est une chair, une personne normale, une personne ordinaire – et pourtant Il peut régner victorieux sur le monde, Il peut vaincre Satan, racheter l’humanité et conquérir l’humanité ! Le but de l’œuvre de Satan est de corrompre l’humanité, tandis que le but de celle de Dieu est de sauver l’humanité. Satan piège l’homme dans un abîme sans fond, tandis que Dieu le sauve de là. Satan amène tous les hommes à l’adorer, tandis que Dieu les tient sous Sa domination, car Il est le Seigneur de la création. Tout ce travail est accompli à travers les deux incarnations de Dieu. Sa chair est par essence l’union de l’humanité et de la divinité et possède une humanité normale. Donc, sans la chair incarnée de Dieu, Dieu ne pouvait pas atteindre les objectifs de sauver l’humanité, et sans l’humanité normale de Sa chair, Son travail dans la chair n’aurait pas réussi. L’essence de l’incarnation de Dieu est qu’Il doit posséder une humanité normale ; le cas contraire irait à l’encontre de l’intention initiale de Dieu à être incarné.

Extrait de « L’essence de la chair habitée par Dieu »

Nous sommes déjà dans les derniers jours. Savez-vous comment faire pour accueillir le Seigneur et être enlevés jusqu’au royaume des cieux? Contactez-nous dès maintenant pour en discuter.
Contactez-nous
Contactez-nous par Whatsapp

Contenu connexe